Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

flamand

  • Mais qui sont nos ministres* régionaux: le Bleu.

    VLD.jpg

    Et oui il y a un libéral au Gouvernement Bruxellois, mais il est flamand et Open-VLD, Guy Vanhengel (élu de Vervoort-City 'Evere) est le grand trésorier du gouvernement.

  • La Bourse mise en bière! Le n'importe quoi va-t-il encore frapper?

    close freddy bourse.jpg

    Encore une idée qui les fait mousser!

    "Le secteur touristique, c'est 45.000 emplois non-délocalisables", prouproute l'échevin du Tourisme (qui est devenu "Premier" échevin pour Le Soir) et il ajoute " c'est plus que dans la construction!".

    Deux petites remarques vite faites, la Ville et son parc de logements vieillissants aurait pourtant besoin d'une sérieuse rénovation, et elle a aussi besoin d'écoles, de crèches... Donc de plombiers, maçons, électriciens, chauffagistes, d'architectes, etc... Mais elle doit se contenter des jobs (saisonniers) du tourisme: agitateurs d'éventails à Bruxelles-les-Bains, tireurs de Ballons à la Ballons panade, femmes de chambres dans les hôtels*, garçons cafés ou filles de salles dans les bistrots et restaurants...

    Tiens, en v'là qui vont être ravi du nouveau projet: installer un "Temple de la Bière" dans la Bourse. Une idée aussi limpide qu'un brassin de "cara pils" qui a fermenté dans les cuves cervicales de l'échevin du Tourisme, du Ministre-président régional, Rudi Vervoort, et de son inévitable acolyte éverois Guy Van Hengel (ministre régional des gros-sous-qu'on-n'a-pas), sous le contrôle du président de la Fédération des Brasseurs Sven Gatz (ex-député VLD, comme Guy Van Hengel).

    Ce projet, on se doute qu'ils ne l'ont pas imaginé tout seul, est une resucée des "Heineken Expérience" d'Amsterdam et de la "Guinness Storehouse" de Dublin qui attirent respectivement 500.000 et 1 millions de visiteurs. Nos piliers de comptoir de la buvette du Parlement régional restent modestes, 400.000 visiteurs suffiront à leur(s) bonheur(s) et au partenariat "public/privé", Ville et Région d'un côté, Fédération des Brasseurs de l'autre auquel s'ajouterait (on envie de dire évidemment), l'inévitable Brussels-Expo, promoteur et tirelire de tous les projets qui transforment petit à petit Bruxelles en parc d'attractions.

     Ce projet de "Temple" de la mise en bière devrait ouvrir en grandes pompes (funèbres) en 2018.

    Le délirium de nos édiles socialistes et libéraux flamands ne couterait que 23 millions d'euros. Chiffres certainement revus à la hausse d'ici 2018, année où il est censé ouvrir.

    Chacun aura pu constater que les "modèles" hollandais et irlandais sont des initiatives privées de grands brasseurs. Le projet bruxellois est un projet public (réalisé avec les sousous de la collectivité) qui rapportera principalement à un privé (la fédération des Brasseurs) et accessoirement aux "requins" qui peuplent les trop nombreux aquariums de Brussels Expo.

    Ajoutons que le "Temple" n'aura certainement pas que des effets positifs sur les brasseries et restaurants du centre-ville. Ceux qui auront été siffler quelques bières au "Temple" n'iront certainement pas les boire une seconde fois au Cirio ou au Roi d'Espagne! Il serait temps que nos grands penseurs politiques apprennent que si un quidam à 20€ à dépenser, il n'en dépensera pas 30, et que la multiplication des lieux de consommation ne fera qu'appauvrir chacun...et tous.

     

    * Il serait aussi temps que le pouvoir politique et ses structures se coordonnent avec les fédérations professionnelles et n'annoncent plus des chiffres totalement discordant sur l'évolution du tourisme et des nuitées

    ** 2018 sera l'année de toutes les inaugurations: le "Temple de la bière" mais aussi "Néo", le "Musée d'arts contemporains", "le stade parking 5", la maison du peuple Horta reconstruite (chiche!), le PS de la ville dans l'opposition, ...

  • La NV-A se francise, au point de devenir franchouillarde?

    flamand,flandre,nv-a,sport

    Quand un élu NV-A fait un réel effort pour s'intégrer à la culture française, on lui en fait le reproche!

    Quand l'échevin Frank Dedobbeleer de Dilbeek (un féru de Bigeard, le 'comique' et le général) s'essaie à l'humour franchouillard et se déculotte pour remettre le trophée communal à un club de pétanque locale. Tout le monde, et les francophones en premier, trouve cela indécent alors que Mr Dedobbeleer a simplement voulu flatter une équipe locale francophone en se livrant à une interprétation libre (ou une mauvaise traduction?) du règlement du jeu de boules: "Les battus embrassent "Fanny"...

    Rien n’interdit aux "vainqueurs d'embrasser Frank!"

  • Alain Courtois est-il multifonctionnel?

    courtois multifonction.jpg

    C'est "baudruche" qui représentait les pro-stades, hier sur la Première, invité de Bertrand Heine le premier échevin de la ville de Bruxelles n'a jamais répondu qu'une seule phrase: "un stade multifonctions". Ce n'était même pas un argument, c'était une non réponse.

    En réalité, Alain Courtois, en charge des Sports, a été envoyé au front pour défendre l'indéfendable: dépenser 240 millions (au minimum) pour un stade de foot inutile 350 jours par an (et on est gentil, dans les 15 hours utiles on compte 10 matchs de foot, 1 Mémorial Vandamme, 2 concerts et deux soirées privées style le congrès du PS et la venue du pape...).

    Courtois avait d'autant moins d'arguments que comme il l'avoue lui-même, ça fait 25 ans qu'il veut un nouveau stade et qu'il n'a jamais trouvé la moindre piste de solution. Et vlan, v'là Vervoort qui a une zine, saoulé par l'air du large, il décide de construire un nouveau stade sur le parking C à Grimbergen. C'est comme vouloir mettre sa piscine dans le jardin du voisin. Et qu'en plus ce dernier est flamand!

    Avant de poser la première touffe de gazon, il y 5,5 millions de flamands qui ont un truc à négocier avec la Région et la Ville de Bruxelles à commencer par le premier d'entre eux, Kris Peeters. Thielemans et Close vont-ils saborder leur projet NEO pour permettre au projet flamand (U-place à Machelen) d'exister?

    Pauvre Courtois! Sa tête est un demi-ballon et son cerveau une chambre à air! Quand le journaliste lui a posé une question sur l'extension de la loi sur l'euthanasie, c'est tout juste s'il n'a pas répondu qu'elle devait être...  multifonctionnelle!

  • Steven Vanackere n'a jamais rêvé d'être ministre!

    C'est un sain(t) homme qui vient de démissionner du Ministère des Finances. En tout cas c'est ce que l'on peut croire en écoutant les déclarations de l'ex-Ministre Vanackere. Il n'aurait jamais souhaité être ministre, il se rêvait monteur de portière chez Ford Genk ou adjusteur chez Caterpillar Gosselies et "pouf" le "Cendrillon" du CD&V croise les fées alors qu'il se promenait le long du canal de Willebroeck, "hop" elles le jettent dans le "potiron/carrosse" et l'amène devant Albert II pour prêter serment... Quel conte merveilleux!

    Tout le monde n'a pas cette chaqnce, certains veulent trop être ministre, qu'on finit par s'en méfier!

    Persoquet pas ministre.jpg

  • Le 14 octobre, je ne voterai pas pour ... (8)

    Pour les candidats flamands qui se présentent sur des listes Francophones/néerlandophones style PS/SPa, ECOLO/Groen; MR/Open VLD, CDH/CD&V ou FDF:N-VA...

    Candidats flamands.jpg


    Pascal Smet, Els Ampe, Bruno Delille ou Jean De Hertog (qui ne se présente plus) ne peuvent garantir leur élection sans des voix francophones.

    La raison est simple et mathématique. En se présentant sur des listes bilingues à MAJORITE francophones, les flamands s'assurent des élus qu'ils n'aurairent jamais en se présentant sur des listes néerlandophones. Dans ce cas les Groen, SP-A, Open VLD et CD&V n'obtiendraient JAMAIS ensemble 10% des voix, et, donc, n'auraient pas d'élus pour une ou deux d'entre elles.

    Le 14 octobre prochain, chacun de ces partis obtiendra, grâce aux voix francophones, UN élu. Soit 4 élus pour les partis démocratiques flamands auxquels s'ajouteront 3 élus nationalistes N-VA) et fascistes (VB). Soit 7 élus flamands sur 51, soit plus de 13% de mandataires pour une population qui peine à représenter 10% de la population de la ville.

     

     
  • Le 14 octobre, je ne voterai pas pour ... (6)

    Bart De Wever

    n-va de wever.jpg

    C'est malin, je vous entends le braire: "c'est malin, il se présente pas à Bruxelles, mais à Anvers...." Et alors à la N-VA tous les candidats sont des avarars de Bart De Wever. On vote pour un gros et on attrape un rétréci...