Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/08/2013

Il vaut mieux être joueur de foot qu'entrepreneur en Belgique...

dallemagne foot.jpg

Arrivé en Belgique en 1999, Juvénal Clavero s'est contenté de petits boulots en noir pendant dix ans. En 2009, il a introduit une demande de régularisation auprès de l'Office des étrangers, plaidant une longue présence sur le territoire et une bonne intégration dans la société belge. Avant même d'obtenir la réponse de l'Office, il a créé avec un associé une entreprise de ferronnerie d'art. Les affaires marchaient plutôt bien : 250 000 euros de rentrées en 2012. L'entreprise a même accueilli un stagiaire ONEM.    

La réponse de l'Office des étrangers: Expulsion !

Dans le même temps, la Commission des naturalisations du Sénat est invitée de statuer sur la demande de naturalisation. d'un joueur de foot Il est venu en Belgique, un peu par hasard, proposé par un agent-marchand de mollets de footballeurs à un club qui se veut important du championnat belge, il est engagé et on lui propose comme "prime" à cette engagement de devenir belge. Soit une réelle plus value. Pas d'être belge, mais d'obtenir le passeport européen qui lui ouvre toutes les frontières de l'Union. Une réel plus, et cette fois, pour le joueur, l'agent, le club,... (et sans doute une série d'intermédiaires plus ou moins intéressés) puisqu'on pourra "revendre" le joueur aux clubs millionnaires des championnats anglais, italien ou espagnol. Jolie combine donc!

La réponse de la Commission des naturalisations du Sénat: Accordée!

Prochain épisode, un joueur argentin du même club important...

10:34 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fric, pognon, sport |  Facebook | |  Imprimer | | | | Pin it! | |  del.icio.us

Les commentaires sont fermés.