Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/09/2014

La Fête de la BD à Closeville: l'élevage de touristes en batterie

Close groom.jpg

Quand on voit ce qui s'expose à la Fête de la BD à Bruxelles, on a déjà peur de ce qui se retrouvera aux cimaises du futur Musée d'Arts Contemporains...

La BD à Bruxelles semble s'être définitivement arrêtée à la mort du journal Tintin. La création a cédé la place au mercantilisme. Il n'y a aucune création, une expo de Tardi ressortie des tranchées de Verdun à l'occasion du centenaire pas de Tardi mais de la grande guerre. OK Tardi est un des grands auteurs, mais Rubens est un grand peintre donc la modernité mériterait d'être exposée au Musée d'Arts Contemporains (s'il existe un jour!)... La Fête de la BD à Bruxelles, c'est Hergé, Graton, Attanasio, quelques zombies déguisés en starwar, un Gaston qui traîne ses espadrilles et trimbale, depuis 2 ou 3 éditions, le même matelas gonflable...Où a disparu la poésie de Franquin ? Elle s'est desséchée, réduite au mauvais goût de l'approximatif et l'incompréhension. 

A Bruxelles, la Culture a disparu au profit du Tourisme de Masse. Dans la BD, comme ailleurs, il ne s'agit plus de montrer ce qui se fait de plus pointu mais d'attirer le plus de bovins possible dans l'enclos... Et ils portent tous, ou presque, le calot rouge d'un groom qui ne fait plus rêver depuis 1968...

 

23:18 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tourisme, close, pognon |  Facebook | |  Imprimer | | | | Pin it! | |  del.icio.us

Les commentaires sont fermés.