Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pognon

  • Deux d'un coup

    close deux d'un coup.jpg

  • La grosse-caisse de la Ville

    close l homme orchestre.jpgL'homme orchestre du tourisme massif de la ville de Bruxelles a encore frappé. en cadence cette fois?

  • La Fête de la BD à Closeville: l'élevage de touristes en batterie

    Close groom.jpg

    Quand on voit ce qui s'expose à la Fête de la BD à Bruxelles, on a déjà peur de ce qui se retrouvera aux cimaises du futur Musée d'Arts Contemporains...

    La BD à Bruxelles semble s'être définitivement arrêtée à la mort du journal Tintin. La création a cédé la place au mercantilisme. Il n'y a aucune création, une expo de Tardi ressortie des tranchées de Verdun à l'occasion du centenaire pas de Tardi mais de la grande guerre. OK Tardi est un des grands auteurs, mais Rubens est un grand peintre donc la modernité mériterait d'être exposée au Musée d'Arts Contemporains (s'il existe un jour!)... La Fête de la BD à Bruxelles, c'est Hergé, Graton, Attanasio, quelques zombies déguisés en starwar, un Gaston qui traîne ses espadrilles et trimbale, depuis 2 ou 3 éditions, le même matelas gonflable...Où a disparu la poésie de Franquin ? Elle s'est desséchée, réduite au mauvais goût de l'approximatif et l'incompréhension. 

    A Bruxelles, la Culture a disparu au profit du Tourisme de Masse. Dans la BD, comme ailleurs, il ne s'agit plus de montrer ce qui se fait de plus pointu mais d'attirer le plus de bovins possible dans l'enclos... Et ils portent tous, ou presque, le calot rouge d'un groom qui ne fait plus rêver depuis 1968...

     

  • Close Brussels Rain's Festival

    close rain festival.jpg

    C'est quand même le seul type qui réussit à programmer 8 jours de pluie sur 10 jours de festival!

    On finira bien un jour par calculer le coût des extravagances météorologiques de l'échevin du Tourisme, que l'on devrait plutôt nommer "Faiseur de pluie", après l'idée des statues de glace place des Palais (palets?) lors des mois d'hiver les plus torrides depuis un siècle, voici un "Summer festival" en pleine saison des pluies... Fortiche le gars!

  • Une question simple à Alain Courtois

    Alain courtois.jpg

    Réponse claire, non? Alors pourquoi vouloir faire un stade sur ce parking C situé en Flandre.

  • Tout en restant courtois, Alain aurait pu, par galanterie, laisser la tête de liste MR

    On sait qu'au MR, on ne fait pas trop confiance aux nanas, mais de là à avoir imposé, au détriment de Marion Lemesre, Alain Courtois comme leader à la ville de Bruxelles, cela démontre que le machisme est sans limite.  

    Il suffit de regarder la prestation de l'échevin du football dans  "les experts" (*voir lien) pour s'en convaincre. Il ne sait causer que stade de foot et sécurité, ce qui est, quelque part contradictoire. Aussi nous vous proposons un scoop:

    Courtois copie.jpg

    Courtois.jpg

    L'amour courtois: le foot

    Donc notre Courtois veut un stade parce que depuis 1987 (où il s'était fait rabroué par Brouhon), il le veut. Même son président, chef de file, maître et gourou Didier Reynders ne comprend rien à cet acharnement, alors, dixit Reynders, qu'il y a un stade. C'est effectivement assez incompréhensible.

    Courtois décrète que le privé serait prêt à donner 600 millions** pour faire un nouveau stade, mais n'en donnerait pas 200 pour rénover le stade actuel. Le privé veut juste un stade à son nom, le "stade Belgacom" remplacerait le "stade Baudouin". Après le mémorial Belgacom qui fut proposé pour remplacer le Mémorial Vandamme... On peut s'attendre à tout***.

    Courtois affirme aussi que le Sporting d'Anderlecht est partant pour sous-louer le futur nouveau stade. Drôle de calcul. Le Sporting possède un stade de 28.361 places qu'il n'arrive quasi jamais à remplir, sauf lors des visites du Standard et du Club de Bruges. La preuve, la moyenne d'occupation est de 21.466 spectateurs, soit environ 75% de la capacité du stade Constant Vandenstock. Que viendrait faire le Sporting dans un stade de 60.000 places, jouer chaque match devant des tribunes vides? L'assistance actuelle, et on ne voit pas pourquoi elle augmenterait***, arriverait, dans le nouveau stade, à un taux d'occupation d'environ 34%, soit un peu plus que l'occupation du stade de l'AEC Mons, le taux le plus faible de la division un! Tout est dit.

    Courtois affirme aussi que comme capitale de l'Union, Bruxelles se doit d'avoir un stade et, étrangement, il dit aussi, l'UEFA n'exige pas de stade pour confier des matchs aux villes candidates. Ce stade n'est donc qu'un désir d'Alain Courtois. Le pro stade peut procrastiner, cela fait 27 ans qu'il fantasme sur son stade, réaliser son fantasme serait dangereux pour la santé mentale de notre Premier échevin. S'il a son stade, à quoi occupera-t-il ses journées?

    Tant que Courtois veut un nouveau stade de foot, il ne fait pas de conneries ailleurs. En mobilité, par exemple. On y reviendra...

    * http://www.telebruxelles.net/portail/emissions/magazines-a-voir-en-ligne/les-experts

    ** Chiffre largement sous estimer selon les études commandées par les ... promoteurs eux-mêmes...

    *** Belgacom pourrait sponsoriser la famille royale qui a tellement besoin d'argent. Mais est-ce pour cela que le roi Philippe deviendrait le roi Proximus?

    **** Le supporter de foot, n'est pas un poisson rouge, il ne grandit pas en fonction de son bocal. Ce n'est pas parce qu'il y aurait 2x plus de places, qu'il y aura 2x plus de candidats supporteurs.

  • L'hiver glacial plombe les recettes de Brussels Ice Magic

    cloce ice froid.jpg

    Si vous entendez l'échevin de la Tourista et le directeur du Closeland Brussels annoncer un succès de foule place des Palais au point qu'il a fallu acheter 3000 kg de glaçons... Dites-vous bien que le réchauffement de la planète a joué un vilain tour à nos créateurs d'événements les plus dingues depuis la prise du parc Royal en 1830.

    En réalité, un festival de statues de sable comme à Blankenberge aurait été une meilleure idée. Et quand c'est un élu socialiste de la Ville de Bruxelles qui vous le dit, on a envie de le croire.

    En fait, mis-à-part Electrabel, on ne voit pas vraiment qui gagne dans cette affaire de dupes.

  • Plaisirs d'hiver: Le directeur du BME compte un million de visiteurs en moins que l'échevin!

    On ne sait plus qui croire! Le 6 janvier, l'échevin du Tourisme annonçait, après ses comptages et recomptages son traditionnel 1,5 millions de visiteurs aux Plaisirs d'hiver. Le directeur du BME* en annonce 500.000 dans Le Soir de ce 11 janvier.  

    A-t-il décompté les afghans de l'église du Béguinage, et leur nombreux supporteurs? Le Pepsi max de l'échevin était-il frelaté? Ou notre directeur espère-t-il une augmentation? (de salaire, pas de visiteur...)

    Close Mees.jpg

    Le directeur, qui n'a jamais rien créé ni inventé de nouveau**, veut professionnaliser l’événementiel à Bruxelles. Quand on vous dit que le rêve ultime, démentiel, est de transformer votre ville en parc d'attractions ! Sous prétexte que le tourisme rapporte, certains sont prêts à vous faire vivre 24h/24 dans un Disneyland (post) socialiste !

    * Bruxelles Major's Events (quand il y moyen de se trouver un nom ridicule, on a toujours de l'imagination...)

    ** Plaisirs d'hiver, le Summer festival, Bruxelles-les-Bains, la Zineke parade, la Foire du Midi, le Meyboom, ce n'est pas lui! Même Joëlle Milquet tête de liste régionale, ce n'est pas lui !


  • Michel Preud’Homme au Sporting d’Anderlecht

    Michel Prud homme à anderlecht.jpg

    Après Thorgal Hazard (Zulte-Waregem) et Michy Batshuayi (Standard), le Sporting tente de déforcer un troisième rival. Le club Bruxellois négocie le transfert de l’entraineur du FC Brugeois, Michel Preud’Homme.

    Selon Herman Van Holsbeeck, le transfert de l’ex-gardien international « est quasi conclu avec le Bofferding de Differdange ». La brasserie Luxembourgeoise qui vient, après le rugby, de se lancer dans le sponsoring du foot, est venue chercher des conseils chez Roger Van den Stock. Le Bofferding est l’équipe du bistro « Les Verts et Blancs » de la place Louis Pilot à Differdange et n’a pas vraiment besoin d’un entraîneur.

    MPH sera, donc, directement prêté jusqu'à la fin du championnat au Sporting, où, comme on a la meilleure équipe du monde, on n’a pas besoin de lui non plus. Michel Preud’Homme terminera la saison comme serveur à la buvette VIP du RSCA. Le club a déjà fait floquer des maillots de serveur à l’effigie du nouveau serveur. « Ca va faire un carton à la boutique ! » se réjouit Herman Van Holsfrick.

    Les prochaines acquisitions du club Bruxellois seront, Peter de Snoeck, le traceur de ligne du Racing Genk, et Ahmed Ciscé-Paluicélautr, le concierge réserve burkinabé du Racing Lokeren. « Pour être champion, à défaut d’avoir une bonne équipe, il faut surtout saper les équipes de nos adversaires » explique Roger Van den Sousbock, le président des Mauves. 

  • Belote, rebelote et dix de der...

    close gagne .jpg

    Récapitulons les points gagnés: Yvan Mayeur, drivé par Laurette Onkelinx, gagne le mayorat, mais son rival à la ville, reçoit en échange la présidence du groupe socialiste au Parlement Bruxellois dont il est dorénavant le chef de groupe et la présidence du Parc des expositions. Présidence qui revenait de droit au Bourgmestre comme ce fut le cas pour François-Xavier de Donnéa et Freddy Thielemans, - pour ne citer que les deux derniers bourgmestres. Philippe Léchevin du Tourisme se trouve, ainsi, à la tête du "pôle économique", celui qui va créer des milliers d'emplois, non délocalisables, de garçons café, de filles de salle et de madames pipi dans les centaines de bistrots qu'il va créer dans le Pentagone, à Laeken et même à Haren entre l'OTAN et la nouvelle prison... Où il pourra écouler des hectolitres de bières pression que lui fourguera son copain, Sven Gatz, l'ex Open-VLD et présentement patron des brasseurs.

    Donc pendant que Philippe Léchevin* du Tourisme** bourre le bon peuple bruxellois et les dispendieux touristes addictes à la petite mousse, Yvan Mayeur, qui a gardé la main sur le secteur social, - CPAS, les hôpitaux d'Iris et le Samusocial, - s'occupera de les dessoûler et/ou d'envoyer les plus récalcitrants à l'Amigo, puisqu'il est aussi le chef des flics...

    L'Empire de Freddy le Zwanzeur est partagé entre ses deux héritiers.

    * Philippe Léchevin parce qu'Yvan Mayeur

    ** Philippe Léchevin du Tourisme parce que Geoffroy Coomans de Brachène

     

  • Sous le sapin. Freddy Thielemans Président 'honoraire' du Parc des Expositions

    Thielemans président honoraire.jpg

    Freddy Thielemans vient d'être désigné "président honoraire" d'un truc où il l'était déjà, le Parc des Expositions.

    En effet, comme Bourgmestre, Freddy en était déjà le président depuis 13 ans. Décollé du mandat de Bourgmestre, il perdait d'office la présidence du brol qui devrait, un jour, engendrer NéO. N'étant plus Bourgmestre, il est devenu de fait "Bourgmestre honoraire". Comme n'importe quel(le) échevin(e) qui quitte le mandat, c'est un titre honorifique qui ne rapporte rien, juste la frime. Un peu. 

    Donc, déjà Bourgmestre honoré, F.T. devient président honoraire du Parc des Expositions. Mandat que l'on imagine honorifique aussi.

    close big winner.jpgMandat (honorifique aussi sans doute) pour le nouveau Mayeur qui abandonne "la poule aux oeufs d'or" que constituait pour ses prédécesseurs la présidence du Parc pour un simple strapontin de "membre" au Conseil d'Administration qui sera présidé par... (on vous le donne en centaines de mille), l'échevin du Tourisme, Philippe Close.

    Ce qui devrait le consoler de ses dernières mésaventures. La colère des candidats spectateurs et des fans de Mylène Farmer devant le "Palais 12". Colère engendrée par la désorganisation de l'accueil devant sa super salle pour son premier concert.

    Et comme s'il ne suffisait pas que ses 500 tonnes de glaçons, censés représenter les héros de BD, vont engendrer une consommation d'énergie qui aurait permis d'envoyer la cheffe de file des écologistes sur Mars et presque lui garantir le voyage retour, il s'est fait tirer les oreilles par le nouveau locataire de la place des Palais. Philippe, pas encore aussi sourd que l'était son père, qui en a marre des attractions du Whittaker Baltimore* local sous ses fenêtres. Et ce truc doit s'éterniser deux mois, ça va être la croix et la bannière tricolore pour mettre les enfants au lit ... Et puis cette colonne (la plus haute du monde!**) qui amène au 7ème ciel sa cargaison de voyeurs devant la fenêtre de la chambre royale!

    Le Mayeur Bourgmestre a vite profité de l'occasion pour dire que ce n'était pas la vocation de la place des Palais d'accueillir tous les délires du veau d'or.

    * Pour un échevin devenu le "roi" de la BD, ce serait lui faire injure de lui rappeler qui est Whittaker Baltimore...

    ** C'est le slogan et la vocation de Bruxelles: plus grand, plus haut, plus fort, plus gros, plus plus...

  • Premier jour de retraite pour Freddy Thielemans

    (avec un petit job de pensionné pour mettre du beurre sous son steak et du bon pinard dans son verre)

    thielemans,persoquet,ps,neo,tourisme,fric,pognon,pauvreté,emploi

    Visite du plateau du Heysel, avec son plus vieux pensionné socialiste. Mais c'est vrai au fond, c'est où NéO?

  • Moralisation de la politique... On finira par y arriver!

    L'échevin de l'éthique et des bonnes pratiques politiques s'engage contre le clientélisme.

    close moraliste copie.jpg

    Ben c'est vrai quoi si les citoyens ne tentaient pas les élus, ceux si ne racoleraient plus autour des maisons communales, victimes des souteneurs de leur parti.

     

  • Les Diables Rouges sont prêts pour battre le tirage au sort

    Les diables rouges.jpg

    Ça fait plaisir à voir hein, toute cette belle jeunesse qui prépare ses longues vacances au Brésil!

  • Les derniers jours fous de Freddy Thielemans

    Freddy Vervoort courtois.jpg 

    Comme c'est bon de se lâcher à 15 jours de la retraite ! Plus personne ne peut arr^ter Freddy Thielemans! Il vient d'annoncer que le nouveau stade, c'était fait : "l'accord est signé!".

    Un stade sans piste d'athlétisme, sans toit, avec peut-être 15.000 places de moins que les 60.000 annoncées, avec peut-être la participation du RSC Anderlecht "à l'étroit dans son stade (sic)" qu'il n'arrive pas à remplir plus de cinq fois par an...

    On se calme, c'est vrai que le futur ex-bourgmestre est super content, et il peut tout promettre tout ce qu'il veut, cela n'engagera que les autres. 

    Curieusement, la conférence de presse d'annonce sur le stade national c'est, une fois encore fait entre bruxellois...  Curieux d'entendre les flamands et l'Etat fédéral...

  • Le fantôme de l'Hôtel de ville est MR !

    Courtois le fantôme.jpg

    Sacré Alain Courtois, les 7 collaborateurs attribués à son cabinet d'échevin ne lui suffisaient pas. Pensez donc même pas une équipe de handball! Lui qui est habitué aux équipes de 11 et avec un banc bien garni... Il a donc inventé le collaborateur fantôme. Le fonctionnaire (membre du MR) faisant partie de l'administration de la ville mais "logé" dans le cabinet de l'échevin. Oui mais c'était juste pour donner un coup de main au nouvel échevin qui se débrouillait pas dans ce brol socialiste qu'est l'administration, explique le Marrant Rigolo de Premier échevin.

    Le moins marrant, c'est que le brave fantôme avait le niveau B et était, semble-t-il, payé au barème A (une différence de 800€ brut) et bénéficiait des 200€ de prime de cabinet.

    Enfin, Alzheimer Courtois ne se souvenait plus d'avoir engagé et muté ce fantôme, ni que l'administration avait cassé cette mutation...

    Espérons qu'il oublie, aussi, cette histoire débile de nouveau stade....

  • Stade-Parking C, Rudi Vervoort confiant

    Rudi Vervoort confiant.jpg

    L'étude de Deloitte est sans appel, le nouveau stade national que Rudi Vervoort veut sur le Parking C n'est pas viable sans l'apport d'argent public de l'Etat fédéral et des Régions flamande et Bruxelloise. Sans l'argent public, les promoteurs privés n'investiraient pas sur ce projet délirant.

    Les dernières fuites signalaient déjà que le coût estimé (300 millions) était très sous estimé (on cite plutôt de 600 à 900 millions), que le toit rétractable était compromis, que le Sporting d'Anderlecht n'était pas très chaud et que les investisseurs privés ne sont pas très emballés et que la piste d'athlétisme était très compromise. Mais plus délirant (ou plus grave), Vervoort garantissait aux organisateurs du Mémorial Van Damme/Belgacom qu'ils pourraient organiser leur manifestation au Stade Roi Baudouin jusqu'en 2019! Là aussi Vervoort y va fort, Bruxelles aurait deux stades de 60.000 places à 1km l'un de l'autre... Et pour l'après 2019, il prévoit la construction d'un deuxième nouveau stade!

    Quelques questions: Un 2ème stade qui ne servirait qu'une soirée par an? Il y a-t-il un autre parking à Grinbergen? Rudi Vervoort ne pourrait-il pas promettre un stade de 60.000 places à chacune des 19 communes?

     

  • Freddy Thielemans se décerne un bon bulletin

    Freddy zieverer général.jpg

    Invité,  par la presse, à faire son bilan, le bourgmestre socialiste n'a cité que "deux réussites", les plaisirs d'hiver et Bruxelles-les-bains ! Outre le fait qu'il n'y est pour rien. Les 'plaisirs' étaient un projet ECOLO dont il ne voulait pas. Il n'avait même pas osé, en 2001, se confronter aux commerçants de la Grand-Place qui pensaient (comme tous les commerçants dès qu'on touche à quelques chose dans leur quartier) qu'ils allaient être ruinés! Les MR, à l'époque dans l'opposition, juraient que les ECOLOs voulaient tuer le commerce (surtout l'échevin du Commerce qui est un bolchevique!). Freddy Thielemans, en janvier 2002 lors de l'évaluation, voulait revenir à la situation antérieure que tout le monde à oublié! (*)

    Quant à Bruxelles-les-bains, c'est de retour d'un voyage à Paris où le maire socialiste Delanoé l'avait amené à Paris Plage qu'il a voulu installer une plage à Bruxelles aussi. A la différence, de Paris Plage qui est une promenade sur les berges de la Seine, Bruxelles-les-bains est un cul-de-sac au bord du canal qui pue. La ville dépense un pognon bête en déodorants pour parfumer l'air ambiant...

    Quand on vous disait que le projet de ville des socialistes se limite à transformer Bruxelles en Disneyland, enfin "Clopsaland"... Malgré 6 ans de crise, il n'y a rien d'entrepris pour redonner de l'espoir aux gens.

     

    (*) Les plaisirs d'hiver avaient l'esprit de Noël, le chalet se louait 1000 francs belge (25€) et était accessible aux associations caritatives et aux petits artisans. Depuis, les prix des locations ont été multipliés par 100 et les seuls qui peuvent se permettre de louer un chalet sont les marchands de boissons et de nourritures. Marion Lemesre (MR) qui jurait qu'elle reviendrait à la situation précédente (un petit marché de Noël entre amis de la Grand-Place et du Sablon et une patinoire où on n’apercevait pas les patineurs) peut franchement revenir à la situation de 2001. Une fête solidaire sans débauche de pognons...

  • Les affriolants contes de BRUXELLES

    close con tant copie.jpg

    Hier, le 29 octobre, c'est déjà le second numéro de la feuille de papier glacé qui est censé nous apporter Les bonnes nouvelles de Bruxelles.

    Cette fois, les bonnes nouvelles sont au nombre de 4. La première est l'ouverture en 2018 du "Temple de la Bière" à la bourse et qui espère accueillir 400.000 visiteurs et créerait 30 emplois de serveurs / serveuses, de madame pipi et de plongeurs / plongeuses et en fera en perdre autant dans les brasseries qui entourent la bourse et la Grand-Place.

    Seconde bonne nouvelle, la culture en PROMOTION. Et là les chargés de com' y vont très fort: "Prenez votre caddie et promenez-vous..." et de citer les activités culturelles... Une deuxième Laanan est née: La culture du grand marché globalisé que le service public socialiste nous sert sans vergogne.

    Troisième bonne nouvelle, la ville investit pour ses citoyens (ce qui semble être un pléonasme). Sauf que tous les citoyens ne sont pas égaux dans les investissements reçus et enfin, 4ème bonne nouvelle, vous méritez une ville propre et vous savez quoi cela dépend tellement de vous (et pas de l'organisation des équipes chargées de la propreté) qu'on vous afflige plein de taxes (nom pudique d'amendes) pour ne pas y parvenir. La ville sera propre quand ses responsables la respecteront et l'aménageront dans le respect de ses habitants plutôt que de la transformer en parc d'attractions pour touristes sous prétexte que le tourisme crée de l'emploi et produit du fric... Mais quand les touristes voient l'état de nos trottoirs, la propretés de nos rues, la pollution de notre air et nos embouteillages permanents, ont-ils du plaisirs d'être là? Et reviendront-ils?

    Nous être contant aussi!

  • Vers un Noël consensuel ?

    Close noel traditionnel.jpg

    Après 365 jours d'errance artistique et 44.000€ dissipés pour une oeuvre d'art moderniste qui a surtout contribué à financer les heures sup de la tricoteuse sociale, l'échevin des Colonies de vacances et des Campings a annoncé  que la ville renouerait, en 2014, avec une tradition très ancienne: mettre, sur la Grand-Place, un beau sapin de Noël en bois de sapin des Ardennes!

    L'événement mérite d'être salué, pensez que les personnes nées après le 25 décembre 2011 ne savaient pas que le sapin de Noël était un vrai sapin. Beaucoup pensent que c'est, comme Saint Nicolas, le Bourgmestre Thielemans déguisé en monseigneur Léonard, la barbe blanche et le nez rouge en plus ou comme le père Fouettard, un conseiller communal de l'opposition... Bref un folklore contesté par l'ONU.

    Et aussi pour couper court aux extrapolations désopilantes (certains disent malveillantes), l'échevin qui est aussi le chef du personnel communal, a décidé que Marie ne pourrait plus porter le voile pendant ses heures de boulot à la crèche. L'échevin a dit avoir beaucoup hésité entre faire enlever le voile à Marie ou la remplacer par Maurice, qui avec Joseph, auraient été une belle symbolique de l'adoption par un couple issu du mariage pour tous. Mais il a dû renoncer faute de pouvoir répondre affirmativement à la question du CDH: Maurice est-il vierge?