Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

banque

  • L'austérité, une belle Luc Coenerie !

    Coene Lux.jpg

    Le tout semble dépendre d'une affaire de "trajectoire". Les libéraux wallons (MR) et flamands (VLD), les partis religieux cathos (CD&V) et humanistes (CD&H) et une grosse moitié des socialos, soutenu par le "gouverneur de la Bande National des Bidouilleurs, Luc Coene", veulent maintenir la dite "trajectoire" qui est un peu celle de l'autocar de Sierre: droit dans le mur, pied au plancher.

    Les syndicalistes (rouges et verts), les colombophiles, les cyclistes, les vertgétariens, les compagnies carnavalesques, les associations de tiers-mondistes, les partisans de l'annulation de la dette, les conducteurs de bulls et de pelleteuses, les caissières de grandes, moyennes et minuscules surfaces, les indignés du quotidien, les penseurs silencieux, les femmes pas encore égalitaires en droits et en revenus, les enfants et les générations futures, les malades de la croissance aux poumons particulés ou amiantés et leurs amis obèses de malbouffer, les chevaux, les chats, les oiseaux, les rhinocéros survivants, la fanfare des pachydermes, les agrobionomes, les poètes à 6, 8, 10 et 12 pieds, les travailleurs sans travail, les chômeurs en devenir et beaucoup, beaucoup et même plus, demandent, poliment, un fléchissement de "trajectoire". Avant d'exiger un changement profond de valeurs!

  • Freddy Thielemans rempile pour 10 années au moins!

    C'est l'hebdo français "Marianne", qui l'annonce dans son n°757 du 22 octobre, la Ville de Bruxelles devra rembourser, pendant 10 ans, 700.000€ d'emprunts contractés auprès de DEXIA.

    Deux remarques banales: 1° Pourquoi est-ce la presse française qui nous l'annonce? Alors que la presse, la bouche en cul-de-poule comme Reynders, Leterme et consorts continue à nous dire qu'on s'en sort bien et que les (petits) épargnants sont sauvés. Ouf! L'argent restera sur le petit-carnet et pourra servir à payer les impôts fédéraux, régionaux et communaux....

    L'article d'Emmanuel Lévy, dans Marianne, est illustré par un dessin de Gros où l'on voit un homme-propre-sur-lui nourrir l'ogre Dexia en disant: "une cuillerée pour les wallons, une cuillerée pour les flamands...". Bien vu, les belges paient toujours deux fois, puisque le fameux "consensus à la belge" n'est en fait qu'une "compensation à la belge". Quand on donne un euro au Nord, on en donne un au Sud... et le belge paie deux fois un projet qui se fera à moitié.

    2° On peut imaginer que les nombreux candidats à la succession de Freddy Thielemans au mayorat vont, maintenant, y réfléchir à deux fois.

    10 - 24 Freddy bourgmestre pendant 10 ans au moins.jpg

     
  • Les bourses descendent encore...

    8 - 5 les bourses descendent toujours.jpg

    Dans ces conditions, difficile de courir pour un premier ministre en affaires courantes...

     
  • Le Guyquaden a (encore) parlé...

    Le Guyquaden est à l'ultralibéralisme ce qu'était Pachacamac aux Incas, la Pytie à Delphe, le BenoitSeize aux cathos, le Mahomet aux musulmans, le Rogervandenstock aux supporters d'Anderlecht, le Bart aux nationalistes flamands, la Milquet aux humanocintrés et aux démocathocentrés, le Dirupo aux socialos, l'Epo aux cyclistes, l'Opium aux peuples ou le Nutella aux gamins... Vous avez compris, quand le Guyquaden sort de son coffre-fort merveilleux, c'est pas pour nous annoncer de bonnes nouvelles.

     

     

    12 - 7 le quyquaden a parlé1 .jpg

     

     

    Le Guyquaden parle au nom d'un dieu, que l'on appelait, il y a très longtemps, le Veau d'Or et qui s'appelle, à notre époque, le Marché. Le dieu Marché ne parle que d'austérités, de sacrifices... Et au fond, nous, vous et moi, qu'est-ce qu'on s'en fout du Marché et de ses exigences, ses sacrifices et ses restrictions... Ils nous ont inventé Râ et nous avons dû construire des pyramides, ils ont inventé Dieu et nous avons obéi aux papes et aux rois pour un hypothétique salut éternel, ils nous ont sorti Le Grand Soir pour justifier les purges, les marches forcées et les fosses communes, et voilà qu'ils nous imposent le Marché pour nous pourrir la vie...

    Est-ce qu'on va être soumis et stupides éternellement? 

     
  • Di Rupo s'attaque aux banques

    La bande à Di Rupo (quand même un peu moins anarcho-gauchiste que la bande à Bonnot!) s'attaque aux banques! La classe ouvrière n'aura donc pas à payer la crise! Ouf!

    9 - 16 di Rupo attaque les banques.jpg