Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

de wever - Page 3

  • Avons-nous trop d'enfants-rois?

     

    11 - 6 les enfants roi.jpg

     

    Bart 1er De Wever s'énerve parce que le pédo-psychiatre Jean-Yves Hayez a déclaré qu'il était "un enfant-roi". C'est vrai que cela doit être difficile à comprendre pour un "républicain" mais c'est pourtant vrai que Bartje nous fait penser à ces sales gosses qui veulent toujours un bonbon de plus et qui hurlent si maman (Milquet) dit non.

    Un autre enfant-pape, c'est Léonard. Lui aussi veut toujours avoir raison contre tout le monde. "Il roule à contre sens sur l'autoroute et pense que tous les autres se trompent !" explique son ex-porte (bonne) paroles, Jurgen Mettepeningen. (Le code de la route sera-t-il modifié et le conducteur fantôme appelé à l'avenir un "léonard"?). Jean-Yves Hayez, proche de l'UCL, a certainement signé la pétition demandant la mise au coin de l'enfant-jésus fils,lui aussi, d'une vierge (qui n'usait ni de capote, ni de pilules, qui ne risquait pas le sida et n'était pas lesbienne...) et d'un archange (qui ne devait pas être Gabriel Ringlet!).

    La Belgique fait l'actu avec ses enfants "roi" ou "pape", on n'attend plus que l'entrée en scène de l'enfant-prince: Philippe.

     
  • Halloween en Flandre

    10 -27 de wever citrouille.jpg

    Le "contourneur" royal essaie d'isoler Bart De Wever et sa N-VA. Pas facile à quelques jours d'halloween les citrouilles jaunes sont les plus grosses...  et pas les plus fines question goût!

     
  • Rencontre à la chambre

    Flahaut et Pieters, les deux médiateurs, ont réuni Elio et Bart à la chambre. Et comme deux huissiers, les présidents du Sénat et de la Chambre vont vérifier que le mariage PS - N-VA sera consommé, que le taureau nationaliste va couvrir la génisse socialiste... Quelle belle leçon de choses en cette année de la biodiversité!

     

    9 - 15 Bart et Elio à la chambre.jpg

     

     
  • Le bidasse Flahaut met au pas la 7ème compagnie

     

    9 - 7 flahaut commence sa formation.jpg

    La remise à niveau des 7 présidents et présidentes par le bidasse Flahaut commence ce mardi et Dédé y va fort. Il a déjà envoyé la Milquet à la corvée patates parce que son camouflage, uniquement autour des yeux, n'était pas conforme...

     

     
  • Le MR magouille dans les salons cossus de Bruneau

    Didier Reynders et Louis (ou était-ce Charlie?) Michel ont invité Bart De Wever chez Bruneau (un des meilleurs étoilés belges) à Ganshoren.

    Le tout dans la discrétion et même la négation puisque tant Reynders que De Wever ont nié cette rencontre purement gastronomique entre bonnes fourchettes. C'est surtout pour ne pas être vu par Olivier Maingain que les 3 conspirateurs se cachaient. Mais pas de chance Bart De Wever qui n'a commandé que des gaufres et des wafels a été repéré par le garçon qui était un sosie du sosie d'Yvan Mayeur (qui arrondit ses fins de mois en faisant des petits boulots au resto du coeur).M'enfin aller chez Bruneau pour manger des gaufres...

    9 - 7 conspirateurs MR De Wever.jpg

     
  • Bart De Wever veut bien négocier. Mais seul.

    9 - 2 Bart négocie.jpg

    Bart De Wever veut bien poursuivre les négociations. Mais tout seul en tête à tête avec Elio Di Rupo !

    Qui lui fait à ce point peur parmi les autres négociateurs? Un des Wouter? Caroline? Joëlle? Jean-Mi ? ou serait-ce Laurette?

    Le tenant d'une large réforme de l'Etat ne veut la faire que tout seul (ou presque!)... Vive la démocratie à la flamande.

     
  • Dimanche 29 août: 83ème Citouillefeest à Dixmude

    Comme chaque année depuis 83 étés, les flamands élisent le plus flamand d'entr'eux au pélérinage de Dixmude. Cette année, le grandissime favori est Bart De Wever. On nous signale que Rudy Aernoudt a été exclu du défilé.

     

    8 - 28 citrouillefeest à Dixmude.jpg

     

     
  • Le pré-formateur négocie

    8 - 26 di rupo négocie.jpg

    Elio Di Rupo et les présidents francophones font bloc et négocient avec Bart De Wafels. Chaque jour à son lot de blocages orchestrés par la N-VA, à une dramatisation (Attention! si les négociations capotes, la Belgique n'existe plus!) et au super ouf de soulagement repris sur l'air de "Tout va très bien Madame la Marquise".

    La N-Va veut rediscuter la loi de financement des entités fédérées. C'est le NON absolu pour les francophones (dit-on). On dramatise. Et hop! Voilà qu'un accord de principe de rediscuter la loi de financement est trouvé. Attention hein, les francophones ont "gagné" d'y mettre des limites de ce qui est discutables. OK.

    La N-VA est rassasiée? Que non! Ils demandent maintenant la régionalisation de la mer du Nord et il faut encore discuter de la scission de BHV et l'élargissement de Bruxelles qui est, on le sait est onbespreekbaar! Et là, on redramatise...

    Le seul problème c'est que Elio Di Rupo n'a plus rien à donner. Il est nu, comme les francophones d'ailleurs!

     
  • Elio Di Rupo chez le Roi

    Le pré-formateur qui a déjà avalé presque toutes les couleuvres de la N-VA, va faire rapport chez le Roi. Après 3 heures de débats avec Bart De Wafels sur le financement des entités fédérées. L'optimisme règne Albert II donnerait (encore) une "rawette" au futur (ex) Premier ministre pour former son gouvernement. Au fond, le seul qui s'amuse encore c'est Yves Leterme: il est toujours Premier et plus aucun risque de démission surprise. Il sera bientôt le Premier ministre qui aura exercé son mandat plus longtemps en "affaires courantes" comme démissionnaire qu'en plein exercice...

    8 - 18 di rupo chez albert.jpg

     

     
  • Bart De Wever victime d'un malaise

    8 - 17 Bart de wever a un malaise.jpg

    Le gros mangeur de gaufres, Bart De Wever, a eu un malaise lors de la dernière nuit de négociations avec le pré-formateur et les pré-sidents de partis.

    Selon, Elio Di Rupo, c'est quand il s'est rendu compte que les gaufres, de Liège ou de Bruxelles, n'étaient pas flamandes que le leader régionaliste s'est effonfré. "Déjà que Joëlle (Milquet) lui avait fait mangé des loukoums!" s'est exclamé le pré-formateur...

    La Flandre est bien malade de ses richesses, de ses graisses et de son sur-poids nationaliste.

     
  • Le pré-formateur pré-cède et met Bruxelles en pré-vente

    Comme on pouvait s'y attendre la force d'inertie de Bart De Wever et la peur des francophones qui n'ont toujours pas de projets pour la Belgique, si ce n'est sauver ce qui les rassurent: un roi, une sécu qu'on continue à nous présenter comme un must alors qu'elle laisse plus du tiers de la population au revenu plus que minimum. Quand on vous dit que les belges ont les plus gros carnets d'épargnes de la zone euro, vous vous y retrouvez-vous? Moi pas! Et je ne connais personne dans mes proches qui auraient un livret d'épargne fort de 150.000€.

    Il y a donc quelques très riches et beaucoup de pas riches ou de pauvres en devenir. En devenir, parce que Bart & Elio nous préparent, aussi, une réforme libérale qui mettra à mal les allocations sociales et ce particulièrement en Wallonie et à Bruxelles.

    Et Bruxelles, justement, qu'on nous prépare à deux vitesses: des flamands friqués et des francophones pauvres, qui se "convertiront" au nationalisme flamand pour bénéficier de meilleures allocations familiales ou de chômages, de transports en communs moins chers et d'assurances maladies plus complètes...

    8 - 16 Elio cède.jpg

    Et bien sûr, nos politiciens francophones n'y sont pour rien eux qui en 20 ans n'ont pas réussi à donner à la Région Bruxelloise l'autonomie pleine d'une région à part entière. Refusant à la Région capitale de gérer pleinement son enseignement, par exemple, qui n'a pourtant rien à voir, en terme de besoins avec l'enseignement en Région wallonne. Résultats, l'enseignement bruxellois produit du décrochage scolaire et du chômage.

    On pourrait relever point par point comment les politiques wallons, qui viennent se faire élire à Bruxelles mais habitent et vivent en Wallonie, ont contribué à maintenir Bruxelles sous tutelle des deux régions voisines.

     
  • PSchuuuuut! Fuite chez le Pré-fuiteur...

    8 - 5 les négociateurs en fuite.jpgLa fuite au pré-sommet des pré-négociateurs et du pré-formateur (cf la Libre Belgique, édition du lundi 2 août) tombe à pic pour quasi l'ensemble des participants au bal masqué di-Rupien. En effet, une fuite rappelant les exigences les plus dures de la NV-A arrange à la fois Bart De Wever et les membres de son parti. Bart, parce qu'il peut tomber le masque. Il demande ce qu'il avait dit qu'il demanderait. Il a au moins le mérite d'être clair. Et, comme nous l'avions écrit précédemment sur ce blog, pour le nationaliste flamand, grand vainqueur des élections du 13 juin, c'est le moment ou jamais pour obtenir gain de cause et à défaut faire capoter les négociations. démonstration par le président du plus grand parti francophone que ceux-ci, les francophones, ne veulent rien et que donc le pays est ingérable. Dans cette fuite, les militants de la NV-A sont rassurés, leur leader ne lâche rien...

    Du côté du SP-A et du CD&V, perdants du 13 juin, on ne voit pas pourquoi on offrirait à De Wever un triomphe en réussissant là où ils ratent depuis des années. Une fuite montrant que la NV-A est et reste un parti imbuvable pour les francophones, ... cela tomberait (aussi) à pic!

    Et du côté francophone? ECOLO (et Groen!) ne sont pas pressés de jouer dans le jeu de la grande réforme. Se dire disponible et sauter à l'eau (pour couler à pic!) c'est très différent. Quant à Joëlle Milquet, Madame NON, va-t-elle avaler, pour les beaux yeux d'Elio et de Bart, tout ce qu'elle recrachait jusqu'il y a peu? Non, bien sûr. Sauf, si Di Rupo lui offre le mayorat d'une Ville de Bruxelles refinancée..

    Et le pré-formateur? Quelque Part, on se dit que le grand bénéficiaire de la fuite, c'est lui. Il part 5 jours en Italie dans sa famille et pschiiiiiit ça fuit! Et bien zut alors! Ça c'est pas de bol! Ou c'est très malin. Parce que ou bien Elio Di Rupo est complètement fendu ou il a perdu tout sens des réalités onubilé qu'il est par ce poste de Premier que lui offre son nouvel ami Bart, mais il ne doit pas un seul instant croire que son ami va faire des concessions. Et dès lors, fuiter les revendications de la NV-A, c'est dire vous voyez, c'est mission impossible ...

     
  • Les souris parties en vacances, les matous négocient à deux

    8 - 2 Di Rupo De Wever.jpg8 - Louis et Charles Michel.jpg

    Le groupe RENAISSANCE du MR communique: Contrairement aux apparences, ils ne participent pas aux négociations pour désigner le formateur et, ensuite, le Premier.

    Leur seul objectif est de bouter Reynders hors de la présidence du MR et ce n'est pas de leur faute si tous les conspirateurs belgo-belges se fournissent chez Picard au Platesteen.

    Picard qui est l'importateur excusif du QUIDAMono, la tunique qui permet au people de rester quidam...

     
  • Le centre de gravité de la Belgique change...

    8 - 2 le centre de gravité sec déplace.jpg... et passe de l' "entité fédérale" aux "entités fédérées" annonce Elio Di Rupo. Le programme de Bart De Wever semble, donc, petit-à-petit percoler

     
  • Di Rupo (P)réformateur !

    ca va tellement mal au MR que le Roi a nommé Elio Premier (p)réformateur du MR. C'est évident que s'il réussit à scinder le MR du FDF sans renforcer le MCC, ce sera une bonne répétition.

    7 - 12 di rupo post formateur.jpg

    Ce qu'il y a de commun, depuis 3 ans, c'est que tous les ????eurs (appelons les Rigoleurs royaux) nommés par le Roi sont tellement fiers d'être choisis qu'ils consacrent plus de temps à dire ce qu'ils vont faire et comment ils vont le faire qu'à, finalement, faire. Reynders, Leterme, Armand De Decker, De Wever, Di Rupo mènent la même politique ... de communication. On s'installe dans un bureau officiel de l'Etat fédéral, on fait défilé le ban et l'arrière ban des petits chefs coutumiers des tributs belgo-belges. On les accueille sur le péron et on les y reconduits 10, 20, 40 ou 62 minutes 12 secondes plus tard. On s'y serre la pince avec un sourire de circonstance et on déclare: "pas de déclaration!" et l'autre ajoute "le rigoleur royal fait son travail avec beaucoup de sérieux et dans l'absolue discrétion qui est de mise pour résoudre cette crise qui met notre pays au tournant près du bord du gouffre au pied de la montagne... Voilà! Merci. Pas de déclaration!" Et les journalistes de remplir deux pages sur le temps passé avec le rigoleur royal. Bicquet est restée 10 minutes de plus que Javel. Elle tiendrait la corde ou peut-être que non, le journaliste de la Fibre Belgique croit savoir que ces 10 minutes, elle les aurait passées à se remaquiller aux toilettes. Et 10 minutes pour elle, c'est peu, très peu. Elle a, peut-être, passé tout l'entretien aux toilettes... Qui sait?

    Le rigoleur ira, un après-midi, boire une jatte de café avec Albert qui mettra une mignonnette sur la sous-tasse pour le remercier. Et après une bonne nuit de réflexion, le temps de chercher dans son dictionnaire un nouveau nom en 'eur', il nommera un nouveau spéculeur chargé de rapprocher les points de vue avant la chandeleur...

    En tout cas, le plus malin dans cette affaire, c'est Albert Deux. ¨Pendant qu'Elio Premier va refaire un tour de tout ce qui compte et baronne dans le pays, lui (Albert) il prolonge son bail à Laeken tant que BHV et que la Belgie ne barst pas, il conserve ses serres et sa piscine. Par ce temps, la piscine ça vaut le coup!

    Sans être méchant, ni pessimiste, Elio Di Rupo a autant de chance de redresser le pays que de gagner au lotto..... Ce qu'il pense maintenant c'est comment présenter son rapport en montrant que cela avance mais bon c'est pas encore ça...  Qu'il demande à Bart De Wever, lui, il a su le faire.

     
  • Et Bart?

    Il est toujours à la chasse aux papillons...

    6 - 29 De wever a lachasse aux papillons.jpg

     
  • Bart De Wever s'informe

    C'est ce matin, ouverture officielle de l'été 2010, que Bart De Wever a choisit d'ouvrir ses informations dans la perspective de céder le relais à Elio Premier Di Rupo.

    Armand De Decker (MR) président de la Chambre (ndlr: Armand est évidemment président du Sénat, mais c'est tellement plus drôle de l'imaginer planqué dans la penderie-placard de Maingain) sortante (on appelle ça une descente de lit) qui a eu le privilège d'être reçu le premier. Le bel Armand dit klapstock s'est dépêché de plaider, dans Le Soir de ce 21 juin, pour une majorité avec les MèmèRes. Il est même prête à se débarasser du FDF pour ce faire. C'est vrai qu'il ne se voit plus autrement qu'en président de la Carrée des députés.

    6 - 21 de wever consulte lion vl..jpgLe seul enjeu est de savoir si Elio Premier Di Rupo qui, selon tout le PS le meilleur candidat au poste de Premier Ministre, à tel point que plus personne ne cause programme, le sera oui ou non...

    Elio va-t-il réussir là où Didier avait lamentablement raté? Reynders qui était fringant lors du débat de Mise au point à la RTBF ce dimanche. Comme soulagé de ne pas devoir baisser son froc devant Bart...

     

     
  • Le monstre de Letermenstein est lâché...

    Dans son laboratoire secret, le Baron de Letermenstein, des restes de la Volksunie,  a créé un être vivant. La 'Chose' qui avait déjà tenté de se faire la belle, vient de s'enfuir. Le Baron en a perdu le contrôle... On va rire ... jaune

    6 - 14 Letermenstein et sa bête.jpg

     
  • Un peu de 'voornaamologie'

    Pourquoi De Wever s'appelle-t-il "BART" ?, Parce qu'on ne pouvait pas l'appeler:

    12 - 18 Barst de wever.jpg

     
  • Stan Leterme et Oliver De Wever

    La Flandre nous offre le plus grand duo de comiques, seul problème ils sont pas drôles...1992059096.jpg