Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

liberté

  • Faut-il maintenir les vieux au travail?

    MR, liberté, vie privée, Michel

    Récapitulons. Louis Michel, le papa de Charlie président du MR, occupe ses vieux jours en faisant député européen. Il est proche des patrons et des entrepreneurs, il voyage beaucoup et se dit être "un champion des défenseurs de la vie privée".

    Le Parlement européen prépare un débat sur l'utilisations commerciales des données privées. Les députés européens déposent plus de 4.000 amendements au projet de loi. Louis Michel aurait (le conditionnel s'impose) lui seul, déposé 229 amendements ! Parmi ceux-ci, selon le député MR lui-même: "158 sont "liberticides" et 60 vont dans l'autre sens" (donc si on le comprend bien "pro protection de la vie privée".

    Curiosité, le père Michel déposerait 158 amendements qui iraient "contre ses convictions profondes en matière de protection de la vie privée". Confondu par les journalistes de Panorama (VRT), il explique qu'il était au Mali (pour surveiller les élections!) et que "c'est son collaborateur qui aurait tout seul (comme un député) introduit les amendements". 

    C'est déjà étonnant qu'un collaborateur agisse seul, sans la couverture de son député. C'est encore plus curieux que ce collaborateur dépose 158 amendements qui vont à l'encontre des convictions de son député! Deux choix s'ouvrent à nous:

    1. ou - Ce collaborateur est dingue, Il sait quand même que les fameux amendements devront être défendus par son boss (qui rappelons-le ne serait pas d'accord avec leurs contenus. Dingue et suicidaire. S'il voulait se faire virer, c'était le meilleur moyen.

    2. ou - Louis Michel serait un spécialiste du double langage à un point tel que son collaborateur ne s'y retrouve plus lui-même dans l’embrouillamini entre ce qu'il dirait en public et ce qu'il ferait en réalité.

    Mais on ne peut pas croire cette deuxième hypothèse, d'ailleurs dès l'affaire mise à jour, Louis Michel s'est précipité chez "le professeur Paul De Hert spécialiste de ces questions pour être aidé à faire le tri." Et le député Michel est heureux de nous annoncer qu'il "a supprimé une soixantaine d'amendements préjudiciables à la liberté". Ouf, tout est (presque) bien!

    Presque parce que tant qu'il y était notre député libéraliste pouvait en profiter pour supprimer tous les 158 amendements liberticides ...

    Encore une belle occasion ratée...

  • Tecteo libère la Wallonie de l'obscurantisme religieux ?

    Après le rachat du groupe de presse "L'Avenir",Tecteo* s'apprête à fusionner avec IPM (La Libre Belgique / La Dernière Heure, Les sports). L'intercommunale liégeoise, et donc très socialiste, étend sa nébuleuse à la presse écrite. Un autre obscurantisme?

    l'avenir.jpg

    Le troisième  groupe de presse francophone passe d'un obscurantisme à l'autre

    Le paysage de la presse quotidienne se recompose en Fédération Wallonie-Bruxelles. Après que le leader du Parti Populaire (droite de la droite) ait acquis le titre "Le Peuple", le fleuron de la presse socialiste, c'est l'intercommunale, fortement socialo-socialiste, Tecteo qui avale le groupe catho, L'Avenir qui édite une bonne demi douzaine de titres couvrant 20% du lectorat francophone.

    Tecteo négocie une fusion avec IPM (La Libre/La DH), le second groupe de presse avec 30% du lectorat. La fusion aurait encore lieu en 2013...

    Pauvre lecteur francophone qui n'aura plus que le choix entre une presse "catho" contrôlée par les nébuleuses socialistes et le groupe 'Rossel' (Le Soir, et les canards douteux de Sudpresse) pilotée par le grand capitalisme opportuniste et/ou commercial. Les deux groupes "posséderaient chacun 50% du lectorat francophone. Forcé de choisir entre la peste et le choléra, le lecteur quotidien choisira peut-être l'autisme...

    * tecteo, c'est VOO (TV, Be TV, internet, téléphonie), RESA (gestionnaire réseau gaz, électricité, ELIA, Fluxys,...), Liège airport, Meusinvest, etc etc. Et un homme fort: Stéphane Moreau, bourgmestre de Ans surtout connu sous le pseudo de "Brutus" depuis qu'il a, en 2011, évincé son mentor Michel Daerden.

  • Soyons créatif ... Et déclarons notre amour à (4)mer

    Soutenons l aliberté de la presse.jpg

    Fadilala Anan lance une campagne (Bruxelles Je t'aime") en réponse à l'article "Bruxelles pas belle" du correspondant à Bruxelles de "Libération", Jean Quatremer.

    Quelques questions:

    Qu'est-ce qui pousse une ministre (de l'aculture) à faire une campagne contre un journaliste?

    Porquoi cette campagne n'est-elle qu'en français?

    La ministre n'a-t-elle pas d'électeurs flamands, ou parmi les nombreuses autres cultures qui "font" Bruxelles?

    Est-ce le rôle d'une ministre d'organiser des concours idiots?

    Est-ce une campagne du PS? (en avant goût de la campagne électorale de 2014)

    Qu'est-ce qui poussent quelques "artistes" à donner leurs cautions à cette pantalonnade de ministérielle? (Le "pluralisme", selon la ministre, de ces "artistes officiels" n'empêchent pas de penser qu'ils ont le doigt coincé dans la couture du pantalon)?

    Les critiques que soulèvent cette initiative doit satisfaire ses sponsors (un peu obligés) ? (STIB, Télé Bruxelles, PAC, ...)

    Les socialistes de bases vont-ils être mobilisés sur les réseaux sociaux pour "créer" des déclarations d'amour aux magnifiques projets socialistes pour la ville/région? J'aime Bxl, son stade, sa plage, son NEO, son président moustachiste, sa maison du peuple façon puzzle, etc.

    Un jeu-concours est-ce une réponse intelligente aux carences bruxelloises?

  • Burqa? Des victimes collatérales

    Ça y est notre pays devient le premier état européen à interdire « tout vêtement cachant totalement, ou de manière principale, le visage ». Ce qui en clair veut dire interdire la burqa et le nihab.

    Outre le fait qu'une prohibition n'a jamais réussit à enrayer un phénomène quel qu'il soit, l'interdiction de "tout vêtement cachant le visage" ne va certainement pas apaiser le débat entre communautés. Au fond, je suis personnellement plus choqué par les drapeaux jaunes marqués du lion noir des nationalistes flamands sur les route du Ronde, de Paris-Roubaix ou de Liège-Bastogne-Liège que par la burqa au marché du Midi. En positivant un peu, sous la burqa, je découvre souvent des regards et des yeux magnifiques, et le seul reproche (ou regret) que je peux avoiren tant qu'homme, c'est d'être privé de la beauté de ces femmes. Regarder les femmes qui passent, c'est peut-être la seule chose qui aide à vivre.

    Ceci dit, si j'approuve les féministes dans leur(s) lutte(s) pour la liberté et l'égalité des femmes, je m'étonne que notre Parlement ne s'est pas cru compétent pour lutter contre d'autres formes d'inégalités ou de privations de libertés que notre société machiste impose aux femmes, et même à celles qui ne sont pas voilées. Quand aurons-nous une loi qui fixe des salaires en parfaites égalités pour les femmes et les hommes ? (C'est vrai que nos braves parlementaires ne peuvent y penser, au Parlement cette égalité existe déjà!). Quand une loi interdisant et pénalisant toutes les violences faites aux femmes de l'injure au viol? Quand aurons-nous une loi qui répartissent équitablement les charges quotidiennes entre les genres? Quand une loi interdisant et s'attaquant réellement aux trafics d'êtres humains dont les femmes sont les éternelles victimes? Quand une loi équitable et solidaire dont l'objectif est d'éradiquer définivement la pauvreté qui touche plus souvent qu'à son tour les femmes?... On pourrait allonger la liste des justes revendications et leurs extension à l'ensemble des états de l'Union Européenne et ensuite de la planète.

    En tout cas, la nouvelle loi ne va pas toucher que les porteuses de burqa, tous ceux et toutes celles qui sortent voilés, casqués, cagoulés, aseptisés, ou "catherine rénovées" seront dans l'illégalité.

    5 - 2 burqa interdite.jpg