Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/02/2013

Close. Rien, niet, nada? Que devient l'espoir PS de la ville de Bruxelles?

Néo close.jpg

On finit par se demander, si l'échevin Close passera l'hiver. Depuis trois mois, il nous a offert une collection de couac(s) extraordinaires. Il se voyait "Piqué 2" en mai. Pour finir, c'est Rudi Vervoort qui a décroché la lune! Entre cet échec personnel et NEO qui s'annonce comme une extraordinaire connerie, que n'importe quelle personne sensée qui réfléchit un peu, arrêterait en urgence. Qui va miser sur ce projet dément, alors que les moyens des belges ne cessent de se racrapoter. Ce n'est pas parce que la ville crée NEO que les belges auront plus de fric dans leur portefeuille. S'ils font des achats chez NEO, ils n'en feront plus ailleurs. On assistera à un déplacement de pôles commerciaux, mais ni à une création d'emplois (puisqu'on les perdra de toute façon ailleurs!), ni la création de nouvelles "richesses".

Alors, à part notre blog qui pulvérise ses scores de visites quand Close agit, personne n'y gagne. De longues vacances dans un centre de loisirs de la mutuelle socialiste, ce serait bien pour tout le monde... Non?

La bille est chez Jean-Pascal...

 
 

21:28 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : close, ps, neo, pognon, pauvre |  Facebook | |  Imprimer | | | | Pin it! | |  del.icio.us

Les commentaires sont fermés.