Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Marie Nagy sera 19ème sur la liste ECOLO aux élections communales

Par goût du risque, par soucis d'éthique ou pour tester sa véritable popularité? La cheffe de groupe ECOLO au Conseil communal de la Ville de Bruxelles a décidé de renoncer à la tête de liste pour se présenter à la 19ème place aux prochaines élections communales. Après 23 années consécutives de mandats électifs rénumérés, c'est, disons-le, un choix courageux. Toujours candidate en tête ou en seconde de liste, elle n'a vécu que des élections confortables en bénéficiant du report de la case de tête. Sa seule vraie frayeur, elle l'a connue en 2004, quand elle dû profiter d'un apparentement favorable avec le Brabant-wallon pour être la seconde élue verte bruxelloise à la Chambre. Dans le champ de ruines écologistes, elle était d'ailleurs la seule à pouvoir se réjouir de son élection ce soir là. La vétérante, toujours verte, dit "vouloir donner une vraie chance d'être élu aux jeunes de la liste" et ce même si il lui manque 19 années pour atteindre la pension complète.

Après les renoncements à leur indemnités de démission de Deleuze et d'Hoyos, le virage à gauche de Wesphael et son atterrissage dans le décor, le retour aux "travaux inutiles" de J-C Defossé, voici la 19ème place de Marie Nagy, décidément l'heure est au courage politique.

4 - 1 Marie Nagy.jpg

 

Les commentaires sont fermés.