Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

C'est le pompon, Persoquet est modeste !

Persoquet Modeste.jpg

Fallait pas être devin pour se douter que Persoquet allait répondre aux allégations de Jacky Morael (cf, Le Soir du 16/3 et notre note du 17/3 "Jacky Morael déculotte Henri Simons".) Dans Le Soir du 18 mars, il a répondu!.

Cela mérite une solide mise au poing!

Je peux, évidemment, affirmer qu'Henri Simons n'a jamais magouillé en politique et il n'avait monté aucune cabale contre Jacky Morael. Au contraire, C'est grâce à Henri Simons que les accords de majorité ont été entérinés par l'AG d'Ecolo. Malgré que des bruxellois (certains, d'autres) étaient contre et que Morael a manoeuvré comme un manche de pelle à neige. En juillet! Quel nul!

Et pourquoi, tu aurais, toi Simons, mis des bâtons dans les roues d'Evelyne Huytebroeck? Ta (grande) amie. Comment oser penser cela de toi qui n'as fait de la politique que parce qu'on te suppliait, à chaque élection, d'accepter la tête de liste (sans quoi tu n'aurais même jamais pu être élu !) et tu étais, à chaque fois, désigné volontaire pour occuper le mandat de parlementaire ou d'échevin qui, en réalité, il faut le dire, ne l'intéressait même pas.

C'est comme en 2004, quand ECOLO a accédé au pouvoir à la Région Bruxelloise, tu t'es beaucoup impliqué dans les négociations, pour rendre service, et tu n'as cessé de t'inquiéter de la "capacité" de ta grande amie Evelyne (Huytebroeck) "à assumer un mandat de Ministre". "Tu ne penses pas que je ferais un meilleur ministre qu'Evelyne?" t'inquiétais-tu auprès des militants estomaqués de tant de sollicitude désintéressée..

Cette amitié qui te verra, cher Henri, pousser l'abnégation jusqu'à me demander de te céder la présidence de Bruxelles Tourisme - Informations Congrès (BITC, l'ancêtre de Visit Brussels) que j'occupais comme échevin du Tourisme, pour que tu puisses... comment dire sans trahir ta modestie ...Etait-ce pour pouvoir "aider ton amie Evelyne" ou "obtenir une compensation" puisque tu n'étais pas devenu ministre! Tu étais tellement convaincu que je comprendrais ton "désarroi" que tu avais déjà annoncé partout, chez Ecolo et au PS, que je te cédais ce mandat. Et ce n'était pas si simple, pour que tu puisses me piquer mon mandat (oh gentiment, hein!), il a fallu modifier les statuts du BI-TC, faire monter des PS (2 ou 3 dont le bourgmestre Thielemans) et des CDH pour respecter l'accord de majorité communal et la clé de répartition D'Hondt qui organise le rapport de force entre les partis d'une majorité. 

Et quand tu as pu, enfin, occuper ce mandat, il ne t'intéressait déjà plus. Toujours ton abnégation légendaire. Tu préparais déjà les élections communales de 2006 en bricolant un accord avec Marie Nagy qui te garantissait la tête de liste d'ECOLO et, comme tu le pensais, un troisième mandat d'échevin. Un bel accord qui déchirait notre groupe ECOLO et ses échevins, Marie-Paule Matthias et quelques uns de ses proches passaient au PS, Bruno De Lille (Groen) s'alliait au SP.a et moi je m'enfuyais dégoutté par la politique. Les élections étaient une catastrophe, tes négociations un cataclysme, mais tu avais tout prévu, tu es passé au PS. Tout cela est d'une telle évidence, c'est la faute à Jacky Morael.

Les commentaires sont fermés.