Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

de lille

  • Mobilité douce. Bruno De Lille veut combattre les bouchons dans les piétonniers et les trottoirs

    De lille copie.jpg

    "Rendre l'accès à la Grand-Place payant !" explique le secrétaire régional à la mobilité douce "contribuerait à désengorger le ring..."

  • Front commun FDF - N-VA. On aura tout vu! Merci Brigitte...

    FDF & NVA.jpg

    Le "plan stationnement" de Brigitte Grouwels, actuellement en enquête publique, provoque l'ire du Président des amarantes. Ils sont, et leurs électeurs, exclus du plan. Les FDF n'auront pas de zones affectéess à leur stationnement! Cela peut paraître incroyable mais c'est clairement explicité par le plan qui comporte des zones rouges, oranges, vertes et bleues! Mais pas de zones amarantes...

    La N-VA s'en trouve, elle aussi, exclue puisqu'il n'y a AUCUNE zone jaune! "Cela devait arriver!", fulmine Olivier Maingain, "en confiant la mobilité à deux ministres néerlandophones, (Grouwels et De Lille), les francophones sont totalement victimes de la volonté flamande de bloquer Bruxelles!". Et, comme l'affirme, le nouveau (?) président du FDF de "faire la démonstration que Bruxelles est ingérable".

    Des dizaines de milliers de sympathisants FDF vont tourner en rond en cherchant vainement une place qui, pour eux,  n'existe pas. Ils seront rejoints dans cette vaine quête par les quelques néerlandophones qui ne roulent pas à vélo comme tous les vrienden de Bruno De Lille... On craignait le 25 mai 2014, le blocage de Bruxelles cela risque de se produire bien avant!

    Sans compter que la majorité régionale qui affirme que le "tarif du stationnement à Bruxelles sera moins cher que dans les autres villes similaires!" .

    Bel aveu en réalité. Ces tarifs ridiculement bas vont multiplier les problèmes, puisqu'il sera plus avantageux de stationner en rue plutôt que dans les parkings souterrains. On me répliquera que chaque commune "pourra aménager" (les tarifs) du plan régional. Mais à quoi servira ce plan régional si 19 communes en auront une version locale?

    Sacrée Brigitte, elle a toujours le projet pour rire!

     
     
     
  • Bruno De Lille danse à contre temps

    Le Secrétaire Régional Bruno De Lille n'a pas son pareil pour lancer des projets branchouilles, voire branchouillards, adressés à un groupe bien défini. Après le "tourne à droite" pour les cyclistes libéraux, voici le "Dancing pour tous". Chacun connaît le drame des candidats danseurs qui font banquette toute la nuit et dont le carnet de bal reste désespérément vierge. Le nouveau projet du Secrétaire à l'intégration est radical: chacun devra être invité à danser.

    de lille,gay,ecolo,région,sexe

    L'association "Contre-danse" réunie autour de l'archevèque Léonard et relayée par les CDH (Contre Danse Hargneux) et les Filles de Marie-Madeleine, organisent une grande manifestation prévue le 14 février prochain à 21h, concentration dans la rue d'Une Personne.

    Le cabinet du Secrétaire régional nous annonce que le secrétaire régional se propose de lancer les projets "Logement pour tous" et "Boulot pour tous". Tandis que "Sexe pour tous" est programmé pour 2069.

    * Chacun choisit son/sa partenaire. C'est "danse pour tous", non?

     
     
     
  • Le 14 octobre, je ne voterai pas pour ... (8)

    Pour les candidats flamands qui se présentent sur des listes Francophones/néerlandophones style PS/SPa, ECOLO/Groen; MR/Open VLD, CDH/CD&V ou FDF:N-VA...

    Candidats flamands.jpg


    Pascal Smet, Els Ampe, Bruno Delille ou Jean De Hertog (qui ne se présente plus) ne peuvent garantir leur élection sans des voix francophones.

    La raison est simple et mathématique. En se présentant sur des listes bilingues à MAJORITE francophones, les flamands s'assurent des élus qu'ils n'aurairent jamais en se présentant sur des listes néerlandophones. Dans ce cas les Groen, SP-A, Open VLD et CD&V n'obtiendraient JAMAIS ensemble 10% des voix, et, donc, n'auraient pas d'élus pour une ou deux d'entre elles.

    Le 14 octobre prochain, chacun de ces partis obtiendra, grâce aux voix francophones, UN élu. Soit 4 élus pour les partis démocratiques flamands auxquels s'ajouteront 3 élus nationalistes N-VA) et fascistes (VB). Soit 7 élus flamands sur 51, soit plus de 13% de mandataires pour une population qui peine à représenter 10% de la population de la ville.

     

     
  • Bruno De Lille: Pour une Belgian pride encore plus diversifiée

    5 - 10 gay pride.jpg

    Bruno, Elio et Pascal ont été rejoint par Richard dans le groupe des gay's Gilles.

    Le Secrétaire d’État bruxellois  à l'homobilité douce s'offre une carte blanche sur 5 colonnes dans Le Soir pour appeler (et rappeler) les enjeux de la Belgian pride (ex-Gay Pride) qui commencera par une minute de silence dédiée au jeune liégeois cruellement assassiné parce qu'il était homosexuel. Ce crime odieux n'est pas, comme certains l'ont qualifié, le premier crime homophobe de Belgique. Il y a des crimes sexuels contre les homos depuis que l'humanité existe. Comme il y a depuis toujours des crimes contre les femmes, les enfants et, mêmes, les hommes. Les crimes de prédateurs sexuels ont toujours existé et font partie des réalités, et des fantasmes les plus obscurs, de toute société humaine.

    La minute de silence pourrait englober toutes les victimes et ne pas faire de différences entre les uns et les autres. Les droits de l'Homme s’appliquent à tous le monde, partout et tout le temps. Cessons de les saucissonnés. Les droits ne sont pas différents selon les pratiques sexuelles, religieuses ou politiques et ils ne varient pas non plus selon des couleurs de peaux, de cheveux ou d'iris... En période de carnaval, le masque est de rigueur puisqu'il efface les différences. Ce serait chouette qu'il le soit aussi en période de Gay Pride. Et que ce moment festif et de lutte contre les différences ne soit plus un événement où il convient de se montrer sur le char de son parti politique.

    Jeu-concours

    Sachant qu'un de nous deux est hétéro, dit nous lequel est homo?

    5 - 10 gilles masques.jpeg

     
  • Molo-molo dit Bruno l'homm'au vélo

    Contrairement à son ami Pascal Smet, Bruno De Lille secrétaire de la région bruxelloise à la mobilité douce-douce, estime qu'il ne faut pas plusieurs "Journée sans voiture" par an parce que, dit-il, "cela ne fait pas avancer la mobilité douce". Tandis que les "cyclovia" ces espèces de "roller parade" version vélo apporte, évidemment beaucoup à l'usage du vélo dans la circulation et les embouteillages. La journée sans voiture a tout de même l'avantage de favoriser l'embouteillage de vélos...

    9 - 19 Molomolo De Lille.jpg

     
  • Et si le chinois devenait la seconde langue de la Flandre?

    Il y a quelques semaines, Pascal Smet faisait un coming out à l'enseignement néerlandophone et proposait l'anglais devienne la seconde langue de tous les écoliers flamands. L'idée était très bonne, la preuve,elle n'a reçu le soutien de personne, même pas des frères Cameron. C'est vrai que si les flamands se mettent tous à causer anglais, Bart De Wever finira peut-être par vouloir annexer les îles Britanniques à Bredene.

    Plus fort la dernière livraison du site wiekiwie.vla qui révèle les dossiers secrêts de la Flandre, on apprend que c'est le chinois qui deviendra la seconde langue de nos voisins flamands. Pascal Smet justifiant ce projet par son soucis à pouvoir lire le mode d'emploi des baguettes made in Hong-Hong qu'il a reçu lors de son mariage.

    Autre révélation de wiekiwie.vla, les casses-vitesses pour tram et le tram 4x4. On savait que lorsqu'il était ministre bruxellois de la Mobilité, Pascal Smet avait fait repeindre les trams en gris, pour "qu'ils ressemblent à la voiture de monsieur-tout-le-monde" (dixit le ministre). Il avait aussi lancé l'idée du TRAM 4x4, le premier tram 7000 modifié vient de sortir des ateliers Schaerbeekois de la STIB.

    11 - 14 route défoncée.jpg11 - 14 tram 4x4 .jpgIl semblerait que Brigite Grouwels (la nouvelle ministre de la Mobilité Lourde) et Bruno De Lille (le nouveau ministre de la Mobilité Légère) aient renoncé à ces projets. Le Tram 7000 4X4 a été offert à Alain Flausch comme mobil home. "Bonnes vacances sur nos lignes, Alain!"

     
  • La ville de Bruxelles ramasse les bouchons!

    Quand la ville de Bruxelles fait quelque chose de bien, il faut le dire!

    Depuis quelques années déjà le service éco-conseil ramasse les bouchons de liège. L'opération est un réel succès si on en croit une étude du fabriquant de GPS tomtom, Bruxelles serait la ville la plus bouchonnée des métropoles européennes! Si l'on croit cette étude, l'arrivée de Michel Daerden au Ministère des Retraites a donné un sérieux coup de pouce à ce projet de la ville et de la région.

    4 - 22 bruxelles bouchons.jpg

    Comme le précise, l'échevin du Tourisme: "le temps passé dans les bouchons est aussi du temps passé à Bruxelles!". Ce qui est évident c'est que traverser Bruxelles met plus de temps que de traverser Dilbeek ou Berlin.

    Le secrétaire régional des mobilités douces (vélo, pieds, patins à roulettes, patins en feutre, ...), Bruno De Lille se propose de lancer, avant la fin 2012, un appel d'offre pour l'achat de 5 nouveaux tire-bouchons. D'ici là, Mr De Lille propose de prendre son vélo ou de marcher à pied. Il évoque aussi la création de parkings de dissuasion pour les nombreux cyclistes près des futures gares du RER. Le RER, parlons-en, il y a 40 ans, les navetteurs quotidiens de la ligne 161 Namur-Ottignies-Bruxelles en débattaient déjà lors de leurs interminables parties de whist ou de couyon quotidiennes. (J'en ai été le témoin, j'avais 16 ans et je navettais pour venir à mes cours de dessin à Saint-Luc Saint-Gilles).

    Bruxelles-les-Bouchons devrait prendre le relais de Bruxelles-les-Bains dès cet été.

  • Avec De Lille dans les bouchons!

    3 - 24 manif PS pour les bouchons.jpgContrairement au CDH, ('Hamza' Frémault soutient vigoureusement son plan) et même à l'opposition MR qui 'engage par la voix de son chef de groupe, Didier Gosuin, le PS régional n'est pas emballé par la nouvelle mouture du plan "mobilité" de Bruno De Lille!

    Avec raison, les socialistes ne se sont pas battus pendant un siècle et demi pour renoncer aux droits acquis: celui de ne plus devoir prendre les transports en commun, celui de participer eux aussi à l'organisation quotidienne de bouchons et au droit de coudoyer les patrons dans ces bouchons!

    Non à la politique de détricotage par les Verts/Groen!  des droits acquis par les luttes des classes!

     
  • Bruxelles allant vert (ou groen)

    Curieusement, les bruxellois confient toujours leur(s) mobilité(s) à un néerlandophone. Après Jos Chabert, Robert De Lathouwer et Pascal Smet, c'est Brigitte Grouwels et Bruno De Lille qui se chargent de "nous faire bouger".

    3 - 18 plan mobilité Bruno De Lille.jpg

    C'est curieux, parce que les néerlandophones (ceux d'outre Dilbeek ou d'outre Diegem) représentent quand même le plus gros contingent de navetteurs.

    C'est curieux parce que le ring 0, qui est quasi à 100% sur le territoire flamand, est une espèce de gordel-tout-à-la-voiture que les plus 'explosifs' des élus flamands ont pour but d'en doubler la capacité. Et étrangler un peu plus Bruxelles derrière son mur d'autoroutes et de zonings.

    C'est curieux, parce que ces mêmes flamands ont bordé le ring 0 de zones industrielles dont l'objectif est de profiter de l'image de Bruxelles pour faire des emplois et des impôts flamands.

    Il n'est quand même difficile de penser qu'un néerlandophone de Flandre venu s'installer à Bruxelles et devenu ministre flamand dans la sur représentation flamande du gouvernement bruxellois, ne reste pas tout d'abord un flamand qui projecte son avenir politique autant en Flandre qu'en Région Bruxelloise. N'est-ce pas Pascal Smet ...

    (*)

    Confier notre mobilité à nos amis flamands, c'est comme s'autoétrangler. Le plan proposé par le Groen Bruno De Lille est certainement un plan très intéressant et sûrement un plan très volontaire. Ce qui est surtout surprenant, c'est la façon dont ce plan est proposé, on devrait dire balancé dans les médias. Comme si en devenant ministre un militant écologiste oubliait le premier devoir de tous les militants verts: la participation. Bruno De Lille a, quasi, saboté son propre plan en ne l'appuyant pas sur les bruxellois qui eux sont convaincus de l'urgence d'un plan drastique. Et ce ne serait-ce qu'au point de vue santé. Il y a 5 ans nous poussions un cri urgent quant à l'explosion des maladies des voies respiratoires chez les enfants.

    Pourquoi le secrétaire d'état à la mobilité bazarde-t-il son plan? Comme s'il était intéressé par provoquer une polémique entre les 'pour' et les 'contre' que de réussir à l'appliquer.

    Au fond, avec une bonne concertation, Bruno De Lille aurait pu proposer de faire rouler les voitures sur les trottoirs pour réserver les rues aux piétons. Et cela aurait (pu) marcher!

    (*) Comme pour abonder et corroborer mes réflexions, aujourd'hui à 15h, le site levif.be vient de faire état d'un projet qui se trouve dans le Standaert de ce 18 mars 2010: la volonté de certains responsables néerlandophones de creuser un tunnel EN-DESSOUS de la Région Bruxelloise pour désengorger le ring...  Je parlais de mur d'autoroutes et de zonings, c'était un doux rêve. Voilà un tunnel sous la ville! A quand un globe de verre par au-dessus?

     

  • Bruno De Lille met les feux rouges au GROEN !

    Pour favoriser la mobilité dans la Région bruxelloise, le Secrétaire d'Etat à la Mobilité douce (comme les patates douces!) supprime les feux rouges. Tous les feux au groen, ça va augmenter la fluidité du trafic!

    12 - 15 De lille feux vert.jpg

  • Bruno DeLille plus fort que Pascal Smet

    Le nouveau secrétaire Bruxellois à la mobilité douce frappe vite et fort. Alors que son prédécesseur, Pascal Smet (connu pour ses Outcoming) a construit 3.743m73 de pistes cyclables en 5 ans, Bruno DeLille veut créer une alternative aux vélos!!

    Nous qui pensions naïvement que le vélo était une alternative à l'auto, non non le nouveau secrétaire Bruxellois à la mobilité douce, veut créer des "espaces pour les piétons". Là aussi, on pensait que cela existait et que cela s'appelait des "trottoirs" ("voetpad" in vlaams)! Et bien non, on vient des les inventer. Ainsi les cyclistes qui en ont marrent de subir les embouteillages monstres sur les pistes cyclables de la petite ceinture, pourront à l'avenir louer des chaussures de marche pour terminer leur trajet en marchant.

    Jean-sébastien Decaux, qui n'est pas né sans bourse, a vite compris l'enjeu et propose à la Région Bruxellois, 250 stations de locations de chaussures de marche réparties sur tout le territoire régional. Et tout cela gratuitement! Cela va de soi, il demande une petite compensation installer, à chaque station, pour protéger les candidats marcheurs du vent pendant qu'ils chaussent leurs godasses, des petits panneaux publicitaires de 15m² totalement discret.

    Les 250 stations s'appelleront "VOOTO" (de voet, piedo c'était moche!) et le prix de la location sera calculé au nombre de pas parcourus, les 15 premiers pas seront gratuits. Les uni-jambistes bénéficieront de25% de réduction (*).

    9 - 24 de lille vooto.jpg

    (*) et les cul-de-jattes, de 49%

     
  • La première journée "SANS PASCAL SMET", est un réel succès!

    Après les journées sans voiture qui sont, évidemment, des succès populaires quand on les place le dimanche et jamais le lundi! La Région a innové cette année en lançant, toujours un dimanche, une journée sans Pascal Smet. Ce sera aussi un réel succès...

    9 - 20 delille sans voiture.jpg