Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/11/2013

Le fantôme de l'Hôtel de ville est MR !

Courtois le fantôme.jpg

Sacré Alain Courtois, les 7 collaborateurs attribués à son cabinet d'échevin ne lui suffisaient pas. Pensez donc même pas une équipe de handball! Lui qui est habitué aux équipes de 11 et avec un banc bien garni... Il a donc inventé le collaborateur fantôme. Le fonctionnaire (membre du MR) faisant partie de l'administration de la ville mais "logé" dans le cabinet de l'échevin. Oui mais c'était juste pour donner un coup de main au nouvel échevin qui se débrouillait pas dans ce brol socialiste qu'est l'administration, explique le Marrant Rigolo de Premier échevin.

Le moins marrant, c'est que le brave fantôme avait le niveau B et était, semble-t-il, payé au barème A (une différence de 800€ brut) et bénéficiait des 200€ de prime de cabinet.

Enfin, Alzheimer Courtois ne se souvenait plus d'avoir engagé et muté ce fantôme, ni que l'administration avait cassé cette mutation...

Espérons qu'il oublie, aussi, cette histoire débile de nouveau stade....

23:44 | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : mr, amis, fric, pognon |  Facebook | |  Imprimer | | | | Pin it! | |  del.icio.us

Commentaires

Notons que nous ne savons pas si le "collabo fantôme" bénéficiait de primes de nuit et primes de risques. Fantôme la nuit à l'Hôtel de ville, il y a quand même des risques. Comme rencontrer l'éléphant rose d'Hervé Brouhon...

Écrit par : Lambert Poujade | 29/11/2013

Les commentaires sont fermés.