Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

propreté

  • Journée festive pour l'échevin des festations

    Close St V.jpg

    C'est la journée préférée de Karine Lalieux, c'est culturel et c'est (presque) propre!

  • Les affriolants contes de BRUXELLES

    close con tant copie.jpg

    Hier, le 29 octobre, c'est déjà le second numéro de la feuille de papier glacé qui est censé nous apporter Les bonnes nouvelles de Bruxelles.

    Cette fois, les bonnes nouvelles sont au nombre de 4. La première est l'ouverture en 2018 du "Temple de la Bière" à la bourse et qui espère accueillir 400.000 visiteurs et créerait 30 emplois de serveurs / serveuses, de madame pipi et de plongeurs / plongeuses et en fera en perdre autant dans les brasseries qui entourent la bourse et la Grand-Place.

    Seconde bonne nouvelle, la culture en PROMOTION. Et là les chargés de com' y vont très fort: "Prenez votre caddie et promenez-vous..." et de citer les activités culturelles... Une deuxième Laanan est née: La culture du grand marché globalisé que le service public socialiste nous sert sans vergogne.

    Troisième bonne nouvelle, la ville investit pour ses citoyens (ce qui semble être un pléonasme). Sauf que tous les citoyens ne sont pas égaux dans les investissements reçus et enfin, 4ème bonne nouvelle, vous méritez une ville propre et vous savez quoi cela dépend tellement de vous (et pas de l'organisation des équipes chargées de la propreté) qu'on vous afflige plein de taxes (nom pudique d'amendes) pour ne pas y parvenir. La ville sera propre quand ses responsables la respecteront et l'aménageront dans le respect de ses habitants plutôt que de la transformer en parc d'attractions pour touristes sous prétexte que le tourisme crée de l'emploi et produit du fric... Mais quand les touristes voient l'état de nos trottoirs, la propretés de nos rues, la pollution de notre air et nos embouteillages permanents, ont-ils du plaisirs d'être là? Et reviendront-ils?

    Nous être contant aussi!

  • Après la sécurité, la propreté devient elle aussi une valeur de gauche

    lalieux et sa poubelle.jpg

    Etape suivante du processus de surveillance de votre poubelle: chaque sac ou conteneur devra être muni d'une puce électronique qui permettra d'identifier son propriétaire. L'échevine hésite sur l'obligation de traçabilité de vos déchets par GPS...

  • Bruxelles Propreté: Moins de sacs. Plus de conteneurs.

    Propreté.jpg

    Bruxelles Propreté veut multiplier la récolte par conteneurs pour progressivement diminuer et supprimer la récolte des sacs bleus, blancs et jaunes. La raison est une volonté de lutter contre la prolifération de sacs dans les rues... On peut donc en conclure que chaque famille bruxelloise aura trois conteneurs dans son logement.

  • Le cours du pipi explose, derrière la Bourse et à la Grand-Place!

    L'échevine de la Propreté et de la Culture s'attaque aux émules de Marcel Duchamp qui n'utiliseraient pas ses urinoirs post-modernistes. La taxe sur le "pipi" passe de 50 à 100€...

    Lalieux anti pipi.jpg

    ...Et tout cela à cause de Jean Quatremer !

  • Nouveaux mobiliers urbains

    On critique souvent la majorité libérale de la ville de Bruxelles pour ses actions sociales, comme virer les familles Roms qui campaient avec des enfants sur les marches des pavillons d'octrois de la Porte d'Anderlecht mais personne ne les félicite quand ils font un véritable effort pour améliorer le confort des bancs publics.

    Quelques exemples à Laeken:

    banc 1.jpg

    banc 2.jpg

    banc 3.jpg

  • Rachid le Bienheureux

    ps,région,propreté,mr

    Chaque matin, c'est un véritable bonheur pour Rachid Madrane, plonger dans les centaines de sacs blancs, jaunes, bleus et fuchsias, ça lui rappelle les bons moments où il attendait ses parents dans la salle de jeu d'ikéa.

    C'est un sacré slameur notre Rachid, il ne manque pas d'imagination. En quelques jours, il nous à fait le coup "des vols de sacs jaunes". Si Bruxelles Propreté ramasse moins de cartons et de papiers, c'est parce qu'un gang pique les sacs (ndla, pour les revendre au "prix du papier aquarel"?).

    Pas de bol (en plastique!) Bruxelles Propreté récolte aussi moins de sacs bleus. Ca doit être les campagnes de la Ministre fédérale de la Santé contre les sodas!

    Ou alors, comme il y a de plus en plus de sacs blancs et ce même si paradoxalement, selon notre Jamel Debouzze local, les bruxellois trient de mieux en mieux! Ou alors, disions-nous, peut-être que les bruxellois excédés par les ramassages devenus bimensuels finissent par tout fourrer dans leurs sacs blancs...(*)

    Ces derniers jours, c'est l'excellente idée de notre Mr Poubelle qui fait des vagues bleues: Marion Lemesre ne veut pas des conteneurs poubelles qu'il veut installer sur les places, les boulevards et les lieux touristiques à fortes fréquentations. Madame Lemesre veut enterrer des conteneurs dans les trottoirs, parce que c'est plus propre, plus hygiènique et plus beau. L'idée est innovantes mais bonne chance pour faire des trous de 8 mètres sur 3 et 2 de profondeur dans des trottoirs qui dissimulent des dizaines d'impétrants (gaz, élec, eau, téléphonies, ...) fonctionnels ou à l'abandon.

    Enfin, en 2015, comme l'annonce le Bourgmestre Thielemans, la ville commencera les travaux qui rendront les boulevards centraux aux piétons, cyclistes et transports en commun. Donc, les trams 1 et 4 reviennent en surface et Marion Lemesre aura tous les tunnels du prémétro pour enterrer ses poubelles !

     

    (*) On se souviendra aussi du duo comique avec son prédécesseur Emir Kir: les sacs bleus et jaunes étaient ramassés ensemble par les mêmes camions qui n'étaient pas compartimentés. Selon nos secrétaires régionaux, les sacs étaient triés chez Bruxelles Propreté... Amusant quand on suit un camion poubelle, on peut voir que régulièrement les sacs sont compressés, écrabouillés et repoussés vers l'avant de la benne. Cela devait être passionnant de retrier cet écrabouilli !

  • Qu'est donc aller faire Karine Lalieux à la Ville de Bruxelles?

    lalieux.jpg

    Quand on voit, o n écoute, Karine Lalieux sur le plateau de ce Mise au Point (ce dimanche 19 mai) et qu'on entend ses prises de positions réjouissantes pour une députée socialiste. C'est vrai qu'elle était assisse (et coinçée?) entre Anne Demelenne (FGTB) et Claude Rollin (CSC), lres deux "costauds" des syndicats, eux-même chaperonnés par Roberto d'Orazio...

    Cela fait du bien à entendre et cela tranche avec les minauderies de Laurette Onkelinx qui répète des slogans creux auxquels elle ne semble pas croire elle-mêrme. Pas de ça chez Lalieux, au contraire, elle argumente, répond du tac-au tac et, mieux, est offensive! Avec elle ce ne serait pas "moins pire", mais sûrement "beaucoup mieux!"

    C'est à se demander pourquoi elle plombe sa carrière au Fédéral par un échevinat brinque branlant, la Propreté, et alibi, la Culture, constitué de bric et de broc par une majorité qui n'a d'autre projet que compter les touristes sur la Grand-Place, les nuitées d'hôtel et les entrées à la plage ou au Summer festival et qui rêve de ruiner la ville avec un projet délirant pour satisfaire leur néo égo

  • Bruxelles digne capitale d'une Union Européenne en crise! C'est l'avis du "nettoyeur" français JeanQuatremer

    dépôt clandestin copie.jpg

    Karine Lalieux et Rachid Madrane n'en peuvent plus de ramasser les dépôts clandestions, mégots, crottes de chiens,... Et tout ça déposer par le correspondant de "Libération", Jean Quatremer. Et encore, les supporters du RSC Anderlecht n'ont pas encore fêté leurs 32ème titres...

  • Close macule, Lalieux décape

    Le samedi 27 avril l'échevine de la Propreté-Culturelle a sa journée mondialement connue de la propreté. C'est sans doute la raison pour laquelle l'échevin des Nuitées d'hôtel et des platitudes-qui-rapportent- gros a confondu "Houba Hop" et "hip-hop" en chargeant l'asbl "Farm frites" de vite taguer une fresque à Laeken: "Le Nid des Marsupilamis" d'André Franquin.

    Il est évident que l'objectif de ce projet est de démontrer qu'il faudra moins de temps pour l'équipe de l'échevine de la propreté pour décaper le tag qu'il en aura fallu pour les copains de l'échevin du modernisme (*) débridé pour la réaliser. Et pourtant, ils ont été vite!

    close marsu.jpgth

    On comprend mal, en effet, que la Ville fête les 20 ans du "Parcours fresques BD", célèbre dans le monde entier pour la qualité de ses oeuvres de recréations des maîtres de la BD, par un coloriage.

    A toute fin utile, voici un petit rappel:

    Fresque: XVI e siècle. Emprunté de l'italien fresco, « frais », dans l'expression dipingere a fresco, « peindre à frais, sur un enduit frais ». . Manière de peindre, avec des couleurs délayées dans l'eau, sur un support mural fraîchement enduit. Peindre à fresque. La peinture à fresque. Par métonymie: peinture exécutée selon ce procédé. (Dictionnaire de l'Académie Française, 1986)

    Tag : C'est une signature codée rapidement exécutée, formant un dessin d’intention décorative sur n'importe quelle surface : mur, voiture de métro ... avec des outils divers : bombe aérosol, marqueur ... (Dico du Hip-Hop, 2007)

    On comprendra assez facilement pourquoi: 1. les fresques BD de la Ville n'ont pas "bougés" depuis 20 ans pour les plus anciennes, et 2. pourquoi l'échevine Lalieux a créé une équipe pour effacer les tags.

     

    (*) On se souviendra de l'oeuvre monumentale qu'il avait installé sur la Grand-Place entre le 1er et le 27 décembre 2012.

  • Hier, c'étaient les bleus ou les jaunes?

    Photo0311.jpg

    Avenue Houba de Strooper, les services de Bruxelles-Propreté ramassent les sacs blancs le lundi. Une semaine sur deux, ils ramassent aussi les Jaunes (papiers) et les cartons, et l'autre semaine, ils ramassent les bleus (plastiques).

    Hier, lundi 25 mars, ils ont dû se ramasser. ils ont laissé deux sacs bleus et deux cartons. Logiquement, ou les cartons ou les sacs bleus auraient dû être ramassés... Visiblement même les agents de Bruxelles Proipreté ne s'y retrouvent plus...

  • Street Art. Je vis au musée Guggenheim en plein air de Laeken.

    Le "street art" est un art très à la mode qui, on pouvait s'en douter, devait séduire les échevins socialistes. Un parcours de "tags contemporains" a même été créé pour développer ce moyen d'expression. Ce matin, j'ai décidé de faire 1000 pas (et pas un de plus) et de photographier toutes les réalisations proches de chez moi. Ce n'est pas moins de 11 dépôts de poubelles à l'abandon qui s'y trouvait ce samedi 23 à midi, dans un périmètre compris entre les numéros 550 à 580 du boulevard de Smet de Naeyer et des numéros 30 à 50 de l'avenue Houba de Strooper*.

    Street art copie.jpg

    On sait que l'échevin Karine Lalieux cumule la Culture et les Poubelles (la Propreté) et qu'elle a décidé de récompenser les plus crado de nos concitoyens en leur décernant des prix pour leur effort "d'embellissement" de l'espace public, mais elle devrait aussi récompenser les secrétaires régionaux Madrane et, surtout, Kir. Puisque c'est encore Half-en-Half, juste avant de bouter Demanez hors de Saint-Josse, qui, empêtré qu'il était dans ses histoires de camions à deux compartiments trop chers**, a décidé de modifier les tournées de ramassage des sacs bleus et jaunes. Celles-ci d'hebdomadaire (jaune et bleu ensemble) passaient à une semaine sur deux, une fois les jaunes et l'autre fois les bleus...

    Depuis, c'est la cacophonie générale. Malgré les tracts de Bruxelles Propreté et le calendrier de l'échevine, il semble que plus personne ne sache quand sortir ses sacs bleus ou jaunes. Il y en a, d'ailleurs de moins en moins, beaucoup doivent se dire qu'en fourrant tout dans le blanc, ils ont la certitude que c'est ramassé...***

    * l'avenue est "ramassée" les lundis (blancs et bleus OU jaunes) et le jeudi (blancs), le boulevard les mardi (blancs, bleus OU jaunes) et le vendredi (blancs). Il y a des sacs de toutes les couleurs, donc on peut imaginer que certains sont là depuis plus de 10 jours.

    ** On se demande pourquoi, et surtout comment, durant quasi 20 ans, un seul camiion a pu ramasser bleus et jaunes ENSEMBLE! Sans avoir deux compartiments distincts, puisque Mr Kir finira par convenir que ce type de camions étaient trop chers pour ses budgets...

    *** La bonne nouvelle, c'est que bientôt, Océade et Mini-Europe rasés, un magnifique terrain vague pourra accueillir les poubelles de tout Laeken, et même des environs...

  • Très farce, Fihri critique le MR...

    cdh,mr,ps,culture,fric,pognon,neo,close,thielemans,propreté,mobilité

    L'ancien échevin CDH Hamza Fassi Fihri critique la majorité PS-MR. Et plus particulièrement les "usurpateurs" bleus "qui n'en fichent pas une depuis 100 jours!" explique le toujours très comique "premier fusil", à Bruxelles-ville, de la ministre de l'intérieur madame Joëlle Milquet.

    "100 jours et c'est déjà Waterloo, ou presque !" s'exclame-t-il pensant aux 123 emplois perdus à Mini-Europe et à Océade pour permettre la création d'emplois au leurre NEO. Il dénonce l'échevine du Commerce et de l'Emploi, Marion LeMR qui n'a rien fait. Enfin, Mini-Europe ira peut-être s'installer en Brabant wallon, pas loin de Lasne...

    "Coomans de Brachène, ne fait que de rien faire, il jette les projets les uns après les autres!" et Farci Fini cite l'abandon du "toit de verre" sur la rue Neuve (projet de Christian Ceux) qui deviendrait inutile à l'ouverture de NEO, puisque les boutiquiers seront tous sur le plateau du Heysel mais deviendrait un superbe abris pour les, de plus en plus nombreux, SDF..

    Enfin, l'ex-échevin de la Culture cite "une expo qui ne se tiendra pas de peur qu'elle n'ait pas de succès..." (comme si d'autres expos en avaient eu) et les "tentations élitistes" de l'échevine des Poubelles et de la Culture qui a préféré "subsidier les Magritte du cinéma". Tandis que l'échevin du sport-roi, Alain Courtois, ne veut pas dire comment il compte financer la rénovation (ou le nouveau) stade Baudouin. On peut rassurer Mr Flafla Chichi, le foot s'étouffe sous le pognon et notre éMiR local et libéral va trouver les 250 millions nécessaires. Cela ne fait toujours qu'une demi-douzaine de Hazard à vendre à Chelsea...

  • Abandonné par la Ville et la Région...

    Photo0244.jpg

    A la hauteur du 570 boulevard de Smert de Naeyer git, depuis exactement un mois, un panneau de signalisation censé informer les passants qu'en tournant vers la droite il arrivera à la station de métro Bockstael (qui est aussi une gare SNCB). Cette signalisation est un peu absconne puisque la station de Métro "Stuyvenberg" est à 50 mètres et que personne n'enverrait son pire ennemi attendre un (des rares) train à la gare Bockstael. Quand on y débarque, on ne peut pas douter un instant qu'on arrive dans un quartier défavorisé, taggué, orné de dépôts clandestins et parfumé à l'urine humaine et aux relents de régurgits de boissons alcoolisées.

    Donc, ce panneau inutile, déraciné et abandonné par sa maîtresse régionale (il est sur un boulevard entretenu par la Région) n'a, jusqu'aujourd'hui, suscité l'intérêt d'aucun service de la Région ou de la Ville. Personne n'a cru bon de le signaler et de l'embarquer. C'est à croire qu'il ne passe jamais un service public au coin du boulevard de Smet de Naeyer et de l'avenue Houba de Strooper. Pas un éboueur, pas un balayeur, pas un flic... Rien! Même pas Lambert Poujade (cf note du 30/12/2012)

     
     
     
     
  • Karine Lalieux s'offre son "calendrier PIRELLI"

    Est-ce un premier effet de sa nouvelle compétence, la Culture, en tout cas l'échevine de la Propreté s'offre son "Calendrier Propreté".

    Hier, je rentrais tout joyeux chez moi en me promenant sur les grands boulevards de Laeken quand j'aperçois, dans chaque boite aux lettres, un fascicule aux armes de la ville. Et là je dédouble mon bonheur, des nouvelles de notre bien aimé Collège et de notre cher Bourgmestre et de nos, non moins coûteux, échevins. Comme la plupart des bruxelvillois je ne lis que la Pravda locale, le Brusseleir dont la vérité zwanze et gouaille comme Freddy, notre Premier Camarade.

    Toutes les boites aux lettres du boulevard débordent. Je me réjouis en pensant aux derniers exploits de Philippe Close ou aux évolutions du méga(lo) projet NEO(lithique) qui va créer 3000 emplois sous qualifiés et mettre au chômage 3000 indépendants et leurs personnels. J'arrive devant mon immeuble. Les trois boites de mes voisins se réjouissent de la "bonne nouvelle". La mienne est vide. Les témoins de socialova m'ont oublié. Ou pis, exclu!

    Lalieux s'offre son calendrier Pirelli.jpg

    Alors oui, j'ai piqué le fascicule qui débordait de la boite du boutiquier du rez-de-chaussée. De toute façon, il habite en Flandre et il y paie ses impôts. Je remonte chez moi et me précipite dans mes toilettes, il n'y a que là pour savourer pleinement les écrits officiels. Première déception, ce n'est pas le Brusseleir mais un calendrier "Propreté 2013". Après le tract abscon de Bruxelles Propreté hier, la Ville viendrait-elle en remettre une couche et compliquer tout encore un peu plus?

    C'est Karine Lalieux l'échevine de la Propreté Culturelle qui nous offre un calendrier de 16 pages "full colored" avec photos d'art et les dates de ramassage des "encombrants" et des "fêtes catholiques". C'est curieux comme une échevine laïque éprouve le besoin de signaler ses connaissances religieuses! Elle aurait pu pousser un peu plus loin et y mettre toutes les fêtes religieuses, celles des musulmans, des protestants, des juifs,  orthodoxes russes, roumains, grecs ou bulgares, des méthodistes, les pentecôtistes et les cruxiverbistes, des nudistes du 7ème jour, des taxidermistes et des orthopédistes, des cyclistes (le calendrier des classiques flamandes et ardenaises, ça plait toujjours!), des contrepètistes et des salsifistes, des syndicalistes (le 1er mai y est) et des capitalistes adorateurs du veau d'or...

    Puisqu'on parle de Veau d'or, le cochon de payant qu'est le citoyen bruxellois est en droit de se demander combien à couté ce tract promotionnel distribué à près de 80.000 exemplaires (dont 97% finiront dans les sacs jaunes dès la semaine prochaine) pour sa conception, sa réalisation, son impression et sa distribution?

    Ce serait une très bonne question d'actualité pour un(e) nouvel(le) élu(e) comme Didier Wauters (CDH) ou Malika Abbad (ECOLO/GROEN). Et que celui-là ou celle-là ne se laissent pas compter par une réponse du type "c'est les services de la ville". NON! Les services de la Ville coûtent autant et souvent plus que les services extérieurs!

     
     
     
     
     
     
     
  • Que vont devenir les échevins CDH?

    Les lendemains d'élections sont toujours pénibles pour les élus qui ne le sont plus et qui demain seront sans boulot.

    Pensons à cette pauvre Madame Milquet. Voilà qu'elle perd son job. Une si gentille  petite dame qui a quatre enfants, un mari et 400 policiers. Comment va-t-elle nourrir tout ce petit monde (surtout les policiers!). Et on me dit qu'elle venait de renoncer à un taf, présidente du cédéhache ou quelque chose comme ça. C'est vraiment pas de bol. Il y a de quoi déprimer et rester enfermer à l'Intérieur. Quant à Monsieur Bert 1, pas de soucis, il est coiffeur pour dames à Matongé. Et il connait vraiment beaucoup de monde, de l'arrière petit cousin du pasteur Jackson à la grand-mère de Nelson Mandela. Même Usain Bolt le connait et, aussi, les frères Borloche. Je parie qu'il sera le troisième relayeur du 400 de Rio. Pour Hansa Fassi Firhi, pas de problème, il faisait "échevin" pour rendre service, une occupation pour ses loisirs en quelque sorte. il aurait pu jouer au golf ou participer à "CDH have talent" sur RTL-TVi, mais il a choisi de faire de l'a-culture à la Ville.

    Reste Christian Ceux. on est vraiment désabusé. Voilà le gars qui a réussi la plus moche plece de la Monnaie du monde - (en l'inscrivant dans la perspective de la plus détestable rue Neuve de la galaxie {cassé Silmonstre !!!} ) - qui se retrouve sans besogne! Mais il faut qu'on trouve une occupation à ce créateur à qui la Ville doit la plus grande poubelle du monde installée place de la Monnaie.

    Photo0225.jpg

    Pour vos encombrants et déchets de toutes natures, Christian Ceux et la Ville ont installé, le long de l'immeuble admlinistratif et de la sortie du parking souterain, coin de la rue de l'Ecuyer (face à celle des Frippiers) une énorme poubelle à ciel ouvert...

     
     
  • Le chauffeur d'Emir Kir soupçonné de trafic d'armes

    Le Secrétaire Bruxellois à la Propreté à un chauffeur très actif (et très discret!). Kemal Camsari, c'est son nom a été placé sous mandat d'arrêt, il est inculpé dans une affaire internationale de trafic d'armes. Au service du Secrétaire régional depuis longtemps, il jouait aussi dans le même club de foot que son patron. Il seble que les "petites affaires" de Kémal soient totalement "privées" et qu'Emir n'y est en rien concerné. "Ouf!" pousse le PS..

    5 - 17 Kir copie.jpg

     
  • Karine Lalieux de plus en plus trash

    L'échevine de la Propreté publique est décidément une provocatrice. Après ses affiches déjantées où elle transformait l'hôtel de Ville Bruxellois en basilique des Saints Freddy et Karine, elle nous refait une campagne d'affichage digne de Gainsbarre.

    11 - 9 Lalieux Gainsbarre.jpg

    Gainsbourre, vous vous en souvenez, avait brûlé un billet de banque sur un plateau de TV. Karine Lalieux va plus loin, elle fait défequer son clebs sur un billet de 50€, tandis qu'un quidam (un membre du cortège de la Saint V?) pisse sur un autre billet de 50€.

    L'échevine est d'un tempérament farce, elle se souvient des bonnes blagues de potaches que nous avons tous, ou presque, tous fait, souvenez-vous: poser un billet (le plus souvent de 20 francs!) sur une merde de chien et guetter le passant qui allait s'en foutre plein les doigts en le ramassant...

    Sacrée Karine! Il fallait l'oser, sacrifier tous ces beaux billets de 50€, ça doit vraiment faire mal à ceux qui comptent jusqu'aux derniers centimes à chaque fin de mois. "Qui reviennent sept fois par semaine" comme le disait Léo Ferré...

     
  • Le petit carnet de Karine Lalieux

    L'échevine de la Propreté s'est offert un petit carnet pour ses vacances au coeur des (petites) incivilités qui pourrissent la ville. Comme une répression bien ordonnée commence par soi-même, elle s'est attaquée aux (petites) incivilités des services de la ville...

    7 - 29 le petit carnet de k lalieux.jpg

     
  • Non (La)lieux ne passe pas au CDH ! Personne ne l'a cru, sauf Joëlle Milquet...

    6 - 20 michel et gudule.jpg

    L'échevine (députée etc.) Karine Lalieux a réagi au quart de tour (en tout cas plus vite que le service propreté!) pour constater, avec nous, la présence de croix sur le beffroi de l'hôtel de ville et sur les clochetons des nefs. "Erreur de sa boite de comm" dit-elle et elle s'engage, dès la prochaine campagne propreté,  à non pas remplacer,  les croix par des étoiles rouges ou des croissants dorés mais par Saint Michel. Le vrai.

    Et elle infirme son passage au CDH. Mais cela personne ne l'avait cru. Pourquoi quitter un parti qui gagne les élections pour un autre qui les perds tout le temps?

    Reste une seule question sans réponse: Que faisait Freddy Thielemans en soutane dans la cour intérieure de l'hôtel de ville...

     
  • Karine Lalieux prépare-t-elle son passage au CDH? La question mérite d'être posée.

    La sémillante échevine de la Propreté et de l'Informatique (c'est aussi elle qui vide les poubelles des ordinateurs de la ville...) et députée fédérale, présidente de la Commission "Abus d'enfants", se présente comme une grande laïque, - partisane de la séparation nette entre l'état et les religions,- envoit des messages contradictoires.

    Le 7 mai dernier, l'échevine de la Propreté lance une campagne "Trottoirs propres" et invite tous les bruxellois à balayer devant chez eux. Sur le site de Karine Lalieux, sur celui de la Ville de Bruxelles et sur celui du PS, on peut voir cette affiche:

    6 - 19 journée propreté.jpg

    Bon le fond orange surprend, les socialistes nous avaient habitué au rouge, mais soit ils utilisent aussi le rose, et pas qu'à la gay-pride. On se dit que la ville fait des économies et qu'elle réutilise les vieilles affiches de Georges Dallemagne ou de Bertin Mampaka, les deux échevins CDH de la Propreté (de 2001 à 2006). tant qu'elle n'utilise pas le fameux "coup de balai" du Vlaams Belang. c'est pas dérangeant de voir étalée au grand jour l'amour qui unit socialistes et chrétiens démo-humanoïdes. Charles Michel, toujours grossier et trivial, dit qu'"ils sont scotchés" et s'il n'y avait pas Sabine Laruelle qui ne veut pas gaspiller l'eau de ses cultivateurs, "il leur flanquerait un seau d'eau..."

    Mais dans le métro, l'affiche est très différente:

    6 - 19 Karine lalieux copie.jpg

    L'affiche s'élargit et, en bas, une frise représente Bruxelles (Ville?). On reconnaît au milieu d'une kyrielle de clochers la cathédrale, la 'tour' de la RTBF (qui n'est pas sur la ville de Bruxelles!), l'atomium et l'hôtel de ville. Mais agrandissons la silhouette de l'hôtel de ville.

    6 - 19 Karine lalieux flèches.jpg

    On constate que le Saint Michel a été remplacé par une croix catholique (comme on le constate sur l'aggrandissement ci-dessous), et comme si cela ne suffisait pas deux autres crucifix ont été ajoutés aux clochetons des ailes du bâtiment.

    6 - 19 Karine Lalieux +.jpg

    Voilà donc une échevine socialiste et laïque qui transforme l'hôtel de ville en cathédrale. On attend, avec un appareil photo, pour surprendre la sortie de Freddy Thielemans en soutane!