Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fdf

  • Front commun FDF - N-VA. On aura tout vu! Merci Brigitte...

    FDF & NVA.jpg

    Le "plan stationnement" de Brigitte Grouwels, actuellement en enquête publique, provoque l'ire du Président des amarantes. Ils sont, et leurs électeurs, exclus du plan. Les FDF n'auront pas de zones affectéess à leur stationnement! Cela peut paraître incroyable mais c'est clairement explicité par le plan qui comporte des zones rouges, oranges, vertes et bleues! Mais pas de zones amarantes...

    La N-VA s'en trouve, elle aussi, exclue puisqu'il n'y a AUCUNE zone jaune! "Cela devait arriver!", fulmine Olivier Maingain, "en confiant la mobilité à deux ministres néerlandophones, (Grouwels et De Lille), les francophones sont totalement victimes de la volonté flamande de bloquer Bruxelles!". Et, comme l'affirme, le nouveau (?) président du FDF de "faire la démonstration que Bruxelles est ingérable".

    Des dizaines de milliers de sympathisants FDF vont tourner en rond en cherchant vainement une place qui, pour eux,  n'existe pas. Ils seront rejoints dans cette vaine quête par les quelques néerlandophones qui ne roulent pas à vélo comme tous les vrienden de Bruno De Lille... On craignait le 25 mai 2014, le blocage de Bruxelles cela risque de se produire bien avant!

    Sans compter que la majorité régionale qui affirme que le "tarif du stationnement à Bruxelles sera moins cher que dans les autres villes similaires!" .

    Bel aveu en réalité. Ces tarifs ridiculement bas vont multiplier les problèmes, puisqu'il sera plus avantageux de stationner en rue plutôt que dans les parkings souterrains. On me répliquera que chaque commune "pourra aménager" (les tarifs) du plan régional. Mais à quoi servira ce plan régional si 19 communes en auront une version locale?

    Sacrée Brigitte, elle a toujours le projet pour rire!

     
     
     
  • Pour ne pas déstabiliser les vieux jours d'Antoinette, Maingain réélu président du FDF

    Maingain réélu.jpg

    Oui mais au FDF ils ont pu voter. C'est vrai que les bureaux de vote étaient au bout des pistes, à l'heure des offices, juste avant l'apéro...

     
     
     
  • Didier Gosuin (FDF) plaide pour un Président régional sans compétence!

    Close moi moi.jpg

    Le chef de groupe FDF au Parlement Bruxellois plaide, très poliment*, pour une recomposition de la Région bruxelloise et notamment pour un Président sans compétence mais garant de la bonne conduite du (nouveau) projet.

    * Poliment, parce que le futur candidat FDF à la présidence de la Région s'abstient de tirer sur l'ambulance Saint-Gilloise: cela fait un mandat et demi que le Camarade Charles gère une équipe d'ectoplasmes qui a poussé le compromis à la belge au summum de l'insipide. Mais, ce n'est pas leur faute, la structure même de la Région est ingérable et, en tout cas, incapable d'impulser une politique créative. On peut, bien sûr, se réjouir d'un projet de piste cyclable sur la petite ceinture mais les bruxellois sont demandeurs d'emplois, de logements, d'écoles, de crèches et (aussi) de mobilité mais pas seulement à vélo...

     
     
     
     
  • Dépayfatisation de Watermael-Boitsfort

    Olivier Deleuze, le beau-fils, qu'Andrée Payfa n'avait jamais rêver d'avoir a (fini) par virer sa fille Martine. Personne n'avait prévu cela dans la commune la plus bourge de la Région bruxelloise (revenu moyen le plus élevé). C'est amusant de voir que le premier mayorat écolo est à WB. Curieux, la gauche intello s'implante dans des communes cossues et ... intellos.

    Après dégustation de la tarte à la crème que les militants payfistes annoncent lui réserver, ce qui risque de prendre du temps parce que sa moustache, Olivier Deleuze annonce que sa première action sera de changer le bulletin communal. Fini les ronds de jambes devant la statue du président Maingain, le petit père du peuple francophone. Au XXIème, siècle, comme à Moscou en 1917, la communication devra asseoir le pouvoir. En pratique, cela ne changera pas fondamentalement pour la bonne portugaise (ou grecque?) qui épluche les patates dans le Bulletin communal.

    Deleuze WB.jpg

    "Martine, vous êtes le maillon faible!"

    Maintenant, sans être totalement parano, on peut comprendre que les payfistes s'interrogent sur le déboulonnement de la Martine. Pourquoi est-ce justement à WB qu'écolo "prend" le mayorat. Il y avait 18 autres communes pour le faire! Oui mais 15 des autres communes sont PS, MR ou CDH. Il en restait, donc, que 4 pour "offrir" un mayorat aux verts. Et, reconnaissons, que c'était très difficile, même impossible, à Sint-Lambertus-Woluwe (juste pour Maingain!) et à Auderghem. A Schaerbeek, le duel Clairfayt-Onkelinx n'accordait qu'une place d'allié à écolo, qu'Isabelle Durant s'est employée à bétonner toute la campagne. A la fois pour rassurer Clairfayt et ouvrir la voie à Deleuze. Joli.

     

     

     
     
     
     
     
     
     
     
  • Payfa-çi, payfa-ça...

    Deleuze.jpg

    Fronde anti Deleuze à Waterzooie-Boitsfort. Les habitants réclament le retour de Martine Payfa. On les comprend, pour la plus part il n'ont jamais connu autre chose de "la vie selon Payfa"...

     
  • Le 14 octobre, je ne voterai pas pour ... (7)

    Le FDF de Fabian Maingain

    FDF.jpg

    Voter Fracophoningant? Non merci!

    Et en plus voter pour le Pioupiou au Papou francophile. Non, c'est absurde, abscon et con tout simplement. Votez FDFeke, c'est voter N-VA. C'est attiser les extrêmes... (Et ce même si le FDF est un parti démocratique). Reste à voir si le père Maingain n'est pas un coréen du nord de Woluwé...

     
  • Olivier Maingain absent à la fête de la Fédération Wallonie-Bruxelles...

    ... ce qui a totalement décontenancé Freddy Thielemans et Rudy Demotte. Le bourgmestre de Bruxelles attribuant la présidence du Parlement Wallon à son coreligionaire socialiste J-F Luperto qui préside le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, ex-Communauté Française, tandis que le président des l'exécutifs Wallon et et de la Fédération (devenue dans le bouche de Demotte, de Wallonie-Flandre...

    On comprend mieux les 5 minutes de courage politique d'Olivier Maingain et son absence aux cérémonies festives.

    9 - 27 Maingain absent à lafête de fa fédé W-Bxl.jpg

     
  • Olivier Maingain est-il Monsieur Choc?

    Tous les amateurs de BD, et même les autres, connaissent l'effroyable Mr CHOC. Ce génie du mal qui dissimule ses traits sous un heaume. Nous avons trouvé cette vignette dans l'album "Dans les griffes de la main blanche" épisode où Mr Choc projette de décapiter, la mafia, les "tongs" thaïlandais et le M.R. russe. Cette BD de Will et Desberg est datée de 1986. et laisse peu de doute sur les origines du MR.

    9 - 19 Mr CHOC.jpg

     
  • Maingain Président à Mobilité Réduite

    6 - 21 Maingain fou.jpg

    Bart De Wever qui n'avait pas accepté le diagnostic (enfant-roi) du pédopsychiatre Hayez, fait lui aussi des diagnotics pour Olivier Maingain qui devrait, selon lui, prendre des pilules nationalistes. A défaut de soigner le président du FDF, il a réussi à foutre le bordel chez les MR...

     
  • Olivier Maingain n'est pas Courtois

    Olivier Maingain bloque la conférence de presse qui devait annoncer Alain Courtois comme tête de liste MR à la Ville de Bruxelles pour les prochaines élections communales.

     

    1 - 14 Maingain n'est pas courtois.jpg

     

     
  • Voter Maingain, quel gain?

    Faut-il à Bruxelles voter MR? Non puisque le MR n'existe quasi plus à Bruxelles, s'il fait encore figure de premier parti, c'est surtout grâce aux voix du FDF, d'une part, et à celles des colons francophones dans la bande Wezembeek/Crainhem, d'autre part. Au moment où le refinancement de Bruxelles est devenu une urgence, on peut, toujours, s'étonner que les plus nantis des "bruxellois" sont partis payer leurs impôts dans des communes de périphérie (flamande ou wallonne d'ailleurs, peu importe) tout en imposant aux bruxellois l'entretien d'infrastructures lourdes (voiries, parkings, métro, RER, ...) et les pollutions qui font avec, pour qu'ils puissent venir travailler dans la Région Capitale.

    Voter MR, c'est voter Maingain. Maingain, c'est celui qui accroche sur la maison communale de Woluwé-Saint-Lambert une banderole de soutien aux bourgmestres non-nommés de la périphérie. C'est, un droit démocratique d'être nommé quand on a été élu démocratiquement. Mais les habitants de Sint-Lambertus-Woluwé doivent-ils être pris en otages par les opinions de leur bourgmestre (qui n'a pas obtenu 100% des voix en 2006...). La Maison Communale est la Maison Commune et pas la Maison Maingain. Vivement Woluwé-Sans-Maingain!

    En fin de compte, la schizophrénie du MR-FDF est la meilleure porte-parole de la NV-A de Bart De Wever...

    5 - 31 Maingain De Wever.jpg

  • Tous au Front !

    BHV revient et les FDF remontent au front! Chacun selon sa stratégie: Olivier Maingain en dérapage controlé sur les tendances nazillonnes de certains NVA, Bernard Clairfayt, dans son domaine de prédilection, invente une nouvelle taxe compensée (*) qu'il appelle taxe carbone en pleine synchronisation avec son modèle Nicolas Sarkozy qui lui bannit à tout jamais le mot 'carbone' du vocabulaire fiscal. Mais c'est Didier Gosuin qui tape le plus fort, le député bourgmestre d'Auderghem s'est enchainé au chantier qui paralyse le boulevard du Souverain... Comme dirait Charles à son père Louis: "Père pardonnez leur, ils ne savent plus ce qu'ils font!"

    4 - 2 maingain and co.jpg(*) super idée les taxes compensées, voilà une taxe qui ne coûte rien et qui donc, par essence si on peut dire pour une taxe carbone, ne rapporte rien non plus... Comme ça tous le monde est content, les verts parce qu'ils ont une taxe carbone, les oranges parce qu'ils ne seront pas taxé sur leur planète humaniste, les rouges parce que le peuple aura des compensations, les bleus parce qu'eux ils ne la payeront pas. Seule mécontente la Terre qui doit penser qu'on se fout vraiment de sa gueule!

  • Comprendre la politique francophone: les 20 tendances

    Non la politique en Belgique francophone n'est pas difficile à comprendre. Les 4 grands partis se composent de différentes tendances, puisqu'ils sont "généralistes" (ce qui veut dire "on ratisse le plus large possible") et ont donc pour la plupart un spectre de droite à gauche, ce qui veut dire qu'en fait, ils sont tous au centre, un peu plus à droite, un peu plus à gauche, un peu plus au centre ou un peu plus de nulle part, ... mais bon!

    Je ne vous fait pas l'injure de vous expliquer la tendance du PP de Mischael Modrikanen qui est le parti des Petits Porteurs de chez Fortis ou d'ailleurs...

    Donc, le parti dont c'est le plus facile de définir la tendance, c'est le CDH.

    2 - 18 le cdh.jpg

    Il est de tendance MILQUET. Toutes les autres tendances ont dérivés au CDF (Chrétien Démocrate Francophone ex-Cépic, droite de l'ex PSC), au MCC (Deprez), au tribunal (Richard Fournaux), en exil à Habay-la-Neuve (Ch-F. Nothomb), dans une institution internationale (Maystad), en attente d'une présidence (B. Lutgen), dans un conte symbolique des ministères (Orange Milquet et les 7 nains) ou sont perdus (Les petits Poucets).... Bref, tous ceux qui n'ont pas LA Milquet attitude

     

    Plus compliqué quoique simple à comprendre, le MR.

    Au MR, il y a déjà une floppée de partis qui composent le Mouvement Réformateur. Et chacun de ces partis à ses propres tendances, il y a les FDF sociaux, les FDF cathos, les FDF laïcs, les FDF flamands, les FDF agricoles (opposés à ceux des villes, enfin bruxellois), ... Il y a les MCC tendances Deprez qui ont eux-même une tendance Gérard, il y aussi "Fournaux" qui est parti à lui tout seul.

    Bref! Chez les MR, ils se retrouvent tous autour de deux hommes et demi: les Didier REYNDERS et les Louis MICHEL + petit Charles. Celui qui a le pouvoir et ceux qui voudraient lui chiper. Au milieu de ceux-là, il y a Willy Borsus.

    De celui-là personne ne veut la place!

    2 - 18 le mr.jpg

    Troisième parti ECOLO, là non plus, ce n'est plus difficile à comprendre depuis que son co-président a fait son coming-out, on a compris pourquoi plus ou moins la moitié des écologistes ont toujours l'air heureux tandis que l'autre moitié semble tirer la gueule: J'ai, personnellement, bien connu écolo du temps des 'Fundis' et des 'Réalos', aujourd'hui, voici venu le temps des 'Bienheureux' et des 'Malheureux'.

    2 - 18 ecolo.jpg

     

    Sur le dessin, il ne faut pas chercher qui sont les 2 bienheureux qui entourent Jean-Missel, pour respecter l'anonymat (les convictions sont affaires privées) nous avons caricatruré des anonymes. Du côté des Malheureux, pas de problèmes, Josy Dubié, José Daras et Bernard Wesphael font la gueule sur tous les plateaux de TV.

    Enfin, reste le PS. Le plus grand parti francophone est aussi celui qui ratisse le plus large, n'hésitant pas à proner le bio-durable, à faucher ou à asperger de l'herbicide à tout va. Il y aura toujours bien une tendance pour expliquer le choix.

    Nous avons identifié 15 tendances au PS. Habituellement elles s'identifient ente le 'P' et le 'S'. En fait, PS devrait s'écrire P*S. En lieu et place de l'astérisque vous mettez le nom de votre "tendances". Nous en avons donc identifié 15: écologisme, affairisme, marxisme, socialisme, zwanzisme, tourisme, népotisme, féminisme, opportunisme, lépidoptérisme, cynisme (ou donfoutisme), négativisme, alcoolisme, onkelinsme et logement. Il suffit de remplacer l'astérisque entre le P (de Parti) et le S (de Social). exemple le Parti de l'écologisme Social est représenté par Paul Magnette.

    2 - 18 le ps.jpg

    A vous d'attribuer chaque tendance à son meilleur représentant parmi: Philippe Close, Frédéric Daerden, Michel Daerden, Elio Di Rupo, Didier Donfut, Emir Half&Half, Karine Lalieux, Paul Magnette, Yvan Mayeur, Philippe Moureaux, Laurette Onkelinx, Mohamed Ouriaghli, Persoquet, Freddy Thielemans et Jean-Claude Van Cauwenberg.

    Bon amusement!

  • Au centre tous!

    Sur le Titanic de la politique francowallonophone, le mot d'ordre semble être "Tous au centre". Après le CDH (Centre Démocrate Humaniste) de Joëlle Milquet et le PS (Parti du Sentre) qui vient en quelques mois de virer toute son aile gauche carolorégienne, à laquelle il faut ajouter Lizin, Donfut et quin s'attaque maintenant à la gauche populiste liégeoise des Daerden papa & fils, chez écolo, c'est l'ère des Verts-FEF, voici le MR (et Reynders!) qui vire au centre, qu'est-ce qu'on doit être content chez les Michel, Deprez et chez les Fédéralistes-Démocrates-Francophones,... Si ce recentrage n'est peut-être qu'une manoeuvre pour isoler Richard Fournaux sur la droite, elle fait en tout cas les beaux jours de Mischael Modrikanen et son Parti Populaire qui s'affirme de droite...

    1 - 27 au centre tous!.jpg