Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

flandre

  • C'est la fête régionale, les flamands sont contents. Enfin presque tous...

    Flamands contents.jpg

    60% des Flamands sont contents. Les autres tirent la gueule.

  • La NV-A se francise, au point de devenir franchouillarde?

    flamand,flandre,nv-a,sport

    Quand un élu NV-A fait un réel effort pour s'intégrer à la culture française, on lui en fait le reproche!

    Quand l'échevin Frank Dedobbeleer de Dilbeek (un féru de Bigeard, le 'comique' et le général) s'essaie à l'humour franchouillard et se déculotte pour remettre le trophée communal à un club de pétanque locale. Tout le monde, et les francophones en premier, trouve cela indécent alors que Mr Dedobbeleer a simplement voulu flatter une équipe locale francophone en se livrant à une interprétation libre (ou une mauvaise traduction?) du règlement du jeu de boules: "Les battus embrassent "Fanny"...

    Rien n’interdit aux "vainqueurs d'embrasser Frank!"

  • Georges Dallemagne, le poilu de Woluwe-Saint-Pierre

    Le député chauve, glabre, épilé du CDH prend fait et cause pour les poilus de 14-18. Il veut que le centenaire de la grande guerre soit célébré dans tous les salons de coiffure du pays et pas seulement dans ceux de Ypres comme le veulent les coupeurs de cheveux en quatre nationalistes du Nord....

    Dallemagne poilu.jpg

    On se souvient que le député Dallemagne avait tenu un siège de 4 ans dans une tranchée de Laeken où il s'était même domicillié dans l'espoir d'avoir sa statue de cire dans le musée Freddy Thielemans, le Madame Tussaud local.

    Georges Dallemagne est le fondateur de Coiffeurs sans Frontière

  • Bart De Wever, et sa milice N-VA, fustige et exclut

    Depuis début février, Bart De Wever, pour donner des gages à ses électeurs ex-Vlaams Belang, s'attaque méthodiquement à "tout ce qui ne lui plait pas" dans une société ouverte, solidaire, multiculturelle. Tout l'inverse de son nationalisme fascisant.

    de wever,nva,facisme,racisme,flandre

    Nous remettrons chaque fois qu'il le faudra ce dessin dénonçant ses actes.

  • "De Wever, et la N-VA, est un homme dangereux!" disait le Premier

     

    De wever.png

    Et effectivement depuis qu'il est bourgmestre d'Anvers, chaque semaine, il s'en est pris, lui ou ses sbires, à un pan de la démocratie et de la liberté. Pour ne citer que les 3 dernières agressions: les t'shirts arc-en-ciel aux guichets de sa ville, l'augmentation des droits d'inscription pour les étrangers multipliés par 17 et ce we les attaques contre l'ACW, syndicat, mutuelle et mouvement ouvriers proche du CD&V. Il vient de s'en prendre, gratuitement, à 3 groupes d'individus qui le dérangent. Bart De Wever veut une Flandre de "bons flamands pur jus, friquées, hétéros et individualistes ("non organisés" dans des mouvements solidaires et critiques).

    Le dénoncer comme "dangereux"c'est bien, mais il faut cesser de se taire à chacune de ses attaques. Que ce soit pour ne pas lui "donner une tribune" ou "parce qu'oan ne sent pas concerné", l'idéologie de De Wever et de la N-VA est inadmissible, et le cordon sanitaire devrait aussi les isoler!

    En choisissant ces cibles, la N-VA divise systématiquement l'opinion en "POUR" et en "CONTRE", et pis en un troisième groupe, "CEUX QUI NE SE SENTENT PAS CONCERNES". Une espèce de majorité silencieuse dont l'absence de réaction l'autorise à pousser la division un peu plus loin.

    On comprends très facilement qu'une partie de la population ne s'est pas sentie concernée par les attaques contre les "homos", et qu'une autre partie, ou pour certains les mêmes, ne se sentent pas concernés par l'augmentation des droits d'inscription des "étrangers". Certains doivent même trouver cela bien et approuver la N-VA en silence. Même chose pour les attaques de ce we contre l'ACW, la majorité silencieuse s'en fiche et, mieux, certains s'en frottent peut-être les mains. L'ACW affaibli, c'est le CD&V affaibli et cela pourrait profiter à l'un ou l'autre de ses concurrents politiques, autre que la N-VA.

    La "majorité silencieuse" se recompose toujours pour de bonnes ou de mauvaises raisons, mais Bart De Wever est toujours gagnant.

  • Il aurait la pêche!

    De wever poisson bocal.jpg

    Bart De Wever aurait sauté dans l'eau à 4° de l'Escaut. Déjà pollué par les activités portuaires, le fleuve l'est maintenant, aussi, au nationalisme.

    Le bocal souvenir s'achète à l'Office du Tourisme Nationalisme .

     

     
     
     
  • Philippe Gilbert interdit de guichet à Anvers!

    Gilbert.jpg

    A force de provoquer, Bart De Wever finit par se mettre toute la Flandre à dos. Maintenant, il se sentirait menacé! Il va sans doute demander une protection. Peut-être créer une milice pour le protéger et casser, préventivement, la figure à ses ennemis potentiels...

    Ca ne nous rappelle rien?

     

     
  • Le 14 octobre, je ne voterai pas pour ... (8)

    Pour les candidats flamands qui se présentent sur des listes Francophones/néerlandophones style PS/SPa, ECOLO/Groen; MR/Open VLD, CDH/CD&V ou FDF:N-VA...

    Candidats flamands.jpg


    Pascal Smet, Els Ampe, Bruno Delille ou Jean De Hertog (qui ne se présente plus) ne peuvent garantir leur élection sans des voix francophones.

    La raison est simple et mathématique. En se présentant sur des listes bilingues à MAJORITE francophones, les flamands s'assurent des élus qu'ils n'aurairent jamais en se présentant sur des listes néerlandophones. Dans ce cas les Groen, SP-A, Open VLD et CD&V n'obtiendraient JAMAIS ensemble 10% des voix, et, donc, n'auraient pas d'élus pour une ou deux d'entre elles.

    Le 14 octobre prochain, chacun de ces partis obtiendra, grâce aux voix francophones, UN élu. Soit 4 élus pour les partis démocratiques flamands auxquels s'ajouteront 3 élus nationalistes N-VA) et fascistes (VB). Soit 7 élus flamands sur 51, soit plus de 13% de mandataires pour une population qui peine à représenter 10% de la population de la ville.

     

     
  • Le 14 octobre, je ne voterai pas pour ... (6)

    Bart De Wever

    n-va de wever.jpg

    C'est malin, je vous entends le braire: "c'est malin, il se présente pas à Bruxelles, mais à Anvers...." Et alors à la N-VA tous les candidats sont des avarars de Bart De Wever. On vote pour un gros et on attrape un rétréci...

     
  • Le 14 octobre, je ne voterai pas pour ... (1)

    Il n'est le rôle de personne de dire pour qui il faut voter. Je ferais donc le travail inverse, je vais vous dire pour qui je ne voterai pas le 14 octobre prochain à la Ville de Bruxelles. Et je vous dis pourquoi.

    1. Je ne voterai pas pour le Vlaams Belang

    Vlaams belang.jpg

    Aux prochaines élections communales, je ne vote certainement pas pour le Vlaams Belang. S'il faut donner 3 raisons, c'est facile ce parti est fasciste, raciste et sexiste.

    Une autre raison, disons locale, le VB a deux élus au Conseil communal de la Ville depuis janvier 2001. C'est deux élus n'interviennent sur rien, sauf à de rares exceptions concernant leur fantasme, l'immigration. C'est vrai que les membres du VB sont plus courageux quand ils sont en bande et en rue... Mais au Conseil communal, ils ne servent à rien et en plus ils sont payés pour ne servir rien...

    Faites des économies, Votez pour un parti démocratique.

     
  • 11 juillet

    11 juillet.jpg

     
  • Bart De Wever se fâche sur la presse...

     

    5 - 4 De wever-1.jpg

    Peut-être que les journalistes flamands vont peut-être ouvrir les yeux et d'en finir avec les ronds de jambes devant ce sale gamin. "L'enfant qui cherche son plaisir se fait Tyran, et le tyran cherche sans cesse son plaisir. On appelait autrefoiscela "caprice". Désormais c'est un droit". Jean Paul Brighelli in "La société pornographique".

    Bienvenue à Charles Michel qui nous a rejoint sur twitter et sur ce blog...

     
  • Enfin seul!

    7 - 23 De Wever enfin seul.jpg

     
  • 11 juillet, commémoration de la bataille des Etrons d'Or

    Comme chaque année depuis 1302, et surtout depuis quelques temps, les flamands commémorrent la victoire de Pierre de Coninck, de Guy de Namur et de l'archidiacre de Liège, Guillaume de Juliens sur les troupes du roy de France Philippe IV. Comme on le constate, deux tiers des troupes flamandes étaient composées de wallons et on se demande si les "klauwaerts" flamands comprenaient les ordres de Guy de Namur. Mais bon ils ont gagné alors c'est moins grave...

    Chaque année, donc, les meneurs nationalistes se mesurent pour savoir qui sera le Premier flamand jusqu'au 11 juillet de l'année suivante. Ces dernier temps, c'était souvent le ministre président des Flandres qui l'était, mais Crise Peeters n'a plus la cote et, cette année, c'est Bart De Wever qui est le candidat naturel du peuple flamand. Pour mériter le titre, le candidat doit produire l'Etron d'Or. (Dans les fêtes de villages de Wallonie et du Nord de la France, cette compétition est remplacée par "qui-pisse-le-plus-loin). Les candidats peuvent se faire aider par une photo d'Olivier Maingain.

    7 - 11 l'étron d'or copie.jpg

     
  • N-VA, c'est NON !

    7 - 7 Non mais non.jpg

     
  • Nom d'une pipe!

    4 - 4 CD&V.jpg