Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Le CDH devient IBSR (*)

    3 - 31 CDH devient IBSR.jpg

    Devenu CDH il y a une dizaine d'années, la pétrolette PSC change une fois de plus de nom et devient IBSR. Pour viser un public plus large, les églises se vident et les parkings se remplissent, Melchior Wathelet et Benoït Lutgen proposent un programme centré sur la sécurité routière. Astucieuse manière de surfer sur l'actualité d'une population sous le choc d'un effroyable accident de car, parler sécurité routière cela fera mouche à tous les coups!

    Comme tous les automobilistes le savent, dans le code signalétique de la route, le "rouge" annonce un danger, le "bleu" donne une information, le "vert" ne veut rien dire mais l'"orange" vous propose une déviation, un délestage... une alternative!

    (*) Pour nos amis chinois: PSC = Parti Social Chrétien; CDH = Centre Démocratique Humaniste et IBSR = Intégristes de la Bagnole Sortez de la Route.

     
  • Tout est bon dans le Mélenchon ?

    3 - 29 tout est bon dans le melenchon.jpg

    La "Pax Javaux" est bien finie chez ECOLO. Fini de tendre l'autre joue. Même Jacky Morael s'énerve et s'insurge contre tous ceux qui s'invente un courant politique pour justifier leur rupture avec ECOLO. Et qualifie la sortie de Bernard Wesphael d'EGOlogisme. Ce avec quoi on peut être d'accord avec le moraliste liégeois. Il semble toutefois utile de se demander pourquoi, l'égologie de Bernard Wesphael est-elle plus criticable que celle, au hasard, de Philippe Henry. L'égologie est souvent le moteur qui anime les 'vedettes' du parti, elle ne devient dérangeante que quand elle perturbe les plans préétablis, appelés "collectifs" dans la tautologie du parti.

    Certains se souviennent peut-être d'un échevin bruxellois qui se voyait déjà en Ministre de la Culture lors des élections régionales de 2004. Recalé par l'assemblée du parti, il demande et obtient en compensation la présidence du Tourisme régional (BI-TC, aujourd'hui Visit Brussels), mandat qu'il pique à un collègue de parti, échevin bruxellois. Deux années plus tard, après avoir obtenu une dérogation pour pouvoir se présenter à un troisième mandat d'échevin (le 5ème mandat de suite après 2 de député fédéral et 2 d'échevin), il échoue et passe au PS sans armes mais avec ses bagages, le mouvement d'écologie sociale dont il est le seul membre, et obtient un boulot bien rétribué.

    Il y a chez ECOLO deux types de mandataires, le "Saute mandat" et le "Au revoir et pas même merci". Le Saute mandat est un sport très prisé dans (tous les) partis. C'est un art chez ECOLO. Il s'agit de passer d'un mandat à un autre et ce pendant le plus longtemps possible. Chez ECOLO, les statuts disent que l'on peut faire deux mandats consécutifs, mais ils ne précisent pas dans quelle assemblée et on peut demander (et obtenir) des dérogations. Celles-ci sont souvent accordées par les pairs. On déroge entre soi. Chez les "Sautes mandats", les champions sont José Daras, Marcel Cheron, Marie Nagy. Les plus doués des illusionnistes quittent le parti quand il est au plus bas, et reviennent "à la demande générale" quand il est au mieux.

    Un des grands espoirs, Benoit Hellings, oui le troisième candidat au mandat présidentiel, ne risque pas de s'en aller, il n'a ni courant ni tendance politique, il se coule dans la masse anonyme, bêle avec les boucs. C'est comme ça qu'en 2004, il btient un job surnuméraire au Tourisme pour avoir soutenu Henri Simons. Deux ans plus tard, estomaqué par le passage de son mentor au PS, il s'accroche à une autre "saute-mandat" et devient sénateur suppléant, il sera même effectif quelques mois. Pas réélu, il retrouve un mandat à la présidence du Port de Bruxelles et se propose comme candidat à la présidence du parti. Il sait qu'il n'a aucune chance mais pour (faire) démocratie cela fait bien et, surtout, cela disperse les votes critiques et récupère celles des un peu déçus mais pas trop, empêchant, dans le cas présent, Wesphael d'être au second tour(*). Bien joué. Cela ne coûte rien et cela (pourra) rapporter gros.

    Les "Au revoir et pas merci" font un mandat, - (par hasard?) - et ne sont rarement désignés une seconde fois en ordre utile. Ils se retrouvent égarés oubliés parfois au chômage.

    Puis il y a les rétrocessions. Tout le monde rétrocède mais certains moins. Venant d'une profession libérale (médecin, avocat, ...) certains peuvent continuer à exercer (un peu) pour préserver leur clientèle, d'autres restent profs juste pour quelques heures, d'autre encore font garagiste et cède les clés de 20 et le cambouis à madame le temps du mandat. Cela ne pose pas problème, ce qui pose problème ce sont ceux qui dénoncent ces inégalités, et revendiquent des changements.

    Jacky Morael a raison de s'énerver. Ces dérives avaient plombé les Partis Communistes ("la révolution cocufiée par les bureaucrates" François Béranger) et le PS (des parvenus). Les forces de changements sont confisquées par les clients du parti qui n'ont, eux aucun intérêt aux changements, aux renouvellements des structures...

    Restons calme, des perturbateurs, il en reste un, le grand élu inutile, Jean-Claude Defossé, il finira bien par s'en aller. Au plus tard en 2014, parce que c'est vrai que démissionner en cours de mandat, ce n'est plus intéressant...

    (*) un scénario identique a été concocté pour la Présidence du Parlement wallon, le candidat de l'appareil risquait d'être mis en balance par Bernard Wesphael. On a sollicité la candidature d'une troisième députée (il fallait une femme!) qui n'avait ni l'envie ni moindre chance d'être élue. Wesphael comprenant la manoeuvre à claquer la porte, et elle s'est retirée laissant la voie royale aux sans-voix pour élir le candidat du bazar.

     

     

     
  • Benoït CHEize et son Fidel

    3 - 28 Benoit 16 à Cuba.jpg

     
  • M... alors! Les marchés publics de la police anderlectoise dopés

    3 - 27 Eddy Merckx inculpé.jpg

    Le cannibale passe à la casserole. Le quintuple vainqueur du Tour de France inculpé pour traficotage de marchés publics avec la police d'Anderlecht. Il aurait offert un vélo au commissaire qui lui avait  fourni les informations nécessaires pour obtenir le marché de 48 vélos de sa marque "Merckx Cycles" pour les patrouilles cyclistes de la police communale.

    Le juge chargé du dossier aurait retardé l'inculpation pour permettre à Nicolas Sarkozy de remettre la Légion d'Honneur au forçat (de la route). Si on douterait (encore) que la justice avait deux vitesses, on sait maintenant qu'elle a un dérailleur!

     
     
  • Le marchand de peinture blanchit

    3 - 26 Richard Fourneaux.jpg

    Le bourgmestre-tapissier-peintre en bâtiment MR, ex-CDh, Richard Fournaux sort blanchi du procès à rallonges qui l'opposait aux frères Mantia, sortes de Dalton dinantais.

    Après 13 ans d'mbroglios, de rebondissements, d'accusations, l'affaire du casino de Dinant finit en couque. Le petit Fournaux blanchit, normal pour un marchand de peinture, juste à temps pour se représenter au mayorat en octobre prochain. Les frères Mantia ont quitté la vallée de la Meuse enduits de goudron et de plumes.

     
  • Commission DeXia, Belfloche ou Belflouze

    Les parlementaires fédéraux ont encommissionné les faillites de DeXia, et la commission était bouclée à double tours. Il ne s'est rien passé chez DeXia, d'ailleurs personne n'a rien vu, ni le monsieur bricolage belge Jean-Luc Dehaene, ni Pierre Mariani, le cadeau bonus français, 800.000€ en avril 2011 pour (bonne) gestion! mais les milliards de garantie s'accumulent comme l'ouragan Katrina au-dessus de la Nouvelle Orléans. Quand le ciel se déchirera, c'est toute la Belgique (et ses régions croupions), ses citoyens et même ses nombreux parlementaires et capitaines même pas de pédalos mais de maquettes de voiliers dans des bouteilles de Lambertini, le Martini du pauvre, qui valdingueront jusqu'à la mer. "Y en Mare Nostrum" dirait Elio Di R et Bart De W.

    3 - 26 Dexia Belflouze.jpg

     
  • 51 ans après le Congo, la Wesphalie proclame son indépendance

    3 - 26 la Wesphalie indépendante.jpg

    Ne voyant plus d'avenir (pour son courant) Bernard Wesphael quitte ECOLO mais reste parlementaire indépendant et chef de groupe de son sprl-u au Parlement wallon.

    Olivier Deleuze, nouveau secrétaire fédéral des Verts, se dit triste et réaffirme qu'il y a de la place pour tous les courants (y compris alternatif?) au sein de la maison passive écologiste. La preuve, il y a des hétéros et des homos, des cathos et satanistes, des bruxellois et des wallons, des barbus et des imberbes, des blondes et des fausses blondes, des gros et des maigres, des petits et des grands, des petits et des gros (seins), des gagnants et des perdants, des créants et des mécréants, des croyants et des incroyables, des yoyos et des bilboquets, des élu(e)s éternel(le)s et des élu(e)s hasardeux(ses), des FEF et des FLOP, des éternels retours et des sur-le-départ, des couçi et des couça, des etceteri et des etcetera, ...

     
  • Les verdeux se réunissent clandestinement, pour lancer le groupe "verdeur" au sein, ou hors, ECOLO?

    3 - 23 Dubié wesphael decroly.jpg

    Cela fait 3 semaines que Bernard Wesphael réfléchit depuis 15 jours. Va-t-il accepter sans vergogne les verroteries et reprendre sa place de chef de groupe au Parlement wallon ou va-t-il rejoindre le vertige des Josy Dubié et Vincent Decroly et devenir chef de bande des vermifuges vertébrés pour verrouiller la tendance vertmissel des vernis du parti...

     
  • Plantation de choux de Bruxelles dans un bois classé

    3 - 23 choux de bxl.jpg

    J'en suis presque honteux, mais comment résister au plaisir de vous présenter les sculptures monumentales commandées par l'échevin du Tourisme dans le cadre de son année de la Gastro? Il est évident que les deux hectares de choux de Bruxelles géants produits par le labo OGM des Plastiqueries réunies du Sichuan et Haren vont attirés un public de touristes chinois du Sichuan et de bruxellois de Haren.

    Le labyrinthe sera doté de toute une infrastructure où les touristes pourront boire et manger. La célèbre soupe aux choux de Bruxelles du non moins célèbre chef étoilé Luc Bidonnez, voisinera avec les deux "roubignolles d'écologiste" servies fraichement coupées selon la recette traditionnelle du Parti. "Recette qui s'est perdue depuis qu'ils n'en ont plus, du moins à la Ville" précise le porte-parole du parti des choux rouges.

     
  • C'est Rocco Siffredi qui a servi de modèle aux fricadelles qui seront installées rue de la Mèche

    3 - 23 Friclosedelle copie.jpg

    Bruxelles qui n'a toujours pas de musée d'arts contemporains expose les créations culinaires de ses jeunes artistes à chaque coin de rue.

     
  • Des oeuvres d'art culinaire pour bouffellisiouxxXL

    3 - 23 pot de vin close.jpg

    Offert par le PASOK, ce pot de vin à l'ancienne fera partie des 35 oeuvres célébrant la bouffitude bruxelloise. Les oeuvres seront disséminée dans la ville. L'idée originale de ce projet est évidemment le cornet de frites géant que les sauces William placent indûmment sur le trottoir devant chaque friterie et baraque à frites du 1er avril au 22 juin.

     
  • Une pensée pour les plus pauvres d'entre nous

    3 - 23 Fabiola les plus pauvres.jpg

    Madame Fabiola qui habite un pavillon 4 façades dans le domaine du Stuyvenberg à Laeken, reçoit une pension, appelée ici dotation, de 1.441.391€ par an. Soit 120.115,92€ par mois. Ou si on veut, 3949,02€ par jour. A comparer avec les + ou - 37€ quotidien des chômeurs..

    On comprend mieux pourquoi elle bouffe ses chapeaux après usage!

     
  • Le président ff du PS répond au président 'fils de' du MR

    3 - 21 thierry giet.jpg

    Hier, Charles Michel estimait que le gouvernement Di Rupo 1er était de centre-droit. Thierry Giet, président faisant fonction du PS, estime que le gouvernement Elio 1er est le plus social d'Europe. Sans doute parce que la Belgique est, quasi, le seul pays européen où les socialistes sont au pouvoir. En attendant François Hollande...

     
  • 2012, Année de la Gastro-entérite: les "Bocuse" d'or au Heysel

    3 - 20 Close frites 1.jpg

    Pour "marquer" cette année de la Gastronomie, l'échevin du Tourisme de la Ville de Bruxelles,a fait poser des "totems" marquant les lieux gastronomiques de la capitale de l'Europe, il s'agit de grands "paquets de frites" déposés dans une chaise percée (pour marquer le côté année de la Gastro-entérite?). Le totem photographié se situe à l'intersection des avenues du Centenaire et Sobieski, sur la place Saint-Lambert à Laeken à deux pas de l'Atomium et des palais du Heysel

     
  • Bleu de toi! (C'est le printemps!)

    3 - 20 Michel bleu d'Elio.jpg

    MR et PS s'apprêtent à faire un maximum de coalitions aux prochaines élections communales, Charles Michel aime de plus en plus ce Di Rupo qui gouverne au centre-droit

     
  • Avec le printemps, les hirondelles, les cyclistes et les élections communales: le retour de la piste cyclable des boulevards centraux

    3 - 17 pistes cyclables bd centraux.jpg

    Au printemps 2006, un tout frais échevin des Travaux publics entreprenait de tracer une piste cyclable (provisoire) sur les boulevards centraux (Max, Anspach et Lemmonier) et sur l'axe boulevard Bockstael / avenue Houba de Strooper. Pris de panique, le bourgmestre, un certain Freddy Thielemans, a fait d'autorité arrêter les travaux en cours sur le boulevard Anspach.

    6 années plus tard, le même Freddy Thielemans, flanqué de ces échevins Ceux et El Ktibi se proposent, comme en 2006, de tracer une piste cyclable sur les bouylevards centraux et de limiter la circulation voiture à une bande dans chaque sens... Six années de réflexions (!) Mieux vaut tard que jamais!

    Pour la petite histoire, Bockstael et Houba de Strooper ont leurs pistes cyclables et l'espace bagnoles réduit depuis 2006 et cela fonctionne très bien...

     
  • Trois jours de silence...

    3 - 17 Phil dx.jpg

    Une minute de silence ne suffit pas à effacer le questionnement face à un drame.

    Une minute de silence ne suffit, certainement, pas pour faire le chemin intérieur et individuel, indispensable regard intérieur sur La vie, SA vie.

    Je me suis donné trois jours de silence, de feuilles blanches. Philippe.

     
     
  • Le PS de la ville de Bruxelles présente son programme alléger

    3 - 13 Close au régime.jpg

    Il n'y a pas que Bart De Wever et François Pays-Bas qui savent s'imposer la rigeur d'un régime de gauche ou de droite, c'est selon...

     
  • Le MR propose UN échevin en moins dans chaque commune bruxelloise. Freddy Thielemans est d'accord!

    3 - 11 MR un échevin en moins.jpg

    Les députés MR de Clipelle, d'Ursel et de Wolf (ça fait vraiment ancien régime!) proposent de faire des économies en supprimant un échevin dans chaque commune de la Région bruxelloise. On ne peut qu'être d'accord avec les aristos et nous pouvons même proposer un plus. Pourquoi ne supprimer qu'un échevin, à Woluwe Saint-Pierre et à Uccle, par exemple, où l'on peut aussi supprimer le bourgmestre, puisqu'il est MR.

    Et si c'est pour faire des économies, allons-y à fond (et à fonds!), prenons le cas de la ville de Bruxelles, on sait que les duettistes Close et Mayeur contrôlent tous les mandataires PS, et d'autre part, tout en étant échevine empêchée, Joëlle Milquet à la main mise sur les 4 échevins CDH (qui travaillaient chez Toone avant d'être échevin), donc un triumvirat Close - Mayeur - Milquet suffirait pour gérer la vile.

     
  • Emily Hoyos? Une sorcière comme les autres !(*)

    Emily Hoyos l'affirme: "elle  n'est pas une sainte". Un coming out tout à l'opposé de celui de Jean-Missel Javaux.

    3 - 10 hoyos pas sainte.jpg

    (*) "Une sorcière comme les autres" Anne Sylvestre