Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Front commun FDF - N-VA. On aura tout vu! Merci Brigitte...

    FDF & NVA.jpg

    Le "plan stationnement" de Brigitte Grouwels, actuellement en enquête publique, provoque l'ire du Président des amarantes. Ils sont, et leurs électeurs, exclus du plan. Les FDF n'auront pas de zones affectéess à leur stationnement! Cela peut paraître incroyable mais c'est clairement explicité par le plan qui comporte des zones rouges, oranges, vertes et bleues! Mais pas de zones amarantes...

    La N-VA s'en trouve, elle aussi, exclue puisqu'il n'y a AUCUNE zone jaune! "Cela devait arriver!", fulmine Olivier Maingain, "en confiant la mobilité à deux ministres néerlandophones, (Grouwels et De Lille), les francophones sont totalement victimes de la volonté flamande de bloquer Bruxelles!". Et, comme l'affirme, le nouveau (?) président du FDF de "faire la démonstration que Bruxelles est ingérable".

    Des dizaines de milliers de sympathisants FDF vont tourner en rond en cherchant vainement une place qui, pour eux,  n'existe pas. Ils seront rejoints dans cette vaine quête par les quelques néerlandophones qui ne roulent pas à vélo comme tous les vrienden de Bruno De Lille... On craignait le 25 mai 2014, le blocage de Bruxelles cela risque de se produire bien avant!

    Sans compter que la majorité régionale qui affirme que le "tarif du stationnement à Bruxelles sera moins cher que dans les autres villes similaires!" .

    Bel aveu en réalité. Ces tarifs ridiculement bas vont multiplier les problèmes, puisqu'il sera plus avantageux de stationner en rue plutôt que dans les parkings souterrains. On me répliquera que chaque commune "pourra aménager" (les tarifs) du plan régional. Mais à quoi servira ce plan régional si 19 communes en auront une version locale?

    Sacrée Brigitte, elle a toujours le projet pour rire!

     
     
     
  • Un secret d'Hergé levé à Watermael-Boitsfort

    Deleuzr en Plekszy-Gladz.jpg

    Malgré trois voyages de Tintin en Syldavie ,et dans la Bordurie voisine, Hergé n'a jamais montré le visage du leader "moustachiste" Bordure et ce même s'il apparaît régulièrement dans les décors dans des cadres où trône sa photo systématiquement coupée au-dessus de la moustache... On ne voit jamais que la moustache et le menton.

    On savait qu'à Bruxelles, et particulièrement au PS, les émules du vibriste bordure étaient nombreux. Mais c'est Olivier Deleuze qui semble le plus apte à s'assoir sur le siège du grand-manitou. En refusant, comme Bourgmestre, de céder la présidence du Conseil communal de Watermael-Boitsfort, (comme Freddy Thielemans l'avait fait à Bruxelles, cf. la note du 15 janvier 2013: "Ouf! Freddy reste président du Comité Central du Conseil Communal"), il fait un solide pied-de-nez aux parlementaires bruxellois d'écolo qui avaient ferraillé pour faire adopter ce principe éminemment démocratique.

    Sans doute victime d'une trop longue carrière politique, le secrétaire fédéral écolo a fini par perdre la mémoire des principes sur lesquels il avait été élu en 1981: la participation, le refus du cumul de mandats politiques et les deux mandats publics maximum....

     
     
     
     
     
     
     
     
  • Laurent soutient les sidérurgistes d'ArcelorMittal

    Laurernt ArcelorMittal.jpg

    Laurent est lui aussi victime de la "crapulerie" de Fabiola et est lâché par sa soeur Astrid, il a décidé de manifester avec les hommes d'ArcelorMittal et attend que les gouvernements Fédéral, Wallon et Flamand crée une "taesk farce" pour natiuonaliser l'entreprise familiale. D'ailleurs même Reynders est pour! Et Laurette m'a envoyé un SMS pour me dire "SAR, ce serait pire sans nous. Signé Laurette du PS".

    Maintenant, sans rire, Laurent qui est logé et nourri depuis des lustres par nos concitoyens, desquels il reçoit annuellement plus de 300.000€. Sa dotation mensuelle équivaut à (en gros) l'allocation de 25 chômeurs. Le Gouvernement avait-il prévu une "dégressivité" de cette allocation/dotation? Si oui, après combien de mois, six? ou six mille?

     
     
  • Mittal: Heureusement que Di Rupo avait pensé à remplacer Giet, un liégeois, par Magnette, un carolo

    Magnette Laurette.jpg

    Et oui, comme le répète si souvent Laurette, sans elle, Elio, Paul, Rudy, Jean-Claude, Charles et Rudi: "Ce serait PIRE!". On aurait Claude (Eerdekens), Bernard (Anselme), Marie (Arena), Didier et Julien (Donfut), Jean-Claude et Philippe (Van Cauwenberghe), Anne-Marie (Lizin), Philippe (Kir), Emir (Close), Christian (Dupont), Alain (Mathot), Marcel (Cools) ou Frédéric (Daerden), etc...

     
     
     
     
     
     
  • Le socialiste invisible est heuheureux

    Au moment où Di Rupo se prend les pieds dans les tapis de Davos, ex-président faisant fonctionner le PS est ravi. Thierry Giet est tranquille, heureux, pour peu il irait à la pêche à la ligne (de froid) à Seraing. C'est à Paul Magnette, le sourd doué du PS, à s'y coller!

    Giet nul.jpg

    Thierry Giet est le fils cadet de l'homme invisible et de Rosa Limbourg, une arrière-cousine liégeoise de Rosa Luxemburg. Surnommé "Heuheu" par les auditeurs des émissions politiques, il a, dit-on, le mérite de ne pas dire de ... heuheu ... couillonade parce que sa pensée est ... heuheu ... si lente qu'il a le temps ... heuheu ... de tourner 18 fois sa langue dans sa ... heuheu ... bouche...

     

     
     
  • Monsieur Privatisation rencontre Monsieur Liquidation à Davos

    Di Rupo Mittal Davos.jpg

    Pour son premier séjour chez les Nantis (qui ne sont pas les habitants de Nantes, comme il le croyait), Elio Di Rupo, le Monsieur Privatisation de l'Etat Belge a fait de belles rencontres. Il a notamment bu un "chti canon" de bulles avec Lakshmi Mittal, le Monsieur Liquidation, section acier, de l'Etat Global.

    Entre hommes du monde, ils auraient eu des tas de choses à se dire, mais il y a ces foutus sidérurgistes qui n'arrêtent pas de vouloir travailler! Toujours des emmerdeurs qui vous empêchent de profiter pleinement des petits plaisirs de la vie.

     
     
     
     
  • Bruno De Lille danse à contre temps

    Le Secrétaire Régional Bruno De Lille n'a pas son pareil pour lancer des projets branchouilles, voire branchouillards, adressés à un groupe bien défini. Après le "tourne à droite" pour les cyclistes libéraux, voici le "Dancing pour tous". Chacun connaît le drame des candidats danseurs qui font banquette toute la nuit et dont le carnet de bal reste désespérément vierge. Le nouveau projet du Secrétaire à l'intégration est radical: chacun devra être invité à danser.

    de lille,gay,ecolo,région,sexe

    L'association "Contre-danse" réunie autour de l'archevèque Léonard et relayée par les CDH (Contre Danse Hargneux) et les Filles de Marie-Madeleine, organisent une grande manifestation prévue le 14 février prochain à 21h, concentration dans la rue d'Une Personne.

    Le cabinet du Secrétaire régional nous annonce que le secrétaire régional se propose de lancer les projets "Logement pour tous" et "Boulot pour tous". Tandis que "Sexe pour tous" est programmé pour 2069.

    * Chacun choisit son/sa partenaire. C'est "danse pour tous", non?

     
     
     
  • Les américains élise l'atomium "bâtiment le plus bizarre". Et ce sans connaître son bizarroïde directeur, pensez donc un persoquet!

    atomium1.jpg

     
     
  • Pour ne pas déstabiliser les vieux jours d'Antoinette, Maingain réélu président du FDF

    Maingain réélu.jpg

    Oui mais au FDF ils ont pu voter. C'est vrai que les bureaux de vote étaient au bout des pistes, à l'heure des offices, juste avant l'apéro...

     
     
     
  • "Humblitude et Lucidarité" Laurette remercie Thierry....

    Giet marthyr.jpg

    Moment fort dans "L'indiscret" de la RTBF. Laurette Onkelinx remercie Thierry Giet, le président ff du PS, remplacé par Paul Magnette il y a 72 heures. Selon la vice-Première, nouvelle présidente du PS bruxellois (et donc vice-présidence du PS!) Thierry Giet est admirable tellement il est "humble" (dans le langage populaire on aurait dit qu'il est "trop nul") et tellement "il est lucide".

    Lucide, en effet, il est le premier au PS à se rendre compte que le parti va droit dans le mur des lamentations anti-N-VA.

    Ceci dit son histoire en rappelle une autre vieille de 2000 ans. Reste à attendre pour voir si Thierry Giet va réssusciter et s'il va trouver quelques disciples (ou camarades) pour lancer un nouveau parti soucieux des militants de base. Comme on ne croit pas au miracle, on en doute...

     
     
     
     
  • "Populiste!" Lambert Poujade est agacé par les presudo révélations sur la résidence de la Vice-première

    Les journaux du groupe Sudpresse publie une interview de monsieur Onkelinx dans leur maison de Lasne:

    http://www.lacapitale.be/645279/article/actualite/belgique/2013-01-18/laurette-onkelinx-et-marc-uyttendaele-socialistes-a-lasne-pourquoi-pas

    Pour notre chroniqueur, Lambert Poujade, on peut être socialiste et vivre à Lasne. C'est moins choquant que d'y être chômeur, à Lasne!

    Lambert poujade à lasne.jpg

    Laurette Onkelinx a effectivement un "bon" boulot depuis plus 20 ans: Ministre

    C'est à Quaregnon que les socialistes ont fondé leur parti, il y a vraiment très longtemps. Depuis la maison du peuple est fermée, les mines et les usines aussi, les ouvriers sont devenus chômeurs, les corons sont à l'abandon et les socialistes ont des villas à Lasne ou ailleurs. "Pas au Zoute", précise Marc Uyttendaele. C'est vrai que ça ferait tâche.

     

     
     
     
  • De la mutuelle à la gambille....

    Di Rupo et JP.jpg

    Jean-Pascal Labille, le plus doué des apparatchiks PS liégeois*, devient Ministre des Entreprises publiques et de la Coopération au Développement. Avant de devenir patron de la Mutuelle socialiste (Solidaris et pas Solidarnosc) et d'être titulaire de 44 (quarante-quatre) mandats* (dont 8 rénumérés !), Jean-Pascal a été le champion des paris mutuelles sur les parties de billes de son athénée. C'est dans la cour de récréation qu'il a commencé son boulot de réviseur (il recomptait les billes) avant d'aller se perfectionner chez Michel Daerden et de copiner avec Jean-Claude Marcourt.

    Jean-Pascal affirme qu'il ne veut pas faire de politique, et que même ministre, il n'en fera pas. (Ce qui doit réjouir les élus socialistes qui eux essaient de se faire élire, mais qui sont visiblement trop nuls pour devenir ministre). Enfin, comme toujours, Di Rupo place ses copains et si possibles des non-élus comme ce fut le cas pour Marie Arena, ou Popol Magnette par exemple. La question est de savoir pourquoi, le Premier Ministre débauche le grand patron de la mutuelle socialiste. Est-ce pour renforcer son ancrage social ou au contraire pour agiter un épouvantail avant de, peinard, détricoter la sécu. Parce qu'il ne reste que la sécu que le PS n'a pas encore détricoté...

    * Il ne faut pas confondre un apparatchik et un parvenu. L'apparatchik "parvient" par la filière officielle du parti.

    ** il y a renoncé en devenant ministre. Mais ce n'est pas son choix, mais une obligation. Un ministre ne peut pas être administrateur.

     
     
     
     
     
     
     
  • Bertin Mampaka membre de l'église de scientologie? On ne sait pas, mais chiantologue, ça oui!

    Bertin scientologie.jpg

    Bertin Mampaka est un homme extraordinaire, il ne se passe pas une saison sans que son nom réapparaisse dans la rubrique "faits divers peoples et religieux". Après avoir été séquestré dans une cave par deux "amis", voici notre Bertin accusé d'être membre de l'église de scientologie...  Il dément, bien sûr, et annonce qu'il va déposer plainte pour diffamation. L'église de scientologie non plus...

     
     
     
  • Surprise (il est) parti! Thierry Giet sans voix!

    Tous les petits chefs socialistes n'arrêtaient de le dire: "Thierry Giet fait ça bien" (Laurette Onkelink, qui n'a pas cru devoir préciser le "ça"); "Thierry est président jusqu'en 2014" (Paul Magnette); "Monsieur Giet est l'homme qu'il faut pour diriger le PS" (Yoyo Di Rupo); "Qui? Giet? Ah! C'est vous qui le dites!" (Philippe Moureaux); "J'aime beaucoup Monsieur Giet" (Charles Michel)... Comme on le voit Thierry était apprécié de tout le PS, et comme, il le disait lui-même:

    Giet s'en va.jpg

    Son départ inattendu, on s'en doute, perturbe le Parti Socialiste qui a dû parer au plus pressé et se rabattre sur Paul Magnette, dit "belle gueule", pour reprendre la présidence intérimaire. L'avantage de Paul Magnette s'est qu'il ne sait pas négocier (cf. la réforme de la SNCB), il a plein d'humour (la nation wallo-bruxelloise) et il est bien entouré (Philippe Van Cauwenberg).

    Je parie que la base du PS va être ravie du choix du Premier-Président Di Rupo.

     
     
     
  • Didier Gosuin (FDF) plaide pour un Président régional sans compétence!

    Close moi moi.jpg

    Le chef de groupe FDF au Parlement Bruxellois plaide, très poliment*, pour une recomposition de la Région bruxelloise et notamment pour un Président sans compétence mais garant de la bonne conduite du (nouveau) projet.

    * Poliment, parce que le futur candidat FDF à la présidence de la Région s'abstient de tirer sur l'ambulance Saint-Gilloise: cela fait un mandat et demi que le Camarade Charles gère une équipe d'ectoplasmes qui a poussé le compromis à la belge au summum de l'insipide. Mais, ce n'est pas leur faute, la structure même de la Région est ingérable et, en tout cas, incapable d'impulser une politique créative. On peut, bien sûr, se réjouir d'un projet de piste cyclable sur la petite ceinture mais les bruxellois sont demandeurs d'emplois, de logements, d'écoles, de crèches et (aussi) de mobilité mais pas seulement à vélo...

     
     
     
     
  • Ouf! Freddy Thielemans reste Président du Comité Central Communal

    Le Parlement régional a donné aux Conseils communaux la possibilité de désigner un président pour les sessions des Conseils communaux. Jusqu'ici, c'était le Bourgmestre qui présidait, déroulait l'ordre du jour, donnait (ou non) la parole, interrompait le débat pour passer au vote. Il était un peu juge et partie, c'est comme si le Premier Ministre présiderait la Chambre des Députés ou le Sénat.

    Si la Constitution a voulu donner aux Assemblées parlementaires des Présidents, c'est dans un soucis démocratique. Il est, en effet, difficile, en démocratie, de concevoir le chef de l'Exécutif préside l'Assemblée législative censée contrôler l'Exécutif.

    La quasi totalité des membres du Collège de la Ville ayant voté cette proposition régionale (pour mémoire, Marion Lemesre (MR), Els Ampe (MR/VLD), Mohamed Ouriaghli (PS), Ahmed El Ktibi (PS), Philippe Close (PS) et Freddy Thielemans lui-même l'ont voté), l'opposition CDH-ECOLO-Groen se disait que l'affaire était faite: le Conseil Communal de la Ville deviendrait plus démocratique...

    Thielemans préside le CC.jpg

    Et bien non! Freddy Thielemans n'a pas voulu se priver de cette coutume tribale si peu démocratique. Il continuera donc à trôner sur sa chaire médiévale à asséner ses vérités et couper la parole aux conseillers de l'opposition qui les contestent et (lui) posent trop de "mauvaises" questions.

    Sur les banc du PS, il se dit qu'il n'a quand même presque plus de pouvoirs et qu'on n'allait pas, en plus, l'empêcher de faire son "zit-up" tous les 15 jours.

    Plus prosaïquement, avec un autre Président, les Conseils communaux auraient probablement commencé à l'heure. Ce que le Bourgmestre n'a pas réussi à faire une seule fois en 12 années et plus de 300 séances...

     
     
     
     
     
  • Vincent Dewolf candidat MR à la Présidence régionale. Avec le bonnet droit du PS?

    Close Dewolf.jpg

    Lambert Poujade, nous fait aimablement remarquer, que l'image du conspirateur portant un loup est plus populiste que celle du mouton affublé d'un t-shirt. Merci Lambert, nous en prenons bonne note.

     
     
     
  • Il neige!

    Un temps à ne pas mettre des échevins socialistes en rue...

    Il neige.jpg

    Prolongation des Plaisirs d'hiver. Un lundi soir à Socialograd

     
     
     
  • Thierry Elio-Laurette-Rudy-Philippe-Jean-Claude Giet s'émancipe

    Giet s'émancipe.jpg

    Coup de cravate à gauche pour le président le plus emblématique du PS depuis André Cools. La classe ouvrière en chômage, ou presque, respire. Attention camarade de ne pas s'enivrer en prenant trop d'air à la fois.

     
     
     
  • Laurette était déjà ministre du gouvernement qui a doté Fabiola.

    Onkelinkx Fabiola.jpg

    Le couple d' "Increvables". Laurette Onkelinx* était déjà ministre fédérale quand le Gouvernement Dehaene a doté la veuve du roi Baudouin, d'un royale minimex (3835,61 euros par jour). On s'étonne, dès lors, que la ministre perpétuelle s'émeuve de l'importance de cette dotation.

    Il est peut-être tout aussi choquant de constater que depuis 21 ans, Laurette Onkelinx, 54 ans, est ministre sans discontinuité. Pendant ces 21 années, elle n'a pas encore, non plus, trouvé le temps de faire passer l'impôt sur les grandes fortunes. Mais comme elle l'affirme régulièrement: "Sans elle (et le PS), ce serait bien pis!". Comme personne ne semble convaincu de cela, elle pourrait se retirer à Lasne pour nous le prouver...

    * Laurette Onkelinx: ministre fédérale (Intégration sociale et Santé) de 1992 à 1993. Ministre présidente de la Communauté Française, chargée notamment de l'Education et de la Santé (1993-1999). Vice Première Ministre chargée de l'Emploi de 1999 à 2003 dans le Gouvernement Verhofstadt . Vice-Première chargée de la Justice dans le Gouvernement Guy 2 de 2003 à 2007 et Vice-Première chargée des Affaires Sociales (2007-2008) dans les Gouvernements Guy 3 et Leterme (2008-2011) et actuellement, Vice-Première depuis fin 2011 dans le Gouvernement Di Rupo. C'est vrai qu'un ministre ne gagne que 10.500 euros net par mois...