Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pauvre Bertin, pauvre misère, coupe les berces, mets-les par terre

Asticoté par Maria Nagy, qui avec son patronyme magyar sait de quoi elle cause quand elle parle du Caucase de ses aïeuls les Huns, Bertin Mampaka n'avait jamais cru qu'il avait quitté le Congo et ses baobabs pour s'installer en Belgique et devenir défricheur de berces du Caucase. Pauvre Bertin, il l'aura mérité son mandat de bourmestre en janvier 2013 !

7 - 7 Pauvre Bertin pauvre misère.jpg

 

Les commentaires sont fermés.