Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

collège

  • Geoffroy Coomans de Brachène, un destin

    Depuis qu'il est devenu l’Échevin de l'Urbanisme et des boites de construction Lego, le flamboyant gominé, l'écuyer-cycliste Geoffroy Coomans de Brachène, le dernier représentant de la noblesse à particule au Conseil communal, est devenu très discret. Presque plus que son prédécesseur Christian Ceux. Il a l'air d'avoir du mal à s'installer sur le siège qu'avaient occupé avant lui les représentants de la plèbe Michel Demaret et Henri Simons. Chaise visiblement inconfortable...  

    cooman de brachène.jpg


  • Ils se disent comme ça (voir note 10/12) et pour vous comment sont-ils?

    AAA bis light.jpg

    Retouver leurs verbes et quelques commentaires dans notre album "Ils se disent comme ça"

     
  • Le nouveau Collège se conjugue...

    Nous avons repris dans les présentations des 12 nouveaux Collégiens, publiée dans le Brusseleir 82 daté de décembre 2012/janvier 2013, les verbes utilisés par chacun des nouveaux échevins. Bien sûr nous avons mélangé un peu tout ça, et nous vous laissons chercher QUI CONJUGUE QUOI! Petit à petit dans les jours qui viennent nous remettrons les bons verbes dans la bouche du bon ou de la bonne échevin(e)... 

    AAA.jpg

    Les Collégiens (levée 2013-2018): Geoffroy Coomans de Brachène, Els Ampe, Yvan Mayeur, Karine Lalieux, Philippe Close, Mohamed Ouriaghli, Ans Persoons, Ahmed El Ktibi, Marion Lemesre, Alain Courtois, Freddy Thielemans et Faouzia Hariche

     

    Les verbes de nos échevins. intéressant pour savoir qui se présente comme un(e) élu(e) d'action, de décision, de gestion, de suiveur, etc...Qui dit quoi?

    1. Se mêler, étudier,  exercer, se présenter, occuper, occuper, conforter

    2. Commencer, devenir, retrouver, porter, se préoccuper, être, devenir

    3. S’installer, venir, s’engager, participer, opter, faire, être, continuer

    4. naître, venir, lancer, entamer, assumer, occuper, concrétiser, rendre, créer, présider, assumer, être

    5. Se consacrer, obtenir, être, aimer, devenir, faire, militer, se déployer, être

    6. Faire, devenir, rejoindre, devenir, rejoindre, présenter, attacher, se préoccuper

    7. S’installer, être, exercer, s’engager, assurer, faire, sièger

    8. Venir, poursuivre, siéger, être, siéger, porter, faire, placer, vivre

    9. S’installer, devenir, se consacrer, poursuivre, s’installer, devenir, consacrer, apprécier

    10. Naître, se lancer, devenir, être, se battre, aimer, apporter

    11. Naître, étudier, s’installer, travailler, choisir, donner, choisir, souhaiter, soutenir, accorder, vivre

    12. Voir, suivre, travailler, être, faire, contribuer, présider, être, engager, militer  

    Les premières réponses à partir du 12/12...

     
     
     
     
  • Halloween nostalgique au PS

    Halloween ps.jpg

    Après 6 fêtes d'Halloween organisées par Joëlle Milquet, la "citrouille day parade" est orpheline de l'égérie du CDH. Et c'est quand même elle qui mettait l'ambiance. Comme le disait Faouzia Hariche qui s'y connait en fêtes culturelles, "avec Joëlle cela déchirait à mort"... Et oui, c'était le bon temps. Cette année, Joëlle et ses Fanta orange animeront le 2 novembre, le jour ders morts...

    PS: Ann Persoons, nouvelle élue SP-a et future échevine flamande, a été invitée à la fiesta...

     
  • Si c'est Yvan Mayeur qui a viré Joëlle Milquet, c'est qu'il y en avait d'autres au PS qui l'aimaient

    Close air con.jpg

    Ce qui est curieux, c'est que l'aile gauche du PS Bruxellois préfère s'allier au MR, tandis que l'aile droite préférait le CDH. Les intérêts du Parti sont, décidément, impénétrables. Comme ceux de ses chefs et sous-chefs d'ailleurs... Philippe Moureaux ne pourrait-il pas écrire une thèse?

     
  • Freddy Thielemans avait vu juste, le problème c'est la démographie

    La génération des soixante/septantenaires du PS poussée dehors par les quadra du PS. A saint-Josse Jean Demannez, bourgmestre depuis 18 ans et présent au Collège depuis 36 ans, est victime d'un coup tordu d'Emir Kir. Même s'il n'y qu'une victime, c'est un "gérontocide". Le PS Bruxellois a un sérieux problème de renouvellement. Moureaux, Piqué, Thielemans, Demannez semblaient inamovibles. Moureaux à sauter la nuit de lundi à mardi. Ce qui offre une opportunité à Half-en-half de déboulonner Demannez, il saisit l'occasion et tire à vue.

    PS la guerre.jpg

    Le mandat de Freddy Thielemans est fragilisé. Rappelé en 2000 pour apaiser le PS Bruxellois qui se déchirait autour de Carine Vyghen et Yvan Mayeur. Freddy Thielemans apaise tellement bien qu'il emporte le maïorat. En 2012; pour la deuxième fois, il se présente comme tête de liste en annonçant qu'il cédera l'écharpe en cours de mandat

    Entre 2006 et 2012, il ne bougera pas de son mandat de Bourgmestre. Le conflit lattent de succession entre Mayeur et Close sert de prétexte à cette immobilité. En 2011, les échevins de la Ville 'décident entre eux' de désigner Yvan Mayeur comme successeur. Mais ce choix ne semble pas accepté par son rival. Le maïorat devrait changer de main pendant la mandature. Ce dimanche, à peine réélu, Thielemans annonce qu'il est reparti pour 6 ans... Ambiance!

    Si vous relisez (dans les archives de ce blog) nos notes du deuxième semestre 2011, vous vous souviendrez que lors des négociations du futur gouvernement Di Rupo, nous avions plusieurs évoqué "l'ambition démesurée de Di Rupo, -  voulant à n'importe quel prix devenir Premier ministre, - affaiblissait le PS". Le pouvoir est devenu la seule préoccupation interne des socialistes. Trop de PS tue le PS.

    Jusque 2014, on va assister à la progressive mise entre parenthèses du parti socialiste. C'est objectif fixé à l'agenda des partis flamands, et plus de la seule NV-A. Pour se refaire, VLD et CD&V vont vouloir accélérer la réforme de l'Etat, et donc le changement dans la fédération Wallonie-Bruxelles. Le MR en rêve depuis 2009 et, cette fois déplace ces pièces maitresses pour le réussir. En 'jetant' Milquet, le CDH de premier allié est devenu le premier adversaire du PS. Ambiance.

     
  • Alain Courtois content

    Courtois content.jpg

    Malin comme Bonobo, ce singe socialiste, Freddy Thielemans embarque de nouveaux rameurs dans sa galère. Alain Courtois est l'allié idéal, il a des casseroles attachées à ses lacets; et on sait que les 'sportifs' ont de grands lacets...

    Tiens, une question: est-ce que le port des symboles footballistiques est autorisé dans les assemblées communales?

     
  • Freddy, fallait pas énerver la Milquet en période d'Halloween

    Milquet Halloween.jpg

    Les amendes pour "injures et incivisme politique" vont tombés!

     
  • Tout ça pour ça...

    CDH MR.jpg

    Comme dans les baromètres d'autrefois, les CDH ouvrent leur parapluie et se précipitent à l'abri au même moment que les MR ferment leur parapluie et viennent sur le devant de la scène...

    Rien de bien surprenant, nous l'annoncions depuis deux ans, le MR allait remplacer le CDH éjecté de la majorité par le PS.  Depuis des mandatures le PS joue le même jeu. De 1989 à 1994, ils gèrent avec le PSC (le CDH d'antan) et ECOLO. En 1995, ils virent le PSC et gèrent avec les MR de FX de Donnéa et les ECOLO. En 2000, FX de Donnéa est éjecté et le PSC/CDH revient par la petite porte, ECOLO fait toujours partie de la majorité, mais il est passé de petit Poucet - UN échevin - en 1989 à DEUX échevins en 1995 à QUATRE en 2000. Le PS ne fera pas de sentiment pour massacrer les écologistes en 2006 (*) et repartir avec les seuls CDH. Mis en appétit, ceux-ci, par la voix de Joëlle Milquet, annonce qu'ils sont candidat au maïorat. Manque de jugeote de la pitille humaniste qui à pour habitude de parler trop (communiquer trop?).

    BOUM, le PS décide de la casser et de reprendre les MR.

    Qu'on ne nous disent pas que c'est parce que les programmes s'accordent. Ne prenons que la mobilité, le MR est ou a été opposé à TOUS LES AMENAGEMENTS réalisés depuis 12 ans! Mais sûrement que le PS ne faisait des piétonniers et des pistes cyclables par caméléonite aiguë. Le PS n'a pas de convictions, il fait de la gestion: il occupe des mandats, placent ses hommes et ses femmes...

    Ici, il a deux ans de bons. Le MR revient aux affaires qu'il a quitté depuis 12 longues années, il lui faudra du temps pour retrouver ses marques... Et Alain Courtois est fragilisé par les affaires. Il a été épargné jusqu'ici par le PS. On parie qu'il le sera moins dans les semaines qui viennent. Un MR qui revient de loin avec un leader qui peut imploser du jour au lendemain, le PS s'assurent déjà la victoire aux élections communales de 2018!

     

    (*) avec l'alibi qu'Isabelle Durant avait écarté Laurette Onkelinx de la majorité à Schaerbeek

     
  • J'ai enfin compris l'aménagement de la place de la Monnaie

    Parking Monnaie.jpg

    On n'avaiot rien compris à cet aménagement de la place de la Monnaie. Christian Ceux (CDH, échevin des pavés et du bitume) et Freddy Thielemans (Roi éphémère des piétonniers) avaient beau expliquer que c'étaient la plus belle place de Bruxelles. On ne comprenait pas. Cette fois c'est clair, c'est un parking et les cabanes en planches des deux côtés de la place, c'est pour les distributeurs des tickets!

     
  • La ville construit des logements pour les SDF

    dépôt clandestin.jpg

    Pour tous ceux qui pensent qu'il s'agit d'un des nombreux dépôts clandestins - que l'échevine de la Propreté laisse au coin de votre rue, pour que quand elle le ramassera, début octobre, tu verras que c'est plus propre! - en réalité, il s'agit d'un projet de logements, très bon marchés, pour les SDF. Les candidats à ces nouveaux logements doivent s'inscrire à l'administration du logement temporaire, administration communale.

     
  • Pas de dessins, juste un éttouffement

    Les commerçants de la Grand-Place et environ, en ont marre des travaux qui sont dans leur deuxième printemps (15 mois) pour aménager la "Zone confort". Ils ont déposé une pétition à l'hôtel de ville, sans doute à Freddy Thielemans, et Christian 'Che' Ceux, échevin de l'Urbanisme.

    Cela fait, des mois, cher Freddy cher Christian, que je ne m'aventure plus dans les ruelles qui jouxtent la Grand-Place. Cela fait des mois, que les commerçants m'abordent pour se plaindre de la durée incompréhensible des travaux d'aménagement ET, surtout, du manque d'informations, de concertations, en un mot, de participation.

    Combien de fois avez-vous baissé le pont-levis du château qui vous sépare des manants et des roturiers? En 2005/2006, pendant des mois, chaque vendredi mon bureau (d'échevin de la Mobilité et puis des Travaux) a été ouvert à tout un chacun, à tout ceux qui se sentaient concernés, lésés par l'installation de cette "Zone Confort" qui apportait un véritable apaisement au centre historique de la ville. Pendant des mois, donc, chaque vendredi matin, je me suis fais conspué, critiqué, parfois plus, par des citoyens, de bonne foi, qui venaient défendre LEUR intérêt.

    Se retrouvant à 30 avec chacun son intérêt, sa critique, sa modification, ils ont dû s'écouter les uns les autres. Trois personnes (du cabinet et des services mobilité  et commerce) notaient tout. Les avis des commerçants, des habitants, des livreurs, de la police, des hôteliers... TOUT. Et de semaine en semaine, lentement, nous "bougions les lignes". Pas celles du projet de zone confort qui grosso modo restera le même qu'au départ. Nous bougions les lignes entre les "pour" et les "contre" en cherchant la solution de consensus. Les Collèges passent, les habitants et les commerçants restent. Vendredi 30 novembre 2006 (le nouveau Collège prétait serment le 3 décembre!), les services faisaient les dernière modifications sur le terrain, rue du Marché aux Herbes, au lieu dit "place agora". Pendant 6 longues années vous avez programmés et réalisés ces travaux qui doivent "marquer" la zone réservée aux piétons et promeneurs. C'est très long. Surtout si on a l'impression de n'être plus écouté. On accepte mieux ce qu'on connaît.

    Les commerçants accusent l'échevin Ceux qui aurait dit que "s'ils s'en allaient d'autres attendaient pour prendre leur place". L'échevin Ceux affirme qu'il n'a jamais dit cela. Et puis même, je sais qu'on vote dans 6 mois,mais TOUTES les études menées dans d'autres villes qui ont choisi d'avoir un centre piétonnier montrent la même chose: il y a une modification de l'offre commerciale dans cette zone. Le commerçant qui se retrouve dans une nouvelle zone piétonne et si son commerce n'est pas adapté à des rues piétonnes (ex. le marchand de frigos, de pneus, de matières lourdes, ...) à trois options: 1. il s'adapte, modifie son commerce en fonction de la zone; 2. il s'acharne à nier le changement et finit par sombrer ou 3. il se déplace en bordure de la zone.

    On le sait, il faut le dire et permettre à chaque commerçant de s'y préparer, de réagir, de s'inventer son avenir. Le rôle du politique est d'aider chacun et tous à vivre pour le mieux. Ou je me trompe?

     
  • Bertin Mampaka membre ypérite du Collège

    Pendant que Christian Ceux prétend créer un terrain pour les gens du voyage à Haren (le terrain créé à l'initiative de Bruno De Lille, Groen!, en 2002), Bertin Mampaka plante de la moutarde (ouioui de la moutarde, vous avez bien lu ! ) sur le terrain qui séparent l'avenue des Croix de feux de l'avenue des Croix de guerres (près du canal avant le Pont Van Praet à Neder-over-Heembeek).

    Ce terrain sert souvent de relais pour les caravanes des Gens du voyage. C'est à la demande des riverains (ils sont à près de 400 mètres!) que  le Collège(**) a décidé de charger son échevin des Espaces verts d'y planter de la moutarde. La moutarde éloignerait les Gens du voyage ! On se souvient que le gaz moutarde (*) érradiquait définitivement toute vie sur les terrains qui bordaient l'Yser entre 1914 et 1918. Il y a parfois des choix bien curieux...

     

    5 - 18 Bertin Moutarde.jpg

    S'il y a des victimes, on pourra dire le crime a été commis par le Colonel Moutarde Bertin, avenue des Croix de Guerre, avec un pot d'amora !

    (*) appelé aussi ypérite d'Ypres (Ieper) où il a été utilisé pour la première fois

    (**) au Conseil Communal du 17 mai, le Bourgmestre Thielemans a désavoué publiquement Bertin Mampaka. Est-ce que maintenant, Ugolin Mampaka va, avec du Papet delpurée, planter des oeillets...