Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

moureaux

  • Disparu par la droite, Philippe Moureaux fait un demi-pas à gauche et réapparait dans l'image

    Sans titre-1 copie.jpg

    Sacré Moureaux, il aura tenu six mois dans son placard molenbeekois à bouffer, dans l'ombre, les couleuvres di rupiennes. Il va créer un "think thank" marxiste... "L'heure est grave!" lance le vieux requin en replongeant dans la vasque du parc du Karreveld. C'est Rudimentaire Vervoort qui doit se réjouir de voir son PS rajeunir d'un bon coup de gros rouge

  • Les militants ont pu acclamer la candidate désignée par Di Rupo: Onkelinx présidente du PS Bruxellois. Ouf!

    moureaux onkelinx.jpg

    Brillant exercice démocratique au PS Bruxellois, les militants ont (obtenu le droit) d'applaudir pour la candidate désignée par le "Président-Premier-Bourgmestre" Elio Di Rupo. 

    Et ouf, le "vote" s'est bien passé, Laurette est donc (aussi) la présidente de la base. Ah! si on avait pu faire comme ça aux élections communale à Molenbeek...

     
  • Un secret d'Hergé levé à Watermael-Boitsfort

    Deleuzr en Plekszy-Gladz.jpg

    Malgré trois voyages de Tintin en Syldavie ,et dans la Bordurie voisine, Hergé n'a jamais montré le visage du leader "moustachiste" Bordure et ce même s'il apparaît régulièrement dans les décors dans des cadres où trône sa photo systématiquement coupée au-dessus de la moustache... On ne voit jamais que la moustache et le menton.

    On savait qu'à Bruxelles, et particulièrement au PS, les émules du vibriste bordure étaient nombreux. Mais c'est Olivier Deleuze qui semble le plus apte à s'assoir sur le siège du grand-manitou. En refusant, comme Bourgmestre, de céder la présidence du Conseil communal de Watermael-Boitsfort, (comme Freddy Thielemans l'avait fait à Bruxelles, cf. la note du 15 janvier 2013: "Ouf! Freddy reste président du Comité Central du Conseil Communal"), il fait un solide pied-de-nez aux parlementaires bruxellois d'écolo qui avaient ferraillé pour faire adopter ce principe éminemment démocratique.

    Sans doute victime d'une trop longue carrière politique, le secrétaire fédéral écolo a fini par perdre la mémoire des principes sur lesquels il avait été élu en 1981: la participation, le refus du cumul de mandats politiques et les deux mandats publics maximum....

     
     
     
     
     
     
     
     
  • Erreur de casting au PS? ou est-ce erreur de PS au casting...

    Vervoort se la pète copie.jpg

    Rudi, le merle rouge qui avait, semble-t-il, attrapé le bout de gras bruxellois ne se tient plus. Il tire à vue. Tant que c'était dans les rues d'Evere et accessoirement de la Région bruxelloise, c'était amusant! Défenestrer Close dans le cadre de Plaisirs d'hiver, cela mérite une tournée de vin chaud frelaté. Envoyer Béa Diallo au tapis (rouge), une nominations au mérite sportif local. Mais arroser l'autre Rudy, Demotte, LE Rudy de Namur et de Tournai/Doornik, ça commence à faire des tâches (de gras et gros rouge). Les vieux sages Piqué et Moureaux ont de quoi s'inquiéter!

    Quand on vous disait, en 2011, que l'ambition de Di Rupo de devenir, à n'importe quel prix, Premier allait foutre le bordel au PS. Dans le dos du Parrain Elio, les caves se rebiffent!

     
     
     
     
  • JoPelle Milquet heureuse d'être dans l'opposition à Bruxelles. Elle remercie Freddy Thielemans et Yvan Mayeur de l'avoir aidée à prendre cette décision

    La démocratie c'est.jpg

    Après une semaine de silence (de colères et de bouderies), Joëlle Milquet fait son retour dans les médias. Se disant "victime d'une outrance humaine iméritée, brutale et grossière", elle affirme qu'elle "n'est pas envahissante". Elle finira par croire ce qu'elle raconte. Toute la campagne, elle a confondu son mandat de vice-première et de ministre de l'intérieur avec le bilan des échevins CDH de la ville de Bruxelles. C'est vrai qu'elle n'a pas cessé pendant les 6 années passées à s'inviter à la table du Collège et à intervenir dans les projets et décisions des quatre échevins oranges. Ce n'est pas Christian Ceux qui nous contredira, lui qui a vu son plan de mobilité sur le bois de la Cambre explosé par... Joëlle Milquet, co-signataire d'un tract des CDH de Uccle.

    Elle affirme, aussi, n'être pour rien dans la mise à l'écart de Philippe Moureaux à Molenbeek. C'est aussi ce que raconte la tête de liste CDH de Molenbeek, El Khannouss, mais ce n'est pas l'avis de tous les autres acteurs ou commentateurs des événements. Le seul qui doit se marrer, c'est Denis Grimberghs qui savait très bien qu'en choississant Clerfayt et Durant, il crossait une Milquet qu'il n'a jamais porté dans son coeur.

    Joëlle Milquet a fait une campagne tapageuse, outrancière, populiste et déplacée. Fin septembre, elle affirmait que la ville se colorait d'orange et elle ne cachait pas ses ambitions: prendre le maïorat au PS. A vouloir piquer le pot de miel de l'ours Freddy, elle s'est mise à portée d'un coup de griffe...

    Le pouvoir monte à la tête. Il y a ceux qui ne savent pas se retirer et ceux qui se croient indispensable. Cela fait tout le monde qui s'accroche à son mandat. On se demande pourquoi. Cela doit être avantageux d'avoir un mandat...

     
     
     
  • Milquet n'aime pas les vieux

    Milquet n'aime pas les vieux.jpg

    Milquet tire sur tout ce qui bouge! Lutgen et ses chasseurs catho ardennais marche sur Bruxelles. Les socialistes planqués dans l'abri anti atomique du boulevard de l'Empereur. Philippe Moureaux demande l'asile politique à Didier Reynders. Armand De Decker a promis de régler cela rapidement.

    Freddy Thielemans rayé de la liste des candidats au Prix Nobel de la Paix 2013.

     
  • Cafardisme: état psychologique des socialistes francophones quand ils sont au pouvoir au Fédéral.

    Moureaux Di Rupo où sont les cafards.jpg

    On vous l'a dit pendant 564 jours, Di Rupo Premier, cela n'allait pas se passer sans déchirement au sein du PS. D'abord parce que l'ambition était personnelle, individuelle. Donfut ne rêve pas d'un Premier socialiste, directeur d'une société de logements sociaux, même d'une petite, lui convenait parfaitement.

    Et puis, Di Rupo président du parti, c'était un gage, une garantie, que le baltringue n'évoluerait pas, les baronnets resteraient baronnets dans leur baronnie. Chacun chez soi et Di Rupo "au-dessus", l'immobilisme garanti, la preuve par Charleroi.

    Di Rupo Premier ET Président, ça ne pouvait pas aller, l'opinion n'allait pas aimer. Mais Di Rupo plus Président, cela ne plaisait ni à Di Rupo, ni à son fans club. Il est, donc, devenu Président empêché. On a sorti un Giet de la garde-robe et il fait président. C'est une habitude chez Di Rupo, il est bourgmestre empêché de sa ville de Mons. Vous pouvez me dire qui est son substitut, son réserviste? Est-ce un homme? Une femme? Un gros? une grande? Un(e) illustre inconnu(e)? Ca oui!

    Giet a un (seul) avantage: la transparence. Là, pas problème il est transparent.

    Di Rupo, bourgmestre empêché; Di Rupo, président empêché et Di Rupo, Premier empêché. Oui sans doute aussi. Empêché par la droite francophone qui jusqu'aujourd'hui empêche toute initiative PS. La preuve, Onkelink est sur la défensive depuis des mois. C'est Milquet qui s'affirme au Centre qui apparaît comme la plus "à gauche" du gouvernement. Et l'on s'étonne que Charles Michel parle d'un gouvernement de Centre-droit. C'est autant plus dur à vivre qu'Olivier Maingain accuse le gamin Michel de dérives lépenistes. Qui monte au secours du petit Charles? Onkelinx. C'est vrai que cmparé à certains ectoplasmes socialistes "Michou", depuis qu'il sort Chez Maman, parait vivant.

    L'ambition d'Elio Di Rupo plombe le PS à tous les étages. Di Rupo, dont la presse vantait les qualités de communicateur, en arrive à se prendre les pieds dans les tapis même quand il n'y a plus tapis. Après avoir tenté, pendant 30 ans, de se présenter comme un homme exceptionnel, Di Rupo court après le gars "normal" qui est devenu Président de la France par défaut (moins pour son programme que par la répulsion que provoquait Sarkozy). On peut comprendre que les "communicateurs" du PS ne savent plus comment défendre son image.

    Et tout cela n'empêche pas Bart De Wever, qui lui ressemble à un "flamand normal" d'engranger. Je me demande si nous devons autoriser Albert II à prendre des vacances à l'étranger cet été...

     
  • Galerie. Socialismus 1

    Di Rupo Close Moureaux.jpg

    Galerie, une nouvelle collection de dessins du monde politique. Les dessins sont vendus (sur commande) sur ce blog... Mais vous pouvez vous les imprimer gratos!

    Socialismus 1: Philippe Close, Elio Di Rupo et Philippe Moureaux

     
  • Reynders victime d'un nid-de-poule à Kaboul-Saint-Jean

    5 - 11 Moureaux.jpg

    "Ah! ma bonne dame, on a les scandales qu'on peut" Moureaux et Reynders s'accrochent au Sénat et cela devient le fait le plus important de la semaine. Reynders, ministre des Affaires étrangères, tire un premier coup en comparant les routes wallonnes aux routes afghanes. Mourreaux le charie au Sénat et Reynders compare Molenbeek avec l'étranger. Pouf! le scandale, une sénatrice écolo inconnue, twitte la nouvelle et tout le monde s'agite.

    De quoi en fait? Que les routes wallonnes soient catastrophiques, c'est un fait. Que Reynders s'en rende, enfin, compte, c'est plutôt une bonne nouvelle. Voyager un peu semble lui faire du bien! Il y a trente ans les routes wallonnes ressemblaient déjà aux routes roumaines de l'époque Ceaucescu... Ca évolue, lentement...

    On a entendu, une éminence socialiste commenté: "Si Reynders ne résiste plus aux attaques de Mourreaux, il est temps qu'il change de métier!". On croit rêver, Mourreaux-infamie-étalon du Parlement. On entend déjà Sarkozy lui dire: "Monsieur Mourreaux, je vais vous dire, vous êtes un petit infameur"...

    Parce qu'enfin, on va au marché de Molenbeek pour ses saveurs nord-africaines et on va place du Châtelein pour ses accents fransquillons. Et moi, je préfère le marché de Molenbeek.

     
  • Molenbeek Mon Amour

    11 - 19 Molenbeek mon amour.jpg

    Manifestation d'écoliers à Molenbeek, pour plus de sécurité et de propreté. après avoir voulu l'interdire, Philippe Moureaux n'entend pas les demandes des enfants, de leurs parents et de leurs enseignants.

    La masturbation (intellectuelle) rend-t-elle sourdingue?

     
  • Moubarak, Kadhafi, Ben Ali, El-Assad, ils sont tous à Bruxelles

    Le népotisme qui ne semble, vu d'ici, que frapper les dictatures africaines et ne semble pas concerner nos 'démocraties (sic) européennes. Depuis Nicolae Ceauscescu qui préparait sa sucsession pour son fils Nicu, le népotisme ne sévirait plus en Europe. 

    7 - 12 Albert et ses couillons.jpg

    Pourtant chez nous, quand on regarde bien, il y a d'abord Albert II et ses deux couillons (ouais, ouais on sait, Laurent tombera du trône qu'il n'aura jamais tout seul et l'autre grand efflanqué ne sait même pas qu'il est l'héritier...). Mais derrière Albert II, il y a d'abord eu les fils spirituels d'André Cools, Philippe Moureaux et Rudi Vervoort du parti des Moustachistes.

    7 - 12 Cools et ses fils spirituels.jpg

    Puis, Frédéric, le fils spiritueux à son papa Michel Daerden.

    7 - 12 Daerden et le fils spiritueux.jpg

    Mais maintenant se sont les présidents de parti qui sont tous des fils de ... On connaissait déjà Charles, le fils à Louis

    7 - 12 Les Michel.jpg

    Et les De Croo Herman et Alekxander...

    7 - 12 De Croo.jpg

    Et voici qu'arrive Bruno le fils à l'autre Louis (Tobback), principal candidat à la présidence du SP-A qu'a décidé de quitter la jolie Caroline Gennez

    7 - 12 Tobback Dogs.jpg

    Et quand on sait que le 31 août, la Milquet cède la présidence du CDH à Benoit Lutgen, le fils de Guy Lutgen (Et non je n'ai pas dis de Joëlle Milquet...)

    7 - 12 Lutgen-Milquet.jpg

    Au fond, il n'y a que Di Rupo qui n'a pas de fils, c'est peut-être pour cela qu'il rempile depuis des lustres...

    7 - 12 Di Rupo.jpg

     
  • Moureaux Zedong quitte la présidence du PS Bruxellois

     

    11 - 25 Moureaux s en va.jpg

     

    Le Grand Timonier du PS Régional a décidé de se retirer de la présidence et de céder la "moustache de Plekstzi-Gladz" présidentielle, au suffrage universel (un homme, une voix! Moureaux a voté...) au camarade Rudi Vervoort d'Evere.

    Le changement de Moustache a attisé les appétits au sein de la fédération bruxelloise et le panier de Homards s'agite. La gauche de la droite est bien décidée à ne pas laisser la droite de la gauche s'emparer du sceptre d'Ottobus-articulé. Tandis que les bobo-pragmatiques estiment avoir leur mot à dire dans ce drame oedipien...

    En tout cas, le dernier marxiste parti, il ne reste plus que le parti...