Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cdh - Page 3

  • Front commun FDF - N-VA. On aura tout vu! Merci Brigitte...

    FDF & NVA.jpg

    Le "plan stationnement" de Brigitte Grouwels, actuellement en enquête publique, provoque l'ire du Président des amarantes. Ils sont, et leurs électeurs, exclus du plan. Les FDF n'auront pas de zones affectéess à leur stationnement! Cela peut paraître incroyable mais c'est clairement explicité par le plan qui comporte des zones rouges, oranges, vertes et bleues! Mais pas de zones amarantes...

    La N-VA s'en trouve, elle aussi, exclue puisqu'il n'y a AUCUNE zone jaune! "Cela devait arriver!", fulmine Olivier Maingain, "en confiant la mobilité à deux ministres néerlandophones, (Grouwels et De Lille), les francophones sont totalement victimes de la volonté flamande de bloquer Bruxelles!". Et, comme l'affirme, le nouveau (?) président du FDF de "faire la démonstration que Bruxelles est ingérable".

    Des dizaines de milliers de sympathisants FDF vont tourner en rond en cherchant vainement une place qui, pour eux,  n'existe pas. Ils seront rejoints dans cette vaine quête par les quelques néerlandophones qui ne roulent pas à vélo comme tous les vrienden de Bruno De Lille... On craignait le 25 mai 2014, le blocage de Bruxelles cela risque de se produire bien avant!

    Sans compter que la majorité régionale qui affirme que le "tarif du stationnement à Bruxelles sera moins cher que dans les autres villes similaires!" .

    Bel aveu en réalité. Ces tarifs ridiculement bas vont multiplier les problèmes, puisqu'il sera plus avantageux de stationner en rue plutôt que dans les parkings souterrains. On me répliquera que chaque commune "pourra aménager" (les tarifs) du plan régional. Mais à quoi servira ce plan régional si 19 communes en auront une version locale?

    Sacrée Brigitte, elle a toujours le projet pour rire!

     
     
     
  • Bertin Mampaka membre de l'église de scientologie? On ne sait pas, mais chiantologue, ça oui!

    Bertin scientologie.jpg

    Bertin Mampaka est un homme extraordinaire, il ne se passe pas une saison sans que son nom réapparaisse dans la rubrique "faits divers peoples et religieux". Après avoir été séquestré dans une cave par deux "amis", voici notre Bertin accusé d'être membre de l'église de scientologie...  Il dément, bien sûr, et annonce qu'il va déposer plainte pour diffamation. L'église de scientologie non plus...

     
     
     
  • Georges, le fils caché de Patricia Kaas, sort de son placard

    Georges Dallemagne, le fils improbable que Patricia Kaas a eu, à 15 ans, avec un militaire belge caserné à Düren. Surnommé "Dallemagne" par les musiciens de la chanteuse parce qu'il était nè sous la scène d'un cabaret de Wuppertal, lors de l'interprètation de la chanson "d'Allemagne". Georges a vécu la plus grande partie de sa vie dans des placards. Ceux des loges de sa mère, ceux de Laeken où il a trouvé refuge vers l'adolescence et ceux du Sénat où Joëlle Milquet l'avait rangé quand elle était présidente du CDH. Régulièrement, il en sort. Cette fois c'est pour le cas "Depardieu", la commission des naturalisations siège dans le placard de Georges Dallemagne. On comprend que le volume de Gérard ait pu pousser son propriétaire habituel sur le pallier...

    Dallemagne Patricia Kaasd.jpg

     
     
     
     
     
  • Cette fois, c'est la fin! Francis Delpurée est l'invité de Bertrand Heene pour le dernier "Matin Première" du monde

    Delpérée.jpg

     
     
  • Melchior "Landru" aime les gazinières...

    Melchior Landru.jpg

    On va encore accuser le Secrétaire d'Etat à Electrabel de concourir fortement au réchauffement de la planète...

     
     
     
  • A la Sainte Barbe, les cathos fêtent leur nouvelle barbe

    Vous ne trouvez pas que la mutation du secrétaire d'état Melchior Wathelet est surprenante?

    Melchior Wathelet.jpg

    Depuis qu'il est à l'Energie et qu'il s'occupe des gazinières, il a adopté un dégaine à la "Landru" qui le fait ressembler comme deux gouttes d'eau au comédien Charles Denner (dans le "Landru" de Claude Chabrol). Il est tout de même curieux que ce faux blond relativement dégarni ait attrapé une pilosité dense et noire à faire 'orangir' les moustaches de Joëlle Milquet.

    melchiormelchior.jpg

    Entre le look de Plastic Bertrand et celui d'un "mouluh intégriste", la mutation de Melchior II Wathelet, bien que très différente, est aussi saissisante que celle de Bart De Wever!

     
     
     
     
  • L'opposition CDH s'organise (2)

    Joëlle Milquet n'est plus empêchée! Elle va, enfin, pouvoir faire quelque chose de son mandat au conseil communal. C'est un costume de 'Zorro' que lui a offert son président de parti.

    Milquet Jorro.jpg

    Elle compte beaucoup sur le petit doigt de sa main droite, Hamza Fassi-Firhi, pour agir pendant qu'elle ira passer son costume de Jorro.

     
     
     
     
  • Le CDH organise l'opposition (1)

    Mampaka en brousse.jpg

    Bertin Mampaka a, déjà, rejoint la brousse laekenoise. Le "colonel" sait que c'est dans le maquis qu'il sera le plus efficace.

     
     
     
  • Cumuls: Joëlle Milquet se prononce contre les cumuls et démissionne (enfin) de son mandat d'échevine empêchée (on a le droit de rêver, hein!)

    Milquet contre le cumul.jpg

     
     
     
  • L'opposition : #c'est Joëlle

    Milquet non.jpg

    Cette fois, ça y est Joëlle est dans l'opposition. Dans un communiqué, elle déclare qu'elle aussi n'aime pas le sapin closetronique

     
     
  • Bertin très convoité. On ne prête qu'aux riches...

    Bertin riche.jpg

    Fort de ses 2288 voix de préférence à Bruxelles ville, Bertin Mampaka ferait un ministre incontournable. D'autant que Benoit Cerexhe quitte le gouvernement régional et que Bertin peut faire valoir ses quelques 6.000 voix persos aux dernières élections régionales. On le dit susceptible de passer au PS ou au MR...

    Et même que Barack Obama, qui s'inquiète pour l'avenir de ce compagnon de lutte victime colatéralle du tea party, se proposerait à le prendre comme secrétaire d'état aux affaires diverses et variées...

     
     
     
  • Milquet, la série noire continue

    milquet ford.jpg

    Il n'y a pas que Meyriame Kitir, députée SP-a, qui a un job chez Ford Genk

     
  • La grande interview gourde de Joëlle Milquet par notre gratte-papier Léon Punaise

     

    Milquet d'Yvan.jpg

    Exceptionnel ! Parmi les 63 journalistes, qui bénéficieront, ce week-end, d’une interview exclusive de la Ministre de l’Intérieur sur ses états d’âme (les humanistes ont-ils une âme comme, jadis, les chrétiens ?) après son expulsion du jardin d’Eden Bruxellois par le serpent Yvan Mayeur et le dieu-le-pépère Freddy 3ème  Thielemans, je suis le seul à pouvoir l’interviewer à l’intérieur du bureau de la ministre.

    La comtesse Épiphanie de La Noix (dont la sœur a été récemment placée au Luxembourg, intérêt 0,73 + prime de fidélité 0,30) nous introduit (cela fait un peu vétérinaire) dans le bureau de Dame Milquet. Au blackberry, celle-ci nous fait signe de nous asseoir dans la pénombre de la partie centrale de son bureau.  Après avoir répété une cinquantaine de fois ‘non’, elle vient me rejoindre. Je me lève d’un bond (d’état) et lui lèche la main. La ministre a le goût du chocolat chinois que les échoppiers asiatiques fourguent aux touristes de l’Empire du milieu en extase sur la Grand-Place.

    La ministre s’allonge sur le divan. « Je vais tout vous raconter » souffle-t-elle. Je me retrouve derrière elle et je sors mon crayon et mon calepin. « Le méchant, c’est Yvan et sa langue de serpent. Dieu lui a promis l’Éden mais il a peur de moi. Ce que je comprends tout-à-fait. Toutes les personnes raisonnables ont peur de moi. Moi, ma première qualité, c’est de rester calme quoi qu’il arrive.  Avec mes 5.040 électeurs, j’écrase tous les PS les uns après les autres.».

    Écrasons dis-je. La ministre bondit et des talons elle étrille des photos des candidats socialistes regroupées sur son bureau. La scène dure plus de 37 minutes et 18 secondes, il ne reste rien des photos, ni des socialistes. Seule une photo a échappé au massacre, celle d’Yvan Mayeur. Le constatant,  comme moi, la ministre pantelante, s’affale sur son dyvan. « Il me poursuit, me terrorise » gémit-elle résignée, « je vais m’installer à Molenbeek et je serai bourgmestre pendant 60 ans. Puis je boucherai le canal et les eaux inonderont la ville. Ce sera la vice-première des dix plaies humanistes ».

     « Madame ?... ».   « Elle s’est endormie », me dit Épiphanie. « Il faut la laisser. Cela fait des semaines qu’elle ne dort plus. Vous revenez demain à la même heure, docteur ? »

     

     Léon Punaise, envoyé spécial dans le fond humaniste

     

     
  • JoPelle Milquet heureuse d'être dans l'opposition à Bruxelles. Elle remercie Freddy Thielemans et Yvan Mayeur de l'avoir aidée à prendre cette décision

    La démocratie c'est.jpg

    Après une semaine de silence (de colères et de bouderies), Joëlle Milquet fait son retour dans les médias. Se disant "victime d'une outrance humaine iméritée, brutale et grossière", elle affirme qu'elle "n'est pas envahissante". Elle finira par croire ce qu'elle raconte. Toute la campagne, elle a confondu son mandat de vice-première et de ministre de l'intérieur avec le bilan des échevins CDH de la ville de Bruxelles. C'est vrai qu'elle n'a pas cessé pendant les 6 années passées à s'inviter à la table du Collège et à intervenir dans les projets et décisions des quatre échevins oranges. Ce n'est pas Christian Ceux qui nous contredira, lui qui a vu son plan de mobilité sur le bois de la Cambre explosé par... Joëlle Milquet, co-signataire d'un tract des CDH de Uccle.

    Elle affirme, aussi, n'être pour rien dans la mise à l'écart de Philippe Moureaux à Molenbeek. C'est aussi ce que raconte la tête de liste CDH de Molenbeek, El Khannouss, mais ce n'est pas l'avis de tous les autres acteurs ou commentateurs des événements. Le seul qui doit se marrer, c'est Denis Grimberghs qui savait très bien qu'en choississant Clerfayt et Durant, il crossait une Milquet qu'il n'a jamais porté dans son coeur.

    Joëlle Milquet a fait une campagne tapageuse, outrancière, populiste et déplacée. Fin septembre, elle affirmait que la ville se colorait d'orange et elle ne cachait pas ses ambitions: prendre le maïorat au PS. A vouloir piquer le pot de miel de l'ours Freddy, elle s'est mise à portée d'un coup de griffe...

    Le pouvoir monte à la tête. Il y a ceux qui ne savent pas se retirer et ceux qui se croient indispensable. Cela fait tout le monde qui s'accroche à son mandat. On se demande pourquoi. Cela doit être avantageux d'avoir un mandat...

     
     
     
  • Après avoir fait l'odieux pendant 24 ans, Philippe Moureaux fait des adieux émouvants!

    Philippe Moureaux fait ses adieux.jpg

    "L'intelligence politique c'est de savoir partir à temps" (Louis XVI)

     
  • Que vont devenir les échevins CDH?

    Les lendemains d'élections sont toujours pénibles pour les élus qui ne le sont plus et qui demain seront sans boulot.

    Pensons à cette pauvre Madame Milquet. Voilà qu'elle perd son job. Une si gentille  petite dame qui a quatre enfants, un mari et 400 policiers. Comment va-t-elle nourrir tout ce petit monde (surtout les policiers!). Et on me dit qu'elle venait de renoncer à un taf, présidente du cédéhache ou quelque chose comme ça. C'est vraiment pas de bol. Il y a de quoi déprimer et rester enfermer à l'Intérieur. Quant à Monsieur Bert 1, pas de soucis, il est coiffeur pour dames à Matongé. Et il connait vraiment beaucoup de monde, de l'arrière petit cousin du pasteur Jackson à la grand-mère de Nelson Mandela. Même Usain Bolt le connait et, aussi, les frères Borloche. Je parie qu'il sera le troisième relayeur du 400 de Rio. Pour Hansa Fassi Firhi, pas de problème, il faisait "échevin" pour rendre service, une occupation pour ses loisirs en quelque sorte. il aurait pu jouer au golf ou participer à "CDH have talent" sur RTL-TVi, mais il a choisi de faire de l'a-culture à la Ville.

    Reste Christian Ceux. on est vraiment désabusé. Voilà le gars qui a réussi la plus moche plece de la Monnaie du monde - (en l'inscrivant dans la perspective de la plus détestable rue Neuve de la galaxie {cassé Silmonstre !!!} ) - qui se retrouve sans besogne! Mais il faut qu'on trouve une occupation à ce créateur à qui la Ville doit la plus grande poubelle du monde installée place de la Monnaie.

    Photo0225.jpg

    Pour vos encombrants et déchets de toutes natures, Christian Ceux et la Ville ont installé, le long de l'immeuble admlinistratif et de la sortie du parking souterain, coin de la rue de l'Ecuyer (face à celle des Frippiers) une énorme poubelle à ciel ouvert...

     
     
  • Que vont devenir les échevins CDH?

    Les lendemains d'élections sont toujours pénibles pour les élus qui ne le sont plus et qui demain seront sans boulot.

    Pensons à cette pauvre Madame Milquet. Voilà qu'elle perd son job. Une si gentille  petite dame qui a quatre enfants, un mari et 400 policiers. Comment va-t-elle nourrir tout ce petit monde (surtout les policiers!). Et on me dit qu'elle venait de renoncer à un taf, présidente du cédéhache ou quelque chose comme ça. C'est vraiment pas de bol. Il y a de quoi déprimer et rester enfermer à l'Intérieur. Quant à Monsieur Bert 1, pas de soucis, il est coiffeur pour dames à Matongé. Et il connait vraiment beaucoup de monde, de l'arrière petit cousin du pasteur Jackson à la grand-mère de Nelson Mandela. Même Usain Bolt le connait et, aussi, les frères Borloche. Je parie qu'il sera le troisième relayeur du 400 de Rio. Pour Hansa Fassi Firhi, pas de problème, il faisait "échevin" pour rendre service, une occupation pour ses loisirs en quelque sorte. il aurait pu jouer au golf ou participer à "CDH have talent" sur RTL-TVi, mais il a choisi de faire de l'a-culture à la Ville.

    Reste Christian Ceux. on est vraiment désabusé. Voilà le gars qui a réussi la plus moche plece de la Monnaie du monde - (en l'inscrivant dans la perspective de la plus détestable rue Neuve de la galaxie {cassé Silmonstre !!!} ) - qui se retrouve sans besogne! Mais il faut qu'on trouve une occupation à ce créateur à qui la Ville doit la plus grande poubelle du monde installée place de la Monnaie.

    Photo0225.jpg

    Pour vos encombrants et déchets de toutes natures, Christian Ceux et la Ville ont installé, le long de l'immeuble admlinistratif et de la sortie du parking souterain, coin de la rue de l'Ecuyer (face à celle des Frippiers) une énorme poubelle à ciel ouvert...

     
     
  • C’est comme chez Jacques Martin, ils ont tous… perdu (ou presque).

     

    Tous perdus.jpg

     Photo des "gagnants" sur fond nationaliste: Fabian Maingain, Alain Courtois, Freddy 'Lutosa' Thielemans, Marie Nagy, Joëlle Milquet et le perdant, Bruno De Lille.

    Et oui, nos amis les élus nous envoient des analyses simplistes : « on a gagné ! Et le CDH a perdu ! (le PS). « Nous avons gagné et autant de sièges que MR ! » (le CDH). « Ecolo a gagné, largement » (Ecolo). Tout cela pour expliquer, ou dénoncer, les choix amoureux du PS et du MR.

     

    Petite démonstration (pour faire simple on s’en tiendra aux principaux partis).

     

    1.      Le PS. Il se présente en 2012 avec le SP-A, ensemble ils récoltent 18.420 voix (19 élus). En 2006, le PS seul en recueillait 20.160 (18 élus). Soit 1.740 voix de moins. Le SP-A de son côté se présentait, en 2006, en cartel avec GROEN. Ensemble, ils obtenaient 3.800 voix (et 2 élus, un pour chacun des partenaires). Raisonnablement, et de façon arbitraire, on peut accorder 1900 voix à chacun des partenaires. En 2006, l’ensemble des partis socialistes auraient obtenus 20.160 + 1900 soit 22.060 voix soit 3.632 de plus qu’en 2012. Le PS/SP-A a, donc, perdu !

     

    2.      Le CDH. Facile en 2006, il obtenait 13.793 voix (11 élus) contre 11.390 (10 élus) en 2012. Soit une perte de 2.403 voix. Le CDH a perdu !

     

    3.      Le MR. Il se présentait en cartel avec le FDF (et des dissidents PS) sous le nom de Rassemblement Bruxellois. Ils obtenaient 11.684 voix (10 élus) en 2006. Le VLD obtenait, de son côté,  2.229 voix (1 élue). En 2006 le cartel MR/FDF, d’une part, et le VLD, de l’autre, obtenaient ensemble 13.909 voix (pour 11 élus). En 2006, les voix « libérales francophones et flamandes » représentaient 13.909 voix.  En 2012, le MR, allié au VLD, obtient  11.315 voix (10 élus). Les partis libéraux perdent, donc, ensemble 2.594 voix. De son côté, le FDF qui se présente seul en 2012 obtient 4.827 voix (3 élus).  Si on ajoute les voix FDF aux voix MR/VLD, on obtiendrait 16.142 (11.315 + 4827) voix soit 2.233 voix de plus qu’en 2006 (16.142 – 14.113). Ces 3 partis – et les 2 listes –  obtiennent ensemble 13 élus. On peut difficilement conclure et dire que le MR/VLD a sgagné, au mieux il se maintient!  Pour le FDF c’est moins évident, ils avaient 4 élus sortant, ils n’en ont plus que 3. Le FDF a donc perdu aussi.

     

    4.      Et ECOLO, en 2006, il se présentait seul, et obtenait 6.248 voix (4 élus). Comme nous l’avons vu, GROEN se présentait en cartel avec le SP-A et obtenait 3.800 voix (2 élus). On en ‘garde’ 50% pour GROEN soit 1.900. Ce qui fait 8.148 voix pour les VERTS ensemble.               En 2012, ECOLO et GROEN se présentent ensemble et obtiennent  7.839 voix et 7 élus dont 3 GROEN et 4 ECOLO, qui a donc le même nombre d’élus qu’en 2006. Le parti ECOLO, de Marie Nagy, a perdu. GROEN lui triple son nombre d’élus de 1, en 2006, à 3 !. GROEN a donc gagné.

     

    5.      Pour être complet, il faut dire le VB avait  3437 voix (2 élus) en 2006 et seulement 1.394 en 2012 (0 élu) et la NV-A qui se présentait pour la première fois en 2012 obtient 2.745 voix (1 élu).

     

    6.      Les votes nuls, blancs et les ‘absents’ (électeurs inscrits qui ne se sont pas présentés au bureau de vote) passent de 15.062 en 2006 à 20.356 en 2012 (UN électeurs inscrits sur quatre !), ce qui explique qu’en perdant des voix le PS, par exemple, gagne un élu.

     

     

     

     
  • Tout ça pour ça...

    CDH MR.jpg

    Comme dans les baromètres d'autrefois, les CDH ouvrent leur parapluie et se précipitent à l'abri au même moment que les MR ferment leur parapluie et viennent sur le devant de la scène...

    Rien de bien surprenant, nous l'annoncions depuis deux ans, le MR allait remplacer le CDH éjecté de la majorité par le PS.  Depuis des mandatures le PS joue le même jeu. De 1989 à 1994, ils gèrent avec le PSC (le CDH d'antan) et ECOLO. En 1995, ils virent le PSC et gèrent avec les MR de FX de Donnéa et les ECOLO. En 2000, FX de Donnéa est éjecté et le PSC/CDH revient par la petite porte, ECOLO fait toujours partie de la majorité, mais il est passé de petit Poucet - UN échevin - en 1989 à DEUX échevins en 1995 à QUATRE en 2000. Le PS ne fera pas de sentiment pour massacrer les écologistes en 2006 (*) et repartir avec les seuls CDH. Mis en appétit, ceux-ci, par la voix de Joëlle Milquet, annonce qu'ils sont candidat au maïorat. Manque de jugeote de la pitille humaniste qui à pour habitude de parler trop (communiquer trop?).

    BOUM, le PS décide de la casser et de reprendre les MR.

    Qu'on ne nous disent pas que c'est parce que les programmes s'accordent. Ne prenons que la mobilité, le MR est ou a été opposé à TOUS LES AMENAGEMENTS réalisés depuis 12 ans! Mais sûrement que le PS ne faisait des piétonniers et des pistes cyclables par caméléonite aiguë. Le PS n'a pas de convictions, il fait de la gestion: il occupe des mandats, placent ses hommes et ses femmes...

    Ici, il a deux ans de bons. Le MR revient aux affaires qu'il a quitté depuis 12 longues années, il lui faudra du temps pour retrouver ses marques... Et Alain Courtois est fragilisé par les affaires. Il a été épargné jusqu'ici par le PS. On parie qu'il le sera moins dans les semaines qui viennent. Un MR qui revient de loin avec un leader qui peut imploser du jour au lendemain, le PS s'assurent déjà la victoire aux élections communales de 2018!

     

    (*) avec l'alibi qu'Isabelle Durant avait écarté Laurette Onkelinx de la majorité à Schaerbeek

     
  • Mampak@TV: Pouffez Bert 1!

    A défaut d'être le meilleur candidat, Bert 1 Mampaka est le plus drôle. Et il va, une fois encore, rafler toutes les voix d'Ouagadoudou à Johana...

    Votez mampaka.jpg

     
  • joëlle Tourniquet aurait de bonnes lectures

    M%ilquet bus 8.jpg

    Le Soir du Mardi 9 octobre, Joëlle Milquet: " (...) Dans toutes les capitales, le coeur de la ville est devenu piéton. Sur la mobilité, il y a des petites choses à faire comme des minibus de 10 ou 15 places qui tournent dans le Pentagone pour mener aux quartiers commerçants"

    Pendant les mois de décembre 2001 et janvier 2002, l'échevin ECOLO de la Mobilité (*) testait, un mini bus, appelé le bus 8. Ce mini bus faisait une boucle "en huit" entre les Marolles, Annessens, la Bourse, City 2 et boulevard de Waterloo, les deux boucles se croisaient gare Centrale. Le projet a été torpillé par les membres CDH et PS du Collège et par la STIB (qui souhaite limiter ses désertes aux confins du Pentagone.

    Le CDH n'a plus que dix ans de retard...

     

    (*) il s'appelait Philippe Decloux

     
  • (Gros) coup de mou et petites lâchetés de fin de campagne

    Ceux freddy.jpg

    Ah que c'était un bon plan de stationnement pour Laeken. L'idée de base est de diminuer la pression automobile et d'encourager l'usage des transports en commun. Enfin, le Collège et le Conseil communal osaient aller au bout de la réflexion sur le stationnement. L'installation d'horodateurs, la possibilité pour les riverains d'obtenir une carte de riverain annuelle pour 10€ pour LA voiture du ménage. Les ménages peuvent obtenir des cartes supplémentaires mais celle-ci coûteront 100€. L'objectif est de chasser les voitures ventouses qui s'incrustent dans les quartiers commerçants ou résidentiels (à Laeken le long de l'avenue Houba de Strooper, les naveteurs venus de Wemmel, ou de plus loin, laissent leur voiture pour prendre les métros vers le Centre). Enfin, les commerçants non résidents (donc des naveteurs comme les autres) pouvaient obtenir une carte de stationnement pour une somme annuelle de 500 à 750€. Ce qui peut paraître élevé, mais en fait 20€ par jour. Une somme dérisoire qui, en plus, entre dans les frais généraux des commerçants.

    Donc un excellent plan pour les laekenois. Il devait diminuer la pression automobile (inutile de 'tourner' à la recherche d'une place gratos) et offrir aux résidents des espaces de stationnement. Le plan est lancé le premier octobre et retiré le neuf octobre! Et reporté en catastrophe au 1er janvier...

    Le Collège, comme toujours, cède à la peur panique dès qu'il entend des protestations justifiées, ou non, d'une partie de la population. Des commerçants de l'avenue Houba de Strooper s'énervent. Et après. Soit ils habitent au-dessus de leur commerce et ils ont droit à une carte de riverain à 10€, soit ils n'y habitent pas et ils s'acquittent d'une redevance quoptidienne à l'horodateur, soit ils prennent une carte à l'année nettement avantageuse et la déclarent dans leurs frais. Où est le problème?

    Nulle part, pourquoi cette couardise et le retrait du plan? Ils sont naveteurs et ils ne votent pas à Bruxelles Ville. Même chose pour les fonctionnaires et les enseignants.

    Et la trouille n'est pas le problème du bourgmestre PS Thielemans et de son échevin de la imMobilité CDH, Christian Ceux. Ce problème existe aussi dans les autres partis. Il suffit de voir la réaction réjouie de la tête de liste ECOLO. Comme ECOLO, c'est assez dingue de se réjouir du retrait d'un plan de stationnement qui donne, enfin, la priorité aux riverains (aux électeurs!) sauf si madame Nagy croit devoir faire des ronds de jambes au PS.

     
  • Le 14 octobre, je ne voterai pas pour ... (9)

    Pour Georges Dallemagne

    Dallemagne.jpg

    Le bon docteur Dallemagne resort de son cagibi en période d'élections. Evidemment ce sera difficile de voter pour lui puisqu'il est, cette fois, semble-t-il, domicilié à Woluwé-Saint-Pierre. Cette commune accueillek elle aussi, énormément de réfugiers français. Il faut, donc, y dresser des tentes et organiser la vie dans les camps. Le bon docteur Georrges finira un jour par sièger à la ville...



     
  • Christian Ceux ouvre un nouveau chantier dans la petite rue aux Beurs

    Photo0223.jpg

    Les travaux du piétonnier de la petite rue au Beurre sont terminés depuis 3 mois, un nouveau chantier s'ouvre à la demande des commerçants. Selon le restaurateur italien le plus célèbre de la petite rue: "Depuis qu'il n'y avait plus de travaux, les touristes se perdaient et ne reconnaissaient plus la rue!" Les nouveaux travaux sont, donc, une initiative conjointe des échevins des "Pavés et du Bitume" et des "Plus les événements sont gros, mieux c'est".?