Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/05/2013

Qu'est donc aller faire Karine Lalieux à la Ville de Bruxelles?

lalieux.jpg

Quand on voit, o n écoute, Karine Lalieux sur le plateau de ce Mise au Point (ce dimanche 19 mai) et qu'on entend ses prises de positions réjouissantes pour une députée socialiste. C'est vrai qu'elle était assisse (et coinçée?) entre Anne Demelenne (FGTB) et Claude Rollin (CSC), lres deux "costauds" des syndicats, eux-même chaperonnés par Roberto d'Orazio...

Cela fait du bien à entendre et cela tranche avec les minauderies de Laurette Onkelinx qui répète des slogans creux auxquels elle ne semble pas croire elle-mêrme. Pas de ça chez Lalieux, au contraire, elle argumente, répond du tac-au tac et, mieux, est offensive! Avec elle ce ne serait pas "moins pire", mais sûrement "beaucoup mieux!"

C'est à se demander pourquoi elle plombe sa carrière au Fédéral par un échevinat brinque branlant, la Propreté, et alibi, la Culture, constitué de bric et de broc par une majorité qui n'a d'autre projet que compter les touristes sur la Grand-Place, les nuitées d'hôtel et les entrées à la plage ou au Summer festival et qui rêve de ruiner la ville avec un projet délirant pour satisfaire leur néo égo

00:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ps, lalieux, propreté, culture, syndicat, grève |  Facebook | |  Imprimer | | | | Pin it! | |  del.icio.us

Commentaires

C'est déclaration d'amour?

Écrit par : Etienne Lampadaire | 20/05/2013

Les commentaires sont fermés.