Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

stade

  • Tout en restant courtois, Alain aurait pu, par galanterie, laisser la tête de liste MR

    On sait qu'au MR, on ne fait pas trop confiance aux nanas, mais de là à avoir imposé, au détriment de Marion Lemesre, Alain Courtois comme leader à la ville de Bruxelles, cela démontre que le machisme est sans limite.  

    Il suffit de regarder la prestation de l'échevin du football dans  "les experts" (*voir lien) pour s'en convaincre. Il ne sait causer que stade de foot et sécurité, ce qui est, quelque part contradictoire. Aussi nous vous proposons un scoop:

    Courtois copie.jpg

    Courtois.jpg

    L'amour courtois: le foot

    Donc notre Courtois veut un stade parce que depuis 1987 (où il s'était fait rabroué par Brouhon), il le veut. Même son président, chef de file, maître et gourou Didier Reynders ne comprend rien à cet acharnement, alors, dixit Reynders, qu'il y a un stade. C'est effectivement assez incompréhensible.

    Courtois décrète que le privé serait prêt à donner 600 millions** pour faire un nouveau stade, mais n'en donnerait pas 200 pour rénover le stade actuel. Le privé veut juste un stade à son nom, le "stade Belgacom" remplacerait le "stade Baudouin". Après le mémorial Belgacom qui fut proposé pour remplacer le Mémorial Vandamme... On peut s'attendre à tout***.

    Courtois affirme aussi que le Sporting d'Anderlecht est partant pour sous-louer le futur nouveau stade. Drôle de calcul. Le Sporting possède un stade de 28.361 places qu'il n'arrive quasi jamais à remplir, sauf lors des visites du Standard et du Club de Bruges. La preuve, la moyenne d'occupation est de 21.466 spectateurs, soit environ 75% de la capacité du stade Constant Vandenstock. Que viendrait faire le Sporting dans un stade de 60.000 places, jouer chaque match devant des tribunes vides? L'assistance actuelle, et on ne voit pas pourquoi elle augmenterait***, arriverait, dans le nouveau stade, à un taux d'occupation d'environ 34%, soit un peu plus que l'occupation du stade de l'AEC Mons, le taux le plus faible de la division un! Tout est dit.

    Courtois affirme aussi que comme capitale de l'Union, Bruxelles se doit d'avoir un stade et, étrangement, il dit aussi, l'UEFA n'exige pas de stade pour confier des matchs aux villes candidates. Ce stade n'est donc qu'un désir d'Alain Courtois. Le pro stade peut procrastiner, cela fait 27 ans qu'il fantasme sur son stade, réaliser son fantasme serait dangereux pour la santé mentale de notre Premier échevin. S'il a son stade, à quoi occupera-t-il ses journées?

    Tant que Courtois veut un nouveau stade de foot, il ne fait pas de conneries ailleurs. En mobilité, par exemple. On y reviendra...

    * http://www.telebruxelles.net/portail/emissions/magazines-a-voir-en-ligne/les-experts

    ** Chiffre largement sous estimer selon les études commandées par les ... promoteurs eux-mêmes...

    *** Belgacom pourrait sponsoriser la famille royale qui a tellement besoin d'argent. Mais est-ce pour cela que le roi Philippe deviendrait le roi Proximus?

    **** Le supporter de foot, n'est pas un poisson rouge, il ne grandit pas en fonction de son bocal. Ce n'est pas parce qu'il y aurait 2x plus de places, qu'il y aura 2x plus de candidats supporteurs.

  • Les derniers jours fous de Freddy Thielemans

    Freddy Vervoort courtois.jpg 

    Comme c'est bon de se lâcher à 15 jours de la retraite ! Plus personne ne peut arr^ter Freddy Thielemans! Il vient d'annoncer que le nouveau stade, c'était fait : "l'accord est signé!".

    Un stade sans piste d'athlétisme, sans toit, avec peut-être 15.000 places de moins que les 60.000 annoncées, avec peut-être la participation du RSC Anderlecht "à l'étroit dans son stade (sic)" qu'il n'arrive pas à remplir plus de cinq fois par an...

    On se calme, c'est vrai que le futur ex-bourgmestre est super content, et il peut tout promettre tout ce qu'il veut, cela n'engagera que les autres. 

    Curieusement, la conférence de presse d'annonce sur le stade national c'est, une fois encore fait entre bruxellois...  Curieux d'entendre les flamands et l'Etat fédéral...

  • Alain Courtois à un débat télé. Ouf! C'est sur le foot!

    courtois diable rouge.jpg

    Sacré Alain Courtois, la voix du foot-pognon au Sénat et à la Ville de Bruxelles était au débat de Mise au point sur la RTBF. Un grand moment de real politique: "le foot change la société, on a fait travailler des gamins des quartiers. Aujourd'hui, ils sont dans l'équipe"; Et notre bel Alain de lancer un appel vibrant à la société multiculturel.  Jacqueline Galant a dû s'étrangler avec ses chips...

  • Premier match au sommet au stade Vervoor-uit

    stade,ps,freddy,vervoort,mr,fric,pognon,sport

    C'est qui qui a dit qu'il n'y aurait jamais de foot sur le Parking C? Ce 27 septembre les Rouges rencontrent les Bleus. Les parieurs chinois sont sur les dents.

  • Veaux, vaches, cochons, couvées...

    close vervore courtois.jpg

    Décryptage: Pour construire leur stade, nos grands illuminés ont besoin de la participation du privé qui, selon eux, s’acquitterait de toute la facture estimée à 300 millions d'euros (1,2 milliards de francs belges) au minimum. Comme d'habitude, on ne doit pas ignorer que ce sera plus, sans doute beaucoup plus.

    Nos grands bâtisseurs ont constaté que les 8 matchs hebdomadaires de la "Jupiler League" rassemblaient vaille que vaille 75.000 spectateurs par week-end, dont environ 40.000 dans les stades d'Anderlecht, du Standard, de Bruges ou de Genk..(*)

    Nos grands utopistes se disent que même pour remplir un stade de 60.000 places, le RSC Anderlecht avec ces 23.000 supporteurs en est très loin! Et ce n'est pas en devenant le RSC Grimbergen qu'il va augmenter son audience. Nos grands buveurs se disent que si tous les matchs, au lieu de s'éparpiller dans 8 stades tous les supporteurs des 16 clubs de la première division, se jouaient au futur stade "Rudi Vervore", celui-ci serait, à coup sûr, rempli!

    Nos grands économistes d'échelle pensent, aussi, que cela fera des économies aux télévisions qui ne devront plus installer leurs caméras que dans un seul stade, qui pourrait, dès lors, être construit par Tecteo (et/ou Telenet).

    Et notre grand bourreur de salle de concert, se dit que le solde de spectateurs, les 15.000 qui n'auraient pas trouvé place dans le stade donneraient cher pour assister aux matchs sur écran géant dans la nouvelle salle de spectacle du Palais 12...

    Et tout est bien qui... sauf si tout à leur rêve, nos Perette trébuchent et que le pot de lait se brise....

     

    (*) moyenne par stade + 11.500 personnes à 8 matchs/semaine dont le plus souvent deux dans les stades des quatre clubs majeurs.... L'AEC Mons, par exemple, réunit à peine 3.000 supporteurs par match. Dérisoire.