Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bilan des transfuges ECOLO, 6 ans après...

Marie-Paule Mathias (13 mandats entre 2007 et 2012) et Michel Barnstijn, sont avec PerSoquet et Camille Artois, les principaux transfuges entre ECOLO et le PS en 2006/2007. Que sont-ils devenus. Marie-Paule Mathias, élue conseillère communale sur la liste PS n'a plus retrouvé son poste d'échevin mais a reçu, en compensation 12 mandats rénumérateurs. Le 14 octobre, elle sera 20ème sur la liste PS avec en réalité peu de chance d'être élue et donc de conserver ses 12 mandats. Le "bon coup" fait aux ECOLO n'a plus d'intérêt. Laminé en octobre 2006, grâce à la stratégie audacieuse d'Henri Simons et Marie Nagy, les Verts n'ont plus qu'une présence anecdotique au Conseil communal. Après mle 14 octobre 2012, Madame Mathias retournera, probablement, donner ses cours de chimie dans une athénée schaerbeekoise...

Mathias Barnstijn.jpg

Autre stratégie pour Michel Barnstijn qui s'est fait élire sur la liste ECOLO rejetée dans l'opposition. Il passera, quelques semaines après l'élection, au PS avec l'incrédible Henri Simons. Passé au PS, il reçoit quelques mandats alimentaires. Précisons qu'il faut être dans la majorité pour en obtenir. Mais la manne céleste vient surtout des contrats de gestion des asbl et diverses structures communales que décrochent, presque systématiquement, la société de son épouse. Aux prochaines élections communales, il sera 18ème sur la liste PS.

 

Commentaires

  • tu parle d'un Persochet c'est qui celui là ?
    et toi tu devient quoi dans tout cela ? tu as abandonné la politique ?
    cela étant dit bonjour chez toi

Les commentaires sont fermés.