Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/04/2014

Les Borlée, la Belgique, le Bordel

Borlée 4x400.jpg

L'entreprise familiale "Borlée & Fils" spécialisée en 4x400 mètres va mal. Les enfants ne reçoivent plus leurs vitamines que leur papa Jacques ne sait plus acheter. L'autoproclamé "entraîneur de lapins olympiques" n'est pas payé par la fédération wallonne d’athlétisme et ça fout le bordel autour des pistes.

Plaintes diverses, menaces de devenir flamands, puis luxembourgeois et enfin nord-coréens, ... Et enfin, le boycotte du fameux 4x400 mètres, le modèle de référence de l'entreprise Borlée. Un peu comme la 911 pour Porsche ou le pot de 250 grammes pour Nutella...

C'est autour d'une somme de 40.000€ que s'agitent la couvée Borlée et s'énerve la FWA* et le ministre de tutelle André Antoine. Une sorte de prime aux gènes de lapin qui feraient, semble-t-il, partie du patrimoine paternel. Heureusement que le père de François Englert est décédé si non il réclamerait aussi 40.000€ à la FWS* et au ministre Marcourt qui a le boson de X dans ses compétences pour avoir engendré un prix Nobel de physique...

Enfin, soyons rassuré, ou consterné, les gamins ne remettent en cause que le 4x400 mètres, pour ce qui concerne les courses individuelles, ils continueront non seulement à courir mais aussi à toucher le jackpot... 

C'est beau l'amour de la patrie et l'éthique dans le sport...

 

* Fédération Wallonne d'Athlétisme et Scientifique

 

18:57 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sport, fric |  Facebook | |  Imprimer | | | | Pin it! | |  del.icio.us

Les commentaires sont fermés.