Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Phinéas T. Barnum, Philip S. Close and C°

    Close contre plaisirs d hiver.jpg

    Les bruxellois en auraient marre d'être pris en otage 6 semaines par an par les délires de Noël du Collège. Outre le fait que le centre ville est immobilisé*, comme pris dans les glaces de l'iceberg d'électrabel, les dindes et dindons résidents sur le parcours de Plaisirs d'hiver subissent des chants religieux (et laïques). L'échevin des fiestas, noubas et surboums se réjouit que son bastringue ne coûte que 400.000€ à la ville (2x le traitement de Sœur Pascale P. du Samusocial) et rien que la location des 220 chalets rapportent au bas mot 1 millions (de 3.500 à 6.000€ par chalet), sans compter les terrasses, la grande roue, les manèges d'Andréa, le concession du bistrot suisse,... 

    Lors de la première édition, en 2001, à l'exception de la grande roue, tout était déjà présent sur un parcours imaginé à l'époque et toujours identique aujourd'hui**, la ville n'avait pas investit plus de 125.000€ et les chalets se louaient 1000 FB (25€) ce qui permettait à des petits artisans, des asbl, des centres de formations artistiques et de loisirs pour enfants handicapés, etc de venir vendre leurs créations. C'était Noël pour tous.

    Aujourd'hui, il n'y a plus que les marchands de vins chauds, de saucisses, de tartiflettes ou d'huîtres qui peuvent se payer la location d'un chalet... C'est la grande bouffe de Noël.

    * Immobilisé parce que depuis 2001, le bourgmestre Thielemans n'a jamais osé profiter des Plaisirs d'hiver pour fermer le centre historique aux voitures.

    ** C'était à tel point que le manège d'Andréa était venu de Toulouse gratuitement. Il ne payait pas son emplacement et la ville ne lui offrait que la visibilité... qui a été jusqu'à Moscou, puisqu'une équipe de la TV russe était venue filmer ces premiers Plaisirs.

  • Le fantôme de l'Hôtel de ville est MR !

    Courtois le fantôme.jpg

    Sacré Alain Courtois, les 7 collaborateurs attribués à son cabinet d'échevin ne lui suffisaient pas. Pensez donc même pas une équipe de handball! Lui qui est habitué aux équipes de 11 et avec un banc bien garni... Il a donc inventé le collaborateur fantôme. Le fonctionnaire (membre du MR) faisant partie de l'administration de la ville mais "logé" dans le cabinet de l'échevin. Oui mais c'était juste pour donner un coup de main au nouvel échevin qui se débrouillait pas dans ce brol socialiste qu'est l'administration, explique le Marrant Rigolo de Premier échevin.

    Le moins marrant, c'est que le brave fantôme avait le niveau B et était, semble-t-il, payé au barème A (une différence de 800€ brut) et bénéficiait des 200€ de prime de cabinet.

    Enfin, Alzheimer Courtois ne se souvenait plus d'avoir engagé et muté ce fantôme, ni que l'administration avait cassé cette mutation...

    Espérons qu'il oublie, aussi, cette histoire débile de nouveau stade....

  • Le "Grand-Complot" revient en politique !

    Decroly Vincent.jpg

    Il se passe toujours quelque chose au rayon bio de notre grand bazar politique, Vincent Decroly le champion de la "théorie des grands complots" sacré par tous les médias du pays lors de la première émission de télé-réalité: "la commission Verwilghen" (dites commission "Dutroux").

    Le chevalier blanc annonce qu'il crée un parti politique à la gauche du PS et d'Ecolo. C'est vrai qu'il y a de la place entre le centre et l'extrême gauche... Raoul Hedebouw n'a plus qu'à s'accrocher!

  • Yes I canette !

    Close yvan un pespsi max.jpg

    "Yvan, un Pepsi max!" , c'est un peu le "Roger, un muscadet!" de la ville de Bruxelles. Depuis 13 ans, quand un citoyen demandait quelque chose, il le demandait à "Close". D'ailleurs le Bourgmestre, lui-même renvoyait vers son chef de cabinet, puis, depuis 2007, vers son échevin-à-tout-faire, devenu de fait l'homme fort de la capitale. Le changement de bourgmestre va-t-il modifier cet état de fait?

  • Stade-Parking C, Rudi Vervoort confiant

    Rudi Vervoort confiant.jpg

    L'étude de Deloitte est sans appel, le nouveau stade national que Rudi Vervoort veut sur le Parking C n'est pas viable sans l'apport d'argent public de l'Etat fédéral et des Régions flamande et Bruxelloise. Sans l'argent public, les promoteurs privés n'investiraient pas sur ce projet délirant.

    Les dernières fuites signalaient déjà que le coût estimé (300 millions) était très sous estimé (on cite plutôt de 600 à 900 millions), que le toit rétractable était compromis, que le Sporting d'Anderlecht n'était pas très chaud et que les investisseurs privés ne sont pas très emballés et que la piste d'athlétisme était très compromise. Mais plus délirant (ou plus grave), Vervoort garantissait aux organisateurs du Mémorial Van Damme/Belgacom qu'ils pourraient organiser leur manifestation au Stade Roi Baudouin jusqu'en 2019! Là aussi Vervoort y va fort, Bruxelles aurait deux stades de 60.000 places à 1km l'un de l'autre... Et pour l'après 2019, il prévoit la construction d'un deuxième nouveau stade!

    Quelques questions: Un 2ème stade qui ne servirait qu'une soirée par an? Il y a-t-il un autre parking à Grinbergen? Rudi Vervoort ne pourrait-il pas promettre un stade de 60.000 places à chacune des 19 communes?

     

  • Les allumés de la Grand-Place

    Close échevin éclairé.jpg

    3,5 millions pour "éclairé" la Grand-Place, financés par Belliris, l'organisme fédéral, présidé par Laurette Onkelinx, qui finance les grands travaux à Bruxelles. 

    On vous passe les kilomètres de câbles ou de fibres optiques et les milliers de spots et de LEDs citées par l'échevin éclairé, qui cite aussi "les 80% d'économies".

    80% par rapport à quoi? Pas par rapport à la situation antérieure, puisque Patrick Rimoux, le concepteur, précise que "la consommation d'énergies est pratiquement identique à celle nécessaire pour l'éclairage précédent !".

    C'est peut-être la réduction proposée par Patrick Rimoux sur sa facture puisque depuis 13 ans il bricole des éclairages sur la Grand-Place. Vous vous souvenez des moutons lumineux des premiers Plaisirs d'hiver, ceux de 2001, c'était déjà lui....

    En tout cas 3;5 millions pour une ville/région qui manque, notamment, de logements, de crèches, d'écoles, de transports en commun performant, c'est un bon choix! Avec toutes ces lumières, la patronne du samusocial ne pourra plus dire qu'elle travaille dans le noir.

  • Sommet sur le climat de Varsovie, Melchior Wathelet satisfait !

    whatelet conférence climat.jpg

    Le Sommet de Varsovie est décevant pour tout le monde, sauf pour notre secrétaire d'état aux gazinières et aux déchets radioactifs. Lui, il est heureux. Pour la première fois, l'état fédéral belge est ses 3 entités fédérées parlent plus ou moins d'une même voix. L'exemple donné par la Belgique aux 200 autres états booste notre secrétaire d'état aux pics de pollution at aux dividendes d'électrabel qui peut s'avancer sur un grand accord d'ici 2020.

    Optimisme qui ne semble pas être partagé par les militants et les ONG.

  • Faut-il maintenir les vieux au travail?

    MR, liberté, vie privée, Michel

    Récapitulons. Louis Michel, le papa de Charlie président du MR, occupe ses vieux jours en faisant député européen. Il est proche des patrons et des entrepreneurs, il voyage beaucoup et se dit être "un champion des défenseurs de la vie privée".

    Le Parlement européen prépare un débat sur l'utilisations commerciales des données privées. Les députés européens déposent plus de 4.000 amendements au projet de loi. Louis Michel aurait (le conditionnel s'impose) lui seul, déposé 229 amendements ! Parmi ceux-ci, selon le député MR lui-même: "158 sont "liberticides" et 60 vont dans l'autre sens" (donc si on le comprend bien "pro protection de la vie privée".

    Curiosité, le père Michel déposerait 158 amendements qui iraient "contre ses convictions profondes en matière de protection de la vie privée". Confondu par les journalistes de Panorama (VRT), il explique qu'il était au Mali (pour surveiller les élections!) et que "c'est son collaborateur qui aurait tout seul (comme un député) introduit les amendements". 

    C'est déjà étonnant qu'un collaborateur agisse seul, sans la couverture de son député. C'est encore plus curieux que ce collaborateur dépose 158 amendements qui vont à l'encontre des convictions de son député! Deux choix s'ouvrent à nous:

    1. ou - Ce collaborateur est dingue, Il sait quand même que les fameux amendements devront être défendus par son boss (qui rappelons-le ne serait pas d'accord avec leurs contenus. Dingue et suicidaire. S'il voulait se faire virer, c'était le meilleur moyen.

    2. ou - Louis Michel serait un spécialiste du double langage à un point tel que son collaborateur ne s'y retrouve plus lui-même dans l’embrouillamini entre ce qu'il dirait en public et ce qu'il ferait en réalité.

    Mais on ne peut pas croire cette deuxième hypothèse, d'ailleurs dès l'affaire mise à jour, Louis Michel s'est précipité chez "le professeur Paul De Hert spécialiste de ces questions pour être aidé à faire le tri." Et le député Michel est heureux de nous annoncer qu'il "a supprimé une soixantaine d'amendements préjudiciables à la liberté". Ouf, tout est (presque) bien!

    Presque parce que tant qu'il y était notre député libéraliste pouvait en profiter pour supprimer tous les 158 amendements liberticides ...

    Encore une belle occasion ratée...

  • Les bons "Comptes" de Noël du PS de la Ville

    close yvan compte de noel copie.jpg

    L'enjeu, dès le 16 décembre prochain, sera la cohabitation au sein du PS de la Ville de Bruxelles, entre la "gauche sociale" et la "gauche festive". Les pauvres, les "sans-papiers" et les SDF pourront-ils mettre leurs godillots sous le sapin? 

  • Hiver calamiteux sur la Région Wallonie-Bruxelles

    Trullemans au PP.jpg

    Luc Trullemans tête de liste du Parti Populiste de Mischaël Modrikamen aux élections européennes. Les cons ont leur candidat.

  • Noël, une nouveauté sur la Grand-Place

    Close Freddy sapin 2013.jpg

    Encore une idée géniale de l'échevin du Tourisme, pour la première, depuis 2013 ans, la Grand-Place de Bruxelles sera décorée par un sapin naturel venu en droite ligne de la Région germanophone!

    De source sûre, on apprend que de nombreuse villes et communes belges veulent aussi leur sapin naturel. L'engouement atteint même l'étranger, puisque Cologne, Aix-la-Chapelle, Strasbourg, Munich et même Vienne auront leur premier sapin naturel pour Noël. Il se dit que Vienne installerait aussi une grande roue au Prater... Et comme toujours, Bruxelles innove!

  • Antépénultième examen pour Freddy Thielemans

    Freddy anté pénultième cc.jpg

    Freddy Thielemans préside son antépénultième Conseil communal.  Et un spécial budget encore bien! Vous savez ce truc où on maximise les recettes et minimise les dépenses. Donc tout va bien, Yvan Mayeur va hérité d'une ville bien portante et pleine de projets nouveaux: la création d'un émirat Néo-socialiste sur le plateau du Heizel et, le fabuleux, "Bier Tempel" de la Bourse. La rumeur dit que chaque chope vidée au Bier Tempel rapportera 0,01€ au Samusocial...

  • J'ai toujours dessiné Philippe Close®

    close j ai toujours dessine.jpg

    Aussi loin que je m'en souvienne, j'ai toujours dessiné des Philippe Close®, ma surprise a été énorme quand j'ai vu qu'il existait vraiment. Je me demande s'il existait déjà et que j'aurai, par les hasards de la vie, pu le rencontrer et que, sans y prendre garde, son aura se serait imposée à moi (à l'insu de mon plein gré, en quelque sorte!) ou si le Parti Socialiste a profité de mon travail pour fabriquer un Philippe Close® plus vrai que nature et l'imposer à tous comme un élu du peuple?

    Je me demande si je peux exiger des droits au PS? Le dessin ci-dessus prouve que je faisais déjà des "philippe close®" avant le PS...

  • Ce sont de bons camarades !

    Mayeut et ses amis.jpg

    Le magazine "Le Vif" présente cette semaine les réseaux du futur bourgmestre Yvan Mayeur. Et parmi ceux-ci, "ses amis" dans tous les partis, comme ça que l'on constate que le futur bourgmestre est en route pour au minimum 3 mandats, donc deux réélections.

    Parmi ses amis, Bertin Mampaka, la cabine téléphonique du CDH. C'est vrai que pendant qu'il téléphone à Dieu, à Kabila, à Milquet et à Lutgen il ne s'occupe pas d'autre chose.

    D'autres amis, Olivier Maingain représenté par son Fabian de Fils(*) à la ville de Bruxelles, comme Alain Courtois (MR) du groupe de lobbyistes "ProStade" et Mamie Nagy (ECOLO) l'opposante professionnelle. Il n'y a pas d'opposition sans Mamie Nagy, comme il n'y a pas de saucisson sans Justin Bridoux.

    Et enfin, l'ami le plus "camarade",prêt à sortir de l'ombre pour sa place Philippe Close... 


  • Le sentiment de "propreté"

    Rachid Madrane sentiment de propreté.jpg

    Rachid Madrane, le secrétaire bruxellois aux Poubelles, au Coups de balai et aux Dépôts clandestins vient d'inventer le sentiment de propreté.

    Déjà qu'on vous avait convaincu que la ville était sûre, que c'est juste vous qui croyiez qu'elle ne l'était pas à cause de ce fichu "sentiment d'insécurité" qui remonte à vos peurs enfantines quand papa vous punissait en vous enfermant à la cave. Depuis que vous êtes devenu grand, vous savez qu'il n'y avait aucun danger dans la cave, ni monstre, ni araignée géante, ni dragon, même pas de persoquet. Cela s'appelle le sentiment d'insécurité!

    Selon Rachid Madrane, il en est de même pour la propreté. Vous voyez Bruxelles sale, c'est un vieux relent de votre cerveau d'enfant. Quand vous déposiez votre emballage à côté de la poubelle, maman s'écriait: "Rachid! c'est dégeu, ramasse et mets dans la poubelle!". Maman vous a inculqué, à vous comme à Rachid, le sentiment de propreté. Mais rien, ni personne ne peut affirmer qu'un papier dans la poubelle est plus propre qu'un papier à côté! "Tout est relatif !" aurait dit Albert Einstein.

    Donc, Bruxelles est propre quoi qu'en pense Jean Quatremer dont le traumatisme est bien connu, le petit Jean, 5 ans, n'est pas arrivé à temps aux toilettes du jardin d'enfants et en a conservé une violente aversion à tout ce qui lui parait sale. Parce que faire caca dans son caleçon n'est pas plus sale que de le faire popot! C'est juste une convention culturelle. Un dingue quelconque dans un temps tellement reculé qu'il n'y avait ni popot ni caleçon a décrété que... Un peu comme Englert et son boson, personne ne l'a jamais vu le boson mais cet Englert -qui a avoué brosser les cours et signer son bulletin lui-même, comment croire ce petit délinquant qui n'a fait l'ULB que pour la Saint-V - quand il nous parle de cet indispensable "boson" dont l'humanité ne pourrait, toujours selon lui, se passer (!) alors que c'est ce qu'elle a fait depuis 100.000 ans!  

    Le programme du Parti Socialiste vous donne aussi le sentiment d'être social, solidaire et, comme dirait Laurette (qui a elle le sentiment d'être socialiste), vous devez entretenir le sentiment que cela pourrait être pire sans le PS. 

  • Freddy Thielemans, derniers jours

    Freddy Lutte finale.jpg

    Bientôt les grandes vacances sur le plateau du Heysel qui devient vraiment, avec cette accumulation de pensionnés (Fabiola, Albert, Paola, Olivier Mees, Persoquet, Henri Disneur, et même le concierge de l'atomium Henri Simons, ...) bien dotés, la Floride Bruxelloise.

  • 11 novembre, journée de la Femme

    Ouriaghli journée des femmes.jpg

    L'échevin de l'égalité des chances (et du logement) a fêté les femmes toute la journée du 11 novembre. Sa façon à lui d'éviter les dépôts de gerbes au soldat inconnu et dans toutes les parcelles militaires des cimetières de la ville, c'est d'offrir des bouquets à toutes les femmes! Ce qui pose un sérieux problème d'égalité de chance puisque comme le constatait Pascal Smet, qui jusqu'à présent, n'a jamais reçu de fleurs de l'échevin! Ce qui est, on en conviendra tous, une sérieuse fustration discriminatoire.

  • C'est la fonction qui fait l'homme, ou l'inverse?

    Yvan la fonction fait l'homme.jpg

    La fonction va-t-elle changer Yvan Mayeur? Suffit-il de passer l'écharpe tricolore pour devenir Bourgmestre? La métamorphose d'Yvan va-t-elle apporter un plus à Bruxelles?

    Une première "surprise" dans une de ses premières interviews, le futur Bourgmestre affirme la nécessité de repenser les boulevards centraux, d'y construire des places et de les rendre aux piétons. Et dans le même élan il fustigeait le trafic de transite sur ces boulevards et ces automobilistes qui ne s'arrêtent jamais dans le Centre-ville! C'est un premier changement, il y a dix ans, le président du CPAS était radicalement opposé à l'élargissement de la zone piétonne autour de la Grand-Place et aux zones 30 en boucle qui gênaient la (sa) circulation en ville...

    Le changement de discours est important, on vérifiera les actes...

  • Enfin une image de la négociation qui permit à Freddy Thielemans de choisir librement de se retirer

    Freddy s en va la réunion.jpg

    Visiblement Laurette était en retard...

  • Les Exasperts

    ps,mr,écolo,bourgmestre,social,fric,éthique

    D'habitude on ne se préoccupe guère des prises repêchées dans le gros filet de TVB, ça glouglousse et ça ne mange pas plus de pain que les canards botuliques. Mais cette fois, c'était différent! Au bout de la table, il y avait l'échevin de l'urbanisme Gaufrette Cooman de Brachène, le seul type qui sait tracé une croix de Lorraine avec les rides de son front, et Mamie Nagy la championne de l'opposition, 25 ans de politique dont 25 d'opposition. Tout le monde s'en lasse sauf elle.

    Le débat valait le détour puisqu'il était consacré dans sa quasi entièreté au "tournez manège" socialiste. Le scoop est venu de l’Écuyer MR qui balance: "Les attaques contre Madame Peraita viennent du PS!" Tout le monde pensait que c'était des attentats menés par le groupuscule CDH puisqu'elles -les attaques- étaient revendiquées par Joëlle Milquet. Et bien non, c'est le PS qui s'explose lui-même. La tendance Mayeur déboulonne Freddy, réplique des frères Closeman: ils mettent le feu au Samusocial.... C'est tout juste si Mamie Nagy ne réclamait pas la libération des otages écolos enlevés il y plus de 6 ans par les fractions socialistes. Qui sait ce que sont devenus Marie-Paule Mathias et Michel Barnstijn... Ok, tout le monde s'en fout, mais ce n'est pas une raison pour cesser de revendiquer! Ne serait-ce qu'au nom de l'éthique!

    Mamie Nagy trouvait que le jeu de chaises musicales au PS, c'était un problème d'éthique, l'appartement socialo de Pascale Peraita, c'est une faute éthique, et le (gros) salaire de la blonde, c'est, en cette période de crise, une atteinte à l'éthique. Et Mamie elle sait de quoi elle jaspine, en 1995, quand Henri 'Persoquet' Simons (ECOLO à l'époque) devient échevin de l'Urbanisme et crée, pour se faire conseiller, la Délégation au Développement du Pentagone (un brol qui ne fera jamais rien de bien durable) et qu'il place à sa tête un certain Vincent Bristol, toute la ville, écologistes compris, est tombée de sa chaise en découvrant que la rémunération demandée et obtenue par le sieur Sous-Main van Bosvoorde était plus élevées que celles des échevins... 

    Mais cela n'a rien à voir, à l'époque ce n'était pas la crise! Et quand tout va, l'éthique on peut s'asseoir dessus...