Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

laïque

  • Ce week-end, on ne se la joue pas "fonctionnaire"

    neutre,camarade,laique,engager

    "Préface" un excellent Léo Ferré pour lutter contre la neutralité ambiante et pour défendre une société de couleurs, d'odeurs, de goûts, de signes, de débats, d'échanges, de mélanges, d'imprudences, d'engagements, de lumières... Une société de femmes et d'hommes qui se disent.

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
  • Karine Lalieux persiste et (se) signe. Elle est la "bonne du curé"

    Ne dites pas à la maman de Karine Lalieux qu'elle est échevine socialiste (et laïque militante) à la Ville de Bruxelles. elle, sa maman, croit qu'elle est bonne du curé Thielemans, le père Freddy, à l'église de la Grand-Place, derrière la crèche. Elle y croise régulièrement l'abbé Yvan, l'abbé Pierre bruxellois, et le vicaire Close dit "mon-bô-sapin" qui s'occupe de la chorale et organise les chants religieux des Plaisirs d'hiver et, même, les chants païens de la fête des moissons, fin août..

    Lalieux sorcière du curé.jpg

    Le moment de stupeur passé dans la buvette de l'Union Communale Socialiste, on peut vous expliquer. Sur le lien suivant: Vhttp://8grand-place.hautetfort.com/archive/2011/06/19/karine-lalieux-prepare-t-elle-son-passage-au-cdh-la-question.html    qui vous renvoit au 14 décembre 2010. Il est déjà question de la foi de l'échevine socialiste. Comme on le sait, elle a présidé comme parlementaire la "commission pédophilie dans l'église". Rude tâche qui l'a amené à confesser la moitié des curés du royaume du poète contestataire Gabriel Ringlet à l'amidonné dans sa soutane Monseigneur Léonard. A-t'elle été séduite par la force de conviction du premier homo erectus catholique?

    On ne sait pas! Le 14 décembre 2010 nous publions une publicité de l'échevine de la Propreté où une image stylisée de la ville montrait la tour de l'Hôtel de Ville surmontée d'une croix! A l'époque, on se disait que les socialistes de la paroisse capitale devaient être sous l'emprise de la mèmère supérieure des Clarisses Dogmatiques Hétérodoxes (CDH) Joëlle, égérie de la secte centriste. C'était une explication pour expliquer, autant que faire se pouvait, cette croix sur l'Hôtel de Ville.

    Alertée par notre publication, l'échevine nous adressait un post via twitter: "C'est une erreur de notre boite de com!". Tchipchip! C'est facile de condamner la sacro-sainte boite de com. On n'est pas obligé d'être naïf et de croire tout ce que dit un homme ou une femme politique.

    744 jours plus tard, je parcours le splendide calendrier des services de la propreté de la ville que je n'avais pas reçu la veille (lire notre note du 27/12:2012). Et stupeur, voici ce la reproduction de l'affiche de la dernière page:

    Pub Lalieux.jpg

    Regardez bien le haut de la tour de l'Hôtel de Ville (que nous avons entouré d'un cercle rouge)

    Pub Lalieux copie.jpg

    Karine Lalieux a remis la croix et "repris sa croix"! Ou sa boite de com est envoutée par la sacrosainte Joëlle ou c'est un lapsus répétitif et Karine Lalieux mérite nos "indulgences"...

     

     

     

     

     
     
     
     
     
     
     
  • Père Noël n'existe pas !

    12 - 5 nadia geerts copie2 copie.jpg

    C'est Nadia XVI*, la papesse laïque, qui l'affirme. Elle n'a toujours pas compris qu'affirmer l'inexistence de dieu (et de tous ses copains divins d'allah à ron di'dju) c'est faire la démonstration qu'ils existent dans le champ imaginaire et les récits qui fondent les civilisations humaines. Puisque c'est l'Homme qui a créé dieu et non l'inverse.

    Affirmer que dieu n'existe pas, c'est, par l'absurde, dire que l'Homme n'est pas responsable de ses actes et qu'il agit -encore aujourd'hui le plus souvent "au nom d'un dieu". Dieu (ou les autres de Râ à Le Marché Mondialisé) sert à déresponsabiliser nos actes. L'Homme a inventé "dieu" pour expliquer ce qui le dépasse et pour imposer "sa volonté", sa vérité. Imaginez Sarkozy qui descend du Mont Ventoux avec de nouvelles tables de lois, ses 10 commandements. C'est absurde? C'est pourtant ce qu'a fait Moïse et une kyrielle d'autres prophètes à barbe ou à chapeau....

    Chacun fait dire à "son" dieu ce qu'il veut qu'il dise. Même lui faire dire qu'..."il n'existe pas". Le combat serait plutôt de faire dire à dieu (aux dieux de tous poils) des récits de solidarités, d'amours, de paix et d'ouvertures sur les autres.

    Puisqu'ils (les dieux) existent dans nos récits imaginaires qui fondent nos cultures, servons-nous d'eux pour faire avancer des causes justes.

     

    * XVI : lire Geerts