Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

emploi

  • Coup de bambou

    close coup de bambou.jpg

    Ah! oui! Ça cela va donner un solide coup de mou aux sondages! Et penser à lancer la filière de production du bambou entre Ath et Estaimpuis, ce serait pas un bon plan emplois jeunes. Ça ne doit pas être plus compliqué que le cannabis...

  • Après les garçons café et les madames pipi, la 4G. Et même la 5G*...

    Le Camarade Innovant devenu chef de groupe au Parlement régional ne jurait que par le tourisme pour créer de l'emploi. Il vient de passer à l'électronique... Il fait de l'é-pate et invente les "Philippe Jobs" et le "Mclose" bruxellois.

    e-close.jpg

    En résumé (de l'interview du Soir de ce samedi 25/1/2014), la Région va innover et promettre des jobs pour les infradiplômés qui comme nous le constatons tous sont les rois de l'e-pad, de la playstation et du smartphone. Voilà des jobs tout trouver dans un secteur de pointe qui ne produit que de la richesse. Avec un p'tito de formation, tous les chipoteurs et les bidouilleurs deviendront des créateurs...

    * 5G = cinq G = singer? (en langage sms)

  • Il pleut ! Ça peut rapporter gros...

    Close Mees Drache.jpg

    Et former des chômeurs à la vente de parapluies et de cirés, c'est, edncore, une filière non délocalisable! Et quand on pense que le même, il y a quelques mois, voulait mettre une verrière sur la rue Neuve!

  • Premier jour de retraite pour Freddy Thielemans

    (avec un petit job de pensionné pour mettre du beurre sous son steak et du bon pinard dans son verre)

    thielemans,persoquet,ps,neo,tourisme,fric,pognon,pauvreté,emploi

    Visite du plateau du Heysel, avec son plus vieux pensionné socialiste. Mais c'est vrai au fond, c'est où NéO?

  • Foutu Noël

    Close foutu noel.jpg

    C'est vrai quoi! A vouloir prouver que les pauvres se débrouillent parfaitement avec moins que le salaire minimum, on finit par mettre en déséquilibre le bel équilibre social construit par nos édiles.

    En effet, pourquoi donner un minimex mensuel de 817 €, quand on peut parfaitement vivre avec 180 € par mois! C'est d'ailleurs un scandale qu'on ait mis des années pour s'en rendre compte. Heureusement qu'il y a ces bons gestionnaires du MR et de l'Open-VLD pour casser les tabous! Et ne rêvez pas bonnes gens, même si vous votez à gauche le 25 mai prochain, on nous refera un gouvernement du centre-droit, même avec un Premier ministre socialiste ambitieux et parfait alibi des politiques destructrices de la solidarité. 

    Il n'y a pas besoin de Bart De Wever, de la N-Va, ni de scinder le pays pour détricoter la sécurité sociale, les partis dit "traditionnels" s'en chargent très bien. L'énergie toute molle qu'ils déploient contre le dumping social, après avoir démolit le droit au chômage, tout en laissant les banques continuer leurs petits jeux.... Foutu Noêl!  

  • Nouvelles formations à l'emploi

    Close mandat étude.jpg

    Rien que des bonnes idées pour la formation des jeunes! Après le "sport-étude", l'"entrepreneur-étude" pour inciter les jeunes à créer leur entreprise. La formation "chômeur-étude" formera les futurs 20% de jeunes qui feront carrière au chômage et de vivre cette expérience de vie de façon positive..

    Enfin, les enfants des mandataires élus auront accès à la formation "mandats-étude" qui leur permettra de reprendre les mandats de papa ou maman sans passer par le suffrage universel...

  • Il y a un vrai mieux vivre !

    close echevin de l'emploi copie.jpg

    Il y a un vrai mieux, et il faut le dire! Nos ministres et nos élus, de tous bords d'ailleurs, n'arrêtent de nous dire. A moins de 6 mois des élections, ils ne vous diront pas le contraire...

    Comme nous avions promis à notre chroniqueur éthique de gauche rouge, Lambert Poujade, nous faisons du positif pour les fêtes. Et comme le disait Freddy, "ce verre est vide mais moi, je le vois rempli!".

    C'est ça l'optimisme et cette période de fêtes et de promesses n'aura pas échappé à nos hommes et femmes politiques...

  • La France ... heu ... Hollande éternelle source d'inspiration...

    Di Rupo Laurette Eldorado.jpg

    Les vieilles méthodes restent les meilleures. Offrir le "Paradis" dans une autre vie, le "Grand Soir" en fin de siècle... On est plus modeste, on ne propose qu'une pension décente ou un boulot dans 14-15 ans... Juste le temps de vous faire saliver, patienter, espérer et voter moins pire ou plus nul !

  • Elargissement de l'éuthanasie aux mineurs, la majorité aux soins palliatifs

    Marcourt euthanasie.jpg

    Une fois de plus, Jean-Claude Marcourt n'obtient rien, nada, niets, rén!

  • La Mission Locale pour l'Emploi était-t-elle un salon d'esthétique ?

    La détective Lemesre aurait découvert "un appareil électrique pour se nettoyer la peau" (pas l'appeau!) dans les achats de la Mission Locale pour l'Emploi et "beaucoup de commandes de papiers". Et l'échevine libérale râle en se questionnant sur leur utilité dans  ce service destiné aux "chercheurs d'emplois" subsidié par la ville et présidé, jusqu'en fin novembre 2012, par le CDH Hamza Fassi Fihri. Ce dernier se montre rassurant et décontracté.

    Fassa Rihri.jpg

    La Mission est efficace, en effet, sur les 3 échevins CDH éjectés de la majorité, seul Christian Ceux n'a pas encore trouvé un troisième boulot...

  • L'austérité, une belle Luc Coenerie !

    Coene Lux.jpg

    Le tout semble dépendre d'une affaire de "trajectoire". Les libéraux wallons (MR) et flamands (VLD), les partis religieux cathos (CD&V) et humanistes (CD&H) et une grosse moitié des socialos, soutenu par le "gouverneur de la Bande National des Bidouilleurs, Luc Coene", veulent maintenir la dite "trajectoire" qui est un peu celle de l'autocar de Sierre: droit dans le mur, pied au plancher.

    Les syndicalistes (rouges et verts), les colombophiles, les cyclistes, les vertgétariens, les compagnies carnavalesques, les associations de tiers-mondistes, les partisans de l'annulation de la dette, les conducteurs de bulls et de pelleteuses, les caissières de grandes, moyennes et minuscules surfaces, les indignés du quotidien, les penseurs silencieux, les femmes pas encore égalitaires en droits et en revenus, les enfants et les générations futures, les malades de la croissance aux poumons particulés ou amiantés et leurs amis obèses de malbouffer, les chevaux, les chats, les oiseaux, les rhinocéros survivants, la fanfare des pachydermes, les agrobionomes, les poètes à 6, 8, 10 et 12 pieds, les travailleurs sans travail, les chômeurs en devenir et beaucoup, beaucoup et même plus, demandent, poliment, un fléchissement de "trajectoire". Avant d'exiger un changement profond de valeurs!

  • Florilège de mâles déclarations de mâles déconfis

    Le licenciement 'inattendu' de 1.400 ouvriers et employés de Caterpillar Gosselies a provoqué une série de réactions d'un plus haut comique. Si cette situation n'était pas catastrophique pour les 1.400 familles qui en seront les victimes, on aurait presque envie d'applaudir nos "Beppe Grillés" régionaux.

    ET chaque parti à le sien! Rudi Demotte: "Une giffle" et il ajoute (sans rire) la "responsabilité du gouvernement wallon par rapport à la reconversion pourrait être encouragée". On comprend que cette Xème tornioles tourne la tête du mini-président, mais de là a demander qu'on l'encourage...

    Jean-Marc Nollet Vice-président a pris "coup de massue" et déclare "vivre très mal cette nouvelle. Et avoir dans la tête une pelleteuse jaune et noire, comme tous les carolos!". La bonne nouvelle des 500 premiers kilowatts heure gratos va certainement soulager les virés  broyés par les bulls!

    Paul Magnette: "Ce désastre démontre une fois de plus la nécessité de penser la politique industrielle au niveau européen". Vivement que le PS ait des élus au Parlement Européen et un Premier ministre qui siègerait avec les 27 chefs d'états de l'Union...

    Le CDH (Lutgen, Milquet, Wathelet, Mampaka et consorts) appelle "à l'union des forces vives au-delà des clivages politiques". Cela sonne comme un "Gérard (Deprez) revient et on efface tout!"

    Et la plus dingue de toutes les déclarations est de Charles Michel qui dit, avec effroi: "Le MR est au côté des travailleurs!". Alors là, ça vous coupe le sifflet... Le MR au côté des travailleurs et, sans doute, demain au chevet des chômeurs...

    Michel cat.jpg

  • Carrefour, la Ministre de l'Emploi fait tout ...

    ... pour sauver l'essentiel,

    2 - 28 Milquet caissière carrefour.jpgson mandat de caissière au Carrefour de Tomberg.

    J'ai l'impression que nos hommes et femmes politiques ne perçoivent pas la rupture de confiance que constitue la décision des patrons français de Carrefour. Une fois de plus la classe politique belge reste à quai, découvre le plan par la presse, avec le personnel de Carrefour et les simples citoyens. Aucune anticipation dans une situation que l'on sait pourrie depuis des années et, bien sûr, rien à proposer autres que les cris d'effroi et les lamentations.

    Comme disait Georges Dallemagne ce grand visionnaire: "Je pars au Cambodge m'occuper des vrais problèmes!" L'ennui c'est qu'il en est revenu, à croire qu'il y a aussi de vrais problèmes ici, mais personne ne s'en occupe, ni semble les voir...

  • Si son ramage est aussi brillant que son plumage...

    ... La RTBF risque de perdre son administrateur le plus brillant!

    La défaite/victoire (biffer la mention inutile) du PS aura des effets collatéraux, en effet, au Conseil d'Administration de la RTBF, le PS avait 7 administrateurs. Une majorité absolue, puisque les administrateurs sont 13 au total, les MR en avait 4 et les CDH 2. Parmi les 7 administrateuts PS, le dernier arrivé (et le meilleur de tous): PerSoquet.

    La nouvelle composition du Parlement de la Communauté Française recomposera le Conseil d'Administration de la RTBF: 5 PS (-2); 4 MR (-), 2 CDH (-) et 2 ECOLO (+2). L'Olivier aura donc une majorité de 9 Administrateurs contree 4 MR. Mais PerSoquet risque de voler par la fenêtre, c'est normal pour un PerSoquet me direz-vous! Tout à fait d'accord. Le problème sera, une fois de plus, de recaser notre PerSoquet quelque part. Il y avait bien le poste de maître nageur à la piscine en plein air de Pascal Smet. Mais elle aussi semble bien hypothéquée...

     

    6 - 18 Persoquet à Iris.jpg