Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le 14 octobre, je ne voterai pas pour ... (2)

... Pour Marie Nagy

Marie nagy 14.jpg

Vous m'attendiez au tournant, hein? Et bien je décide d'aller tout droit... au but. Je ne voterai Marie Nagy, moi l'ex-échevin ECOLO.

Pourquoi? Pour une question d'éthique. ECOLO, à sa fondation, avait fixé une règle qui devait redonner du souffle à notre démocratie participative. Un élu n'excerçait que DEUX mandats successifs (*). Très vite, vers le milieu de leur second mandat, les premiers élus ont avavncé un argument 'incontournable': "Oui mais nous, nous avons acquis de l'expérience(s)." Et surtout le "goût du pouvoir" et de ce qui va avec, un traitement non négligeable et divers avantages qui courent jusqu'à la pension. Madame Nagy, depuis 1989, à excercé 5 mandats de parlementaire (dans l'ordre, députée bxloise (2 mandats de 5 ans de 1989 à 1999), sénatrice de Communauté (de 2000 à 2003), dépitée fédérale (de 2003 à 2005) et députée régionale Bxloise depuis 2009. Conseillère communale à Bruxelles ville depuis décembre 2006, elle a, en plus cumulé ce mandat avec celui de députée régionale (ce qui est en opposition aux statuts d'écolo) dans le seul but d'être tête de liste pour ces élections d'octobre.

Enfin, quant on lit sa newsletter, on a l'imprression qu'elle est la seule élue ECOLO au Conseil communal. Elle fait une campagne perso alors qu'elle y siègent avec deux autres conseillères: Zoubida Jellab et Catherine Lemaître.

(*) Je pense profondément que Le pouvoir se prend et se partage

 

Les commentaires sont fermés.