Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/11/2013

Le néo-Thielemans est arrivé !

Freddy néoi est arrivé.jpg

Et voilà Freddy Thielemans est arrivé au terme 4.772 jours de négociations! Il a atteint son objectif: devenir Zieverer Général chez Bruxelles Expo, devenu, entre-temps, NéO . 

Quand il a quitté Strasbourg et son mandat gastronomique européen pour devenir Bourgmestre de la Ville de Bruxelles, ce qu'il a négocié le plus longtemps, ce sont les conditions générales de son mandat, celles qui n'étaient même pas écrites en mini caractères au dos de l'accord de majorité. Pour équilibrer sa rémunération de Bourgmestre avec celle de député européen, il a obtenu la présidence des Palais du Heysel et de Bruxelles Expos. Un petit mandat bien payé. 

13 ans plus tard, il se débarrasse de l'écharpe mais garde le porte-monnaie, enfin le portefeuille! Parions qu'il a conservé aussi un cabinet et une limousine avec chauffeur...

Poussé dehors par les socialistes tendance béluga (Yvan Mayeur et Laurette Onkelinx), il retrouve  son fidèle Philippe Close dans l'usine à gaz (et à fric) qu'est NéO. NéO sera, encore, un peu moins sous le contrôle de la Ville (L'échevin de l'Urbanisme, Gaufrette Cooman de Brachène en sait quelque chose!) et un peu plus dans le giron socialiste. 

Mais si Mayeur et Close se sont partager l'empire. C'est Close qui est le "fils aimé", comme l'a déclaré goguenard Freddy Thielemans: "Yvan Mayeur n'a pas démérité". On sent la force du soutien! Si Mayeur à le mayorat et le social, pour Close, c'est les pompes à bière (du bier tempel) et le futur "Clopsaland". C'est lui aussi, "le meilleur fils", qui pourra s'occuper du "petit père" du peuple rouge local. 

Tandis que les partenaires de majorité MR sont aux ordres et se taisent, l'opposition crie au scandale. Freddy Thielemans, tête de liste il y a un an, avait fait campagne sur l'air d'un "nouveau mandat de 6 ans".

"Bouh! Bouh!" gesticule une Joëlle Milquet à la mémoire courte. Elle qui à peine échevine en 2007, quitte la Ville pour devenir ministre et, plus fort, se présente en tête de liste aux élections communales de 2012. Tout en sachant qu'elle ne siégerait jamais au Collège, elle aime trop "faire ministre". Quant à la crédibilité de Fabian Maingain, sorte de "Charles Michel" du FDF (Fils De Francophone) et de Marie Nagy qui passe d'un mandat à l'autre depuis la pénultième décennie du XXème siècle ...  Plus de 20 ans à bruire et froufrouter dans le seul objectif de se potitionner pour le mandat suivant, suivant, suivant.... Bref, le PS à la mode Mayeur a de belles années devant lui! Sauf si, en l'absence d'opposition, le PS cède à ses démons.




21:30 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ps, bourgmestre, close |  Facebook | |  Imprimer | | | | Pin it! | |  del.icio.us

Les commentaires sont fermés.