Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

daerden

  • Après Papa, Maman. Succession assurée au PS

    Laurette MAMAN.jpg

    En période électorale, le PS doit combler rapidement le vide laissé paer son champion Papa Daerden. C'est Laurette qui s'y colle. Pourquoi? Parce que! a dit Elio. En fait, personne n'imagine JC Marcourt ou Willy Demeyer, avec un verre dans le nez, chanter "vieille canaille", ni Thierry Giet remplir les arrières salles des Maisons du peuple de gauche (s'il remplit le placard à balais c'est déjà un exploit!). En clair, il fallait avoir un patronyme flamand et être de Liège (Ouf! a pensé Emir Kir, le vizirette de Saint-Josse). Il ne restait que Laurette qui depuis 25 ans a déjà réfoiré l'enseignement et la justice et depuis quelques mois détricote la sécu. Laurette sera Maman.

     
  • Mort, Michel Daerden fait l'unanimité chez ses collègues

    Daerden mort.jpg

    Michel Daerden réunit tous les partis francophones sur ses personnalités multiples: meilleur comique, meilleur en calcul(s) mental et stratégiques, meilleur pacificateur du PS liégeois, meilleur tapeur dans le dos de Joëlle, meilleur ami des verres heu verts, meilleur copain de Faucons Rouges de Laurette, meilleur adversaire de Didier, meilleur "papa" de 57% des ansois et meilleur "papa rêvé" des socialistes de Saint-Nicolas où il ne sera jamais parvenu (un peu comme les Borlée et le podium)...

    Et comme le disait Michel Daerden lui-même: "Si on buverait pas on meurt". Un diagnostic confirmé par le professeur Jean-Louis Vincent spécialiste mondial de la médecine d'urgence (Le Soir 6/8/2012) qui estime qu'après ses deux malaises cardiaques, le député a été sevré trop brutalement.

     
  • Papa de retour ! A (la) Saint Nicolas !

    Le PS liègeois ne sait décidément pas aller aux élections sans Papa Daerden. Viré comme un malpropre de sa commune de Ans, Papa revient dans la commune voisine de Saint Nicolas où il sera tête de liste aux prochaines élections communales et, donc, bourgmestre.. Il doit y avoir de fameux fantômes dans les placards de Willy Demeyer, Alain Mathot et autre Stéphane Moreaux pour que Papa Michel les tienne ainsi par les couilles.

    10 - 15 papa Nicolas est de retour.jpg

     
  • Moubarak, Kadhafi, Ben Ali, El-Assad, ils sont tous à Bruxelles

    Le népotisme qui ne semble, vu d'ici, que frapper les dictatures africaines et ne semble pas concerner nos 'démocraties (sic) européennes. Depuis Nicolae Ceauscescu qui préparait sa sucsession pour son fils Nicu, le népotisme ne sévirait plus en Europe. 

    7 - 12 Albert et ses couillons.jpg

    Pourtant chez nous, quand on regarde bien, il y a d'abord Albert II et ses deux couillons (ouais, ouais on sait, Laurent tombera du trône qu'il n'aura jamais tout seul et l'autre grand efflanqué ne sait même pas qu'il est l'héritier...). Mais derrière Albert II, il y a d'abord eu les fils spirituels d'André Cools, Philippe Moureaux et Rudi Vervoort du parti des Moustachistes.

    7 - 12 Cools et ses fils spirituels.jpg

    Puis, Frédéric, le fils spiritueux à son papa Michel Daerden.

    7 - 12 Daerden et le fils spiritueux.jpg

    Mais maintenant se sont les présidents de parti qui sont tous des fils de ... On connaissait déjà Charles, le fils à Louis

    7 - 12 Les Michel.jpg

    Et les De Croo Herman et Alekxander...

    7 - 12 De Croo.jpg

    Et voici qu'arrive Bruno le fils à l'autre Louis (Tobback), principal candidat à la présidence du SP-A qu'a décidé de quitter la jolie Caroline Gennez

    7 - 12 Tobback Dogs.jpg

    Et quand on sait que le 31 août, la Milquet cède la présidence du CDH à Benoit Lutgen, le fils de Guy Lutgen (Et non je n'ai pas dis de Joëlle Milquet...)

    7 - 12 Lutgen-Milquet.jpg

    Au fond, il n'y a que Di Rupo qui n'a pas de fils, c'est peut-être pour cela qu'il rempile depuis des lustres...

    7 - 12 Di Rupo.jpg

     
  • On peut comprendre son inquiètude...

    5 - 1 di rupo mons.jpegUN PAYS STABLE

    DES EMPLOIS DURABLES

    On peut vraiment comprendre l'inquiètude du président du PS, dans ce pays instable où n'importe quel loustic pourvu qu'il soit flamand peut renverser un gouvernement et mettre des ministres, une vingtaine de députés et quelques sénateurs au chômage du jour au lendemain. Un pays où l'emploi est devenu aussi instable que dans une multinationale! Elio Di Rupo a raison d'exiger une stabilité d'emploi pour ses camarades. Prenez Michel Daerden, la chute précipitéee du gouvernement Leterme 2 le prive de 18 mois de traitement de ministre avec les répercusion que l'on devine sur sa pension! Et ne parlons même pas du préjudice psychologique, il cède son job à Alain Mathot, un fils de ... de la grande famille socialiste. Alors qu'un autre Daerden, Frédéric, aurait pu lui aussi être tête de liste à Liège.... Tête de liste = élu, certainement élu = (presque) ministre!.

  • Transparence

    3 - 3 daerden transparent.jpgMichel Daerden répond par la transparence à la biographie de plus de 200 pages publiées à compte d'auteur par un réviseur de destin anonyme.

    Baptisé "Le Corbeau" cet auteur a difusé largement son essai à l'occasion de la Foire du Livre de Bruxelles.

  • "Faire un pas de côté"

    "Faire un pas de côté!" C'est la formule à la mode dans le monde politique belge avec "On verra le moment venu!". Dans chaque parti, il y a un élu qui s'accroche à son(ses) mandat(s). On peut se demander pourquoi. Le chercheur Bruce Bueno de Mesquita (Hoover Institute à Stanford) a essayé de comprendre les raisons des prises de décisions des politiques. Selon lui la première préoccupation de nos leaders est une stratégie de survie et, donc, ils bâtissent sans cesse des nouvelles coalitions pour rester au pouvoir.Quitter le poste de pouvoir est donc le scénario catastrophe pour n'importe quel élu et, bien sûr, pour n'importe quel parti. Virer Richard Fournaux ou Papa Daerden, ces machines à voix, provoquerait quasi certainement un resac qui risque d'être fatal à leur parti. Et si la justice devait les innocenter, les réintégrer dans leurs mandats prendraiit du temps. Donc on fait le gros dos et on espère que cela passe. Quitte à polluer le Ruppel...

    Donc, dans tous nos partis, au moins un de nos élus est prié, en théorie, de faire un pas de côté. Nous les avons tous réunis dans un grand meeting (ils pourraient d'ailleurs créer un nouveau parti le FPC - Faire un Pas de Côté). Richard Fournaux étant le seulà avoir "l'honneteté" (sic!) de dire qu'il s'en fiche

    1 - 22 rien a foutre de l'éthique a.jpg1 - 22 rien a foutre de l'éthique b.jpg