Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Vols de cuivre aux cimetières, l'échevin Courtois réagit

    courtois .jpg

    Vols dans les cimetières de la ville à Evere et à Laeken, l'échevin des Sports et de la Population décide de prendre des mesures radicales et veut faire des cimetières des parcs touristiques branchés style "Père Lachaise" en attendant l'arrivée des touristes, il va transformer les cimetières en Guantanamo: barbelés, miradors, fouilles à l'entrée et à la sortie et envisage l'engagement de zombies pour garder les lieux.

  • Milquet, enfermée à l'Intérieur !

    Miilquet WC.jpg

    Tension au Gouvernement, Joëlle Milquet s'est bouclée à l'Intérieur et refuse d'en sortir. Pis elle accuse ses petits copains de "machisme" ! Non mais vous imaginez Elio Di Rupo machiste? Et ce 'brave' Didier Reynders ? Il a déjà assez de soucis avec la bande des Michel... Quant aux vices-premiers flamands, ce n'est vraiment pas la Milquet qui les préoccupent ! Comme disait une autre vice-première francophone, qui souhaite rester anonyme: "La supporter, c'est plutôt du masochisme!"

    Le Premier n'a vraiment pas besoin d'une querelle de couple dans le ménage PS-CDH. Déjà qu'il n'a fallu qu'un discours à son président ff, Paul Mazette, pour mettre les syndicats dans les rues de Charleroi.

    Un conseil au Premier, à Bruxelles-Ville, on a l'habitude de "sortir" la Milquet, il suffit d'appeler les deux videurs...

  • Toujours aussi explicite et convaincant

    Barnstijn.jpg

    Vous savez quoi, nous avons retrouvé le petit doigt droit, de la main droite du bras droit du Président du CPAS. Le grand tribun laekenois est devenu un discret conseiller du centre public d'aide sociale. Un mandat qui dépanne à point pour l'ancien élu écolo devenu socialiste par la conviction que les mandats annexes sont plus nourrissant dans la majorité, puisqu'il n'y en a pas dans l'opposition.

  • Le tarif de stationnement de la voiture ventouse diminue de 60%

    Rotation des voitures = rotation des clients = tiroirs-caisses remplis (dogme MR)

    Lemesre zone bleue.jpg

    Le nouveau plan Communal de Stationnement concocté par Marion Lemesre (MR) fait "le grand bond en arrière". Le MR (et le PS) revient à son concept primitif: il faut encourager la rotation des voitures (des clients) dans les rues commerciales. Le concept date des années 70 du siècle dernier.

    Les majorités communales libérales qui n'avaient qu'un objectif encourager l'utilisation de la voiture, ont été confronté à un trop plein. Tout le monde se déplaçait en voiture, il n'y avait plus moyen de s'arrêter: toutes les places étaient occupées. Et voilà nos braves clients (les "rois" de notre société ultra-libérale de consommation!) occupés à tourner en rond à la recherche d'une place de parking qui n'existe pas. Les électeurs du PRL (le MR archaïque de l'époque) désespèrent dans leurs boutiques, on ne consomme plus assez. Certain en mangeait ses chapeaux!

    Coup de génie! L'invention du parcomètre et du concept néo-libéral: "vous payiez déjà pour pouvoir rouler, maintenant vous aller payer pour pouvoir vous arrêter!". Et voilà une idée et quelle est bonne. Les édiles libéraux installent des parcomètres dans les rues commerçantes pour chasser les "voitures ventouses"! Comprendre celles qui restent là toute la journée et qui ne bougent pas. Si ces conducteurs là doivent payer, ils iront se garer ailleurs et ils libéreront des places pour les clients des commerces. Certain, de joie, lance en l'air ses chapeaux !

    Mais ce n'est pas si simple. D'abord, les habitants qui résident (et résistent) dans les rues commerciales sont agacés de devoir payer pour laisser leur auto en bas de chez eux. Malgré les gros efforts des propriétaires, grands amis des commerçants et électeurs MR comme eux, pour supprimer les appartements au-dessus des commerces. Facile, on rénove le commerce et on en profite pour fermer l'accès aux étages. (Ceci explique pourquoi il y a des dizaines de milliers de mètres carrés de logements vides à Bruxelles. Faites le test, promenez-vous en regardant les étages rue Neuve, rue Marché-aux-herbes, des Fripiers ou de Wand par exemple, ils sont vides et souvent délabrés voire pourris...). Pour calmer le jeu, les autorités inventent la carte dites de "riverains" pour les résidents des zones fortement commerciales.

    Mais ce n'est pas tout, les commerçants, qui pour la plus part, sont des navetteurs et habitent Waterloo, Dilbeek, Wemmel ou ailleurs en dehors de la ville. Ils sont, par conviction, libéraux, c'est-à-dire qu'ils défendent leurs libertés et basta pour celles des autres, vous n'imaginez pas une seconde qu'ils viennent travailler en train ou en bus, ils sont les premiers à garer leur(s) voiture(s) devant leur commerce en glissant une carte de visite derrière le parebrise pour signaler aux policiers que c'est leur(s) voiture(s). Un exemple? Les rues Haute et Blaes, les commerçants se plaignent du peu de places de parking, mais quand on fait une petite enquête discrête on s'apperçoit que plus de 60% des places disponibles sont occupées par les commerçants eux-mêmes. Mieux la ville met à leur disposition une "carte habitant(?)" (curiosité cette carte "habitant" qui ne sont pas des "résidents, des électeurs pour faire simple! Pourquoi donc les avantager?) à un tarif préférentiel qui les autorisent à placer "leur(s) voiture(s)-ventouse(s) devant chez eux. Certain, de dépit, en piétinne ses chapeaux!

    Alors que la politique de stationnement doit avoir pour objectif de limiter la pression automobile dans la ville, grâce à Marion Lemesre le vieux slogan rétrograde "ma voiture, c'est ma liberté" est de retour.

    Au lieu d'encourager l'usage des transports publics et de favoriser l'alternative à la voiture, le "nouveau" plan de stationnement est composé d'une série de demi-mesures qui n'apporteront AUCUNES améliorations à la mobilité en ville . Au contraire, la principale mesure consiste à diminuer le tarif annuel de la carte dites "habitant", de 500 à 200€ !  Certain sort des lapins (bleus) de ses chapeaux !

    Les 500€ prévus par la majorité précédente ne représentaient déjà que 2€ par jour ouvrable pour stationner TOUTE LA JOURNEE en face de son commerce! Dès le 15 juin, il n'en coûtera plus que 80 centimes par jour (200€/an). 80 centimes pour occuper l'espace public, polluer l'air des bruxellois matin et soir et nuire aux ... commerces en occupant indûment une place de parking réservée aux clients. Ceci sans parler du manque à gagner de la ville, pendant qu'un commerçant 'ventouse' une place à 0,80€, aucun automobiliste ne paiera la redevance pour y stationner! Et c'est 80 centimes que, en plus, les commerçants décompteront en frais généraux... de leurs impôts!

    Formidable avancées de la coalition Sociaux-libéralistes et ultra-Libéraux pour la mobilité et la santé des "résidents", des vrais électeurs, eux ...

  • Close macule, Lalieux décape

    Le samedi 27 avril l'échevine de la Propreté-Culturelle a sa journée mondialement connue de la propreté. C'est sans doute la raison pour laquelle l'échevin des Nuitées d'hôtel et des platitudes-qui-rapportent- gros a confondu "Houba Hop" et "hip-hop" en chargeant l'asbl "Farm frites" de vite taguer une fresque à Laeken: "Le Nid des Marsupilamis" d'André Franquin.

    Il est évident que l'objectif de ce projet est de démontrer qu'il faudra moins de temps pour l'équipe de l'échevine de la propreté pour décaper le tag qu'il en aura fallu pour les copains de l'échevin du modernisme (*) débridé pour la réaliser. Et pourtant, ils ont été vite!

    close marsu.jpgth

    On comprend mal, en effet, que la Ville fête les 20 ans du "Parcours fresques BD", célèbre dans le monde entier pour la qualité de ses oeuvres de recréations des maîtres de la BD, par un coloriage.

    A toute fin utile, voici un petit rappel:

    Fresque: XVI e siècle. Emprunté de l'italien fresco, « frais », dans l'expression dipingere a fresco, « peindre à frais, sur un enduit frais ». . Manière de peindre, avec des couleurs délayées dans l'eau, sur un support mural fraîchement enduit. Peindre à fresque. La peinture à fresque. Par métonymie: peinture exécutée selon ce procédé. (Dictionnaire de l'Académie Française, 1986)

    Tag : C'est une signature codée rapidement exécutée, formant un dessin d’intention décorative sur n'importe quelle surface : mur, voiture de métro ... avec des outils divers : bombe aérosol, marqueur ... (Dico du Hip-Hop, 2007)

    On comprendra assez facilement pourquoi: 1. les fresques BD de la Ville n'ont pas "bougés" depuis 20 ans pour les plus anciennes, et 2. pourquoi l'échevine Lalieux a créé une équipe pour effacer les tags.

     

    (*) On se souviendra de l'oeuvre monumentale qu'il avait installé sur la Grand-Place entre le 1er et le 27 décembre 2012.

  • Ejaculation tardive

    leonard.jpg

  • Accident de travail au PS

    Thierry Giet quitte la politique.jpg

    Thierry Giet, l'ex-super-président du PS a "trébuché sur une magnette décollée de son frigo". Assez sérieusement blessé à son égo, le PS communique que la santé du chef de groupe socialiste n'est plus en danger. L'ex-président ff, - qu'on regrettera dans les débats télévisées au moins lui en ne disant rien, il ne donnait pas de faux espoirs aux citoyens - terminera sa carrière dans une maison de retraite de l'état, la Cour constitutionnelle. Un endroit calme où il n'aura pas accès à la cuisine, ni au frigo (puisqu'il sera à l'intérieur!).

  • Spirou a 75 ans...

    Close Spirou.jpg

  • Pierre Van Roye déplace les limites de la militance...

    Pierre Van Roye, un des pères historiques d'ECOLO, vient de nous quitter après une longue vie de 88 mai (68) et d'autant d'octobre (17) de luttes. Pierre a été militant aux Amis de la Terre, avant de devenir en 1981 un des premiers élus, sénateur, d'ECOLO. avec notamment Olivier Deleuze et José Daras.

    Replié sur le groupe local de la Ville de Bruxelles, Pierre a été notamment conseiller au CPAS jusqu'en 2000 et assumera de nombreux mandats dans le logement et la culture.

    J'ai eu le plaisir de partager, avec lui, l'animation du groupe local de 1995 à 2000.

    Pierre avait toujours sa porte ouverte et un potage chaud à vous proposer. Son appartement était baigné de grandes musiques et de souvenirs de luttes.

    Je suis certain que là où il se trouve aujourd'hui, Pierre continuera la lutte contre l'injustice, la pauvreté, les inégalités, la sauvegarde de notre Terre.

    Ne t'inquiéte pas Pierre, on arrive bientôt pour être à tes côtés.

    A sa compagne Nicole, à ses enfants, toutes nos pensées durables.

    Philippe

  • C'est la danse des canards....

    25 ans de foutoir.jpg

    Quel moment de bonheur militant intense de voir les 1000 participants (*) à l'assemblée socialiste du 21 avril chanter, tous ensemble (et en italien s'il vous plaît!) Bella Ciao, le chant des Partisans italiens (**). Sans doute en italien pour être entendu du Premier ministre de droite (dixit Charles Michel) que le peuple, les ouvriers, les allocataires sociaux - ceux qu'on appelle aussi "les vraies gens" ou "les petites gens" - sont broyés par une politique de droite menée par un parti qui continue à afficher des oripeaux de gauche.

    Quel moment de bonheur que ce "The voice" socialiste! Mais le jury des électeurs se retournera-t-il au "blind test"? Dans un congrès où Paul Magnette, le BoBo carolo, annonce qu'il est prêt à discuter d'une "grande réforme du panier de la ménagère", donc de l'index! Laurette Onkelinx, il y a quelques semaines annonçait qu'il "faudrait lui passer dessus"... On dirait que c'est fait! Faudra tenir les deux yeux ouverts Camarades!

    Et ce d'autant plus qu'après l'intégration du patron des mutuelles socialistes, Jean-Pascal Labille, les "chefs" du PS ont fait acclamer la patronne du syndicat FGTB, Anne Demelenne. Méfiance quand les chefs acclament, un(e) chef(fe) de l'opposition populaire (dans le sens de peuple -de gauche-!), il y a souvent une intention cachée comme récupérer ou donner des gages à l'électorat ouvrier en tentant d'associer sa leader, pour mieux l'anesthésier.

     

    (*) pas plus que chez ECOLO! Quand on décompte les ministres et leurs cabinetarts , parlementaires, bourgmestres et échevins, ... Où étaient les militants? (***)

    (**) A l'origine une chanson populaire des mondines (récolteuses de riz) de la plaine du Po contre les... moustiques. Devenue, après modification des paroles, le chant des résistants italiens (****).

    (***) Comme il y a moins d'aparatchiks chez ECOLO (moins de ministres, de bourgmestres, etc...), il y reste encore quelques militants (et parfois des débats!)

    (****) Paul Magnette nous prépare une adaptation des paroles de la danse des canards. Reprise par les choeurs de l'armée rouge wallono-brusseleir, cela promet un buzz mondial!

  • Le "just in time" local...

    close le changement.jpg

  • "Le temps passe et il y met le temps..." chantait Boris Vian

    La ville de Bruxelles vient de commencer une "nouvelle" fresque BD, "Le nid des Marsupilami" d'André Franquin sur le mur du commissariat de police de l'avenue Houba (de Strooper) à Laeken.

    Nid Marsu.jpg

     Enfin! Cela fait exactement 6 ans que le projet(*) a été mené à bien par l'ex-échevin du Tourisme, Philippe Decloux. Le dessin, l'emplacement et les accords de tous les protagonistes étaient réunis depuis. Le projet initial comporte deux fresques d'André Franquin (l'autre est le personnage de Noël) reliée entre-elles par la queue du Marsupilami. Il n'en est, évidemment plus question aujourd'hui.

    Ceci doit rassurer les riverains du broll "Néo Thielemark and Closeshop", s'il faut 6 ans pour faire aboutir un projet de 13.068€ (**), il faudra un siècle pour faire aboutir un projet qui se chiffre en centaines de millions.

     

    (*) il s'agisait à l'époque de commémorer le 50ème anniversaire de la publication de cette aventure mythique, publiée par l'hebdo Spirou entre le 8 novembre 1956 et le 11 avril 1957.

    (**) Devis d'Art Mural de l'époque.

  • Marcel Cheron, victime d'une surcharge, pète les plombs

    Après le ministre wallon de l'énergie, Jean Marc Nollet, c'est l'éternel élu vert du Brabant wallon qui pète les plombs en direct à la RTBF. Invité de Bertrand Heene dans l'émission matinale Matin Première il affirme que les éoliennes brassent du vent mais ne produisent pas plus d'énergie que Willy Borsus...

    Marcel Cheron copie.jpg

    On savait que Willy Borsus n'a jamais allumé une ampoule de 15 watts par la seule énergie de sa pensée (même) libéraloïde.

    le pétage de plomb de l'improbable Marcel est la démonstration qu'un mandat, c'est bien, deux, ça va mais trois mandats et plus, bonjour les dégâts! Cet épisode va-t-il encourager l'ancien militant catho de (la) gauche (du PSC)* à raccrocher et laisser la tête de la liste verte du Brabant wallon à un jeune?...

    (*) Solidarité et Participation (SeP) devenu rapidement Solitude et Pérénité...

  • Bruno De Lille sponsorisé par Win for Life

    De lille win for life.jpg

    Bruno De Lille est le créatif du Gouvernement régional, - c'est dans ses gènes, il faisait de la radio à la VRT,  - il vient d'inventer un nouveau concept: les automobilistes qui respecteront les limitations de vitesse, notamment, dans les zones 30, seront récompensé par des "win-for-life"!

    Je vais m'acheter une voiture pour pouvoir participer à la grande loterie! Les citoyens qui ont (déjà) fait le choix des transports en commun sont discréminés! ils ne peuvent pas concourir! C'est en contradiction avec l'égalité des citoyens. Que compte faire le Secrétaire régional à l'égalité des chances?

    Dans le même créneau, le Secrétaire régional peut offrir une voiture aux cyclistes qui ne roulent pas sur les trottoirs ou distribuer des cuberdons à ceux qui ne crachent plus leur chewing gum sur le macadam...

    La ville devient un vaste jardin d'enfants où les gentils sont récompensés ...

  • La perte de confiance des européens !

    mini europe copie.jpg

    Certains ne savent plus quoi inventer pour assouvir leurs besoins. Pas besoin des menaces nord-coréennes pour raser mini-Europe.

  • Succès de foule à Mini-Europe et à Océade!

    Les belges (et les touristes étrangers) ont voté avec leurs pieds pour Mini-Europe et Océade. Les deux attractions touristiques qui, par la volonté du Collège de la ville de Bruxelles,  doivent disparaître le 1er septembre prochain pour laisser le terrain libre au NEO fantasme de Thielemans et Close, ont une augmentation de 20% du nombre de visiteurs. (Et combien en plus - ou en moins - pour l'atomboum?). La stratégie du PS de la ville est semble-t-il de ratiboiser ce qui marche pour le remplacer par un projet, à eux, qui rapporte...

    Close et freddy incognito.jpg

    Parmi les milliers de visiteurs, nous avons surpris deux visiteurs incognitos! (ou deux cognito!)...

  • Le haché socialiste contient du faux-filet libéral! Toute la France en parle!

    C'est toujours amusant de voir un dessin qui "buzz" sur facebook. Le plus amusant, c'est que celui-ci le fait en France (merci Cahuzac!) et offre des perspectives nouvelles à Elio et, surtout, Philippe Close qui n'est pas connu plus loin que le canal (Merci Bruxelles-les-Bains!) vu qu'il n'a toujours pas sa statue (miniature) à Mini-Europe...

    close di rupo erreur d'éttiquetage suite.jpg

    Si les français croient les reconnaitre, c'est qu'ils ont vraiment le look de la dernière "internationale socialiste"...

  • Le cas "Husac" traumatise jusqu'à la Grand-Place

    close freddy moustache copie.jpg

    Tout mérite une vérification scrupuleuse! La moustache maïorale semblait légèrement plus conquérante après l'installation de la nouvelle majorité. Cette Néo-moustache ne sort-elle pas tout droit de la clinique d'implants capillaires du docteur Jérôme Cahusac? Les instances régionales du PS vérifient. Résultats dans les 66 mois...

  • Fabliaux, contes et historiettes...

    Quand le PS français pavoise, le PS wallo-brusseleir papillonne au premier rang, mais quand le  PS français attrape la chiasse, notre PS a de solides crampes d'estomac.

    ps,crise,pognon,fric,close

    Les péripéties Jérôme Cahuzac (après les péripatéticiennes DSK) la foutent mal chez les camarades. Les grosses pointures socialistes se livrent à des tournois de "je-te-tiens-tu-me-tiens-par-la-barbichette" en se regardant "droit dans les yeux" en se jurant mutuellement "qu'ils n'auraient jamais eu de compte en Suisse". Quand tout le monde aura participé au "speed dating", ils recommenceront avec Singapour, Guernersey, Vaduz, Luxembourg, les Caïmans, les futures coffres de la future consigne de la future gare Calatrava de Mons, ....

    On dit que le 1er mai, si on arrive jusque là, chaque section locale organisera un grand feu où seront brûlées toutes les valises de tous les membres du parti. Et ce qu'elles soient vides ou pleines. De quoi rallumer la mémoire des plus anciens et dégoûter Frank Vandenbroeck  de barbecue pour tout l'été...

    Bon maintenant, les autres, les fidèles du CDH, les "gonzagues" du MR et les z'amis écolo feraient bien de ne pas trop rigoler.