Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

catholique

  • Les Ratzinger Brüder étaient à Saint-Josse au printemps 51

    Selon l'Observatore Rouxmano, les frères Joseph et Georg Ratzinger étaient en vacances à Saint-ten-Noten au printemps 1951. Et alors, me direz-vous, grand bien leur fasse!

    Tout-à-fait, on imagine les Ratzinger brüder débarquer de l'expresse de nuit Wien-Oostende, qui passait à Regensburg (Ratisbonne) où Georg est chef de chorale. Ils débarquent gare du Nord au petit matin et échouent rue d'Aerschot! Des pêcheresses plein les vitrines! "Ne regarde pas Jozef! s'écrie le frère ainé, Georg! Trève d'anecdotes les frères débarquent à Saint-Josse JUSTE au moment où notre Josy (Oncle Josy!) place son agression perverse manquée par un abbé catéchèse qui n'avait rien compris à Magritte (chez lui, "Ceci est une pipe!"

    Hasard ou rendez-vous de l'Histoire... ?

    3 - 26 Ratzinger bros.jpg

     

  • Josy reconnaitra le sien

    Alors que Benoit XVI fait lire une lettre d'excuse (de ses parents?) pour les pères Versités et les pères Versions, les frères aveugles et les évêques sourds (la masturbation?) dans toutes les églises et les cellules (de moines) du peuple chrétien, notre ex-sénateur vertueux poursuit son enquête pour identifier son presque tortionnaire.

    Comme dieu, Josy reconnaitra-t-il le(s) sien(s) ?

    3 - 22 josy reconnaitra le sien.jpg

  • "Laisser venir à moi les petits enfants" (Jésus le Nazaréen)

    Un peu d'amour sur ce blog iconoclaste, cela ne ferait pas de tort m'écrivait André-Mutien-Joseph-Léonard (*) qui est un de nos fidèles lecteurs (**).On peut, en effet, penser que la citation du Nazaréen reprise en titre, ni son commandement, aimer vous les uns les autres, n'étaient pas des appels à l'abbédophilie.

    C'est vrai que l'on devrait parler plus souvent d'amour! Comme le disait l'abbé Thyse: on devrait interdire les églises au moins de 18 ans. On y a parfois de ces révélations. Comme dans les internats, les pensionnats ou les chorales d'ailleurs. Un peu partout, aux États-Là (***), en Irlande, en Allemagne ou dans la paroisse voisine reviennent des relents fétides de la pédophilie éclésiales. Loin de nous la volonté de faire un amalgame curé=pédophile. Il y a sûrement des charcutiers pédophiles et même des webmasters pédophiles. Ce qui est agaçant c'est que cela dure depuis des années, que les (notre-)pères la morale nous la font à tout bout de chants (****) la morale mais qu'eux, par contre ils en du mal à nettoyer l'église d'Augias.

    Comme le peignait René Magritte, "Ceci n'est pas une pipe, c'est une église!" Ce n'est pas les excuses, les avés, les Paters, ni même les "mars" (*****) qui consoleront, ni ne redonneront un sens aux victimes des abbés branleurs. C'est, maintenant l'abbé Georg Ratzinger, chef de chorale à Regensburg (Ratisbonne) et frère de l'autre, Joseph-Aloyius Ratzinger dit Benoit XVI, qui dans l'oeil de la justice. La pédophilie étant, semble-t-il, aussi pratiquée que le chant grégorien à Regensburg. Le Rat chanteur était-il au courant et n'a-t-il rien dit ou était-il tellement pris à diriger sa chorale à la braguette qu'il n'a rien vu, ni rien entendu même pas un soupir dans un silence de Mozart ou d'Hildegaard von Bingen (******)?

    Et que fait Jean-Paul II dont le dossier en béatification est bloqué. Il ne lui manque qu'un miracle avéré pour boucler son dossier. On ne peut que lui suggérer à Carol/Jean-Paul le Second de secouer les consciences des notables de l'église catholique pour qu'elle cesse d'être l'église cathoNique ton enfant de choeur!

    3 - 9 Papédophile.jpg

    (*) Devenu évêque de Namur, Léonard m'avait écrit une belle lettre pour me dire que je ne devait pas me moquer de l'église, de ses dogmes et de ses bergers (il doit s'y connaitre en bâton de Berger, André-Justin...). J'avais dessiné un célèbre abbé namurois (dans les années 80-90 en tout cas) qui traversait la Meuse à vélo, en roulant sur l'eau... dans une revue du MOC.

    (**) En quelques semaines, les visites quotidiennes de votre blog favori ont triplés. (Et non, elles ne sont pas passées de une à trois! Quelle pub pour tous ceux qui s'y retrouvent régulièrement, je leur envoie les factures à la fin du mois!).

    (***) Les Etats-Unis: Félix Leclerc, le chanteur engagé pour la cause du Québec les nommait ainsi...

    (****) Non ce n'est pas une faute d'orthographe mais un jeu de mots.

    (*****) On raconte que dans un petit village du fin fond du namurois, le vieux curé qui se retirait pour une retraite bien méritée, avait brieffé son successeur, un jeune abbé tout frais émoulu du séminaire. Indulgent, le vieux curé expliqua que dans le village les paroissiens n'étaient ni plus mauvais ni meilleurs qu'ailleurs. Qu'il les connaissait tous, eux et leurs petits péchés, et qu'il ne fallait pas se montrer trop sévère dans les pénitences. Et le vieux curé de communiquer à son jeune successeur, qui prends consciencieusement note, une liste des fautes et des pénitences: la sodomie = 3 paters; l'homosexualité masculine = 2 paters, l'homosexualité féminine = 2 avés, la brouette de Zanzibar = 2 mois en missionnaire exclusive, etc...

    Quelques jours plus tard, le jeune abbé fait ses premières confessions. La Gisèle avoue, dans le clair-obscur du confessionnal, "je n'ai pas pu m'empêcher de tailler une pipe au Maurice..."

    Catastrophe, dans le carnet de note de l'abbé, il n'y a pas le mot "pipe". Que faire? Il entend, comme par miracle, Kévin et Brandon, les enfants de choeur, qui traversent l'église. "Psittt!" fait l'abbé pour attirer leur attention, " Qu'est-ce qu'il donnait le curé pour une pipe?".

    "Un mars !" répond Kévin en passant son chemin (de croix)

    (******) Hildegaard, abbesse à Bingen au XIIème siècle, composa de merveilleux chants mystiques et spirituels. Elle était aussi poètesse et spécialiste des plantes médicinales. Une femme digne d'un 8 mars quoi!