Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

crise - Page 3

  • C'est la danse des canards....

    25 ans de foutoir.jpg

    Quel moment de bonheur militant intense de voir les 1000 participants (*) à l'assemblée socialiste du 21 avril chanter, tous ensemble (et en italien s'il vous plaît!) Bella Ciao, le chant des Partisans italiens (**). Sans doute en italien pour être entendu du Premier ministre de droite (dixit Charles Michel) que le peuple, les ouvriers, les allocataires sociaux - ceux qu'on appelle aussi "les vraies gens" ou "les petites gens" - sont broyés par une politique de droite menée par un parti qui continue à afficher des oripeaux de gauche.

    Quel moment de bonheur que ce "The voice" socialiste! Mais le jury des électeurs se retournera-t-il au "blind test"? Dans un congrès où Paul Magnette, le BoBo carolo, annonce qu'il est prêt à discuter d'une "grande réforme du panier de la ménagère", donc de l'index! Laurette Onkelinx, il y a quelques semaines annonçait qu'il "faudrait lui passer dessus"... On dirait que c'est fait! Faudra tenir les deux yeux ouverts Camarades!

    Et ce d'autant plus qu'après l'intégration du patron des mutuelles socialistes, Jean-Pascal Labille, les "chefs" du PS ont fait acclamer la patronne du syndicat FGTB, Anne Demelenne. Méfiance quand les chefs acclament, un(e) chef(fe) de l'opposition populaire (dans le sens de peuple -de gauche-!), il y a souvent une intention cachée comme récupérer ou donner des gages à l'électorat ouvrier en tentant d'associer sa leader, pour mieux l'anesthésier.

     

    (*) pas plus que chez ECOLO! Quand on décompte les ministres et leurs cabinetarts , parlementaires, bourgmestres et échevins, ... Où étaient les militants? (***)

    (**) A l'origine une chanson populaire des mondines (récolteuses de riz) de la plaine du Po contre les... moustiques. Devenue, après modification des paroles, le chant des résistants italiens (****).

    (***) Comme il y a moins d'aparatchiks chez ECOLO (moins de ministres, de bourgmestres, etc...), il y reste encore quelques militants (et parfois des débats!)

    (****) Paul Magnette nous prépare une adaptation des paroles de la danse des canards. Reprise par les choeurs de l'armée rouge wallono-brusseleir, cela promet un buzz mondial!

  • Le "just in time" local...

    close le changement.jpg

  • Le haché socialiste contient du faux-filet libéral! Toute la France en parle!

    C'est toujours amusant de voir un dessin qui "buzz" sur facebook. Le plus amusant, c'est que celui-ci le fait en France (merci Cahuzac!) et offre des perspectives nouvelles à Elio et, surtout, Philippe Close qui n'est pas connu plus loin que le canal (Merci Bruxelles-les-Bains!) vu qu'il n'a toujours pas sa statue (miniature) à Mini-Europe...

    close di rupo erreur d'éttiquetage suite.jpg

    Si les français croient les reconnaitre, c'est qu'ils ont vraiment le look de la dernière "internationale socialiste"...

  • Le cas "Husac" traumatise jusqu'à la Grand-Place

    close freddy moustache copie.jpg

    Tout mérite une vérification scrupuleuse! La moustache maïorale semblait légèrement plus conquérante après l'installation de la nouvelle majorité. Cette Néo-moustache ne sort-elle pas tout droit de la clinique d'implants capillaires du docteur Jérôme Cahusac? Les instances régionales du PS vérifient. Résultats dans les 66 mois...

  • Fabliaux, contes et historiettes...

    Quand le PS français pavoise, le PS wallo-brusseleir papillonne au premier rang, mais quand le  PS français attrape la chiasse, notre PS a de solides crampes d'estomac.

    ps,crise,pognon,fric,close

    Les péripéties Jérôme Cahuzac (après les péripatéticiennes DSK) la foutent mal chez les camarades. Les grosses pointures socialistes se livrent à des tournois de "je-te-tiens-tu-me-tiens-par-la-barbichette" en se regardant "droit dans les yeux" en se jurant mutuellement "qu'ils n'auraient jamais eu de compte en Suisse". Quand tout le monde aura participé au "speed dating", ils recommenceront avec Singapour, Guernersey, Vaduz, Luxembourg, les Caïmans, les futures coffres de la future consigne de la future gare Calatrava de Mons, ....

    On dit que le 1er mai, si on arrive jusque là, chaque section locale organisera un grand feu où seront brûlées toutes les valises de tous les membres du parti. Et ce qu'elles soient vides ou pleines. De quoi rallumer la mémoire des plus anciens et dégoûter Frank Vandenbroeck  de barbecue pour tout l'été...

    Bon maintenant, les autres, les fidèles du CDH, les "gonzagues" du MR et les z'amis écolo feraient bien de ne pas trop rigoler.

  • Elio l'enchanteur

    Elio magicien.jpg

    Il eu une époque où tout ce que comptait la Terre comme enchanteurs, magiciens ou ensorceleurs cherchaient la pierre philosophale, à notre époque, les derniers tireurs de cartes de partis ne sont plus que des rebouteux, des emplatreurs de jambes de bois, des illusionnistes, des joueurs de bonneteau.

    Comme n'importe quel truqueur à la sauvette, le Premier ministre (et ses acolytes) a fait apparaître, un instant, sous nos yeux émerveillés le milliard et demi nécessaire pour combler le trou de l'état fédéral.

    Et hop hop hop "où c'est qu'il est le 1,5 milliard?" que nous avions aperçu dans la nuit de vendredi à samedi.Juste au moment où commençaient les vacances... Mais partez tranquille (pour ceux qui partent!) ou restez rassurés (pour les autres), "cela ne vous coûtera rien! Nous avons fait des économies! ".

    Difficile de croire que les 166 millions en Soins de santé (Merci Laurette), les 56 en Sécurité sociale (re-merci Laurette, sans toi ce serait pire, on le sait!) ne coûteront à personnes et ne nous seront pas refacturés d'une façon ou d'une autre. Et les 30 millions d'économies sur la brinquebrante SNCB, c'est pas nous les usagers qui les paieront en augmentations de tarif, retards supplémentaires des trains et des chantiers (le RER pour 2040?) et en infrastructures (systèmes de sécurité, fermetures de gares, de lignes, ...) et les 25 millions pour la Coopération au Développement qui nous rendront une fois de plus un peu moins solidaire avec les pays du Sud donc un peu plus égoïste, un peu plus fragile aussi puisque le bonheur ET la paix passent par une meilleure répartition des richesses entre tous (TOUS!) sur cette putain de planète! Et une fois de plus, on fait juste l'inverse!

    Et qu'une fois de plus on ne touche pas ou presque {une mesurette pour s'attaquer aux abus des intérêts notionnels, une autre à la marge pour taxer (à 2%!) les baux à très-très long termes qui servent surtout à éluder les droits d'enregistrement sur la vente de biens (qui sont de 12,5%) et une augmentation du précompte mobilier (de 10 à 15%)  sur les bénéfices des entrepreneurs qui se mettent en liquidation pour éviter les 25% de précompte...} aux nantis, aux banques, aux financièristes...

    Et on à l'impression persistante que le conclave a duré 3 semaines, pas parce qu'il était difficile de trouver l'argent mais pour qu'il se termine à la veille des vacances de Pâques (ou de Printemps pourri). Juste pour que nous, les cons de votants, ayons la tête ailleurs... Et comme pour nous le confirmer,samedi après-midi, Alexander De Croo courrait le "Ronde van Vlaanderen" des amateurs *. Un peu plus tard dans la soirée de samedi, Didier Reynders annonçait sur Facebook, qu'il pleuvait à Brasilia où il arrivait. Dans le même temps,  Joëlle Milquet cachaient les oeufs des flics dans la cour de la caserne de la Gendarmerie et Laurette Onkelinx ratissait les allées de sa résidence lasnoise tandis que Elio Di Rupo cherchait sur son GPS où se trouve la gare de Mons, parce qu'il se dit qu'il y prendra, une fois, le train (avec la presse) quand sa gare "Calatrava" sera finie avec le fric de l'Etat. Le nôtre, quoi.

    * il termine une fois de plus classé derrière Kris Peeters...

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Di Rupo cherche à désenclaver le conclave...

    di rupo lave pieds.jpg

    Le modèle du pape François intéresse notre incurie: l'humilité du Premier pourrait contribuer à faire passer de nouvelles taxes...

  • Pour un ou deux centimes de plus...

    un ou deux centimes.jpg

    C'est vrai quoi, qui planque des billets de 500€ dans un vieux bocal à rolmops?

  • NEO: Manif "touristique" le dimanche 24 mars...

    Les projets néo-closiens sont innovants! Voici que l'échevin du Tourisme est (involontairement) à l'origine d'une manif de touristes, de vacanciers et de bruxellois utilisateurs de la piscine de loisirs du plateau du Heysel.

    Le concept est pour le moins original. Les opposants à la démollition d'Océade et de Mini-Europe formeront une chaîne humaine le dimanche 24 mars dès 15h. Le rendez-vous est fixé devant Océade.

    On vous le disait, L'échevin Close n'arrête plus de réinventer l'animation touristique de la ville...

    Neo manif.jpg

     

     

     

     

  • Un seul cri: "consternation!"

    Le Cri.jpg

    6ème version du "Cri" d'Edward Munch.

    Bart De Wever approche des 40% dans le dernier sondage LaLibre/RTBF. Consternation.

    Un employé de la ville de Mouscron a détourné, sur son compte privé et ce pendant des lustres, les dédommagements versés à sa ville par les assurances. Personne n'a rien vu. Consternation.

    La N-VA s'offre la tête d'un ministre néerlandophone de centre-gauche et affaibli l'aile dite de "gauche" d'un gouvernement déjà très droitier. Consternation.

    Le secrétaire communal de la ville de Mons, là où le Premier ministre est bourgmestre, place son argent privé dans des paradis fiscaux. Consternation.

    L'avocat, lasnois et époux d'une vice-première socialiste, de ce monsieur plaide la naïveté et la candeur. Un secrétaire communal cela ne connait évidemment pas la loi. Consternation.

    Jean-Paul Van Gompel, ex-bourgmestre de Charleroi est blanchi dans l'affaire du terrain synthétique du sporting de Charleroi. Pourquoi donc a-t-il démissionné? Consternation.

    Bataille de tartes à la crème entre Charles Michel et Paul Magnette. L'arbitre De Wever soutient les bleus. Consternation.

    Les parlementaires wallons interpellent vertement les ministres écolo sur le plan d'implantation des éoliennes. La co-présidente écolo demande aux parlementaires des partis partenaires de la majorité de s'en tenir à la décision du Conseil des ministres. Consternation.

    Une fois de plus le gouvernemednt Di Rupo doit trouver 2,4 milliards pour "boucher les trous". Nos désolants ministres s'étonnent que "l'impôt ne rentre pas comme ils le croyaient". La plus part des belges sont ruinés, assèchés, pauvres ou presque pauvres, ... Comment s'étonner que l'impôt ne rentre pas et que la TVA, liée à la consommation, rapporte de moins en moins. Consternation.

    Le mot "consternation" est le mot le plus entendu depuis quelques jours. Et on n'a pas repris la saga des fermetures d'usines et des pertes d'emplois. C'est consternant!

  • Steven Vanackere n'a jamais rêvé d'être ministre!

    C'est un sain(t) homme qui vient de démissionner du Ministère des Finances. En tout cas c'est ce que l'on peut croire en écoutant les déclarations de l'ex-Ministre Vanackere. Il n'aurait jamais souhaité être ministre, il se rêvait monteur de portière chez Ford Genk ou adjusteur chez Caterpillar Gosselies et "pouf" le "Cendrillon" du CD&V croise les fées alors qu'il se promenait le long du canal de Willebroeck, "hop" elles le jettent dans le "potiron/carrosse" et l'amène devant Albert II pour prêter serment... Quel conte merveilleux!

    Tout le monde n'a pas cette chaqnce, certains veulent trop être ministre, qu'on finit par s'en méfier!

    Persoquet pas ministre.jpg

  • La N-VA a eu la peau de Steven Vanackere

    En route pour 2014, le gouvernement Di Rupo s'apprêtait à "spotchi" a N-VA de Bart De Wever, qui avait même maigri pour que, selon l'adage bien connu, "c'est toudi les p'tits qu'on spotche !", ce soit plus facile pour notre  Beppe Papillo.

    En déboulonant Steven Vanackere le ministre des finances, la N-Va porte un coup à l'aile progressiste du CD&V. Vanckere, issu de l'ACV, a menti sur un plateau de TV, en affirmant ne pas connaître un obscur cabinettard qui siège au Conseil d'Administration de Belfius.

    Faut-y pas être vraiment con pour croire que la vérité ne sera pas révélée! Con ou tellement onubilé par son (petit) pouvoir qu'on finit par ce croire tout puissant et croire ses conneries!

    Di rupo change de chaise.jpg

    C'est Di Rupo qui doit être rav de perdre un allier, le jour d'un conclave budgétaire où l'aile droite du Gouvernement va, à nouveau, acculer l'aile gauche à des concessions mortifères pour les plus faibles. On parie que Vanckere sera remplacé par un CD&V de droite?

  • L'austérité, une belle Luc Coenerie !

    Coene Lux.jpg

    Le tout semble dépendre d'une affaire de "trajectoire". Les libéraux wallons (MR) et flamands (VLD), les partis religieux cathos (CD&V) et humanistes (CD&H) et une grosse moitié des socialos, soutenu par le "gouverneur de la Bande National des Bidouilleurs, Luc Coene", veulent maintenir la dite "trajectoire" qui est un peu celle de l'autocar de Sierre: droit dans le mur, pied au plancher.

    Les syndicalistes (rouges et verts), les colombophiles, les cyclistes, les vertgétariens, les compagnies carnavalesques, les associations de tiers-mondistes, les partisans de l'annulation de la dette, les conducteurs de bulls et de pelleteuses, les caissières de grandes, moyennes et minuscules surfaces, les indignés du quotidien, les penseurs silencieux, les femmes pas encore égalitaires en droits et en revenus, les enfants et les générations futures, les malades de la croissance aux poumons particulés ou amiantés et leurs amis obèses de malbouffer, les chevaux, les chats, les oiseaux, les rhinocéros survivants, la fanfare des pachydermes, les agrobionomes, les poètes à 6, 8, 10 et 12 pieds, les travailleurs sans travail, les chômeurs en devenir et beaucoup, beaucoup et même plus, demandent, poliment, un fléchissement de "trajectoire". Avant d'exiger un changement profond de valeurs!

  • Cette fois, la crise est derrière nous ! Surtout si on se retourne...

    sentiment de solidarité.jpg

    C'est tellement beau de voir tous les partis gazouiller de la même voix!

  • Comme Saint Janvier de Naples, le sang du Camarade Jean-Claude Marcourt se liquéfie

    Marcourt se saigner copie.jpg

    Moment d'extase sur les plateaux TV, le sang de Jean-Claude Marcourt s'est liquéfié en direct pendant une interview. Mais contrairement à celui du Saint napolitain qui annonce une période de félicité et de prospérité, celui du Camarade socialiste annonce qu'austérité et qu'inégalité

    PS: JC Marcourt n'avait pas mis une barbe d'épines avant de se rendre à l'interview, il s'était simplement gratté un bouton, une pustule, un bubon, une scrotule, un furoncle ou un bube qui ornait son menton volontaire...

  • "Le sentiment de solidarité"

    Marcourt se saigner.jpg

    Il y avait le "sentiment d'insécurité", l'arme fatale du MR et des partis de droite. Personne n'a jamais pu définir la peur déraisonnée qui peut nous envahir. Certains en ont fait un argument électoral.

    Ces jours-ci, les politiciens wallons viennent d'inventer le "sentiment de solidarité", une sorte d'empathie charitable (pas généreuse) envers les travailleurs qui volent à la rue. Aujourd'hui, plus de boulot, demain plus de logement, après-demain plus de droits à l'allocation de chômage, et, dans 6 mois, un an pour les résistants, le droit à l'euthanasie par le feu devant les bureaux de l'ONEM...

    Ce qui importe pour nos politicailleux s'est de montrer qu'ils sont "solidaires". Ils vitupèrent, accusent, font le voyage à Peoria, Illinois sur les genoux (l'important c'est quand même d'aller aux Etats-Unis!), coupent des oreilles et des queues, iraient bien négocier avec l'Union Européenne, ...  Bref, ils sont là tout près des exclus pour maintenir le sentiment de solidarité. Il faut surtout pas que ces damnés du libéralisme sauvage prennent la mouche et se révoltent, descendent dans la rue et cassent les carreaux des banques ou griffent les porsches des ultra-riches. Et pis ne votent plus pour eux en 2014!

  • Florilège de mâles déclarations de mâles déconfis

    Le licenciement 'inattendu' de 1.400 ouvriers et employés de Caterpillar Gosselies a provoqué une série de réactions d'un plus haut comique. Si cette situation n'était pas catastrophique pour les 1.400 familles qui en seront les victimes, on aurait presque envie d'applaudir nos "Beppe Grillés" régionaux.

    ET chaque parti à le sien! Rudi Demotte: "Une giffle" et il ajoute (sans rire) la "responsabilité du gouvernement wallon par rapport à la reconversion pourrait être encouragée". On comprend que cette Xème tornioles tourne la tête du mini-président, mais de là a demander qu'on l'encourage...

    Jean-Marc Nollet Vice-président a pris "coup de massue" et déclare "vivre très mal cette nouvelle. Et avoir dans la tête une pelleteuse jaune et noire, comme tous les carolos!". La bonne nouvelle des 500 premiers kilowatts heure gratos va certainement soulager les virés  broyés par les bulls!

    Paul Magnette: "Ce désastre démontre une fois de plus la nécessité de penser la politique industrielle au niveau européen". Vivement que le PS ait des élus au Parlement Européen et un Premier ministre qui siègerait avec les 27 chefs d'états de l'Union...

    Le CDH (Lutgen, Milquet, Wathelet, Mampaka et consorts) appelle "à l'union des forces vives au-delà des clivages politiques". Cela sonne comme un "Gérard (Deprez) revient et on efface tout!"

    Et la plus dingue de toutes les déclarations est de Charles Michel qui dit, avec effroi: "Le MR est au côté des travailleurs!". Alors là, ça vous coupe le sifflet... Le MR au côté des travailleurs et, sans doute, demain au chevet des chômeurs...

    Michel cat.jpg

  • L'espérance de vie des femmes plus de 5 ans plus longue que celle des bourgmestres...

    Freddy transgenre.jpg

    Un rapide calcul, montre qu'en devenant une gonzesse, Freddy Thielemans, appelez-moi Fredda!, peut encore briguer deux mandats après celui qu'il occupe en ce moment. S'il était resté un homme, il ne pouvait plus en espérer qu'un...

     

    * Bites d'amarrages bien entendu!