Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Petite analyse d'une photo du PTB-GO

    ptb go.jpg

    Trois des Gentils Organisateurs du Parti des Travailleurs sans Boulot tiennent leur "photo primale". Celle qui racontera aux générations futures la genèse du passage de la Belgique de "Royaume Fédéral" en "République prolétarienne".

    Au centre (de la photo...) Raoul qui s'est fait la tête d'un Colonel Sponsz dans "L'affaire Tournesol" qui aurait troqué le monocle bourgeois contre les "bicycles à roues carrées" du peuple. De la main gauche, il retient vigoureusement la main droite dont il ignore toujours ce dont elle serait capable si on la laissait faire. Au poignet gauche, on reconnait la montre russe Molnija qu'un bon communiste doit posséder à 40 ans sous peine d'avoir raté sa vie. Derrière le leader une promotion discrète pour les "cookies" et un paysage bucolique agrémenté d'un verre de Corsendonk. Comme un peu d'écologie et de terroir... Devant, Lui, une bouteille d'eau de Spa qu'il transformera en vodka à la fin de son discours.

    A droite du Fils, le pépé vert Josy dit "Dubié". Depuis qu'il a quitté écolo, il a laissé prospérer une moustache stalinienne. Il siège sous son mot d'ordre favori "Non peut-être". Tout un programme !

    A gauche du Fils Raoul, l'Esprit Sain, le journaliste-analyste Hugues Le Paige. Le regard aigu qu'il porte sur les mots qui s'apprêtent à sortir de la bouche de l'oracle Raoul démontre que le Jâgermeister du PTB sera attentif à valider le règlement du jeu de GO de l'ultra-gauche.

  • Fadila Gnaangnan, récompensée par la France

    Fadila légionnaire.jpg

    On le sait la France perd la boule, elle descend dans la rue pour manifester contre la liberté, l'égalité et la solidarité. N'empêche que la France reste la patrie de la culture et quand elle accorde la légion "donneur" à la cheffe des majorettes de la Fédération Wallonie Bruxelles, on dit "chapeau". Ou "képi", c'est comme vous voulez. 

    C'est vrai qu'avec Fadila et son ours, l'art de la ventriloquie a fait un grand pas en avant dans le monde politique. Aujourd'hui, quand la grande Maggie fait causer son pantin Elio, même les afghans sont sous le charme! 

  • Ca "Raoule" pour le PTB

    Pas de Thorgan Hazard, ni Michy Bastusayi mais Josy Dubié et Christian Panier au PTB

    dubié panier.jpg

    Le PTB transfère tous les pensionnés connus de Bruxelles et de Wallonie. Outre le vieux canasson républicain et l'ancien juge namurois, on retrouve que flopée de syndicalistes retirés des manifs, une virologue lasnoise qui a déjà figuré sur les listes de tous les partis à gauche du PSC/CDH et quelques journalistes étiquetés de gauche et la "pravda" louvièroise de facebook...

    On savait que le PTB s'était, stratégiquement, découvert une fibre écologiste ce qui explique sans doute cette frénésie pour le recyclage en tout genre...

  • A 4 mois des élections, dimanche tranquille au PS Bruxellois

    week end tranquille au ps.jpg

    L'accord dit du "dégagement en touche"de Freddy Thielemans" se révèle petit à petit. Il y a, visiblement, eu des concessions de part et d'autre...

     

  • Après les garçons café et les madames pipi, la 4G. Et même la 5G*...

    Le Camarade Innovant devenu chef de groupe au Parlement régional ne jurait que par le tourisme pour créer de l'emploi. Il vient de passer à l'électronique... Il fait de l'é-pate et invente les "Philippe Jobs" et le "Mclose" bruxellois.

    e-close.jpg

    En résumé (de l'interview du Soir de ce samedi 25/1/2014), la Région va innover et promettre des jobs pour les infradiplômés qui comme nous le constatons tous sont les rois de l'e-pad, de la playstation et du smartphone. Voilà des jobs tout trouver dans un secteur de pointe qui ne produit que de la richesse. Avec un p'tito de formation, tous les chipoteurs et les bidouilleurs deviendront des créateurs...

    * 5G = cinq G = singer? (en langage sms)

  • L'hiver glacial plombe les recettes de Brussels Ice Magic

    cloce ice froid.jpg

    Si vous entendez l'échevin de la Tourista et le directeur du Closeland Brussels annoncer un succès de foule place des Palais au point qu'il a fallu acheter 3000 kg de glaçons... Dites-vous bien que le réchauffement de la planète a joué un vilain tour à nos créateurs d'événements les plus dingues depuis la prise du parc Royal en 1830.

    En réalité, un festival de statues de sable comme à Blankenberge aurait été une meilleure idée. Et quand c'est un élu socialiste de la Ville de Bruxelles qui vous le dit, on a envie de le croire.

    En fait, mis-à-part Electrabel, on ne voit pas vraiment qui gagne dans cette affaire de dupes.

  • On a chouravé le slip tricolore du Bourgmestre...

    Le slip de Mayeur.jpg

    Escorte serrée des Camarades, pendant que la police communale cherche...

    http://www.sudinfo.be/907006/article/regions/bruxelles/actualite/2014-01-20/bruxelles-on-a-vole-le-slip-du-bourgmestre-yvan-mayeur

  • Inégolités

    close inégalités.jpg

    Ouais, le fond de commerce du PS, c'est les inégalités sociales, les chômeurs, les minimexés,... Plus il y en a plus il devrait avoir des votes PS... 

  • Mandapoly, vos premiers pions

    Mandapoly.jpg

    Le 24 mai prochain commencera la plus grande partie de "Mandapoly" depuis les élections de 1970 qui consacraient le fédéralisme. Le must sera d’obtenir au moins deux mandats, un communal et un au niveau régional ou fédéral...

    Voici vos 6 premiers pions locaux... Apprenez à connaitre les cumuls de vos élus pour pouvoir en connaissance de cause voter contre les cumuls.

    Tous les élus et divers et nombreux mandats sur www.cumuleo.be  

  • Trois saucisses, quatre boudins rouges et 800 grammes de hachés porc-veau

    close mandats.jpg

    L'échevin du Tourisme est heureux de nous annoncer dans "Ses nouvelles" (  http://www.philippe-close.be/Philippe-Close-devient-president-de-Brussels-Expo_a58.html?preaction=nl&id=23400542&idnl=153929& ) qu'il a obtenu un nouveau mandat rémunéré à Brussels Expo. Que deviendrait un élus sans ses petits mandats alimentaires?

     

  • Silence, on tourne !

    tournant social démocrate.jpg

  • Marion Lemesre à contresens dans les piétonniers. Et pas au Collège?

    Lemesre a contre sens.jpg

    Bon Marion, pour la dernière fois, les bus STIB ne roulent pas à contresens rue du Chapelier! Et c'est pareil rue de l'Ecuyer...

  • Après Alceste à bicyclette, Closer à scooter...

    Closer scooter.jpg

    Toutes ressemblances avec des personnes ou des événements connus seraient une pure (et dure) coïncidence inconsciente.

     

  • Il pleut ! Ça peut rapporter gros...

    Close Mees Drache.jpg

    Et former des chômeurs à la vente de parapluies et de cirés, c'est, edncore, une filière non délocalisable! Et quand on pense que le même, il y a quelques mois, voulait mettre une verrière sur la rue Neuve!

  • Sans Chichis, le MR obtient des compensations sur ... France 3

    La colère et les dérives démagogiques du MR ont convaincu le CSA d'agir très vite pour rétablir un équilibre dans les temps d'antenne impartis aux partis.

    Aussi, dès ce soir à 21h40, c'est sur France 3 que le MR obtiendra 55 minutes d'antenne. Charles Michel a, de suite noté, qu'il manquait 14 minutes pour faire le bon compte de 69!

    L'épisode 5/12 du feuilleton "Famille d'accueil" intitulé "L'erreur est humaine"" sera entièrement joué par des élus MR. Damien Thierry sera un gamin insatisfait qui fugue et est placé dans la famille d'accueil où le rôle de Marion est repris par Françoise Schepmans, celui de Daniel par Charles Michel, le beau-père grincheux sera joué par Didier Reynders.

    Bonne soirée!

    mr

     

  • L'audacieux Monsieur Mayeur. Quelques réflexions sur un pietonnier futur.

    close piétonnier.jpg

    Comme pour confirmer que le renouveau mettrait fin à l’immobilisme, le nouveau bourgmestre de la ville de Bruxelles annonce, lors de ses vœux, la piétonisation des places De Brouckère et de la Bourse et des quelques centaines de mètres du boulevard Anspach qui les séparent.

    Le projet n’est pas neuf, il a 20 ans. Pourtant, d’effets d’annonce en projets éphémères, rien n’a bougé. Il semblerait, toutefois, que cette fois sera la bonne.  Plusieurs paramètres ont changés.

     Depuis 1995, tous les partis politiques ont été confrontés à la rénovation des boulevards centraux et tous s’y sont cassé les dents, victimes des groupes de pression, du manque de moyens ou, surtout, de la peur du changement. Peur qui touchait aussi bien les riverains que les décideurs. Pendant ce temps, la qualité du commerce s’est effondrée, au même rythme que la ville s’est congestionnée. L’opinion publique s’est alertée et a revendiqué des espaces réservés à la mobilité douce.

     On ne crée ni une zone piétonne pour résoudre des problèmes de mobilité, ni pour relancer le commerce. On ne peut créer une zone piétonne que dans l’objectif d’apaiser la ville et recréer une qualité de vie susceptible d’y maintenir ses habitants et d’en attirer de nouveaux. Ce qui n’est pas négligeable pour les finances communales.

     Il est évident que les premiers concernés sont les habitants. Les seconds, les utilisateurs qui la fréquentent au quotidien : commerçants mais aussi salariés et travailleurs. Ceux-là doivent être consultés. Leurs besoins, et certainement leurs peurs, doivent être entendus, analysés et des solutions intelligentes, novatrices et praticables doivent être proposées et coulées dans le projet final.

    Pour un habitant savoir comment il pourra rentrer chez lui, et s’il possède une voiture, où il pourra la stationner. De même, les commerçants doivent savoir comment ils seront fournis et leurs clients accueillis. Les récentes rénovations catastrophiques de la rue Neuve méritent une sérieuse analyse ! Quant aux touristes et autres visiteurs occasionnels, plus la qualité de la ville sera importante, plus ils seront susceptibles de revenir.

     Les deux obstacles à négocier, la mobilité et le commerce, ont leurs thuriféraires acharnés. Parmi les ‘pour’ comme parmi les ‘contre’ d’ailleurs.

    Il ne suffira pas de décréter que les places de la Bourse et De Brouckère sont piétonnes pour que la mobilité se fluidifie et les embouteillages disparaissent. Le danger serait de ne pas anticiper les reports de voitures sur des axes parallèles comme, par exemple, Anderlecht - Anneessens – Laeken. Et quel usage sera attribué à tous les « moignons » de rues qui rejoignent la zone piétonnisée. Seront-elles piétonnes ou deviendront-elles, de fait, des parkings semi-sauvages, comme la section de la rue du Midi entre les rues Henri Maus et des Pierres ? Même question pour le boulevard Anspach entre la rue des Pierres et la place de la Bourse, ou la rue Auguste Orts et, du côté De Brouckère, les boulevards Jacqmain et Max depuis la rue du Cirque.

     Du côté des commerces, il ne faut pas se voiler la face, le basculement de « tout aux bagnoles » à « piétonnier » fera des victimes. Outre la rotation habituelle des commerces, mis à part quelques enseignes, leur durée moyenne de vie dépasse rarement les 5 ans. Il faut anticiper une modification du tissu commercial qui risque d’atteindre 30 à 50% des espaces commerciaux. Ce qui pour la ville, si elle s’inscrit dans le « durable » peut être une opportunité. Anticiper signifie accompagner les commerçants riverains dans la mutation de leur activité ou faciliter le déménagement de ceux qui le souhaitent et surtout conditionner les nouvelles installations. On sait que le secteur horeca est avide de piétonniers, le laisser s’installer en (quasi) exclusivité serait, à terme, la mort du commerce dans le centre. De même que l’occupation des places, 52 semaines par an, par des podiums, tentes ou festivités en tous genres fera déguerpir les habitants et les commerces non horeca.

     Le chantier est immense et ambitieux et d’autant plus difficile  que Bruxelles a raté sa mue quand elle a décidé d’enfouir les trams. Les trams en surface auraient de fait créé, comme à Strasbourg, Bordeaux ou Lyon, une mobilité douce, peu bruyante et conviviale, tout ce que la voiture n’offre pas !

     Philippe Decloux

     

    Échevin honoraire (Écolo) de la Mobilité, de la Participation, du Commerce et du Tourisme

    (Communiqué de presse)

  • Ils tiennent la chandelle en soutien à François Hollande !

    marche à la chandelle copie.jpg

    Les socialistes bruxellois qui fêtaient goulûment, sur les Champs Elysées l'élection du président normal, se sont retrouvés rue du Cirque à Paris, pour une marche en soutien du coq François...

  • Le CDH se recentre autour de ses valeurs

    cdh.jpg

    Faut-il interdire les spectacles du CDH? La ministre de l'intérieur pense que tant qu'ils restent confinés sous les 10%, il n'y aurait aucun risque de dérapages (Centre de Dérapages Humoristes)

  • Léonard bientôt nommé cardinal de Kaboul?

    Monseigneur André-Mutien-Joseph Léonard est en pleine campagne électorale. Il rêve de la pourpre cardinalice  et le pape François doit justement distribuer des "chapeaux de cardinal" dans les prochaines semaines.

    Et comme le pape n'aime rien de plus que de partager avec les réfugiés, notre brave Léonard a offert la "Tournée générale" à Affligem..

    léonard bouddha.jpg

    Il aurait même offert sa statue de 15 mètres de hauteur en haut relief pour remplacer une des statues de Bouddha que les talibans avaient saccagées à Bâmiyân, au Nord-Ouest de Kaboul...

     

  • Plaisirs d'hiver: Le directeur du BME compte un million de visiteurs en moins que l'échevin!

    On ne sait plus qui croire! Le 6 janvier, l'échevin du Tourisme annonçait, après ses comptages et recomptages son traditionnel 1,5 millions de visiteurs aux Plaisirs d'hiver. Le directeur du BME* en annonce 500.000 dans Le Soir de ce 11 janvier.  

    A-t-il décompté les afghans de l'église du Béguinage, et leur nombreux supporteurs? Le Pepsi max de l'échevin était-il frelaté? Ou notre directeur espère-t-il une augmentation? (de salaire, pas de visiteur...)

    Close Mees.jpg

    Le directeur, qui n'a jamais rien créé ni inventé de nouveau**, veut professionnaliser l’événementiel à Bruxelles. Quand on vous dit que le rêve ultime, démentiel, est de transformer votre ville en parc d'attractions ! Sous prétexte que le tourisme rapporte, certains sont prêts à vous faire vivre 24h/24 dans un Disneyland (post) socialiste !

    * Bruxelles Major's Events (quand il y moyen de se trouver un nom ridicule, on a toujours de l'imagination...)

    ** Plaisirs d'hiver, le Summer festival, Bruxelles-les-Bains, la Zineke parade, la Foire du Midi, le Meyboom, ce n'est pas lui! Même Joëlle Milquet tête de liste régionale, ce n'est pas lui !