Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/03/2013

La N-VA a eu la peau de Steven Vanackere

En route pour 2014, le gouvernement Di Rupo s'apprêtait à "spotchi" a N-VA de Bart De Wever, qui avait même maigri pour que, selon l'adage bien connu, "c'est toudi les p'tits qu'on spotche !", ce soit plus facile pour notre  Beppe Papillo.

En déboulonant Steven Vanackere le ministre des finances, la N-Va porte un coup à l'aile progressiste du CD&V. Vanckere, issu de l'ACV, a menti sur un plateau de TV, en affirmant ne pas connaître un obscur cabinettard qui siège au Conseil d'Administration de Belfius.

Faut-y pas être vraiment con pour croire que la vérité ne sera pas révélée! Con ou tellement onubilé par son (petit) pouvoir qu'on finit par ce croire tout puissant et croire ses conneries!

Di rupo change de chaise.jpg

C'est Di Rupo qui doit être rav de perdre un allier, le jour d'un conclave budgétaire où l'aile droite du Gouvernement va, à nouveau, acculer l'aile gauche à des concessions mortifères pour les plus faibles. On parie que Vanckere sera remplacé par un CD&V de droite?

12:46 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : crise, premier, fric, pognon, de wever, nva |  Facebook | |  Imprimer | | | | Pin it! | |  del.icio.us

Les commentaires sont fermés.