Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Karine Lalieux s'offre son "calendrier PIRELLI"

Est-ce un premier effet de sa nouvelle compétence, la Culture, en tout cas l'échevine de la Propreté s'offre son "Calendrier Propreté".

Hier, je rentrais tout joyeux chez moi en me promenant sur les grands boulevards de Laeken quand j'aperçois, dans chaque boite aux lettres, un fascicule aux armes de la ville. Et là je dédouble mon bonheur, des nouvelles de notre bien aimé Collège et de notre cher Bourgmestre et de nos, non moins coûteux, échevins. Comme la plupart des bruxelvillois je ne lis que la Pravda locale, le Brusseleir dont la vérité zwanze et gouaille comme Freddy, notre Premier Camarade.

Toutes les boites aux lettres du boulevard débordent. Je me réjouis en pensant aux derniers exploits de Philippe Close ou aux évolutions du méga(lo) projet NEO(lithique) qui va créer 3000 emplois sous qualifiés et mettre au chômage 3000 indépendants et leurs personnels. J'arrive devant mon immeuble. Les trois boites de mes voisins se réjouissent de la "bonne nouvelle". La mienne est vide. Les témoins de socialova m'ont oublié. Ou pis, exclu!

Lalieux s'offre son calendrier Pirelli.jpg

Alors oui, j'ai piqué le fascicule qui débordait de la boite du boutiquier du rez-de-chaussée. De toute façon, il habite en Flandre et il y paie ses impôts. Je remonte chez moi et me précipite dans mes toilettes, il n'y a que là pour savourer pleinement les écrits officiels. Première déception, ce n'est pas le Brusseleir mais un calendrier "Propreté 2013". Après le tract abscon de Bruxelles Propreté hier, la Ville viendrait-elle en remettre une couche et compliquer tout encore un peu plus?

C'est Karine Lalieux l'échevine de la Propreté Culturelle qui nous offre un calendrier de 16 pages "full colored" avec photos d'art et les dates de ramassage des "encombrants" et des "fêtes catholiques". C'est curieux comme une échevine laïque éprouve le besoin de signaler ses connaissances religieuses! Elle aurait pu pousser un peu plus loin et y mettre toutes les fêtes religieuses, celles des musulmans, des protestants, des juifs,  orthodoxes russes, roumains, grecs ou bulgares, des méthodistes, les pentecôtistes et les cruxiverbistes, des nudistes du 7ème jour, des taxidermistes et des orthopédistes, des cyclistes (le calendrier des classiques flamandes et ardenaises, ça plait toujjours!), des contrepètistes et des salsifistes, des syndicalistes (le 1er mai y est) et des capitalistes adorateurs du veau d'or...

Puisqu'on parle de Veau d'or, le cochon de payant qu'est le citoyen bruxellois est en droit de se demander combien à couté ce tract promotionnel distribué à près de 80.000 exemplaires (dont 97% finiront dans les sacs jaunes dès la semaine prochaine) pour sa conception, sa réalisation, son impression et sa distribution?

Ce serait une très bonne question d'actualité pour un(e) nouvel(le) élu(e) comme Didier Wauters (CDH) ou Malika Abbad (ECOLO/GROEN). Et que celui-là ou celle-là ne se laissent pas compter par une réponse du type "c'est les services de la ville". NON! Les services de la Ville coûtent autant et souvent plus que les services extérieurs!

 
 
 
 
 
 
 

Les commentaires sont fermés.