Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bruxelles

  • Premier accord pour les négociateurs bruxellois!

    négociateurs bruxellois plan wathelet.jpg

    Formidable, à 2h du matin, les six négociateurs bruxellois (Brigitte Grouwels, Pascal Smet, Guy Vanhengel, Joëlle Milquet, Laurette Onkelinx et Didier Gosuin) ont enfin un accord. Ils sont tous contre le plan Wathelet de survols de Bruxelles. Formidable non?

    Au même moment, les autorités aéroportuaires annoncent qu'elles souhaitent une augmentations de 10% des mouvements sur l'aéroport et qu'elles ne veulent plus d'un changement, de plus, du plan de survol. 

    On comprend tout de suite que nos négociateurs ont adopté une position forte, très en pointe... Mais de là à ce qu'elle soit appliquée un jour (ou plutôt une nuit!), on peut rêver, éveillé!

  • Charles XIX,VII s'en va. Et surprise, il a un plan pour la Région!

    Piqué.jpg

    Surprise, à 3 mois de filer les frites chaudes à Rudi Vervoort, Charles Piqué dévoile son plan pour la Région Bruxelloise. Rudi sait, donc, ce qu'il aura à fiche d'ici mai 2014. On vous fait un rapide condensé du plan Piqué durable (15 mois, après on verra...):

    1. Six territoires. Pour simplifier le brol, à côté de la Région, bi-communautaires avec 19 communes et ses 6 zones de police, Charles pense à créer 6 territoires, aux noms poétiques (Plateau de l'Est, Vallée de la Woluwe, Sud, Centre, Collines de l'Ouest et bassin de Senne). Il faudra, probablement, nommer des présidents, des vice-présidents, des administrateurs, des chargés de missions, des huissiers, des chauffeurs, des ...

    2. L'aire métropolilitaine. Comme on n'arrive déjà pas à gérer la Région, on va l'entourer d'un hinterland composé de deux périphéries (on va pouvoir créer des intercommunales!). La première va de Braine l'Alleud à Grimbergen et de Hal à Kortenberg. La deuxième périphérie atteindra 135 communes de Pont-à-Celles à Duffel et Zottegem à Perwez. Charles n'a pas (encore) osé la 3ème périphérie qui irait du Zoute à Sterpenich et de Bar-le-Duc à Quiévrain.

    3. La ville de proximité. Charles nous propose une école primaire à moins de 600m, une école secondaire à moins de 1000m, un arrêt STIB à moins de 300m, un bistro à moins de 100m, un chômeur à moins de 3m et un élu à moins de 0,50m...

    4. La ville internationale. Là, Charles propose principalement la création d'un nouveau pôle de congrès sur le ... plateau du Heysel. Et même qu'il s'appelerait NEO!

    Un plan de rêve. Et on n'est pas obligé de réaliser ses rêves.

     

    PS: Piqué XIX,VII = Piqué 19 années de présidence et 7 mois...

     
     
  • Ils se disent comme ça (voir note 10/12) et pour vous comment sont-ils?

    AAA bis light.jpg

    Retouver leurs verbes et quelques commentaires dans notre album "Ils se disent comme ça"

     
  • Fête de la Fédération Wallonie Bruxelles

    9 - 21 logo fête fédération wallonie bxl.jpg

    Super logo pour "LA FÊTE DE LA FÉDÉRATION WALLONIE BRUXELLES", certainement inspiré du plan Marshall moins 2.0 et conçu par la même boite de com que l'affiche de Karine Lalieux pour ses journées "Coups de Balais".

    Vous ne remarquez rien?

    A l'heure du MP3, et même du MP4, le logo de "Fédération Nostalgie" affiche un 33 tours. A moins que ce ne soit un 78 tours! Et on s'étonne que certains disent que le PS Wallon est le plus conservateur du monde...

     
  • Les piétons pourront marcher à 50km/h sur les boulevards

    Après trois ans et demi d'études, de réflexions et une fameuse dose de courage politique, l'échevin de la Mobilité de la Ville de Bruxelles, Christian Ceux (PSCDH) décide de mettre le Pentagone en ZONE 30, sauf les boulevards Jacqmain, Anspach, Lemonnier (les boulevards dits centraux) et Dixmude qui seront autorisés à 50km/h.. Cette excellente nouvelle pour les piétons qui pourront tracer la jonction Nord-Midi en 2 minutes 17 secondes. Ce qui rend la ligne 3 de la STIB obsolère et permettra à cette même STIB de faire des économies en la supprimant!

    6 - 1 Ceux zone 30.jpgPlus sérieusement, BRAVO pour la grosse arnaque médiatique de Christian Ceux. Depuis 2002, la quasi totalité des quartiers du centre-ville sont passés en zone 30, et l'hyper centre en zone confort. Les seuls qui ne le sont pas, sont le quartier des boulevards de ... Dixmude et d'Ypres et les boulevards centraux.

    Christian Ceux revend ce qui existe depuis 2006, enfin sous réserve d'un avis favorable de la police... Et comme le dit le Bourgmestre PS Freddy Thielemans "rien n'est fait le dossier, parmi d'autres, est à l'étude". Rappelons, pour mémoire, que c'est le même Thielemans qui avait d'autorité, en mai 2006, fait arrêter les travaux de marquages qui devaient ramener les boulevards centraux sur 2 bandes (une par sens) avec couloirs bus/vélos...

    On peut se demander si en rouvrant médiatiquement ce dossier, Christian Ceux n'est pas occupé à le refermer définitivement!

     

  • En 1981, il entrait au Parlement à vélo, il y revient en fauteuil croulant

    Curieusement, Olivier Deleuze se trouve, toujours un job, quand ECOLO dégringole dans les sondages.

    Tout aussi curieusement, quand ECOLO est au zénith dans les sondages, Olivier Deleuze, par un heureux hasard, revient au pays et comme le coucou nidifie dans la tête de liste d'ECOLO Bruxelles. Zoé Genot, qui après tout n'est qu'une petite femme, recule d'une place malgré son super boulot au Parlement.

    Olivier Deleuze revient. On peut donc penser qu'ECOLO va gagner les élections, et qu'il y aura de toute manière un Olivier au Gouvernement.

    Vas-y Zoé pousse!

    5 - 10 deleuze le retour.jpg

  • Demain, c'est le "Premier mai"

    Demain, c'est le 1er mai, les socialistes se préparent à faire la fête. Tous les éléments sont en place et les conditions favorables: le gouvernement est tombé, on vote en juin, les libéraux sont responsables de la crise, on va pouvoir s'en donner fond la caisse. Seule réelle inquiétude la météo. Comme disait Guy Spitaels: "Drache au premier mai, urnes sèches en juin!"

    Le moral des militants est galvanisé. Chacun mettra ses plus beaux atours, pourvu qu'ils soient rouges: le noeud pap' pour Elio, la bouteille pour Daerden, le string pour Maria Arena, l'écharpe pour Laurette, la lunette (de wc) pour PerSoquet, la barbe pour Popaul Magnotte, la calvitie pour Rudi, les joues pour Donfut, ....

    4 - 30 premier mai ps.jpg

  • La ville de Bruxelles ramasse les bouchons!

    Quand la ville de Bruxelles fait quelque chose de bien, il faut le dire!

    Depuis quelques années déjà le service éco-conseil ramasse les bouchons de liège. L'opération est un réel succès si on en croit une étude du fabriquant de GPS tomtom, Bruxelles serait la ville la plus bouchonnée des métropoles européennes! Si l'on croit cette étude, l'arrivée de Michel Daerden au Ministère des Retraites a donné un sérieux coup de pouce à ce projet de la ville et de la région.

    4 - 22 bruxelles bouchons.jpg

    Comme le précise, l'échevin du Tourisme: "le temps passé dans les bouchons est aussi du temps passé à Bruxelles!". Ce qui est évident c'est que traverser Bruxelles met plus de temps que de traverser Dilbeek ou Berlin.

    Le secrétaire régional des mobilités douces (vélo, pieds, patins à roulettes, patins en feutre, ...), Bruno De Lille se propose de lancer, avant la fin 2012, un appel d'offre pour l'achat de 5 nouveaux tire-bouchons. D'ici là, Mr De Lille propose de prendre son vélo ou de marcher à pied. Il évoque aussi la création de parkings de dissuasion pour les nombreux cyclistes près des futures gares du RER. Le RER, parlons-en, il y a 40 ans, les navetteurs quotidiens de la ligne 161 Namur-Ottignies-Bruxelles en débattaient déjà lors de leurs interminables parties de whist ou de couyon quotidiennes. (J'en ai été le témoin, j'avais 16 ans et je navettais pour venir à mes cours de dessin à Saint-Luc Saint-Gilles).

    Bruxelles-les-Bouchons devrait prendre le relais de Bruxelles-les-Bains dès cet été.

  • Bruxelles, ville pilote du Développement Durable

    4 - 9 développement durable.jpgL'échevin de l'Environnement, Bertin Mampaka, lance un grand projet inédit de développement durable. Le principe est simple, il est évident que les boiserie de l'Hôtel de Ville seront un jour à remplacer et c'est évident qu'on va pas mettre des châssis en plastique de chez Lucien Scorneels! Non la Ville innove et l'échevin plante les arbres qui demain fourniront le bois des chassis!

    Le premier arbre a été planté par Freddy Thielemans, il servira à la rénovation la porte du cabinet du Bourgmestre!

  • En attendant la verrière de la rue Neuve...

    ... Le Bureau des Grands Evénements invente la verrière individuelle. Celle-ci sera disponible en location dans tous les points d'informations touristiques de la Région, location 5€ l'heure, 50€ la journée, 250 la semaine. La verrière portable est fournie avec son porteur (ou sa porteuse, au choix) et est adaptée à tous les types de climats, même le grand vent!

    On chuchote que le prochain projet de verrière pourrait être la couverture des quais de la gare Central par Calatrava. C'est sûr que ça, ça va attirer du monde à Bruxelles!

    4 - 9 verrières individuelles.jpg

  • Yvan Mayeur dépité fédéral

    Toute une page du Soir du mardi 6 avril pour Yvan Mayeur qui laisse échapper toutes ses frustrations. Au parlement fédéral, les députés n'y ont rien à dire. C'est vrai, il cite le projet de loi "anti-burqa" comme activité phare du Parlement depuis 3 ans... On croit, effectivement, rêver.

    Heureusement, il est président du CPAS de Bruxelles et son mandat de député (de la majorité) lui ouvre la porte au bureau de la  ministre des affaires sociales, Laurette Onkelinx.

    Voilà une défense du cumul des mandats bien-pensée!

    4 - 7 yvan mayeur dépité.jpg

  • Des castors à Bruxelles-les-bains?

    Pauvre castor bruxellois qui a été renvoyé au lac de Virelle. Et pourtant ce charmant animal fait partie de l'opération montée par Olivier Meze, du BGE (Bruxelles Grandes Esbrouffes) sous le nom de code "Clostor": remettre des castors dans le canal de Willebroeck, au quai des usines (là où se tient la plage). La présence d'une colonie de cator aurait pu être une animation pour les consommateurs des bistrots de la plage. Mais bon, comme il y avait peu d'arbres à couper pour faire son barage, notre castor s'est attaqué aux mâts des yachts qui mouillent au port de Bruxelles...

    4 - 7 des castors à la plage.jpg

  • Thielemans by night

    A presque 10 ans de mayorat, Freddy Thielemans redécouvre le "tapage nocturne", cette cause principale de désagrément au Centre-Ville. C'est en effet vers les petites rues du Centre-Ville que chacun converge pour y faire la fiesta. Et c'est là aussi que se concentre les bars, boites, terrasses et rassemblements informels mais festifs. C'est parfois avec apréhension que les habitants du Centre-Ville (oui oui il y en a même rue des Grands Carmes, rue du Marché au Charbon, rue du Midi, rue de la Gouttière etc...) voient revenir les beaux jours.

    Chacun aime aller prendre un verre à une terrasse. C'est agréable et les bistrotiers adorent. Il y a juste celui qui essaie de dormir, parce qu'il se lève à 6h pour aller bouloter le lendemain que cela dérange!

    Au fond ce mauvais coucheur pourrait faire contre mauvaise fortune bon coeur et sortir (de son lit! pour prendre un dernier verre vers 3-4h du matin. On fait ça 2 ou 3 fois mais quand il faut se lever les lendemains qui déchantent... On peut aussi fermer ses fenêtres en plein été c'est douf! Ou mettre des boules kiès, gracieusement offertes par les jeunes socialistes qui ont tendance à confondre culture et fiesta...

    Freddy Thielemans va donc réorganiser tout cela et il annonce que sur un simple coup de fil d'un citoyen, un agent se présentera et ce jusqu'à 2h du matin. Trois petites remarques, il y a une loi sur le tapage nocturne, il y a quelques années, le Collège favorisaient les bonnes relations entre habitants-riverains et les bistrotiers. Ceux-ci s'engageaient à prévenir les débordements sonores, mais aussi à garantir la propreté de l'espace public. Deux, si le numéro de téléphone à appeler est celui de 'garde', les appelants risquent d'y passer le nuit pour arriver à joindre l'agent de garde et trois, les patrouilles composées d'un seul agent, c'est déjà diminuer de 50% les nuisances, mais sans doute aussi de 50% leur efficacité...


    3 - 25 Tapage nocturne.jpg

    Admirez le "waaaaa waaaaaaaaaa " de lasirène! On aimetrop lespompiers pour faire dire "Pimpon" aux policiers!

  • Bruxelles allant vert (ou groen)

    Curieusement, les bruxellois confient toujours leur(s) mobilité(s) à un néerlandophone. Après Jos Chabert, Robert De Lathouwer et Pascal Smet, c'est Brigitte Grouwels et Bruno De Lille qui se chargent de "nous faire bouger".

    3 - 18 plan mobilité Bruno De Lille.jpg

    C'est curieux, parce que les néerlandophones (ceux d'outre Dilbeek ou d'outre Diegem) représentent quand même le plus gros contingent de navetteurs.

    C'est curieux parce que le ring 0, qui est quasi à 100% sur le territoire flamand, est une espèce de gordel-tout-à-la-voiture que les plus 'explosifs' des élus flamands ont pour but d'en doubler la capacité. Et étrangler un peu plus Bruxelles derrière son mur d'autoroutes et de zonings.

    C'est curieux, parce que ces mêmes flamands ont bordé le ring 0 de zones industrielles dont l'objectif est de profiter de l'image de Bruxelles pour faire des emplois et des impôts flamands.

    Il n'est quand même difficile de penser qu'un néerlandophone de Flandre venu s'installer à Bruxelles et devenu ministre flamand dans la sur représentation flamande du gouvernement bruxellois, ne reste pas tout d'abord un flamand qui projecte son avenir politique autant en Flandre qu'en Région Bruxelloise. N'est-ce pas Pascal Smet ...

    (*)

    Confier notre mobilité à nos amis flamands, c'est comme s'autoétrangler. Le plan proposé par le Groen Bruno De Lille est certainement un plan très intéressant et sûrement un plan très volontaire. Ce qui est surtout surprenant, c'est la façon dont ce plan est proposé, on devrait dire balancé dans les médias. Comme si en devenant ministre un militant écologiste oubliait le premier devoir de tous les militants verts: la participation. Bruno De Lille a, quasi, saboté son propre plan en ne l'appuyant pas sur les bruxellois qui eux sont convaincus de l'urgence d'un plan drastique. Et ce ne serait-ce qu'au point de vue santé. Il y a 5 ans nous poussions un cri urgent quant à l'explosion des maladies des voies respiratoires chez les enfants.

    Pourquoi le secrétaire d'état à la mobilité bazarde-t-il son plan? Comme s'il était intéressé par provoquer une polémique entre les 'pour' et les 'contre' que de réussir à l'appliquer.

    Au fond, avec une bonne concertation, Bruno De Lille aurait pu proposer de faire rouler les voitures sur les trottoirs pour réserver les rues aux piétons. Et cela aurait (pu) marcher!

    (*) Comme pour abonder et corroborer mes réflexions, aujourd'hui à 15h, le site levif.be vient de faire état d'un projet qui se trouve dans le Standaert de ce 18 mars 2010: la volonté de certains responsables néerlandophones de creuser un tunnel EN-DESSOUS de la Région Bruxelloise pour désengorger le ring...  Je parlais de mur d'autoroutes et de zonings, c'était un doux rêve. Voilà un tunnel sous la ville! A quand un globe de verre par au-dessus?

     

  • 2 bruxellois sur 3 sont des rats!

    Le dernier recensement à la Ville de Bruxelles (et à la Région aussi) montre que la population de la Ville est composée de deux fois plus de rats que d'habitants. Les rats se multipliant deux fois plus vite que les humains, puisqu'en quelques années, d'un pour un, ils sont devenus 2 pour un!

    Cela ne doit pas vous empêcher de dormir, les rongeurs se tiennent principalement dans le réseau d'égouts (où ils se goinfrent de nos déchets) et près des restaurants du centre-ville (l'îlot-sacré? c'est vrai qu'il y a là aussi beaucoup de déchets et pas toujours dans les égouts!).

    Donc, tout va bien, les rats sont sous tous les quartiers de la ville et il n'y a guère de risque de ghettoïsation! Le seul qui s'inquète un peu, c'est le bourgmestre...

    3 - 15 deux bxlois sur 3 sont des rats.jpg

  • Une des 7 merveilles de Bruxelles s'envole

    3 - 10 bockstael crac les lampadaires simons.jpg

    Quand il a été échevin écolo de l'Urbanisme et de la Culture, PerSoquet voulait doté Bruxelles de 7 merveilles. Comme les jardins suspendus existaient déjà à Babylone, il a fait la promenade verte entre la gare centrale et la cathédrale, comme il y avait un colosse à Rhode, il a rêvé d'une bétonneuse derrière le KVS, comme il y avait un maussolée à Halicarnasse, il a accroché des drapeaux rayés place de la Justice, comme il y avait un temple d'Arthémis à Ephèse, il a refait trois fois de fond en comble la rue Neuve, comme il y avait des pyramides à Giseh, il a bricolé l'atomium (ce truc qui bouloche et se frippe), comme il y avait un Zeus en or et ivoire, il a mis une chatte en plastique sur un vélo à la sortie des galerie Saint-Hubert et comme il y avait un phare à Alexandrie, il a mis des lampadaires, quatre, place Bockstael à Laeken.

    Hier, il y a eu un coup de vent et deux des quatre se sont écrasés sur la place. Les 7 merveilles n'ont pas pour la plupart survécus à l'Antiquité, ils semblerait que les 7 merveilles de PerSoquet ne survivront pas au réchauffement climatique

  • Visite du Coq Wallon

    Le président des nids-de-poule wallons et communautaires est venu soutenir son ami échevin des nids-de-poule bruxellois.

    3 - 3 demotte El Ktibi.jpg

  • La maison 'Close' de la mode, en 2012 peut-être...

    2 - 28 maison close de la mode.jpgChacun se souviendra de cette merveilleuse année (touristique) de la mode en 2006. Le souvenir lointain que la plupart des bruxellois en ont gardé c'est le défilé des mannequins au cours d'un repas de certains édiles sur la Grand-Place. Souvenir lointain parce que le bruxellois lambda et le touriste de passage devaient se tenir bien loin derrière les barrières Nadar.

    Fin 2006, le tout frais émoulu échevin du Tourisme Philippe Close et le président de la Région de Bruxelles-Capitale-Saint-Gilles, Charles Pique-et-coud, annonçaient la création d'une maison de la mode. Après les Maisons du Peuple, les Maisons Ouvrières, les Maisons de la Laïcité, voici le PS qui fait dans la dentelle (notez qu'il existe déjà un Musée de la Dentelle et du Vêtement): Une Maison de la Mode... Il y a eu un temps où le politique offrait un espace aux créateurs et aux initiateurs de projets nouveaux ou industriels, aujourd'hui, le phénomène s'est inversé, les politiques courrent après les créateurs et essaient d'exister dans la lumière de ceux-ci.

    De la même manière qu'un peintre n'a pas besoin d'un musée pour peindre, un styliste n'a pas besoin d'une 'maison de la mode' pour créer. il a juste besoin de moyens et de libertés. Les moyens cela s'appelle des 'subsides' et de la liberté cela se fait sans 'structures politico-administratives' pour canaliser le travail de création. A quand l'Union des Stylistes et Créateurs de mode qui pourrait siéger à la Maison de la Mode et dont le Conseil serait composé des politiques les mieux fringués de Bruxelles?

    Attendons avec impatience 2012, année d'élections communales (comme par un heureux 'bazar' de circonstance!), pour voir aboutir ce projet.

  • Ville de Bruxelles - Brussel Gstaad

    Le réchauffement climatique autorise toutes les projections: "Bruxelles est une destination d'hiver" annoncent le Bourgmestre et l'échevin du Tourisme. Il y avait déjà la rue de la Montagne qui s'élève de 3 mètres à 0,5%, la Montagne de la Cour qui épuise les cyclistes, la  rue de Namur dite la route merveilleuse qui arrive sous la queue du cheval de Léopold II (celui qui attrape la floche a droit à une remontée au même prix!) et le boulevard Botanique qui a son sommet au soldat alpin inconnu, il n'y avait qu'un pas à franchir. C'est fait, la patinoire traditionnelle et le tire-fesses-"circulaire" (la grande roue) ont été agrémenté d'une piste de luge (*) et la Ville de Bruxelles/Brussel Gstaad est devenue la première station hivernale du pays. Enfoncée la baraque fraiture, les 220 châlets et la friterie De Corte sentent bon la Suisse.  L'alpiniste Coomans de Brachène compte, cet hiver, réussir le Grand-Sablon par la face nord.

    Brussel Gstaad attire déjà les peoples, mis-à-part Roman Polanski qui est retenu dans le village de Gstaad (Suisse) par sa gourmette électronique et Johnny (victime d'une chute de fauteuil roulant) ils (et elles surtout!) sont tous là: Miss Marolles, Didier Donfut, Michael Choumaqueur, Nicolas Sarkozy (sans Madame, il se méfie de l'assuidité du fils Michel), Michel Drucker et son chien, Prout le chien et son Jean-Paul Belmondo, et on en passe...

    1 - 12 brussel Gstaad.jpg

    (*) Déluge, c'est semble-t-il les loueurs de châlets qui ont été emportés cette année par la "crise" et par le prix de location des dits châlets...

     
  • Après les Sexties, les Sexes Toys

    Adieu année de la BD, la dernière expo ferme dimanche, "Sexties", l'année 2010 sera l'année du "Sexe Toy". C'est déjà vachement plus populo et là on se dit qu'il y aura du beau monde dans les expos.

    Et même sur la Grand-Place quand on y déroulera la plus grande verge du monde...

    12 - 31 l'année du sexe toy.jpg