Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/03/2013

Mini-Europe, le PS se veut rassurant

close meeùs.jpg

Au moment même où le Collège de Bruxelles ne voulait pas entendre les questions de l'opposition au Conseil communal du 25 mars, le Président régional, Charles Piqué (PS) déclarait que Mini-Europe, Océade et Kinépolis pouvaient rester sur le plateau du Heysel...

Superbe stratégie du double message: La Ville de bruxelles veut tout raser et le Président de la Région dit que les responsables n'ont qu'à demander (poliment) le droit de rester. De toute manière, les emplois qui seront perdus le seront par la faute des promoteurs d'Océade, de Mini-Europe ou de Kinépolis ...

Maintenant, Thierry Meeùs, le patron d'Océade et de Mini-Europe, ne doit pas s'inquiéter, au PS bruxellois on a l'habitude de démonter des bâtiments et de (soigneusement) les ranger pour pouvoir les reconstruire plus tard.

Un exemple? La Maison du Peuple de Victor Horta...

22:41 | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : tourisme, neo, fric, pognon, close, ps |  Facebook | |  Imprimer | | | | Pin it! | |  del.icio.us

Commentaires

Les projets qui ne tiennent pas compte de ce qui existe et marche bien ne sont pas des projets à retenir mais bien à supprimer. Bxl a bien d'autres soucis à se faire.

Écrit par : herremans | 29/03/2013

Les commentaires sont fermés.