Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

michel - Page 2

  • Louis Michel président des Amis de la Tunisie de Ben Ali

    1 - 21 Louis Michel skie pas en Tunisie.jpg

    On ne se refait pas, le père Michel n'aimait déjà pas le ski en 2000

     

    1 - 21 Louis Michel au Tyrol copie.jpg

     

     

     
  • Pourquoi voter MR ?

    Le journal Le Soir publie les 10 priorités des partis francophones.Voici celles du MR avec unr brève explication

     

    1. La sécurité, la première des libertés : Didier Reynders doit pouvoir chatter sur Facebook sans être victime d’attaques des hackers de Michel Daerden

    2. Des moyens pour les forces de l’ordre : Donner à Denis Ducarme les moyens d’aller voir sous les burqas.

    3. Respecter le travail : Les chômeurs sont priés de ne pas s’installer aux terrasses des bistros entre 8 et 18h. cela empêchent ceux qui ont un boulot de travailler sereinement.

    4. Respecter les agriculteurs : Soyez poli avec Sabine Laruelle !

    5. Assurer une bonne pension à nos aînés : Donner les moyens à Armand De Decker de se retirer dans son manoir ucclois.

    6. Etre solidaire, respecter ceux qui souffrent : Tous derrière Richard Fourneaux !

    7. Améliorer la situation des personnes handicapés : Cessons de rire des TOC d’Olivier Maingain

    8. Mener une politique d’asile et d’immigration qui allie humanité et fermeté : Bruxelles doit accorder le droit d’asile aux électeurs MR-FDF de la périphérie.

    9. Donner un avenir à nos enfants : Pour que les enfants de Charles Michel, par ailleurs petits-enfants de Louis Michel, aient aussi un job de ministre.

    10. Restaurer l’autorité de l’Etat dans ses missions essentielles : Permettre aux plus riches de s’enrichir.

    6 - 3 les Michel maires de palais.jpg

  • Voter Maingain, quel gain?

    Faut-il à Bruxelles voter MR? Non puisque le MR n'existe quasi plus à Bruxelles, s'il fait encore figure de premier parti, c'est surtout grâce aux voix du FDF, d'une part, et à celles des colons francophones dans la bande Wezembeek/Crainhem, d'autre part. Au moment où le refinancement de Bruxelles est devenu une urgence, on peut, toujours, s'étonner que les plus nantis des "bruxellois" sont partis payer leurs impôts dans des communes de périphérie (flamande ou wallonne d'ailleurs, peu importe) tout en imposant aux bruxellois l'entretien d'infrastructures lourdes (voiries, parkings, métro, RER, ...) et les pollutions qui font avec, pour qu'ils puissent venir travailler dans la Région Capitale.

    Voter MR, c'est voter Maingain. Maingain, c'est celui qui accroche sur la maison communale de Woluwé-Saint-Lambert une banderole de soutien aux bourgmestres non-nommés de la périphérie. C'est, un droit démocratique d'être nommé quand on a été élu démocratiquement. Mais les habitants de Sint-Lambertus-Woluwé doivent-ils être pris en otages par les opinions de leur bourgmestre (qui n'a pas obtenu 100% des voix en 2006...). La Maison Communale est la Maison Commune et pas la Maison Maingain. Vivement Woluwé-Sans-Maingain!

    En fin de compte, la schizophrénie du MR-FDF est la meilleure porte-parole de la NV-A de Bart De Wever...

    5 - 31 Maingain De Wever.jpg

  • Comprendre la politique francophone: les 20 tendances

    Non la politique en Belgique francophone n'est pas difficile à comprendre. Les 4 grands partis se composent de différentes tendances, puisqu'ils sont "généralistes" (ce qui veut dire "on ratisse le plus large possible") et ont donc pour la plupart un spectre de droite à gauche, ce qui veut dire qu'en fait, ils sont tous au centre, un peu plus à droite, un peu plus à gauche, un peu plus au centre ou un peu plus de nulle part, ... mais bon!

    Je ne vous fait pas l'injure de vous expliquer la tendance du PP de Mischael Modrikanen qui est le parti des Petits Porteurs de chez Fortis ou d'ailleurs...

    Donc, le parti dont c'est le plus facile de définir la tendance, c'est le CDH.

    2 - 18 le cdh.jpg

    Il est de tendance MILQUET. Toutes les autres tendances ont dérivés au CDF (Chrétien Démocrate Francophone ex-Cépic, droite de l'ex PSC), au MCC (Deprez), au tribunal (Richard Fournaux), en exil à Habay-la-Neuve (Ch-F. Nothomb), dans une institution internationale (Maystad), en attente d'une présidence (B. Lutgen), dans un conte symbolique des ministères (Orange Milquet et les 7 nains) ou sont perdus (Les petits Poucets).... Bref, tous ceux qui n'ont pas LA Milquet attitude

     

    Plus compliqué quoique simple à comprendre, le MR.

    Au MR, il y a déjà une floppée de partis qui composent le Mouvement Réformateur. Et chacun de ces partis à ses propres tendances, il y a les FDF sociaux, les FDF cathos, les FDF laïcs, les FDF flamands, les FDF agricoles (opposés à ceux des villes, enfin bruxellois), ... Il y a les MCC tendances Deprez qui ont eux-même une tendance Gérard, il y aussi "Fournaux" qui est parti à lui tout seul.

    Bref! Chez les MR, ils se retrouvent tous autour de deux hommes et demi: les Didier REYNDERS et les Louis MICHEL + petit Charles. Celui qui a le pouvoir et ceux qui voudraient lui chiper. Au milieu de ceux-là, il y a Willy Borsus.

    De celui-là personne ne veut la place!

    2 - 18 le mr.jpg

    Troisième parti ECOLO, là non plus, ce n'est plus difficile à comprendre depuis que son co-président a fait son coming-out, on a compris pourquoi plus ou moins la moitié des écologistes ont toujours l'air heureux tandis que l'autre moitié semble tirer la gueule: J'ai, personnellement, bien connu écolo du temps des 'Fundis' et des 'Réalos', aujourd'hui, voici venu le temps des 'Bienheureux' et des 'Malheureux'.

    2 - 18 ecolo.jpg

     

    Sur le dessin, il ne faut pas chercher qui sont les 2 bienheureux qui entourent Jean-Missel, pour respecter l'anonymat (les convictions sont affaires privées) nous avons caricatruré des anonymes. Du côté des Malheureux, pas de problèmes, Josy Dubié, José Daras et Bernard Wesphael font la gueule sur tous les plateaux de TV.

    Enfin, reste le PS. Le plus grand parti francophone est aussi celui qui ratisse le plus large, n'hésitant pas à proner le bio-durable, à faucher ou à asperger de l'herbicide à tout va. Il y aura toujours bien une tendance pour expliquer le choix.

    Nous avons identifié 15 tendances au PS. Habituellement elles s'identifient ente le 'P' et le 'S'. En fait, PS devrait s'écrire P*S. En lieu et place de l'astérisque vous mettez le nom de votre "tendances". Nous en avons donc identifié 15: écologisme, affairisme, marxisme, socialisme, zwanzisme, tourisme, népotisme, féminisme, opportunisme, lépidoptérisme, cynisme (ou donfoutisme), négativisme, alcoolisme, onkelinsme et logement. Il suffit de remplacer l'astérisque entre le P (de Parti) et le S (de Social). exemple le Parti de l'écologisme Social est représenté par Paul Magnette.

    2 - 18 le ps.jpg

    A vous d'attribuer chaque tendance à son meilleur représentant parmi: Philippe Close, Frédéric Daerden, Michel Daerden, Elio Di Rupo, Didier Donfut, Emir Half&Half, Karine Lalieux, Paul Magnette, Yvan Mayeur, Philippe Moureaux, Laurette Onkelinx, Mohamed Ouriaghli, Persoquet, Freddy Thielemans et Jean-Claude Van Cauwenberg.

    Bon amusement!

  • Et pourtant, ils s'y étaient préparés à la jamaïcaine!

    Didier Reynders et Charles Michel avaient tout fait pour être fréquentables par le peuple Vert, se coiffer rasta, fumer des pétards, chemises à fleurs, tomber la cravatte...

    Michel reynders rasta.jpg
     
    Enfoncés les noeuds pap' du PS!