Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ecolo - Page 2

  • Steven Vanackere n'a jamais rêvé d'être ministre!

    C'est un sain(t) homme qui vient de démissionner du Ministère des Finances. En tout cas c'est ce que l'on peut croire en écoutant les déclarations de l'ex-Ministre Vanackere. Il n'aurait jamais souhaité être ministre, il se rêvait monteur de portière chez Ford Genk ou adjusteur chez Caterpillar Gosselies et "pouf" le "Cendrillon" du CD&V croise les fées alors qu'il se promenait le long du canal de Willebroeck, "hop" elles le jettent dans le "potiron/carrosse" et l'amène devant Albert II pour prêter serment... Quel conte merveilleux!

    Tout le monde n'a pas cette chaqnce, certains veulent trop être ministre, qu'on finit par s'en méfier!

    Persoquet pas ministre.jpg

  • Cette fois, la crise est derrière nous ! Surtout si on se retourne...

    sentiment de solidarité.jpg

    C'est tellement beau de voir tous les partis gazouiller de la même voix!

  • Jean-Marc Nollet s'en (auto)tamponne ... 500Kw/h gratuit aussi pour les voitures électriques?

    mobilité,économies,écolo,énergie,pognon

     Jean-Marc Nollet est seul contre tous à vouloir offrir les premiers 500Kwh aux wallons. Le débat arrive au moment où une directive européenne impose à la Belgique de créer, d'ici 2020, 21.000 points de recharge pour les voitures électriques.

    En 2020, la Belgique aurait 200.000 voitures tout électrique (soit même pas 1/20ème du la totalité du parc automobile). Pour information, en 2012, 878 voitures de ce type ont été vendues sur 486.737 voitures vendues au total. On prévoit, un point de recharge pour 10 voitures! Imaginez la même densité de pompes à essence! Une pour dix voitures, on en aurait tous une ou deux devant notre porte!

    L'enjeu des 7 prochaines années est donc la création de plus de 20.000 nouveaux points de recharge (il y en un peu moins que 400 actuellement!). On voit l'enjeu pour certaines multinationales qui déclarent déjà que le chantier est tellement gigantesque qu'il faudra l'aide du secteur public, donc de l'Etat, donc notre argent! C'est peut-être dans ce cadre que Jean-Marc Nollet se propose d'offrir les 500 premiers Kwh aux wallons, dont la facture énergétique ne va cesser de croître.

    C'est amusant de constater que le géant pétrolier AGIP vient de débarquer sur le marché de l'électricité où il y rejoint OCTA. Ces deux là, ont déjà leurs points de vente d'électricité le long de nos routes et autoroutes...

    La voiture électrique, une aussi bonne idée que le biocarburant

    Il y a 12 ans, nous dénnoncions l'illusion du biocarburant, affirmant qu'entre produire pour alimenter nos 4x4 ou pour nourrir les "damnés de la Terre", le choix serait vite fait. Il a été fait, on fabrique du biocarburant à base de céréales.

    Inter-Environnement (IE) tire déjà la sonnette d'alarme en posant LA question qui tue: notre réseau électrique sera-t-il suffisant pour supporter ces nouvelles demandes? Devra-t-on créer de nouvelles unités de production? Des centrales nucléaires?

    IE s'inquiète à juste titre de la charge dites "rapide" qui exigera énormément d'énergie, en opposition à la charge "lente" nettement moins énergivore mais qui exige une nuit de charge. Vous en voyez beaucoup vous qui passeront une nuit supplémentaire sur la route du soleil (ou de la neige) pour recharger leur batterie?

    La voiture électrique est une abbération, un délire qui ne résoudra pas les problèmes de pollution (que faire de ces milliards de batteries usagées?) ni de mobilité (un embouteillage de voitures électriques est un embouteillage aussi!)

    La seule solution durable, soutenable, fiable et viable est, définitivement, le transport en commun.

    Mais là, ni la Belgique, ni l'Union Européenne ne développent de politique cohérente et volontaire. On attend toujours une directive de l'UE pour remailler les réseaux de chemin de fer. Les seules initiatives ajoutent de la dérégulation et de la concurrence entre les opérateurs nationaux...

  • Le ministre ECOLO Nollet condamné à la chaise électrique

    Nollet 500kw gratuits.jpg

    Quelle mouche a piqué Jean-Marc Nollet? Il promet à tous les ménages wallons les 500 premiers kilowatts/heure gratuits dès 2014. Il se propose de supprimer les frais fixes réclamés par les distributeurs d'électricité et de faire payer les "gros consommateurs" qui s'acquiteraient du coût de son cadeau.

    Ou c'est une promesse en l'air, le ministre wallon de l'énergie a-t-il forcé sur le "Bionade" (le RedBull Ecolo)? Ou on nous a, depuis des années, raconté n'importe quoi sur le prix de l'énergie ou l'approche de 2014 agite les esprits. Carlos Di Antonio '(CDH) ne vient-il pas de promettre la 11ème chute gratuite aux motards furieux sur l'état des routes wallonnes, au même moment super Jean-Claude Marcourt promettait les oreilles et la queue de Mittal aux ouvriers d'Arcelor. Seule l'oppposition MR reste pondérée en ne promettant que des intérêts notionnels pour tous à la condition que chacun crée un emploi!

  • Septembre en fête à Watermael-Boitsfort...

    Deleuze.png

    A force de Trachtation*, ECOLO obtient qu'Olivier Deleuze cède la présidence du Conseil communal de Watermael-Boistfort à la conseillère Groen Annemie Vermeylen. Watermael-Boistfort ne sera, donc, plus en septembre, un satellite de la Bordurie Moustachiste**

    * Barbara Trachte est la députée ECOLO qui a porté cette ordonnance.dont l'objectif est démocratiser les séances des Conseilms communaux.

    ** Lire notre publication du 30 janvier 2013: "Un secret d'Hergé levé à Watermael-Boistfort"

     
     
     
     
  • Dessin volé. Deux anonymes discutent devant le grand escalier impérial.

    Close tapis rouge.jpg

    Comme on m'a souvent reproché de ne dessiner que des plans moyens ou des plans rapprochés....

    De toute façon au PS on ne fait que des gros plans et au MR des plans américains tandis qu'au CDH, on est plan-plan et chez ECOLO, c'est les plans "duracuire" (durables) qui sont à la mode.

     
     
  • Traintrain annuel, ECOLO fête la Saint Valentrain et offre des sucettes...

    Deleuze Hoyos.jpg

    Comme chaque année, ECOLO fête la Saint Valentrain et distribue des pochettes contenant une sucette en forme de coeur aux navetteurs pour "les remercier de leurs choix de prendre le train" Et ce malgré l'incurie de la SNCB à les faire rouler à l'heure. Le petit pack s'appelle "Avant que la SNCB ne parte en sucette!". On ne sait pas qui a eu la bonne idée. Olivier Deleuze ou Emily Hoyos?

     
     
     
     
  • Front commun FDF - N-VA. On aura tout vu! Merci Brigitte...

    FDF & NVA.jpg

    Le "plan stationnement" de Brigitte Grouwels, actuellement en enquête publique, provoque l'ire du Président des amarantes. Ils sont, et leurs électeurs, exclus du plan. Les FDF n'auront pas de zones affectéess à leur stationnement! Cela peut paraître incroyable mais c'est clairement explicité par le plan qui comporte des zones rouges, oranges, vertes et bleues! Mais pas de zones amarantes...

    La N-VA s'en trouve, elle aussi, exclue puisqu'il n'y a AUCUNE zone jaune! "Cela devait arriver!", fulmine Olivier Maingain, "en confiant la mobilité à deux ministres néerlandophones, (Grouwels et De Lille), les francophones sont totalement victimes de la volonté flamande de bloquer Bruxelles!". Et, comme l'affirme, le nouveau (?) président du FDF de "faire la démonstration que Bruxelles est ingérable".

    Des dizaines de milliers de sympathisants FDF vont tourner en rond en cherchant vainement une place qui, pour eux,  n'existe pas. Ils seront rejoints dans cette vaine quête par les quelques néerlandophones qui ne roulent pas à vélo comme tous les vrienden de Bruno De Lille... On craignait le 25 mai 2014, le blocage de Bruxelles cela risque de se produire bien avant!

    Sans compter que la majorité régionale qui affirme que le "tarif du stationnement à Bruxelles sera moins cher que dans les autres villes similaires!" .

    Bel aveu en réalité. Ces tarifs ridiculement bas vont multiplier les problèmes, puisqu'il sera plus avantageux de stationner en rue plutôt que dans les parkings souterrains. On me répliquera que chaque commune "pourra aménager" (les tarifs) du plan régional. Mais à quoi servira ce plan régional si 19 communes en auront une version locale?

    Sacrée Brigitte, elle a toujours le projet pour rire!

     
     
     
  • Un secret d'Hergé levé à Watermael-Boitsfort

    Deleuzr en Plekszy-Gladz.jpg

    Malgré trois voyages de Tintin en Syldavie ,et dans la Bordurie voisine, Hergé n'a jamais montré le visage du leader "moustachiste" Bordure et ce même s'il apparaît régulièrement dans les décors dans des cadres où trône sa photo systématiquement coupée au-dessus de la moustache... On ne voit jamais que la moustache et le menton.

    On savait qu'à Bruxelles, et particulièrement au PS, les émules du vibriste bordure étaient nombreux. Mais c'est Olivier Deleuze qui semble le plus apte à s'assoir sur le siège du grand-manitou. En refusant, comme Bourgmestre, de céder la présidence du Conseil communal de Watermael-Boitsfort, (comme Freddy Thielemans l'avait fait à Bruxelles, cf. la note du 15 janvier 2013: "Ouf! Freddy reste président du Comité Central du Conseil Communal"), il fait un solide pied-de-nez aux parlementaires bruxellois d'écolo qui avaient ferraillé pour faire adopter ce principe éminemment démocratique.

    Sans doute victime d'une trop longue carrière politique, le secrétaire fédéral écolo a fini par perdre la mémoire des principes sur lesquels il avait été élu en 1981: la participation, le refus du cumul de mandats politiques et les deux mandats publics maximum....

     
     
     
     
     
     
     
     
  • Bruno De Lille danse à contre temps

    Le Secrétaire Régional Bruno De Lille n'a pas son pareil pour lancer des projets branchouilles, voire branchouillards, adressés à un groupe bien défini. Après le "tourne à droite" pour les cyclistes libéraux, voici le "Dancing pour tous". Chacun connaît le drame des candidats danseurs qui font banquette toute la nuit et dont le carnet de bal reste désespérément vierge. Le nouveau projet du Secrétaire à l'intégration est radical: chacun devra être invité à danser.

    de lille,gay,ecolo,région,sexe

    L'association "Contre-danse" réunie autour de l'archevèque Léonard et relayée par les CDH (Contre Danse Hargneux) et les Filles de Marie-Madeleine, organisent une grande manifestation prévue le 14 février prochain à 21h, concentration dans la rue d'Une Personne.

    Le cabinet du Secrétaire régional nous annonce que le secrétaire régional se propose de lancer les projets "Logement pour tous" et "Boulot pour tous". Tandis que "Sexe pour tous" est programmé pour 2069.

    * Chacun choisit son/sa partenaire. C'est "danse pour tous", non?

     
     
     
  • Dépayfatisation de Watermael-Boitsfort

    Olivier Deleuze, le beau-fils, qu'Andrée Payfa n'avait jamais rêver d'avoir a (fini) par virer sa fille Martine. Personne n'avait prévu cela dans la commune la plus bourge de la Région bruxelloise (revenu moyen le plus élevé). C'est amusant de voir que le premier mayorat écolo est à WB. Curieux, la gauche intello s'implante dans des communes cossues et ... intellos.

    Après dégustation de la tarte à la crème que les militants payfistes annoncent lui réserver, ce qui risque de prendre du temps parce que sa moustache, Olivier Deleuze annonce que sa première action sera de changer le bulletin communal. Fini les ronds de jambes devant la statue du président Maingain, le petit père du peuple francophone. Au XXIème, siècle, comme à Moscou en 1917, la communication devra asseoir le pouvoir. En pratique, cela ne changera pas fondamentalement pour la bonne portugaise (ou grecque?) qui épluche les patates dans le Bulletin communal.

    Deleuze WB.jpg

    "Martine, vous êtes le maillon faible!"

    Maintenant, sans être totalement parano, on peut comprendre que les payfistes s'interrogent sur le déboulonnement de la Martine. Pourquoi est-ce justement à WB qu'écolo "prend" le mayorat. Il y avait 18 autres communes pour le faire! Oui mais 15 des autres communes sont PS, MR ou CDH. Il en restait, donc, que 4 pour "offrir" un mayorat aux verts. Et, reconnaissons, que c'était très difficile, même impossible, à Sint-Lambertus-Woluwe (juste pour Maingain!) et à Auderghem. A Schaerbeek, le duel Clairfayt-Onkelinx n'accordait qu'une place d'allié à écolo, qu'Isabelle Durant s'est employée à bétonner toute la campagne. A la fois pour rassurer Clairfayt et ouvrir la voie à Deleuze. Joli.

     

     

     
     
     
     
     
     
     
     
  • C’est comme chez Jacques Martin, ils ont tous… perdu (ou presque).

     

    Tous perdus.jpg

     Photo des "gagnants" sur fond nationaliste: Fabian Maingain, Alain Courtois, Freddy 'Lutosa' Thielemans, Marie Nagy, Joëlle Milquet et le perdant, Bruno De Lille.

    Et oui, nos amis les élus nous envoient des analyses simplistes : « on a gagné ! Et le CDH a perdu ! (le PS). « Nous avons gagné et autant de sièges que MR ! » (le CDH). « Ecolo a gagné, largement » (Ecolo). Tout cela pour expliquer, ou dénoncer, les choix amoureux du PS et du MR.

     

    Petite démonstration (pour faire simple on s’en tiendra aux principaux partis).

     

    1.      Le PS. Il se présente en 2012 avec le SP-A, ensemble ils récoltent 18.420 voix (19 élus). En 2006, le PS seul en recueillait 20.160 (18 élus). Soit 1.740 voix de moins. Le SP-A de son côté se présentait, en 2006, en cartel avec GROEN. Ensemble, ils obtenaient 3.800 voix (et 2 élus, un pour chacun des partenaires). Raisonnablement, et de façon arbitraire, on peut accorder 1900 voix à chacun des partenaires. En 2006, l’ensemble des partis socialistes auraient obtenus 20.160 + 1900 soit 22.060 voix soit 3.632 de plus qu’en 2012. Le PS/SP-A a, donc, perdu !

     

    2.      Le CDH. Facile en 2006, il obtenait 13.793 voix (11 élus) contre 11.390 (10 élus) en 2012. Soit une perte de 2.403 voix. Le CDH a perdu !

     

    3.      Le MR. Il se présentait en cartel avec le FDF (et des dissidents PS) sous le nom de Rassemblement Bruxellois. Ils obtenaient 11.684 voix (10 élus) en 2006. Le VLD obtenait, de son côté,  2.229 voix (1 élue). En 2006 le cartel MR/FDF, d’une part, et le VLD, de l’autre, obtenaient ensemble 13.909 voix (pour 11 élus). En 2006, les voix « libérales francophones et flamandes » représentaient 13.909 voix.  En 2012, le MR, allié au VLD, obtient  11.315 voix (10 élus). Les partis libéraux perdent, donc, ensemble 2.594 voix. De son côté, le FDF qui se présente seul en 2012 obtient 4.827 voix (3 élus).  Si on ajoute les voix FDF aux voix MR/VLD, on obtiendrait 16.142 (11.315 + 4827) voix soit 2.233 voix de plus qu’en 2006 (16.142 – 14.113). Ces 3 partis – et les 2 listes –  obtiennent ensemble 13 élus. On peut difficilement conclure et dire que le MR/VLD a sgagné, au mieux il se maintient!  Pour le FDF c’est moins évident, ils avaient 4 élus sortant, ils n’en ont plus que 3. Le FDF a donc perdu aussi.

     

    4.      Et ECOLO, en 2006, il se présentait seul, et obtenait 6.248 voix (4 élus). Comme nous l’avons vu, GROEN se présentait en cartel avec le SP-A et obtenait 3.800 voix (2 élus). On en ‘garde’ 50% pour GROEN soit 1.900. Ce qui fait 8.148 voix pour les VERTS ensemble.               En 2012, ECOLO et GROEN se présentent ensemble et obtiennent  7.839 voix et 7 élus dont 3 GROEN et 4 ECOLO, qui a donc le même nombre d’élus qu’en 2006. Le parti ECOLO, de Marie Nagy, a perdu. GROEN lui triple son nombre d’élus de 1, en 2006, à 3 !. GROEN a donc gagné.

     

    5.      Pour être complet, il faut dire le VB avait  3437 voix (2 élus) en 2006 et seulement 1.394 en 2012 (0 élu) et la NV-A qui se présentait pour la première fois en 2012 obtient 2.745 voix (1 élu).

     

    6.      Les votes nuls, blancs et les ‘absents’ (électeurs inscrits qui ne se sont pas présentés au bureau de vote) passent de 15.062 en 2006 à 20.356 en 2012 (UN électeurs inscrits sur quatre !), ce qui explique qu’en perdant des voix le PS, par exemple, gagne un élu.

     

     

     

     
  • Déjà une échevine empêchée à Bruxelles Ville

    Nagy empêchée.jpg

    Le vote populaire empêche (une fois encore? une fois de plus?) Marie Nagy d'entrer dans un exécutif. Allez Marie courage, il n'y a plus que 6 années à attendre avant les prochaines élections ciommunales.

    5et dire qu'elle a quitté Watermael-Boitsfort en 2004...

     
  • Après les avoir engraissés, le PS les a rayé de la carte politique.

    Il aura fallu 6 longues années, toute une mandature, pour que le PS Bruxellois déplume définitivement les quatre transfuges écolos. Simons, Artois, Mathias et Barnstijn ont été lessivés, rincés, tordus, blanchis, séchés et repassés lors de ces dernières élections.

    Simons Mathias barnstijn Artois.jpg

    Avec le score "audacieux" de 354 voix, Henri Simonstre (le PerSoquet) n'apporte même pas, à la liste de Freddy Thielemans, de quoi 'gagner' son dernier et 18ème siège. "Un chien avec un chapeau"(*) aurait fait plus de voix. C'est vrai que le turbulent ex-échevin de l'Urbananisme et la QCulture, ci-devant directeur de l'atomium, n'est apprécié que dans les cénacles les plus pointus de l'art contemporain.

    Nommé directeur de l'atomium parce qu'il avait présidé à sa restauration, le PerSoquet pourrait devenir gestionnaire des toilettes qu'il a rénovés au même moment. "Monsieur Pipi à l'atomium" c'est aussi audacieux que "L'Urinoire" de Marcel Duchamps...

    Marie Paule Mathias va-t-elle retrourner à l'école pour enseigner la chimie? Michel Barnstijn va-t-il rentrer chez madame qui saura l'occuper utilement et Camille Artois prendre un repos bien mérité? ...

    Je pensais bien que le "win for live" socialiste  ce n'était pas pour (toute) la vie...

    (*) Un chien avec chapeau, c'est comme cela qu'Henri Simons appelait les militants ou sympathisant ECOLO qui s'engageaient à 34 ou 41ème place de la liste, pour la remplir et apporter quelques voix à leur parti. Le voici donc 'chien avec un chapeau' au PS! (**)

    (**) le 'chien avec un chapeau' s'appelle un 'perroquet avec un noeud pap' au PS...

     
     
  • Don d'organe. Exclusif, Elio Di Rupo nous a donné son cerveau!

    cerveau di rupo.jpg

    Facilement reconnaissable, et en tout cas rès différent de celui de la tête de liste écolo de Bruxelles, voir cdessous) le cerveau di Rupestre est celui que les grands leafers de gauche se transmettent depuis que la notion de Gauche existe. Pour mémoire, la Gauche existe parce qu'il y a une Droite et même parfois un Centre...Facilement identifiable par sa couleur rose, LE cerveau d'un camarade en chef pèse plus qu'un cerveau d'un camarade ouvrier et près de 164gr de plus que celui du camarade paysan. (oui même que celui de José Bové!).</p>
    <p style="text-align: center;">Sa structure aussi est très différente, il suffit de jeter un oeil sur celui ci-dessous pour le constater. Que les MR et les CDH ne se réjouissent pas trop vite, jusqu'à présent on n'a rien trouvé. De grands espoirs reposent sur la mission "Curiosity". Si dieu est martien, le veau d'or ne peut être bien loin.

    cerveau nagy.jpg

     
  • Le 14 octobre, je ne voterai pas pour ... (3)

    Pour Maître PerSoquet et son valet Michi

    persoquet miche.jpg

    Pour parodier ce bon Bertold Brecht. Je ne voterai ni Henri Simons ni Michel Barnstijn. Cela ne les étonnera pas. Je ne vais pas vous expliquez pour Miche. Si c'est pour voter nul ou blanc, je le fais clairement: je bombe l'écran, vide de la sangria dans l'urne, mange le bulletin, escarbille le crayon (rouge) ... Oui je sais, le vote à la ville de Bruxelles est électronique, mais c'est tellement plus beau le vote papier, et plus démocratique aussi.

    Je ne voterai ni pour "Henri l'audacieux" ni pour Henri "le chafouin". Comment donnez sa voix à un politicien qui change de parti quelques semaines après des élections d'où il est sorti écrabouillé malgré ses magouilles pour être pour la troisième fois consécutivement(*) la tête de liste d'ECOLO en 2006, il est recalé, il perd près de 50% des voix et 5 conseillers sur 9. Rejeter dans l'opposition, il saborde ECOLO pour passer au PS qui lui promet le poste de directeur de l'atomium: l'idéalisme du gros intestin...

    (*) Contraire aux statuts d'écolo qui autorisent DEUX mandats. Il visait, là, son cinquième mandats consécutifs... Sans commentaire mais comment taire!

     
  • Le 14 octobre, je ne voterai pas pour ... (2)

    ... Pour Marie Nagy

    Marie nagy 14.jpg

    Vous m'attendiez au tournant, hein? Et bien je décide d'aller tout droit... au but. Je ne voterai Marie Nagy, moi l'ex-échevin ECOLO.

    Pourquoi? Pour une question d'éthique. ECOLO, à sa fondation, avait fixé une règle qui devait redonner du souffle à notre démocratie participative. Un élu n'excerçait que DEUX mandats successifs (*). Très vite, vers le milieu de leur second mandat, les premiers élus ont avavncé un argument 'incontournable': "Oui mais nous, nous avons acquis de l'expérience(s)." Et surtout le "goût du pouvoir" et de ce qui va avec, un traitement non négligeable et divers avantages qui courent jusqu'à la pension. Madame Nagy, depuis 1989, à excercé 5 mandats de parlementaire (dans l'ordre, députée bxloise (2 mandats de 5 ans de 1989 à 1999), sénatrice de Communauté (de 2000 à 2003), dépitée fédérale (de 2003 à 2005) et députée régionale Bxloise depuis 2009. Conseillère communale à Bruxelles ville depuis décembre 2006, elle a, en plus cumulé ce mandat avec celui de députée régionale (ce qui est en opposition aux statuts d'écolo) dans le seul but d'être tête de liste pour ces élections d'octobre.

    Enfin, quant on lit sa newsletter, on a l'imprression qu'elle est la seule élue ECOLO au Conseil communal. Elle fait une campagne perso alors qu'elle y siègent avec deux autres conseillères: Zoubida Jellab et Catherine Lemaître.

    (*) Je pense profondément que Le pouvoir se prend et se partage

     
  • Election soutenable?

    nagy.jpg

    Pendant 30 ans ECOLO a fait campagne autour du "développement durable". L'objectif semble atteint puisque les verts passent au "développement soutenable". Il faut dire qu'avec les dix mandats consécutifs de Marie Nagy, le concept de "durable" est dépassé. Ce n'est plus durable cela devient "du rabiot". On comprend mieux le terme "soutenable", surtout pour les co-listiers.

    Si nous n'étions pas certains de l'élection de la tête de liste verte, nous vous conseillerions de voter pour elle, mais bon ils sont tellement convaincus, les verdâtres, qu'elle sera soutenablement élue qu'ils font même pas campagne. Prenez leur site internet, il y a une galerie de photos, la candidate "soutenue" figure sur 15 des 16 premières photos. La seule où elle ne figure pas est la photo d'une feuille blanche (? - ne me demandez pas le sens de cette 16ème photo...). Après, je n'ai plus eu le courage de regardez... Je me suis penché sur le programme en 9 points.

    Dans une ville où on le dit, et le répète, le premier défi sera l'explosion démographique, ECOLO n'a pas de programme, mis à part une intro en dix lignes, dans les domaines de l'éducation et la jeunesse. Bon, soyons de bons comptes, en mobilité, écolo propose de consacrer les rues aux jeux d'enfants. Mettons les enfants sur la rue, puisqu'ils y seront de toute façon ado, jeune adulte et glandeur d'emploi...

     
  • Bilan des transfuges ECOLO, 6 ans après...

    Marie-Paule Mathias (13 mandats entre 2007 et 2012) et Michel Barnstijn, sont avec PerSoquet et Camille Artois, les principaux transfuges entre ECOLO et le PS en 2006/2007. Que sont-ils devenus. Marie-Paule Mathias, élue conseillère communale sur la liste PS n'a plus retrouvé son poste d'échevin mais a reçu, en compensation 12 mandats rénumérateurs. Le 14 octobre, elle sera 20ème sur la liste PS avec en réalité peu de chance d'être élue et donc de conserver ses 12 mandats. Le "bon coup" fait aux ECOLO n'a plus d'intérêt. Laminé en octobre 2006, grâce à la stratégie audacieuse d'Henri Simons et Marie Nagy, les Verts n'ont plus qu'une présence anecdotique au Conseil communal. Après mle 14 octobre 2012, Madame Mathias retournera, probablement, donner ses cours de chimie dans une athénée schaerbeekoise...

    Mathias Barnstijn.jpg

    Autre stratégie pour Michel Barnstijn qui s'est fait élire sur la liste ECOLO rejetée dans l'opposition. Il passera, quelques semaines après l'élection, au PS avec l'incrédible Henri Simons. Passé au PS, il reçoit quelques mandats alimentaires. Précisons qu'il faut être dans la majorité pour en obtenir. Mais la manne céleste vient surtout des contrats de gestion des asbl et diverses structures communales que décrochent, presque systématiquement, la société de son épouse. Aux prochaines élections communales, il sera 18ème sur la liste PS.