Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/02/2013

Jean-Marc Nollet s'en (auto)tamponne ... 500Kw/h gratuit aussi pour les voitures électriques?

mobilité,économies,écolo,énergie,pognon

 Jean-Marc Nollet est seul contre tous à vouloir offrir les premiers 500Kwh aux wallons. Le débat arrive au moment où une directive européenne impose à la Belgique de créer, d'ici 2020, 21.000 points de recharge pour les voitures électriques.

En 2020, la Belgique aurait 200.000 voitures tout électrique (soit même pas 1/20ème du la totalité du parc automobile). Pour information, en 2012, 878 voitures de ce type ont été vendues sur 486.737 voitures vendues au total. On prévoit, un point de recharge pour 10 voitures! Imaginez la même densité de pompes à essence! Une pour dix voitures, on en aurait tous une ou deux devant notre porte!

L'enjeu des 7 prochaines années est donc la création de plus de 20.000 nouveaux points de recharge (il y en un peu moins que 400 actuellement!). On voit l'enjeu pour certaines multinationales qui déclarent déjà que le chantier est tellement gigantesque qu'il faudra l'aide du secteur public, donc de l'Etat, donc notre argent! C'est peut-être dans ce cadre que Jean-Marc Nollet se propose d'offrir les 500 premiers Kwh aux wallons, dont la facture énergétique ne va cesser de croître.

C'est amusant de constater que le géant pétrolier AGIP vient de débarquer sur le marché de l'électricité où il y rejoint OCTA. Ces deux là, ont déjà leurs points de vente d'électricité le long de nos routes et autoroutes...

La voiture électrique, une aussi bonne idée que le biocarburant

Il y a 12 ans, nous dénnoncions l'illusion du biocarburant, affirmant qu'entre produire pour alimenter nos 4x4 ou pour nourrir les "damnés de la Terre", le choix serait vite fait. Il a été fait, on fabrique du biocarburant à base de céréales.

Inter-Environnement (IE) tire déjà la sonnette d'alarme en posant LA question qui tue: notre réseau électrique sera-t-il suffisant pour supporter ces nouvelles demandes? Devra-t-on créer de nouvelles unités de production? Des centrales nucléaires?

IE s'inquiète à juste titre de la charge dites "rapide" qui exigera énormément d'énergie, en opposition à la charge "lente" nettement moins énergivore mais qui exige une nuit de charge. Vous en voyez beaucoup vous qui passeront une nuit supplémentaire sur la route du soleil (ou de la neige) pour recharger leur batterie?

La voiture électrique est une abbération, un délire qui ne résoudra pas les problèmes de pollution (que faire de ces milliards de batteries usagées?) ni de mobilité (un embouteillage de voitures électriques est un embouteillage aussi!)

La seule solution durable, soutenable, fiable et viable est, définitivement, le transport en commun.

Mais là, ni la Belgique, ni l'Union Européenne ne développent de politique cohérente et volontaire. On attend toujours une directive de l'UE pour remailler les réseaux de chemin de fer. Les seules initiatives ajoutent de la dérégulation et de la concurrence entre les opérateurs nationaux...

23:46 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mobilité, économies, écolo, énergie, pognon |  Facebook | |  Imprimer | | | | Pin it! | |  del.icio.us

Les commentaires sont fermés.