Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Se faire siffler en rue, un vrai plaisir...

    sac siffleur.jpg

    Petit moment vécu à l'arrêt du tram. Quelques personnes attendent, outre moi, quelques jolies jeunes filles, deux trois jeunes avec ballon et rollers, une dame, disons, d'âge plus mûre. Coup de sifflet! Les filles se retournent, par habitude et, sans doute, par bravade. Re coup de sifflet! Personne à l'horizon que l'on pourrait soupçonner. Allo? fait la dame d'âge plus mûre...

    Amusante cette envie de se faire siffler! Et quel pied de nez au règlement de l'échevin Close...

     
  • Le championnat de foot reprend, Anderlecht champion!

    Anderlecht champion.jpg

    Tout est fait, dans le foot, pour que les équipes les plus riches soient championnes ou qu'elles arrivent en finale. Vive la glorieuse certitude du sport!

     
  • Persoquet nous écrit

     

     

    Elitisme.jpg

    "Les socialistes de la Ville ont fait une démonstration, ce 21 juillet, d'une culture élitiste panachée (coca - bière) réunir autour de 1200 kilos de moules, de 938 kilos de frites coupées à la main et de 300 litres de pils, les meilleurs toujours jeunes" chanteurs belgicains, Grand Jojo et Sandra Kim (...) le bourgmestre n'apas pu résister à l'appel de la scène et s'est, totalement inspiré, qu'il a fait une reprise de son tube inoublié: "L'international", accopmpagné par les choeurs de l'armée corse. (...) Ce n'est pas Hamza Fassi-Firhi qui grimperait sur le podium pour reprendre à plein poumons cet "Hymme à la joie" de ces snuls de Shiller et Beethoven que les allemands nous ont imposé comme hymme européen... (...) ... après les 3 buts aux Diables Rouges, les cantons de l'Est et Dany Cohn Bendit, cela fait beaucoup (...)" (extrait de la lettre du PerSoquet aux laekenois).

     
  • Prière de voter pour moi, dieu et joelle vous le rendront

    7 - 20 Bertin Ramadan copie copie.jpg

    Bertin Mampaka a rédigé une prière à l'occasion de la crise.

     
  • Elitisme ou populisme? L'effet PerSoquet.

    Je suis bien obligé de m'interrogé sur "l'effet PerSoquet". Hier, j'ai posté deux notes le concernant et les visites sur mon blog ont été multipliées par 2,5. C'est vrai qu'il avait aussi Fabiola et l'AG du PS bruxellois dans une casserole de moules, mais ce sont les deux notes concernant le plus opportuniste des oiseaux politiques de la capitale qui ont fait la différence, puisque la deuxième note, postée à minuit dix, a reçu (entre minuit et 3h) dix fois plus de visites que les visites habituelles à ces heures tardives. Et même si je sais que quelques amis bruxellois émigrés au Québec ou à Valparaiso (Chili) visitent ce blog pendant que je dors... ils ne sont pas devenus une centurie depuis hier.

    Persoquet crève l'écran.jpg

    Légitimement, je dois bien constater que l'engouement pour l'oiseau à lunettes me place devant un choix éditorial. Freddy Thielemans ne marche pas. Philippe Close n'amuse plus. Joëlle Milquet et ses bien chers frères Mampaka, Ceux, Fassa-Firhi ne font pas recette. Coomans de Brachène n'intéresse qu'une particule élémentaire de l'électorat, Marion Lemesre, avec ou sans chapeau, prend des casquettes. Ne parlons pas des flamands qui ne seraient même plus élus si la Constitution et la Région n'avaient pas coulé dans le waterzoie des règles électives qui frisent le déni de démocratie...

    Dois-je cesser de faire du "populisme" (et laisser à Hamza Fassa-Firhi le monopole du PerSoquet rôti à la broche) ou dois-je faire de l'élitisme en le rôtissant à l'huile de tournesols qui -comme chacun le sait- se tournent vers le PS...

     
  • Fassa-Firhi et PerSoquet font de la culture

     

    Pisoquet.jpg

    PerSoquet n’aime pas la Culture façon Fassi-Firhi. Enfin l’ex-échevin écolo, aujourd'hui PS, de la Culture ne peut pas imaginer qu’un autre échevin, qui plus est CDh, s’installe dans le rôle qu’il croyait taillé pour lui. Imaginez que notre Fassi-Firhi (qui a rempli nos musées communaux de « Descentes de croix », de « Conversion de Saint Antoine » et « Martyr de Jean-Baptiste ») a osé remplacer les directrices de la Centrale Electrique et de « Nuit Blanche » nommées par le PerSoquet. Et en plus celui de la Bellone n’avait pas payé l’ONSS, ce qui ressemble  fichtrement à la saga du Centre d’Entreprises Dansaert (géré par PerSoquet), mais c’est vrai que ce n’était pas de l’art, même si le résultat est le même.

    Le plus drôle, c’est quand notre PerSoquet attaque le « clientélisme » de son successeur qui « aurait saupoudré les asbl (qui lui sont) proches ». C’est vrai que PerSoquet n’a jamais subsidié, engagé, financé les projets de ses copains, et qu’il ne les a pas engagé dans ses structures multiples et opportunes ou, mieux, dans son cabinet. Fassi-Firhi est un adepte de la culture « cul-cul-la-praline » et on ose dénoncer « l’élitisme » de la culture façon PerSoquet. Le plus hilarant c’est quand notre zélateur des arts s’appuie sur Mozart et Picasso pour donner un sens à (sa vision de) l’élitisme. Mozart, vous savez ce petit jeune dans le besoin fils d’un musicien Maître de Chapelle du Prince évêque de Salzbourg (on a connu des plus besogneux !) et Picasso ce génie, reconnu dès l’âge de 8 ans, fils d’un peintre/professeur d’art. Picasso avait un fabuleux sens des affaires et il a réussi à accaparer le génie des autres. Le Cubisme, cher PerSoquet, c’est pas Picasso, c’est Georges Braque, le Surréalisme, c’est Breton et Ernst, etc. Philippe Close, ce n’est pas comme le pense PerSoquet, de la Culture, c’est de l’événementiel. C’est aussi loin de l’Art que la propagande ‘artistique’ de la Corée du Nord !

    Fassi-Firhi n’est ni un artiste ni un mécène (publique). On demande juste aux politiques de laisser les artistes s’exprimer. On ne leur demande pas de faire des choix artistiques, de définir le « bon art » du « mauvais art » même en favorisant, par subsides, un créateur plutôt qu’un autre. Le politique doit, simplement, donner un statut –une sécurité matérielle- aux créateurs, ce qui ne veut pas dire les mettre en maisons (close) du design, de la mode ou du point-de-croix ! Un politique n’agit jamais que pour exister et pour exister, certains courent les mondes des affaires, de la finance, d’autres ceux des arts ou des sports (allant jusqu’à créer des manifestations sportives (n’est-ce pas Alain Courtois, et Michel Foret)  et des équipes de coureurs cyclistes (André Antoine)…

    Conclusion, PerSoquet, comme Fassi-Firhi, utilise les artistes pour se donner une image. Pour exister, être (ré)élu !

     

     
  • "Regardez-les tous défiler..." *

     

    Fabiola.jpg

    *"... le régiment des mal aimés" (Boris Vian)

     
  • C'est, parait-il, a cela qu'on les reconnait. PerSoquet ose tout. Il appelle cela de l'audace...

    Persoquet ceux.jpg

    Après 6 années d'atomium (ce qui rime avec sanatorium), PerSoquet est de retour à la 50ème place sur la liste du PS, il est poussé par Pascal Smet.

    PerSoquet profite du 21 juillet pour, dans Le Noir du week-end, faire la critique de Ceux, et de l'autre Fassi Fihri, qui ont récupéré ses compétences à la ville. Nous reparlerons de la Culture qui a échoué chez Fassi Fihri, arrêtons nous sur l'Urbanisme repris par Christian Ceux "ce nul parmi les nuls" qui a mis trop de temps pour terminer la zone confort et la place de la Monnaie et qui n'a pas entrepris le réaménagement des boulevards centraux que le grand PerSoquet, lui-même n'avait pas  fait avancer d'une chiquenaude pendant douze ans. Au contraire, associé (par trouille) au bourgmestre, il avait empêché l'échevin de la Mobilité de 2006 de tracer les pistes cyclables. Ce que ce nul de Ceux a enfin pu faire. C'est le même PerSoquet qui dans une réunion préélectorale en septembre 2006 avait, suite à une critique D'UN commerçant tailleur de croupières, plaidé pour le retrait du projet de Zone confort.

    Loin de moi l'idée de défendre le bilan de Christian Ceux mais il est difficile de le critiquer vraiment, en 6 ans il n'a rien fait d'autre que de terminer les projets lancés en 2005/2006, et il a loupé la place de la Monnaie (qui est franchement moche),il a morfflé au Bois de la Cambre et n'a même pas refait UNE FOIS la rue Neuve (que PerSoquet a vandalisé deux fois en 5 ans!)...

    On peut reprocher beaucoup de chose à Ceux, mais la critique vaut  pou le Collège dans son ensemble, pendant 6 années il a géré d'une part et, d'autre part, autorisé Close a faire de l'esbrouffe... Ce qui, semble-t-il plaît à PerSoquet. C'est vrai que pour lui suivre le courant et se laisser pousser par le vent, c'est avoir de l'audace.

     
  • Une fois de plus Joëlle sauve la Belgique!

    joelle.jpg

    A entendre Joëlle Milquet, c'est elle qui est à la base de toute la sixième révision de la Constitution et de tout le plan-plan de "relance" du Gouvernement.

      Que feriez-vous sans Joëlle, Sire?

     
  • Depuis 10 ans Marion Lemesre croit que les bus STIB roulent à gauche! Dingue non?

    marion roule à gauche.jpg

    Incroyable! Depuis dix ans, la cheffe de groupe de l'opposition MR croit que les bus de la STIB roule à contre sens dans la rue de Ecuyer où ses parents tiennent boutique. (voir l'album Marion Lemesre croit que les bus roulent à gauche)

    Depuis 10 longues années, Marion Lemesre, et ses amis, s'opposent aux sites propres des bus de la STIB dans les rues Fossé-aux-Loups, de l'Evêque et de l'Ecuyer.

    Depuis dix ans en fille aimante, persuadée du danger que représente un bus descendant sur la bande de gauche la rue de l'Ecuyer, Marion empêche ses parents de quitter leur commerce.

    Depuis 10 ans Marion Lemesre n'a toujours pas remarquer la banale réalité, les bus de la STIB remontent la rue de l'Ecuyer sur la bande de droite; dans un site propre autorisé aux taxis et aux cyclistes MAIS interdit aux voitures!

    L'aveuglement de la cheffe de groupe MR est-il contagieux? Freddy Thielemans se croit-il sherrif de Tucson? Philippe Close se voit-il en GO du club Med du Heysel? Joëlle Milquet se prend-t-elle pour Julie Lescaut et croit-elle que Bertin Mampaka a repris le rôle de l'inspecteur N'Guma depuis la maladie de Mouss Diouf? Possible, puisque depuis vingt-cinq ans, Marie Nagy se croit, elle, élue écolo!

     
  • Eté arabe

    Ete arabe.jpg

     
  • 11 juillet

    11 juillet.jpg

     
  • Découverte de caviar sur le plateau du Heysel

    La gauche à son caviar.jpg

    Le projet NEO, cette vision mégalithique de la ville, attire les promoteurs les plus friqués. Pharaon faisait des Pyramides, Mitterrand aussi, mais musées. Close fait des galeries commerciales.            C'est dingue comme le monde a évolué ces six dernières années.

     
  • Hulk a Huccle

    Reynders Hulk.jpg