Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mees

  • Mont des Arts, le dossier skiciti* rebondit

    Toujours pas de neige, ni de gel sur le Mont des Arts, la superette station de sports d'hiver de la ville de Bruxelles-Gstaad. Après la pluie, c'est la tempête qui s'annonce...

    12 - 15 Parapente au Mont des (con)Arts.jpg

    *on sait que c'est city ski!

     
  • 10.000 indignés défilent devant la Bourse. Plus un qui regarde.

    Les indignés ont défilé à Bruxelles comme dans 450 autres villes. Ils étaient 10.000 selon la police qui a, selon sa nouvelle habitude, compté avec ses pieds(*).

    10 - 15 Indignés pride.jpg

     

    (*) allusion à peine voilée au policier bruxellois qui asséné un coup de pied en pleine figure de Nikki, une jeune indignée grecque, déjà interpellée, menottées dans le dos et contrainte à s'assoir par terre devant le building de DEXIA.

    On se demande pourquoi la police, partout dans tous les pays, est tellement agressive envers les indignés. On sent qu'ils ont peur. Que ce mouvement n'est pas "contrôlé" par les syndicats et autres associations complices du pouvoir et de la bienpensance.

     
  • Pluie d'étoiles filantes

    8 - 12 il pleut.jpg

     
  • Bruxelles-dans-le-Bain, un bilan exceptionnel! Pensez un commerçant a bradé ses cocktails 5€ moins cher. On se demande combien il les vend d'habitude...

    8 - 9 bilan exceptionnel pour bxl les bains.jpg

     
  • Cloclose et Meeslou lancent la fête de la BD

    9 - 7 Tintin cloclose.jpg

    A la Ville de Bruxelles, la culture a cédé le pas aux "gros" évènements ... De la BD expérimentale et aux expos ouvertes aux nouveaux créateurs, on est arrivé grâce à Cloclose et Meeslou à la balloon parade et aux projections 3D...

     
  • Brussels Rain Festival

    8 - 16 Brussels rain festival.jpg

    La mode, à Bruxelles, est à la pataugeoire. Cette caricature de plage, ce succédané de piscine se retrouve dans tous les grands évènements qui ont remplacé la Culture à Bruxelles. Ainsi depuis le 13 août, et pour dix jours, c'est la musique qui est mise en valeur.

    Là aussi, ce n'est pas une nouveauté, c'est le festival Eu'ntmix qui est passé sous contrôl du Bureau des Gros Evènements (BGE). Rien n'a vraiment changé depuis 2005. Et surtout 2006 où Eu'rtmix est devenu Brussel Summer Festival et annonçait, 140 concerts gratuits. La force d'Eu'rtmix était de proposer des rencontres avec des artistes accessibles à tous, puisque gratuites.

    Un an plus tard, en 2007, le Brussels Summer Festival (BSF) proposait une affiche semblable, mais le pass était à 10€...

    En 2010, le pass est à 20€ en prévente et à 30€ sur place! Il n'y a pas plus de concerts et l'affiche n'est plus extraordinaire. Alors qu'est-ce qui explique cette augmentation du prix d'entrée? Rien, si ce n'est l'organisation prise en charge par le BGE.

    C'est comme la location des châlets des Plaisirs d'Hiver qui a été multipliée par 5 entre l'organisation 100% Ville de Bruxelles en 2001 et la reprise par le BGE en 2005... Alors que Plaisirs d'Hiver n'a pas vraiment changé. Le parcours est toujours identique, les manèges toulousains sont là depuis 2001, la patinoire aussi et la grande roue depuis 2002.

    Curieux.

     
  • Après les Sexties, les Sexes Toys

    Adieu année de la BD, la dernière expo ferme dimanche, "Sexties", l'année 2010 sera l'année du "Sexe Toy". C'est déjà vachement plus populo et là on se dit qu'il y aura du beau monde dans les expos.

    Et même sur la Grand-Place quand on y déroulera la plus grande verge du monde...

    12 - 31 l'année du sexe toy.jpg